Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Tous les articles

Notre parcours d’adoption : la réunion d’information

Ça y est on y arrive ! La fameuse première réunion, le rendez-vous qui va nous permettre de lancer notre projet. La convocation est pour 10h00. Nous sommes en vacances, nous connaissons le lieu où ça se passe, c’est à moins de 10 minutes de la maison. Pas de stress mais de la prévoyance : nous arrivons donc à… 9h30.

L’acquisition de la propreté

Autant le dire tout de suite, la propreté chez PetitePerle, je m’en faisais toute une montagne. A tel point que je passais en mode « autruche » quand il en était question ! J’avais longuement échangé à ce sujet avec les dames de la crèche car c’est une étape qui me terrorisait complètement. Elles m’ont expliqué que ça peut prendre du temps comme certains enfants sont propres en trois jours ! Il ne faut pas « forcer » les choses et c’est l’enfant qui décide du moment où il se sent prêt.

Voilà pour la théorie… Et dans la pratique, ça a été un peu plus compliqué !

La dernière ligne droite

Voilà, je suis en congé maternité. Pour Choupinette, c’était pépère, j’avais pu me reposer sereinement pendant les 4 semaines avant la DPA (j’avais prolongé le temps de travail pour pouvoir en profiter plus après). Je me levais à l’heure à laquelle je voulais, je piochais allègrement dans le chocolat, et j’allais me vautrer devant les programmes de Noël. Mes objectifs étaient de me trainer aux cours de préparation à la naissance, aux rendez-vous de monitoring, et faire 2-3 courses (rapport au renouvellement du stock de chocolat).

Ça, c’était avant.

J’ai testé pour toi : un « lit de grande » pour Capucine avec un matelas naturel de l’Atelier de Morphée

Quelques semaines avant la naissance de notre deuxième bébé (gniiii, petite annonce dans cet article !), nous avons changé le lit de Capucine afin de pouvoir passer son lit à barreau dans la seconde chambre. Nous avons donc opté pour « un lit de grande », un joli lit cabane en bois. Côté matelas, nous avons testé un matelas naturel, en fibres de coco, de la marque l’Atelier de Morphée… et j’adhère à 100% !

C’est la fin du cododo !

Je partais sans avis sur la question. J’avais acheté un lit à barreaux et récupéré un cocoonababy mais je n’excluais pas un éventuel moment en cododo. A la maternité, la première nuit, c’est une infirmière qui m’a conseillé de le garder près de moi. Elle m’a aidé à sécuriser mon lit et on a passé notre première nuit ensemble. Ma première nuit en cododo, la première d’une longue série.

En arrivant à la maison, j’ai placé le cocoonababy de Cookie collé à notre lit mais l’amoureux a été très anxieux et a préféré le placer entre nous. C’est comme ça qu’on a continué. D’un commun accord. Cookie passait la plupart de la nuit dans notre lit. C’était pratique pour l’allaitement et ça nous reposait un peu plus pendant nos nuits compliquées. Puis, vers ses deux mois, quand il ne rentrait PLUS DU TOUT (#teamgigot) dans son cocoonababy, on a déménagé son lit à barreaux et on l’a placé à côté de notre lit.

Le début de ma grossesse

Le début de ma grossesse fut un sacré mélange d’émotions, beaucoup de bonheur bien sur, un peu (beaucoup) de stress avec le diagnostic prénatal et beaucoup beaucoup de vomissement… So glam !

Mon premier symptôme de grossesse fut les douleurs ligamentaires, assez impressionnantes, je ne m’attendais pas à ça ! A 6SA, les nausées me laissent encore tranquille, je pars en vacances une semaines en Grèce avec ma maman, je suis en pleine forme !

La fertilité et moi

Fertilité absente ou bien trop présente. On en parle souvent pour le côté négatif.

Moi même j’en ai déjà parlé en disant que je ne voulais plus que ma fertilité fasse partie de ma vie.

Radical non?

Alors non je ne viens pas t’annoncer que je reviens sur ma décision. Je pense toujours que notre vie à quatre est parfaite. J’ai rarement été si heureuse dans ma vie (et au cas ou l’idée saugrenue d’un troisième m’effleurait l’esprit mes deux tornades me rappellent pourquoi c’est la pire idée du siècle).

Non c’est plus que depuis quelques temps je me pose beaucoup de questions sur la fertilité.

bébé debout lit sommeil

Notre RDV avec la psychologue du sommeil

Au mois de Janvier, cela faisait 1 mois et demi que Chouquette était réveillée pendant 2h toutes les nuits, de minuit à 2h ou 1h à 3h par exemple, pour jouer. Oui oui, quand d’autres bébés se réveillent pour manger, demander la tétine, à boire, Chouquette elle c’est pour jouer comme en plein jour.

Elle nous avait déjà fait ce type de réveil entre Avril et Septembre. Vous pensez bien qu’à l’aube de ses 15 mois, on commençait à saturer grave des nuits toutes nazes et de questionnements sur pourquoi elle veut absolument jouer à cette heure-ci et pas dormir.

Quand les grossesses ne se ressemblent pas…

Je suis enceinte, mais je ne le « sent » pas. comme pour la Lueur, d’ailleurs… pas de nausées, pas de douleurs, pas de seins qui tirent, moi qui pensais qu’ils seraient plus sensibles aux hormones après une grossesse et un allaitement (ouais, faut pas chercher des fois…). Bref, en forme d’enfer. Chouette.

Et puis un soir, du sang. Rien, quelques gouttes quoi, mais un peu quand même. Juste de quoi se dire « euh… c’est normal ça? » Je ne sais plus où j’ai lu « toute perte anormale durant la grossesse, il faut consulter. De quelques taches de sang aux grandes eaux! » Je dois consulter pour 3 gouttes?

Choupinette et la nourriture

Depuis sa naissance, il y a un peu plus de deux ans, Choupinette est une « petite » mangeuse. A la maternité, déjà, on m’encourageait à tenter de la gaver, à coup de chantage « tant qu’elle ne reprend pas son poids de naissance, vous ne sortirez pas ». Heureusement, la pédiatre en a décidé autrement, parce qu’elle a finit par récupérer son poids au bout de plus de 2 semaines ! Elle a toujours été en dessous de la quantité de lait recommandée sur les boites (les fameuses indications à 2 mois x mL, à 6 mois y mL, etc… quantités à ajuster avec votre médecin)…