Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Annoncer notre grossesse


Publié le 20 juin 2019 par Mère Renarde

Pour l’annonce de la grossesse, il y a une règle plutôt bien suivie : attendre la fin du premier trimestre. Ces 3 premiers mois étant marqué par l’attente (pour ne pas dire l’angoisse) d’être sur que la grossesse va tenir, il est coutume de garder le secret.

Nous n’avons une fois de plus pas dérogé à la règle, même si nous ne l’avons pas respecté à 100%. En fonction des personnes, nous ne l’avons pas annoncé dans le même timing.

Crédit: reneeellisdesigns – Pixabay 

L’annonce avant les 3 mois

Au départ, je ne voulais pas dévoiler ma grossesse au boulot avant janvier 2018, soit 3 mois révolus de grossesse. Seulement, comme je te l’ai expliqué dans ma dernière chronique, j’ai vite eu besoin de souplesse dans mes horaires de travail. J’ai donc annoncé ma grossesse à mon supérieur direct dès l’écho de datation, et de la façon la plus pourrie du monde: entre 2 portes en lançant un « au fait, je suis enceinte ». En vrai, j’étais très gênée de le lui annoncer. Cela faisait à peine 6 mois que j’étais embauchée. Je ne me sentais pas légitime et j’avais l’impression d’abuser un peu. Mon patron par contre l’a super bien pris, m’a félicité et rassuré directement par rapport à mon poste.

Mon mari a aussi annoncé à son supérieur direct notre grossesse à l’issue de l’écho de datation. Cette fois, c’était plus pour une question d’organisation. Il ne devait pas être impliqué dans des projets durant le mois de juin, et en plus, il tenait à m’accompagner à chaque rendez-vous.

Côté amitié, mes 3 meilleures amis ont su même avant lhomme que j’étais enceinte. Je ne pouvais pas garder un tel secret pour moi seule sans craquer. Je n’ai pas fait quelque chose de spéciale, je leur ai juste envoyé la photo du test. Comme elles nous n’habitons pas dans la même ville, ça aurait été compliqué de faire autrement.

Pour le meilleur ami de lhomme, il a voulu y mettre un peu d’originalité. On est donc parti au restaurant à 3, et là, lhomme lui a montré l’Officiel des prénoms 2018, que nous venions juste d’acheter.

Enfin, nous avons également annoncé au futur parrain du koala la grossesse un peu avant l’écho du T1, juste avant notre weekend d’anniversaire de mariage.

L’annonce après les 3 mois

Quand nous avons été rassuré par rapport à la viabilité de petit koala, nous avons officialisé ma grossesse. Nous l’avons d’abord annoncé à nos familles. La mienne étant à l’étranger, nous avons envoyé la photo de l’échographie sur le groupe whatsApp commun de la famille.

Pour mes beau-parents, nous avons profité de leur venue sur un weekend pour le leur annoncer, en offrant un bouquin sur les grands-parents à ma belle-mère.

Pour le reste de nos collègues, de mon coté, mes collègues qui me voyait de plus en plus afficher une mauvaise mine commençaient à s’inquiéter sérieusement pour moi, surtout quand ils ne m’ont pas vu revenir après notre long week-end. Mon patron avait de plus en plus de difficultés à trouver des excuses qui tienne la route et a été soulagé quand j’ai enfin ramené les croissants et annoncé la prochaine venue de petit koala. Mon mari quant à lui a juste annoncé à son équipe proche après l’échographie, mais rien d’officiel aux autres (en même temps, c’est plus simple d’être discret auprès du reste de sa boite quand on va pas prendre de ventre).

Pour le reste de nos amis, on a fait une annonce sur Instagram et une annonce sur Facebook pour le réveillon de noël.

Crédit: photo personnelle

Les réactions

HAHA! Quand t’annonces ta grossesse, c’est comme pour le mariage, tu n’es que paillettes, tu ne t’attends qu’à des « félicitations, c’est génial ». On en a eu effectivement, mais alors, on a aussi eu 2 réactions complètement inattendues qui me sont restées en travers de la gorge longtemps.

