Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

« Alors, tu t’y mets quand ? »


Publié le 23 mai 2014 par Urbanie

Je t’ai déjà raconté mon parcours sur la question : avoir un enfant ou non ? Je vais maintenant aborder un autre sujet : le « baby watch ». Ou quand la pression sociale pour faire un bébé commence à se faire (lourdement) ressentir.

Quand tu te maries ou que tu approches d’un « certain âge » (pour moi, les 30 ans), les gens vont se mettre à te demander sans arrêt quand est-ce que tu comptes faire un bébé. Cette curiosité (plutôt naturelle, surtout quand il s’agit de très proches) peut vite devenir pénible.

C’est comme ça que je me suis retrouvée à devoir me justifier sur le fait que, même mariée, je n’étais toujours pas enceinte, et ce auprès de… presque tout le monde.

Un petit ventre ? Enceinte ?

Crédits photo (creative commons) : Nina Matthews

Je vais t’expliquer pourquoi je ne supporte plus qu’on me pose la question.

1) Parce que c’est extrêmement privé.

Me demander si je compte avoir un bébé bientôt revient à me demander quelque chose qui relève de l’intime, et qui ne regarde que moi et mon mari. Déjà, c’est un projet qui doit impérativement se discuter à deux, et non avec des tiers.

Et pour moi, ça revient presque à me demander : « quand est-ce que vous commencez les rapports sexuels non protégés ? ».

2) Parce que, qui te dit que je veux en avoir ?

Souvent la question est posée sans détour : « Alors, tu t’y mets quand ? ». Cette question me dérange énormément. Elle sous entend en effet que je n’ai pas le choix de ne pas « m’y mettre ».

Il faut que je m’y mette, et il faut en plus que je te dise quand (euh, ce soir ?). Sinon ce n’est pas « normal ».

Or moi, je pense qu’avoir des enfants est un choix qui doit rester libre. Pas une obligation !

3) Parce que, qui te dit que je peux en avoir ?

Poser la question revient à prendre un risque : que la personne en face soit actuellement en train de rencontrer des difficultés pour concevoir, et qu’elle en souffre. Et quand la question est posée trop souvent, cela revient à ouvrir la plaie tout autant de fois.

Tout le monde n’a en effet pas forcément envie de justifier l’absence d’enfants dans sa vie par « je suis stérile » ou « j’ai déjà fait 4 fausses couches ».

Et je pense que tu n’as pas forcément envie d’entendre ça non plus quand tu poses la question, non ?

4) Parce que j’entends cette question bien (bien, bien !) trop souvent.

Tu me poses peut-être cette question pour la première fois, en toute bonne foi. Il y’en a d’autres autour de moi qui me la posent vraiment trop régulièrement. Peut-être d’ailleurs me l’a t-on déjà demandé 2 fois aujourd’hui. Tu ne peux pas savoir, c’est vrai. Mais moi, il y’a des jours où je craque.

Je bois un verre d’eau à un cocktail ? Et hop, on attrape mon mari pour lui demander en douce pour « quand c’est attendu » (c’est du vécu) ! Je mets un soutien-gorge push-up ? On raconte partout que je suis forcément enceinte, vu que j’ai pris de la poitrine (vécu aussi). A la fin, je me sens traquée.

Comment y remédier ?

J’ai lu dans un livre un excellent conseil : lorsque certaines personnes donnent trop d’avis non sollicités à une femme enceinte, il faut que la femme enceinte comprenne que le problème ne vient pas d’elle (même si c’est très agaçant), mais des personnes en face.

Autrement, dit, c’est leur perception à eux de la maternité qui est en cause, pas la façon dont la femme gère sa grossesse ou son enfant.

Je trouve que dans ce cas, c’est exactement la même chose !

Si une personne, dont je ne suis même pas proche, revient me voir tous les mois pour me demander « quand je m’y mets », ou lance des paris sur la date à laquelle je tomberai enceinte (vécu aussi), dans le fond, le problème ne vient pas de moi. Il vient de sa conception à elle de la maternité. Moi, je reste de libre de faire un enfant si je veux, quand je veux. Et de ne pas lui répondre.

Et toi ? Tu es aussi sous pression de la part de ton entourage ? Comment le vis-tu ? Tu te sens traquée ? Raconte !

Toi aussi, tu veux témoigner ? C’est par ici !

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !


Porte le bracelet Ava chaque nuit et obtiens sans effort des informations sur ton cycle, ta fertilité, ta grossesse et ta santé. Alors, pour mettre toutes les chances de ton côté pour avoir un petit bébé, je te propose 10% de réduction sur le bracelet Ava avec le code : DansMaTribuXAva ! Commande-le dès maintenant par ici !

 

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !

Commentaires

30   Commentaires Laisser un commentaire ?

Madame fuschia

Mariée depuis peu ( septembre 2014), nous nous sentons egalement harcélé…. Au début on se trouvait des fausses excuses ( on profites à 2, on aime trop sortir, on adore les grasse mat’ jusqu’à midi, les travaux dans la maison pas finit, pas assez de budget pour un bébé….) mais les gens ( plus ou moins proche) continuent sans cesse à nous demander. En effet nous sommes prêt depuis un petit moment déja et nous sommes en essai depuis 9mois mais le bébé ne vient pas…..
Alors en effet à chaque fois que l’on me pose la question  » vous avez perdu le mode d’enmploi… » j’ai envie de partir en courant et de me mettre à pleurer…..
La pression sociale commence vraiment à être dur à supporter, et je me sens épiée par mes faits et geste. Sans parler du jour ou je serai enceinte et je ne voudrai pas forcemement le dire tout de suite … je sens que cette période va s’annoncer compliqué aussi!!!!
Nous avons chosit de ne pas dire que nous sommes en essai car tout comme toi je pense c’est vraiment intime et personnel.
Bon courage pour la suite

le 23/05/2014 à 09h03 | Répondre

Urbanie

Oui, je te comprends… quand en plus tu es en essais, que le bébé ne vient pas mais que tout le monde te pose la question… c’est plus que pénible.
Quand tu es enceinte il y’a quelques astuces pour le cacher au tout début (faire semblant de boire ta coupe de champagne et aller la vider dans les toilettes en douce par exemple). Mais il faut être inventive!

le 24/05/2014 à 00h29 | Répondre

Madame Fuschia

Urbanie, Merci pour l’astuce quand je serai enceinte je penserai à toi.
Mais en attendant il m’agace tous…..quelques fois j’ai même envie de leur faire croire pour les piéger …grrrr

le 24/05/2014 à 16h14 | Répondre

Caro

En couple depuis presque 10 ans, ça fait déjà plusieurs années qui je subis ces remarques. Mon compagnon n’est pas gêné par les commentaires, moi si.
Ma belle-mère a pourtant été remise en place plusieurs fois. Elle abordait le sujet lorsque des connaissances étaient présentes. Je lui ai répondu plusieurs fois qu’on ne fait pas des enfants pour faire plaisir aux grands-parents mais rien n’y fait.
Le pire étant les vagues connaissances. Je ne sais jamais quoi leur répondre. Je me sens heurtée dans mon intimité et je me retiens d’être très cassante, méchante. De quoi se mêlent-ils ?
J’ai plusieurs fêtes de famille prévues cet été, et je sais que quelqu’un abordera le sujet, scrutera mon verre, mon ventre et mes seins. Et ça m’angoisse !

le 23/05/2014 à 11h09 | Répondre

Urbanie

Les mamans ont souvent hâte d’être grand-mères, mais ça n’en reste pas moins pénible quand le sujet revient trop souvent! Je compatis!
Pour les soirées oui, je te confirme: prépare toi à être épiée! 😉

le 24/05/2014 à 00h32 | Répondre

Lutine Chlorophylle

Et j’ajouterais :
5/Si je suis enceinte, peut-être que je ne veux pas te l’annoncer tout de suite, et tu me mets extrêmement mal à l’aise. 😀

le 23/05/2014 à 11h53 | Répondre

Urbanie

ah oui: quand tu es enceinte, que tu n’as pas passé la barre des 3 mois, et que tout le monde te scrute et te questionne (et que toi, tu veux le cacher le temps d’être sure que tout va bien). Tu as presque envie de leur dire: « mais tu veux que je te réponde quoi? Et si je fais une fausse-couche, ça t’intéresse aussi? ».
Je crois que c’est à ce moment la que j’ai encore moins supporté qu’on me traque.

