Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Vers l’autonomie à table : des premiers essais au refus de toute aide


Publié le 9 octobre 2015 par Madame Biologie

Je ne me souviens plus bien de quand ça a commencé. L’été dernier, il me semble. Mon fils devait donc avoir dans les 9-10 mois. Notre petit chéri, totalement dépendant de notre bon vouloir pour se nourrir, a voulu une cuillère dans sa main. Il ne s’en servait pas encore à ce moment-là, mais il lui fallait sa cuillère. Si on refusait, on avait droit aux cris et aux pleurs.

Puis il a voulu piocher dans son assiette, plus pour tester le mouvement, faire comme nous. On continuait à le nourrir entre deux cuillerées, mais il pouvait aussi s’exercer. Comme il avait encore des purées, on a commencé à les faire plus épaisses, moins lisses, histoire que ça tienne bien malgré les gestes mal assurés du petit chat. C’est aussi à ce moment-là qu’on s’est dit qu’il FALLAIT qu’on change de chaise haute.

Alors qu’on avait soigneusement choisi un modèle hyper confortable, réglable dans tous les sens, top moumoute, top design (non, j’exagère à peine), on s’est rendus compte que c’était l’enfer à laver après chaque repas. La purée coincée entre les différents éléments de la chaise et dans les plis du coussin, miam !

On a du coup investi dans un modèle vraiment, vraiment pratique : la chaise haute IKEA ! Plus simple, je demande à voir. Par la même occasion, comme je hais faire mille lessives dans la semaine, on lui a pris un bavoir à manches. Tu sais, le truc qui est normalement fait pour la peinture ? Eh bien, c’est parfait pour les repas également !

Ainsi, sans stress, petit chat a pu développer sa motricité : on plonge la cuillère, on la garde bien droite et hop, dans la bouche ! Oups, c’était le nez. Oups, c’est tombé pendant le trajet. Oups, oui, l’assiette tombe si tu la mets en dehors de la table. Bref, tu vois le topo, je suppose.

Je ne compte pas le nombre de fois où j’ai ramassé, nettoyé les dégâts.

D’ailleurs, pour s’éviter encore du stress, et donc de l’énervement inutile, on a décidé qu’il prendrait le bain après le repas, contrairement à la plupart des enfants. Trop des rebelles ! Mais vu le carnage capillaire régulier, sans parler des habits, je ne regrette pas du tout. Je peux le coucher tout propre, comme ça. Je n’ai pas peur pour le pyjama, et je ne passe pas non plus dix minutes à tenter de lui décoller des grains de riz des cheveux.

Quelques mois plus tard, on a commencé les morceaux. D’abord des trucs assez petits, plus ou moins mélangés à de la purée. Mais déjà, il n’aimait pas trop ça, et puis ça avait tendance à s’échapper de la cuillère. On a donc rapidement adopté les morceaux plus gros.

Pour les légumes mous à la vapeur, on va dire qu’ils étaient gros comme une phalange. Pour les pâtes, on a pris des macaronis et des torsades, parce que c’est relativement simple à piquer. Et pour la viande, on a coupé de tout petits bouts, parce que même avec plein de dents, ce n’était pas toujours facile à mâcher.

De la cuillère, on est donc passés à la fourchette. Et au « Non non non, c’est moi qui fais ! » par la même occasion. (En vrai, il ne parle pas encore, hein, mais il dit non et son prénom pour signifier qu’il veut faire lui !) Et aux repas à trois, vu qu’on avait enfin nos deux bras libres. En plus, je me disais que de nous voir, ça l’aiderait à apprendre, puisque les enfants apprennent beaucoup par mimétisme. (On aurait pu le faire avant, mais on avait la flemme, toujours la même, et puis manger froid, c’est bof bof…)

Malheureusement, la fourchette n’a pas eu un franc succès (sauf sur nos bras). Piquer, c’est dur, ça demande de viser correctement, contrairement à la cuillère en mode bulldozer. Il faut de la patience. Les petites mains, ça va plus vite !

On a aussi investi dans un petit aspirateur de table pour ramasser rapidement et efficacement les miettes et autres petits bouts de nourriture fuyards. (Flemmards, nous ? Non, on optimise notre temps !) (Mais si tu as un animal, il fera très bien office d’aspirateur.)

Actuellement, mon fils alterne entre mains et fourchette. Il a 21 mois. On ne l’aide quasi plus à manger, juste les soirs de grande fatigue, ou pour les fins de yaourt.

Manger à la fourchette

Manger avec les mains

Manger tout seul

Toutes photos : Photos personnelles

Je me dis que je n’ai jamais vu de grand enfant qui ne sache absolument pas manger (relativement) proprement, avec ses couverts et tout. Du coup, je ne me stresse pas et le laisse faire à son rythme, tout en l’encourageant quand il utilise les couverts.

