Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Tous les articles

Non, l’accouchement n’est pas un concours

Cet article me taraude l’esprit depuis un moment. Plus de deux ans à vrai dire, la date où j’ai accouché de ma fille. Maintenant que j’ai plus de recul avec cette nouvelle grossesse, je me sens d’écrire l’expérience que j’ai eu du « concours de l’accouchement le plus catastrophique ». Plus le terme de ma première grossesse approchait, plus j’avais droit aux récits d’accouchements. Tantôt positifs, tantôt un peu moins… Mais cela ne me dérangeait pas de les écouter. Au contraire, je savais qu’il fallait être préparée à toute éventualité pendant un accouchement. Parfois les choses se passent comme prévues et parfois pas, c’est la vie !

Mais déjà, lorsque future maman j’étais entourée de femmes déjà mamans, les récits d’accouchements prenaient sensiblement une tournure étrange dans leur bouche. Comme s’il fallait insister sur les points négatifs, voir catastrophiques, pour se donner de l’importance. Et ça me gênais.

Le mode de garde de Petit Viking. Partie 1 : les démarches

Aujourd’hui je viens te raconter comment nous avons trouvé le mode de garde de Petit Viking. Si tu as lu mon article sur l’allaitement tu sais déjà que notre choix s’est finalement porté sur une (incroyable) assistante maternelle. Et pourtant ce n’était pas ma première idée.
Je te raconte tout !

Attendre un enfant

Bienvenue à Mme Espoir, future maman en procédure d’adoption

Moi, c’est Mme Espoir. J’ai 37 ans, je suis secrétaire administrative de profession et toute jeune mariée.

Je suis une femme un peu chieuse mais toujours prête à aider, contrôle freak et souvent stressée, un peu geek sur les bords, je montre rarement mes émotions et passe donc pour quelqu’un de froid, avec un côté « bulldozer » assez marqué. Rien de très original dans tout ça. En contrepartie, j’ai une imagination débordante (délirante disent les mauvaises langues) et je fourmille sans arrêt de projets ! Mes passions, en dehors de mon homme et du chocolat, sont la couture, la lecture et le Japon.

Une histoire de tétine, de doudous et de petits doigts

Avant d’être une maman en devenir c’est le genre de sujet qui ne me faisait pas du tout réagir. A la fois je voyais des bébés autour de moi avec une tétine et ça ne m’interpellait pas plus que ça. Et à la fois le pouce ou les doigts étaient une évidence, moi qui avais sucé mon index et mon majeur et qui ai été élevé dans une famille où aucun enfant n’a eu de tétine. Et même si j’ai quand même toujours été choquée par les enfants qui ont la tétine en permanence dans la bouche, tout ça me passait un peu au-dessus de la tête.

Mes derniers (longs) jours de grossesse

Il y a quelques semaines, je te racontais comment j’avais vécu ma grossesse… Mais en vrai, elle n’était pas vraiment terminée, j’étais à 38sa au moment de l’écriture de l’article.

Et bien sûr, j’étais en mode « je peux accoucher à tout moment ».

Alors qu’à 36 semaines, rien n’était prêt, à 38 semaines, il n’y avait plus rien à faire et je commençais à dire à mon bébé « eh, tu viens quand tu veux ! »

Sauf que bébé s’est fait attendre. Et c’était long.

Mon premier accouchement, sans péridurale et dans l’eau

Je suis très portée sur le naturel/physiologique lorsqu’il s’agit de mes bébés, comme tu as peut-être pu te rendre compte au fil de mes précédents articles. Même si je ne suis franchement pas convaincue par les performances des médecins anglais, j’étais très contente de pouvoir accoucher en Angleterre pour leur vision beaucoup plus physiologique de l’accouchement qu’en France. Si tu veux plus d’infos sur les différentes façons d’accoucher en Angleterre, tu peux aller lire mon article ici. Aujourd’hui, finie la théorie : je vais te raconter mon premier accouchement !

Un troisième enfant ?

Je crois bien avoir formulé cette question dans Google un milliard de fois, depuis que cette idée a germé dans mon esprit.

En réalité, je crois bien qu’à partir du moment où cette idée est apparue, là, dans le coin de ma tête, quelques mois à peine après la naissance de Poupoune, elle n’a fait que grandir, grandir.

Finalement, il fallait bien me rendre à l’évidence : j’avais envie d’avoir un troisième enfant.

Bienvenue à Rigel, future maman de février 2018

Je suis Rigel, et gniiiiii je suis trop contente d’avoir été sélectionnée comme chroniqueuse !

J’ai tout juste 31 ans, mariée à M. Tad depuis 3 ans. Je suis tombée sur le blog de Mlle Dentelle en préparant notre mariage, et je continue à suivre assidûment les chroniques (Non, ce n’est pas bizarre, même 3 ans après, de continuer à lire les articles sur le mariage. Ce n’est pas une question. Lectrice, sache-le, si toi aussi tu le fais, tu n’es pas seule !). Du coup, je suis également devenue accro aux blogs Dans Ma Tribu et Sous notre Toit, et maintenant, me voilà !

Comment dénicher facilement les meilleures offres soldées pour ton bébé ?

Pour l’ameublement et la déco de la chambre de ton bébé, je sais que tu passes beaucoup de temps à faire les boutiques en ligne (oui, oui, je le sais bien : j’ai la même problématique en ce moment même !). D’autant qu’avec la période des soldes, il faut souvent se décider assez vite pour ne pas manquer les meilleures occasions.

Alors pour te faire gagner du temps, voici quelques astuces qui te permettront de ne pas errer trop longtemps sur les boutiques en ligne et de mettre les meilleures offres dans ton panier !