le 24/05/2014 à 00h34 | Répondre

Lutine Chlorophylle

Je crois que je n’hésiterais pas à faire ce genre de réponse à mon interlocuteur. 🙂

le 24/05/2014 à 09h04 | Répondre

Sarah

On est aussi dans cette situation même si on a la chance de ne pas vivre à côté de nos familles, donc moins de reflexions en général… dans notre cas, nous leur avons clairement exprimé notre souhait de ne pas avoir d’enfant, mais ca ne suffit pas pour faire taire les gens, car je cite  » oui tu dis ca mais tu vas changer d’avis » et apparement le mariage nous retourne tellement le cerveau qu’on ne peut pas faire autrement… si bien que le jour de notre mariage le sujet etait dans toutes les conversations, c’était assez pénible… je me suis jurée que si je tombais enceinte un jour ils attendraient longtemps avant de le savoir 🙂

le 23/05/2014 à 12h26 | Répondre

Urbanie

Ah oui, les gens qui sont persuadés que tu « voudras tôt ou tard en faire »… rah lala, qu’est-ce que ça m’énervait d’entendre ça quand je disais que je ne voulais pas d’enfants! Et le mariage n’arrange rien (on ne m’a jamais autant embêtée que depuis que je suis mariée).

le 24/05/2014 à 00h36 | Répondre

la Cigale ou la Fourmi (voir son site)

Bonjour.
Je suis absolument en accord avec ce que tu rapportes ici.
Pour ma part, c’est pour le 2ème que l’on me pose souvent la question « parce que tu comprends, ta fille a déjà 6 ans, ça va faire beaucoup de différence d’âge… »
Mouaip.

le 23/05/2014 à 18h59 | Répondre

Urbanie

Comme quoi en fait les gens ne s’arrêtent jamais! 🙂

le 24/05/2014 à 00h36 | Répondre

La famille doudou

Je suis dans le même cas que La cigale et la fourmi ! « Alors le 2eme ? » J ai beau dire que nous ne voulons que notre fille j entend toujours les memes rengaines  » quoi ? Une fille unique … elle va être pourrie gâtée !  » … Cela devient fatiguant à force !

le 23/05/2014 à 21h50 | Répondre

Urbanie

Oui je comprends… j’ai déjà eu droit à ce genre de remarques lorsque je rétorque que je ne sais pas si nous ferons plus d’un enfant. Mais en ce qui concerne les enfants tout le monde à son avis bien tranché, alors c’est compliqué de satisfaire les gens!
(et pour info je suis enfant unique et, euh, je le vis plutôt bien 🙂 )

le 26/05/2014 à 12h25 | Répondre

Miss Biscuit

Nous avons été dans le cas n°3 pendant 2,5 ans. Cette question me retournait le cœur et l’écrasait bien fort contre le vide de mon ventre. Nous avons décidés de parler de nos difficultés à nos parents pour qu’ils arrêtent de nous harceler avec ça et, malgré quelques maladresses de leur part, je ne regrette pas.
Et maintenant que je suis enfin enceinte, où nous pose déjà la question du deuxième.
Les gens sont fous :/

le 24/05/2014 à 10h56 | Répondre

Urbanie

Coucou,
Je crois que dans ce genre de cas, ils ne se rendent juste pas compte à quel point cela peut être douloureux. Profitez déjà de votre bébé à venir, c’est tout ce qui importe! (et toutes mes félicitations du coup!)

le 26/05/2014 à 12h26 | Répondre

Flikflak

Nous sommes mariés depuis plusieurs années. Au moment du mariage, nous avions le projet de fonder une famille, mais pas dans l’immédiat. Aux allusions de l’entourage, nous pouvions donc répondre sereinement que nous avions le temps.
Mais nous sommes maintenant en essai depuis 1 an, et les mêmes remarques deviennent blessantes (le « vous avez perdu le monde d’emploi ? » avec le rire bien gras qui suit, c’est du vécu aussi)… Je suis consternée par le comportement de ces personnes!!! Avant d’être concernée par le sujet, je ne me suis jamais permise d’entamer une discussion à ce sujet, à moins que le sujet soit abordé par la personne concernée.
Nous avons plusieurs réunions de famille cet été, il va falloir se préparer mentalement….

le 24/05/2014 à 12h54 | Répondre

Urbanie

j’avoue que la remarque sur le « mode d’emploi perdu » me choque toujours… c’est pas très très délicat, même si je pense que dans ce genre de cas les gens essaient surtout de faire de l’humour (c’est raté du coup!).
Pour les réunions de famille je te conseille de te préparer quelques réponses « type » que tu ressortiras à tout le monde, et de changer le sujet très rapidement.
Ma préférée c’est « oh non, pas tout de suite, on verra ». Flou, rapide, et hop, je change de sujet rapidement. Ca évite de s’énerver (même si parfois s’énerver peut aussi faire du bien quand la personne insiste trop).