Le meilleur ami de lhomme n’a rien trouvé d’autre à dire que « c’était voulu ? « , et ma belle-mère n’a même pas jugé nécessaire de nous féliciter. Elle nous a répondu « ça m’étonne pas, j’ai eu lhomme au même age », et a enchaîné sur une blague débile sur la viande. Voilà. Ces réactions m’ont d’autant plus choquée qu’il s’agissait de proches. Je ne m’étais absolument pas préparée à autre chose que de la joie, et les hormones n’aidant pas, j’ai développé une colère monstre envers ces 2 personnes, qui ne m’a pas quitté avant longtemps pour le meilleur ami, et que je garde toujours pour ma belle-mère. Si j’ai un conseil à te donner, si jamais tu planifies des annonces, pense à l’éventualité que la personne n’ai pas une réaction appropriée. ça peut arriver, et ça t’éviteras peut-être d’être blessée.

Et toi, as-tu annoncée de manière originale ta grossesse ? a t-elle été bien accueillie ?


Guide accouchement

Commentaires

16   Commentaires Laisser un commentaire ?

isavoyage

Ah, l’annonce de la grossesse… Tu as raison, c’est important de se préparer à des réponses.. inattendues. Qu’il s’agisse de collègues que tu connais à peine qui fondent en larmes et suivent ensuite ta grossesse avec un intérêt et une gentillesse touchants, de la super amie qui te balance un « c’est un accident ? » ou du pote qui répond « mais t’as quel âge ? »… Se concentrer sur le positif et savoir tirer les conclusions qui s’imposent par la suite.

le 20/06/2019 à 09h15 | Répondre

Mère Renarde

C’est quand même super déplacé de demander à quelqu’un si c’est un accident! et même si c’était le cas, en quoi ça change quelque chose à l’heureux évenement qui se prépare ? Je trouve ça encore plus dur quand ça vient d’amie proche. On a plus de mal à prendre du recul.

Mais j’ai aussi eu la collègue trop enthousiaste, comme toi! C’était un peu flippant parfois d’ailleurs. Mignon, mais flippant.

le 20/06/2019 à 12h00 | Répondre

Marina

J’ai déjà demandé à une bonne amie qui n’avait jamais parlé d’avoir des enfants maintenant si elle était heureuse après son annonce.
Je crois qu’elle a apprécié de pouvoir parlé de sa surprise d’être enceinte, de ses premières hésitations et de son sentiment de culpabilité (à ne pas avoir été ravie de suite, à être tombé enceinte par surprise alors que d’autres amis galère malgré leur envie de parentalité).
Ca peut être difficile de recevoir plein de félicitations si on est pas (encore) à 100% dans cette aventure et dur de parler de ses sentiments.

Par contre, je ne l’ai fait qu’avec une amie proche, en faisant attention à la formulation et en lui laissant une porte de sortie.

le 20/06/2019 à 16h55 | Répondre

Jubijoba

Ahah le classique de la belle mère qui direct compare à sa propre situation, la relou de service ! Moi la mienne les deux fois  » ben on s’en doutait, c’est comme moi  » …. Arrrg je comprends combien ça énerve à l’intérieur pendant que tu gardes une poker face 😁

le 20/06/2019 à 09h29 | Répondre

Mère Renarde

non mais en plus la mienne ce jour là elle a cumulé: 3 heures après elle m’a proposé du foie gras, et le soir elle voulait qu’on aille manger à Haagen Dass alors que je suis diabétique (et en plus j’étais hyper malade). Je lui en ai voulu très longtemps pour ça.

le 20/06/2019 à 12h02 | Répondre

Madame Vélo

Je comprend que tu ai été énervée face à ces deux réactions. Pour ma part j’ai choisi de laisser couler le « oh bah merde » de ma mère, qui a eu exactement la même réaction au 1er et au 2ème !! On ne peut pas changer la nature des gens, mais on peut choisir de préférer voir ce qu’il y a de positif en eux :p

le 20/06/2019 à 10h22 | Répondre

Mère Renarde

Sympa ta mère… 2 fois en plus. Tu es forte d’avoir réussi à laisser couler, je suis trop vive pour ça moi je pense.

