Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Tous les articles

travail lycéenne

Le conseil de classe : comment ça se passe et pourquoi faire ?

Le mois de décembre arrive, et au collège et au lycée, c’est la grande période des conseils de classe.

Mais pour toi qui n’es pas « dans le système », tu te demandes sûrement comment se passe ce fameux conseil, tant redouté par les élèves et leurs parents.

enfants à la bibliothèque

La rentrée des classes… vue par la maîtresse

Cette année, tu deviens enfin « parent d’élève » !

C’est aussi ce qui m’arrive le 2 septembre. Malheureusement, je ne pourrai pas y assister… Mais je ne vais pas te parler de mes états d’âme en tant que maman, mais plutôt partager avec toi un aperçu de l’envers du décor…

Oui, je suis professeure des écoles, instit’ si tu préfères, depuis maintenant 6 ans !

pile de manuels scolaires

La rentrée au collège… côté prof

En ce qui me concerne, la rentrée se prépare au fil du temps, pendant tout l’été… Au fil de mes envies, de mes promenades, de mon inspiration et de mes idées.

Personnellement, j’aime de garnir ma salle de classe de matériel pour élèves tête-en-l’air.

Ma fille entre à l’école… et j’ai peur

Je t’entends déjà me dire que je suis anachronique et que la rentrée, c’était il y a des semaines ! Oui oui ne pars pas, je suis parfaitement au courant. Mais comme je te l’ai expliqué ici, le système belge est fait de telle manière que Croquette rentre à l’école aujourd’hui même, en classe d’accueil.

Le stress.

Le point couple de Madame Vélo : un beau fleuve pas tranquille

A nos débuts, nous étions plutôt un couple fusionnel avec Mr Solex. Ce qui, rétrospectivement, est assez étonnant, quand on sait que je suis peu câline et que je ne recherche pas particulièrement les contacts physiques. Nous avons vécu une très belle période de passion et j’en garde de beaux souvenirs. Cependant, nous avions bien conscience que la passion est l’apanage des débuts d’une relation amoureuse et que celle-ci était amenée à évoluer.

Je suis née pour être maman

6h40. Gustave se réveille. Des fois on a de la chance, il fait une grasse matinée jusqu’à 7h30 et on peut se payer le luxe de se préparer entre adulte et donc rapidement. Mais aujourd’hui non. Je vais avoir un grand bébé (15 mois) collé en permanence à mes basques.

7h40. Arrivée d’Alphonse et Ernestine. Je suis déjà à la bourre : je suis censée partir à 7h45. Mais mes deux grands ne veulent que maman pour préparer leur biberon, les habiller… je cède. Je suis maintenant franchement en retard.

La nudité, mes enfants et moi

Est-il normal que des enfants voient leurs parents nus ? Dans leur douche ? Aux toilettes ? Est-ce malsain de prendre son bain avec son enfant ? Faut-il imposer ou apprendre la pudeur à ses enfants ?

Toutes ces questions – et bien plus encore – je me les pose très souvent. A l’heure où la question du consentement est d’actualité, je m’interroge beaucoup sur mon comportement et sur ce que je montre à mes enfants.

Nos jeux de société préférés

Chez nous, le week-end, c’est souvent jeux de société. On aime beaucoup ça, et on y joue depuis bien avant la naissance de nos enfants. On a donc continué naturellement à y jouer avec les enfants, sauf que depuis quelques mois Biquette et PetitChou voudraient bien jouer avec nous, et ce n’est pas très simple, lorsqu’on ne sait ni lire ni compter, de jouer à la plupart des jeux de sociétés. On a donc demandé conseil autour de nous, avant d’en choisir quelques uns adaptés à nos enfants.

Voilà donc, en exclusivité pour toi, les jeux de société adaptés aux enfants ne sachant ni lire ni compter préférés des Tribulettes et de leurs enfants.

Mon don d’ovocytes, pourquoi et comment ?

En décembre dernier, j’ai fait un don d’ovocytes. C’est une décision que j’avais mûrie depuis assez longtemps. Lorsque nous étions en “essais bébé”, j’avais déjà l’idée dans un coin de ma tête, et je me disais que si j’arrivais à tomber enceinte et que tout se passait bien, je tenterai sûrement la démarche.

Lorsque j’ai découvert ma grossesse naturelle, moi qui avais peur de devoir passer par la case PMA, ça a été une évidence pour moi : dès que je serai prête, je donnerai. J’ai attendu la fin de la grossesse bien sûr, puis la fin de l’allaitement et quand la question de reprendre une contraception s’est posée, je me suis dit que c’était le bon moment !