le 26/05/2014 à 12h30 | Répondre

Flikflak

Merci pour le conseil 🙂

le 26/05/2014 à 13h39 | Répondre

Maëlle

Oh mon dieu, que ça fait du bien de lire cet article. Mon mari et moi somme mariés depuis presque un an et demi. Pendant quelques mois juste après notre mariage, nous étions en pleins travaux de notre appartement, donc les remarques c’était « j’espère que vous ne prévoyez pas de faire un enfant en plein milieu des travaux » avec mon envie de répondre « bein si, on l’a conçu entre les piles de carrelage qui attendent d’être posées et les pots de peinture. et puis un femme enceinte qui monte sur une échelle et porte des sacs de mortier de 30kg, c’est pas gênant ! ». Maintenant que nous sommes bien installés, bien évidemment le discours (ou plutôt le harcèlement) a changé : « vous avez 2 chambre, il faut remplir la 2ème avec un bébé » (bein oui, je savais pas quoi mettre en l’ordinateur et l’armoire !) ; « un bébé ça se fait l’année suivant le mariage » (depuis quand ?). Et depuis que nous sommes allés en voyage de noces le mois dernier, c’est encore pire… Je me contiens, mais j’ai peur un jour d’être blessante. Je voudrais seulement que les gens comprennent que la décision d’avoir un enfant n’appartient qu’à mon mari et moi, que bien évidement on mettra nos proches au courant, mais qu’ils doivent respecter notre intimité… Allez une dernière pour la route, une collègue (un peu âgée et assez pénible) qui me dit « toujours pas enceinte ? », je lui ai répondu « et toi, toujours pas ménopausée ? ». OK, c’est mesquin et méchant, mais terriblement efficace pour avoir la paix ensuite !

le 24/05/2014 à 13h27 | Répondre

Christelle

J’adore ! Ta collègue t’a laissé tranquille depuis ?

le 26/05/2014 à 09h46 | Répondre

Maëlle

Oui, depuis je suis tranquille lol

le 26/05/2014 à 10h05 | Répondre

Urbanie

J’imagine! 🙂

Je n’ai jamais osé répondre aussi ouvertement (même si j’ai pensé des choses pas très sympa très très fort), mais cela dit j’aurais ptet du pour avoir la paix plus vite!

le 26/05/2014 à 12h31 | Répondre

liliz

Qd j’ai rencontré mon homme ses parents n avaient qu’une petite fille et elle avait déjà 5ans alors au bout d un an déjà la question se posait sans cesse…..mamie me « réclamait » d autres petits enfants…j’ai eu 2 enfants rapprochés mais par volonté pas par choix des beaux parents…j’ai 27ans mon fils à 3ans ma fille bientôt 2ans.ns ns marions le 5juillet 2014.malheureusement ma soeur qui a 30ans a des gros pbs de santé et n aura peut être jamais la chance d être maman….quelle horeur d entendre autour de nous « demandes le mode d emploi à ta soeur »….ou tt autre commentaire….elle est actuellement en traitement de fiv et je croise les doigts pr eux….mais ne parlez pas sans savoir!!!! ! J’ai eu de la chance d avoir des enfants facilement ce n’est pas le cas ou l envie dz tt le monde….

le 24/05/2014 à 15h18 | Répondre

Urbanie

Ca doit être tellement dur pour ta soeur 🙁

le 26/05/2014 à 12h31 | Répondre

Lucie

C’est drôle car je ne me retrouve pas du tout dans cet agacement. Cela fait bien longtemps qu’on nous pose la question, et ça m’amuse.
Même quand les essais se faisaient long ça m’amusait. Et même après avoir fait un fausse couche à 14semaines, la veille de l’annoncer enfin, ça m’amuse toujours.
Je ne trouve pas ça intime du tout, quand je regarde mes nièces et mes neveux, je me pose pas la questions des rapports sexuels non-protégés de leurs parents, c’est ridicule ^^

Les gens posent la questions soit parce-qu’ils s’intéressent sincèrement à notre vie, nos projets, notre futur, et d’autres posent la question pour faire la conversation, et parce-que le sujet est, pour beaucoup de femmes, très croustillant, ça fait rêver, c’est tout.