Pourquoi je n’insiste pas, je n’impose pas une manière de faire ? Parce que c’est déjà ce que je fais pour mille autres choses toute la journée, et qu’un peu de lâcher prise n’a jamais fait de mal. Je n’ai pas envie que le moment du repas devienne une source de stress, que ce soit pour lui ou pour nous. Éviter que le verre ou l’assiette ne finissent par terre, ça me suffit.

Et chez toi, ça se passe comment, les repas avec ton petit grand ? Tu l’aides encore beaucoup, ou tu le laisses se débrouiller ? Et pour les morceaux, la transition s’est faite facilement ? Viens nous raconter !

Toi aussi, tu veux témoigner ? C’est par ici !

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !

Commentaires

13   Commentaires Laisser un commentaire ?

Die Franzoesin (voir son site)

Cet article tombe à pic merci ! Mais il me laisse aussi songeuse et admirative… Nous commençons ici tout juste la première phase que tu décris (mon bébé va avoir 11 mois, je ne sais pas si tu te souviens mais il a presque un an pile d’écart avec le tien) et c’est dur quand même de rester calme et souriante quand il repeint systématiquement toute la cuisine ! Mais je note tes petits conseils, notamment celui du bavoir à manches longues (tu aurais un lien amazon ou un nom de marque ?) et du petit aspirateur 😉 .Quand à la question de la fourchette ou de la cuillère je suis 100% d’accord avec toi, je le laisse prendre avec les mains pour le moment et je pense qu’à 25 ans il ne le fera plus 😉 .

le 09/10/2015 à 08h59 | Répondre

isavoyage

Les bavoirs à manche sont ceux d’Ikea, vraiment supers car pas chers (5€ les deux !), lavables, utilisables pour manger ou peindre/faire de la pâte à modeler… Tu les trouveras là : http://www.ikea.com/fr/fr/catalog/products/70179754/

le 10/10/2015 à 14h39 | Répondre

Sabine

Alors là, cet article tombe à point nommée.
Ma puce a 10 mois et commence à réclamer à tenir sa cuillère. Je pensais donc commencer ce wk…comme quoi ton article tombe bien.
Merci pour les conseils, j’en premd bonne note

le 09/10/2015 à 10h27 | Répondre

Accalia

Bon, je n’en suis pas encore là, mon fils va avoir 7 mois, mais je note tous tes conseils! Moi ce que je fais pour qu’il s’habitue tout doucement c’est que je le laisse « jouer » avec la cuillère à la fin du repas pendant que je nettoie! Je ne sais pas si cela va marcher, mais je pense que cela ne fait pas de mal!

le 09/10/2015 à 10h39 | Répondre

Madame D

Ha ha. Sara a 22 mois et c’est exactement la même chose ! Die Franzoesin tu trouveras ce type de bavoir un peu partout. Tu en as chez orchestra en éponge sinon kiabi ou Aubert en plastique (plus facile à nettoyer).
Je crois que le plus dur c’est de ne pas s’énerver quand ils s’étalent de la purée partout. C’est marrant 5 min mais quand c’est tous les jours ce n’est pas évident. Je me rappelle que je me suis déjà énervé à cause de ca. A tort d’ailleurs mais des fois c’est dur … Maintenant ça va mieux !!! Elle sait piquer et tout ! Mais c’est une flemmarde et au bout de 4/5 cuillères elle nous demande de le faire.
En ce moment nous avons un nouveau bavoir : le récupérateur. Car les pâtes et le riz tombe…

le 09/10/2015 à 12h06 | Répondre

Louna

Les choses se sont passées tout naturellement pour vous, c’est chouette ! Et je trouve ça tellement super de voir nos enfants apprendre pas à pas cette autonomie ! Même si, comme tu dis, ça demande aussi un minimum d’organisation (nous avons aussi investit dans la tenue de combat intégrale, celle d’Ikea ! 😉 )

Ici aussi, on n’a pas vu vraiment venir, ça s’est fait petit à petit. On lui a donné une cuillère pour jouer pendant le repas assez tôt (je dirais vers 7-8 mois), mais on n’avait même pas pensé à essayer de lui proposer de manger avant que ma mère ne me demande « Alors, elle y arrive ? ». Et là, paf, on s’est rendu compte qu’elle savait très bien s’en sortir toute seule avec son yaourt, même si elle nourrissait la tablette de sa chaise haute et le parquet tout autant : c’est le chat qui était content 😉 Elle avait alors 10-11 mois.

Depuis, elle n’accepte plus d’être nourrie passivement : il lui faut sa cuillère à elle, même si, pour l’instant, elle accepte encore notre aide (heureusement, car elle en mettrait du temps, toute seule !). On a donc aussi pu commencer doucement les repas du soir à trois, et ça, c’est un vrai bonheur ! On a aussi découvert que de la laisser seule avec son yaourt nous offrait 10min de liberté le matin : un sacré luxe ! 😉

Par contre, la mistinguette doit être un peu trop précieuse : pour l’instant, elle n’a pas eu l’idée de se servir avec les mains, et fait toujours une petite grimace dégoûtée quand on lui donne un aliment en morceau dans ses petits doigts !