le 20/06/2019 à 12h03 | Répondre

Hellodie

Je suis comme Madame Vélo, n’en ai eu des pas mal de ma mère ! La première grossesse (j’avais 33 ans) sa réaction a été : « mais enfin ! Tu aurais quand même pu attendre que je sois à la retraite « . Et à l’issue de ma deuxième grossesse, qui s’est terminée à 2 mois par une fausse couche j’ai eu un mémorable : « ha bhen, j’espère que maintenant ça va vous passer cette idée d’en faire un autre « . Comme on pouvait s’y attendre elle ne s’est jamais impliquée pour ses petits enfants même une fois là! 😂

le 20/06/2019 à 12h59 | Répondre

Mère Renarde

Mais whaaaaattt! elle est horrible! je suis choquée et révoltée pour vous de sa remarque suite à ta fausse couche. C’est tellement douloureux de perdre un bébé, je ne comprends pas comment on peut sortir une horreur pareil.

le 20/06/2019 à 13h29 | Répondre

Hellodie

Merci pour le soutien ! Mais en effet, comme tu le dis dans ton article, il faut s’attendre à avoir des réactions autres que positives également. Je ne l’ai pas compris toute seule, et il m’a fallu du temps… mais en effet, les grands événements tels que grossesse, mariage ou tout simplement retrouvailles comme Noël cristallisent beaucoup de choses, et notamment les projections des autres. Après, même quand ont le sais, ce n’est pas toujours facile de garder la bonne distance.

le 20/06/2019 à 15h42 | Répondre

Elisa

Je comprends ta réaction. Contrairement à toi, je m étais préparée à ce genre de phrase debile parce c’est notre 3eme et que ma belle famille aurait forcément eu un truc à redire. Par contre, le « c t voulu  » j ai eu le droit mais pas par ma famille. Je trouve cela hyper déplacé. Mais le principal c’est votre bonheur le reste…

le 20/06/2019 à 14h44 | Répondre

Mère Renarde

oui tu as raison, le final est beau et c’est l’essentiel finalement :). Bon sur le moment par contre on a surtout envie d’arracher des yeux ahah

le 24/06/2019 à 10h35 | Répondre

Maud (voir son site)

Effectivement, je comprends que ça puisse faire rager d’entendre des remarques pareil à l’annonce d’un heureux événement !
Peut être que ces personnes ressentent de la jalousie ou des émotions douloureuses qui les fassent réagir de la sorte ? (c’est une hypothèse bien sûr).
je n’ai reçu aucune remarque désobligeante pour mes 2 grossesses en ce qui me concerne.
Nous avons fait des annonces originales à chaque fois, mais l’avons annoncé très vite à nos parents pour la 1ère, pour ne pas que ma belle-mère achète des fruits de mer que je suis seule à manger pour le nouvel an !
Pour la 2e, du coup, on a pu le garder pour nous quelques semaines avant de l’annoncer.

le 20/06/2019 à 23h15 | Répondre

Mère Renarde

C’est vrai que pour certaines personne, après uen grossesse dans leurs entourage proche est un choc et qu’ils peuvent avoir une réaction inapproprié, j’y avais pas pensé sur le moment. En plus comme nous nous sommes bien garder de dire à quiconque qu’on essayait d’avoir un bébé, le choc pouvait etre là.
Pour le deuxième (si on se lance finalement réellement un jour), je ne sais pas comment ça va se passer, ça sera encore une surprise!

le 24/06/2019 à 10h39 | Répondre

Pauline

Le commentaire désobligeant je l´ai eu de la part d’une collègue, à m’avoir deuxième grossesse « ah mais ils vont être rapprochés (28 mois!!!)! Ça va être galère pour toi, tu vas voir, deux, c’est l’enfer, c’est épuisant, ma pauvre, je t’en plains… » 😄. Euh, félicitations ça suffisait… et puis 2 ans et demi d’écart, je trouvais pas ça si proche que ça…

le 21/06/2019 à 07h47 | Répondre

Mère Renarde

Heu… merci? franchement certains collègue devrait vraiment se taire. Je m’en souviens d’une qui n’arretait pas de dire que ma fille faisait de la peine quand je suis allée la présenter. Je lui en est longtemps voulu!

le 24/06/2019 à 10h41 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?