Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Tous les articles

Et si on arrêtait la culpabilisation ?

« Ça va, tu n’as pas trop pleuré en la laissant chez la nounou ? Moi c’était un déchirement ! »… »Tu as hâte de reprendre le travail ?!? Eh bin dis donc elle doit être dure ta fille »… »C’est pas trop difficile de rentrer du boulot alors qu’elle est déjà couchée ? »

Voici un petit florilège de questions et remarques entendues et ré entendues lorsque je parle de ma reprise du travail. Comme je réponds « Non » à chacune de ces questions, on me regarde systématiquement avec des yeux écarquillés comme si je proférais une énormité.

Mes créatrices pour enfants préférées

Quand je suis tombée enceinte, j’ai commencé à m’intéresser à un tout autre monde pour moi. Le monde des petites créatrices françaises. Cocorico ! Du made in France; des coups de pouce à des mères de famille principalement et des jolies choses souvent uniques. J’ai adoré ! Du coup, aujourd’hui, pour toi, en exclu, je te donne mes petites adresses de mes créatrices préférées ! (oui, j’utilise le féminin mais ce ne sont que des femmes donc …)

Comment on a décidé que l’on allait faire un bébé…

Dans l’épisode précédent, je te racontais comment une envie insidieuse de devenir mère m’avait prise et comment j’avais un peu mis l’amoureux devant une décision à prendre : s’il n’était pas prêt, à lui d’aller à la pharmacie chercher ma pilule, je la prendrai s’il le veut mais je ne ferai pas l’effort d’aller la chercher.

Ma préparation à la grossesse

On entend souvent parler de la fameuse préparation à l’accouchement, mais pour moi, il y a aussi une préparation à la grossesse !

J’estime que la grossesse est un moment à part dans une vie, comme une parenthèse. Et avec mon côté je-veux-tout-contrôler, j’ai besoin de me préparer au mieux à la période des essais et surtout le moment où mon ventre se transformera en couveuse.

L’arrivée d’un deuxième enfant : combien ça coûte ?

Un an plus tard, je suis devenue maman pour la deuxième fois et j’ai de nouveau voulu me prêter à l’exercice du point budget ! Je ne te ferai pas un détail sur l’année complète de Petit Sushi (première raison : à l’heure où je t’écris, le fripon est âgé de 6 semaines) mais plutôt sur les frais que son arrivée ont occasionné pour notre porte-feuille.

C’est sûr et certain, ça ne marchera pas tout de suite

J’avais envie d’avoir des enfants plutôt rapprochés, entre deux ans et deux ans et demi d’écart. J’ai deux petits frères avec 3 ans d’écart à chaque fois, et je me rappelle que ma mère m’avait dit qu’elle trouvait que c’était un peu trop (ayant elle-même deux ans d’écart avec son frère et sa sœur). Mon mari était plutôt partant pour deux ans et demi, trois ans d’écart. Mais bon, il est enfant unique, donc il voyait plutôt le côté organisation/finance.

Bienvenue à la Comtesse Bleue, future maman de septembre 2017 !

Quelle joie de t’écrire aujourd’hui ! Celle de partager mais aussi une joie toute égoïste de pouvoir écrire ici … Parce que si tu me lis aujourd’hui c’est que ce en quoi je n’osais plus espérer s’est produit : mon mari et moi attendons un bébé.
J’ai hâte de te raconter tout ça, avec le secret espoir que cet article et les suivants pourront soutenir d’autres femmes. Je dois t’avouer qu’il s’adresse un peu à celle que j’étais il y a encore quelque mois et qui aurait certainement aimé trouver ce témoignage pour se sentir moins seule.

Ma sélection estivale de livres pour enfants

À l’heure où j’écris ces lignes, il fait beau, il fait chaud et mon Cookie est en barboteuse légère en train de lire à côté de moi. Je me suis donc dit « et si je faisais une petite selection des livres de cet été ? ».

J’ai donc rassemblé les quelques livres de Cookie et c’est parti !

bébé-nouveau-né

Mon accouchement déclenché : la naissance

La douleur au dos est continue, avec des pic d’intensité qui me clouent plusieurs fois sur place pendant le court trajet vers la salle d’accouchement. Ce sont les contractions, mais elles n’ont décidément rien de celles que j’attendais. Avec ce mal diffus en permanence, je ne les sens absolument pas monter en vague : d’un coup, ça devient une douleur énorme, sans aucune sommation !