Anecdote rigolote : on a récemment appris qu’à la crèche, elle ne voulait absolument pas manger toute seule, au contraire. Elle ne veut pas de cuillère, reste sagement les mains le long du corps et boit son biberon dans les bras des puéricultrices (chose qu’elle ne fait plus avec nous depuis au moins 4 ou 5 mois !). Elle a vraiment deux rythmes différents entre la maison et la crèche, la petite coquine !

le 09/10/2015 à 13h34 | Répondre

Madame Tout Court

L’aspirateur de table : un INDISPENSABLE !!!
Ici, comme tou, ca s’est fait tres naturellement. Choupette a 19 mois et jusqu’à il y a deux mois, elle se laissait complètement assister et j’avoue que ça nous allait bien donc on ne l’incitait pas particulièrement. Et puis pendant les vacances, on avait moins la flemme alors on s’est mis à manger tous en même temps à table, et à lui donner la même chose que nous (=pas de purées, pas de petits pots)
Elle a adoré et très vite, à voulu manier sa fourchette toute seule – elle maîtrise maintenant super bien, on n’a presque plus besoin de l’aider (sauf fins de yaourt etc) et elle ne fait même pas de carnage !

le 09/10/2015 à 14h08 | Répondre

Miss Pop

Qu’il est beau cet enfant Madame Biologie!!!

De mon côté, mon bébé a 17 mois et nous aussi on galère avec cette superbe chaise-haute-qui-est-assortie-à-la-déco-mais-qui-n’est-pas-pratique! CHez mes beaux-parents, c’est aussi Ikéa et on galère moins à la nettoyer, c’est sûr!
Mon petit mange tout seul aussi, ne veut pas de l’aide et il se débrouille pas trop mal. On a acheté un bavoir récupérateur et il n’a plus de nourriture sur les genoux!! (en + il mange ce qui est tombé dans son bavoir et donc plus de gaspillage! 😉 )

le 09/10/2015 à 15h24 | Répondre

Weena (voir son site)

FeuFolet a bientôt 11 mois et lui il est dans la phase où il alterne les mains et la cuillère/fourchette.
Comme il a voulu la cuillère dès le début de la diversification, je l’ai laisser faire. Depuis quelques semaines, j’essaye de faire en sorte qu’on mange tous les trois avec une alternance cuillère pour moi, cuillère pour lui.

Comme tu dit, le bavoir à manche longue est un indispensable !!! Pour l’instant, je passe le balai après chaque repas …

Coté couvert, on est à 3% de réussite, mais c’est l’intention qui compte 😉

le 09/10/2015 à 17h47 | Répondre

Madame Louli

On est en plein dedans nous aussi. La poupette a 13 mois et essayé de manger seule depuis 1 mois. Étant un poil maniaque, voir la purée valser à chaque cuillerée, ça me rendait folle. Alors on a introduit les morceaux depuis cet été. Et aujourd’hui elle ne mangé plus que des morceaux. Et ça vole moins de partout. Un coup avec la cuillère, un coup avec les mains.
On s’est également équipé de bavoir à manche longue chez le géant suédois. Mais pour la chaise haute, en effet, c’est galére pour la nettoyer. Tant pis. On s’y fait.

le 09/10/2015 à 18h56 | Répondre

Celestine

Merci pour cet article ! Ma puce a 10 mois, toujours allaitée à la demande.
J’ai essayé purée, compote, bouillie à partir de 6 mois mais elle n’a commencé à manger un peu que vers 8 mois et de manière très aléatoire.
Lassée de préparer des micro quantité qui finissaient à la poubelle, je lui proposait la même chose que pour les grands. Ça finissait toujours avec les doigts, sans assiette. Maintenant elle mange plus volontiers, de préférence des gros morceaux qui tiennent dans sa main et qu’elle grignotte avec ses deux mains. Ce midi c’était une sauce africaine pimentée et très salissante, elle a accepté que je lui donne à la cuillère. Elle me surprend souvent par ses goûts, la carotte ne passe pas mais elle aime le pamplemousse, le piment et le citron ! Bref c’est le lâcher prise total chez nous et elle progresse bien

le 10/10/2015 à 19h41 | Répondre

Mrs Paillettes (voir son site)

Je suis tout à fait d’accord avec toi, il faut optimiser son temps pour le peu que l’on a !!
Je vois que l’apprentissage est rude !! Laurene a bientot 14mois et veut manger toute seule … alors le soir on alterne un coup soupe un coup purée. c’est un vrai carnage mais du coup le bain vient apres manger de temps en temps. Mais ils apprennent tellement vite !
La patience est tout de même une vertu 🙂

le 12/10/2015 à 20h56 | Répondre

Claire (voir son site)

Super, je note le bavoir à manche longue.
Ma fille a tout juste 10 mois. Et nous aussi c’est le bain après le repas. Comme ça elle est couchée toute propre!

le 09/11/2015 à 22h41 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?