Personnellement, comme je veux vraiment que ce soit une surprise pour tout le monde, jusqu’à présent j’ai toujours dit que je travaillais trop et qu’on pensait en faire vers 35 ans (on a 26/27), et c’est drôle de les titiller comme ça.

le 24/05/2014 à 18h57 | Répondre

Loulou

je rebondis sur le « mode d’emploi perdu » haha car pour le coup quand on nous harcelait trop c’est mon mari qui disait ça et ça mettait un peu les gens mal à l’aise si ça les concernait pas (style collègues, on a été collègues avec mon mari à un moment et on nous demandait ça à la machine à café, normal…)

Sinon je disais stupidement attendre le voyage de noces mais après le voyage c’est reparti de plus belle! et je suis effectivement tombée enceinte juste après mais ne voulais pas le dire.
Comme le dit Lutine.
DU coup j’étais extrêmement gênée….. Par contre lorsque je l’ai annoncé certains m’ont dit s’en être doutés mais ne m’ont rien reproché (encore heureux) mais une amie m’a quand même dit « t’aurais pu me le dire tout de suite à moi » alors qu’on est pas si proches. Elle m’avait annoncé de suite sa seconde grossesse encore secrète pour les autres et j’aurais DÛ faire pareil.
Je suis pas d’accord, beaucoup de copines m’ont dit avant les 3 mois fatidiques leur grossesse, c’est leur choix, je n’ai pas à faire pareil…..

Et pour les petits enfants ça m’énerve tout autant: ce n’est pas à notre couple d’assouvir les envies de bébés petits enfants pour les grands parents! Non mais quoi encore?! Lol!!!
Mon père m’en parlait mais plutôt gentiment, c’était plutôt des « ah quand on aura un petit fils ou une petite fille » mais sans me harceler, je trouvais ça gentil aussi qu’il se projette papy mais il nous demandait jamais « alooooooors? » et surveillait encore moins mon alimentation.

Le pire pour ma part c’était mes collègues aussi et pareil, je trouve que c’est du domaine de l’intime et que les collègues n’ont PAS à s’en mêler! Espérons que je sois tranquille pour le 2ème. Je vais dire que je veux 10 ans d’écart hahaha

le 26/05/2014 à 18h27 | Répondre

Mademoiselle Saphir

Haha moi aussi je subis le harcèlement de mes proches (et moins proches^^) mais j’avoue que ça ne me dérange pas plus que ça. Nous sommes ensemble avec mon mari depuis 5 ans, et dès la première année, on nous posait la question ou alors des rumeurs circulaient sur une supposée grossesse.
Nous sommes mariés depuis peu, et le sujet est intarissable, ça intéresse tout le monde ! Le livre d’or est rempli de « bientôt le bébé ».
Nous n’avons pas l’intention de faire un bébé tout de suite (nous attendons d’avoir deux emplois stables et un chez-nous), mais tout le monde attend après.
A vrai dire, je serais même plutôt flattée par cette impatience de nos proches. C’est le signe qu’ils nous considèrent prêts, et qu’ils nous voient comme un couple qui va durer. Du moins, moi je l’interprète comme ça.
Alors je compose avec, et je réponds qu’ « on a bien le temps », excuse que je pourrai garder lorsqu’on sera en essais ou dans le premier trimestre !

le 09/10/2014 à 13h49 | Répondre

Mademoiselle Fleur

Je me retrouve beaucoup dans ce que tu décris ! Pour le moment ma réponse c’est « pas avant le mariage » mais bon dans 7 mois ce sera passé, de même que je serais entrée dans la trentaine. Donc je pense que j’y aurais de nouveau droit, d’autant que ma soeur jumelle vient d’avoir un bébé. On commence déjà à me dire, « cela ne te fait pas envie ? ». Je pense qu’au début cela ne me dérangera pas trop, mais quand cela ne marche pas tout de suite, je pense que c’est déjà assez difficile pour ceux qui essayent sans en plus avoir un harcèlement en bonne et due forme.

le 04/01/2015 à 11h04 | Répondre

Madame Ananas (voir son site)

Muahah alors nous on a trouvé la parade ultime : habiter aux USA. Du coup, personne n’ose nous demander de peur que, si on y avait pas pensé, on ait un enfant aux USA et donc loin d’eux (ce qu’ils ne veulent pas).
Du coup, on a vaguement eu des sous entendus de la part de la mere de mon mari mais c’est tout, juste une fois. Et personne d’autre ne nous a demandés « alors c’est pour quand? » (meme apres le mariage).

Mais c’est vrai que c’est un peu bizarre comme question… je suis tout à fait d’accord avec tous tes points…

le 06/01/2015 à 22h15 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?