Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Ça change quoi d’attendre des jumeaux ? L’aspect médical


Publié le 7 décembre 2015 par Madame Lucette

Au stade où j’écris cet article, évidemment, je ne peux pas te parler concrètement de ce que c’est que d’accoucher de jumeaux ou de s’en occuper. N’ayant jamais attendu de « singleton » (c’est le nom qu’on donne aux bébés non jumeaux), il m’est également difficile de faire une comparaison avec ce type de grossesse.

Mais je peux te dire ce que je sais déjà, en commençant aujourd’hui par l’aspect médical des choses. Ça me semble important, car certaines femmes me disent : « Oh, j’adorerais avoir des jumeaux ! »

Oui, je comprends : deux d’un coup, au moins, c’est fait. Et puis, les jumeaux, c’est tellement mignon, ils ne seront jamais seuls, etc. Mais il faut aussi prendre conscience de tout ce que ça implique.

C’est une grossesse « à risque »

Une grossesse gémellaire, c’est une grossesse considérée comme « à risque » (de prématurité, de développement plus lent d’un fœtus…), et les risques peuvent être encore plus graves pour certains vrais jumeaux dits « mono-choriaux mono-amniotiques », c’est-à-dire partageant placenta et poche, puisque l’un peut prendre toute la place et toutes les ressources (je simplifie).

C’est pour ça que tous les médecins que tu croises te demandent si c’est une grossesse « bi-bi, mono-mono ou bi-mono ». Ils ne parlent pas du tout une autre langue, ils veulent simplement savoir si c’est chacun chez soi avec son propre appart et sa propre bouffe, ou s’il n’y a qu’une chambre et un paquet de pépitos pour deux. J’ai l’air de plaisanter, mais les grossesses « mono-mono » sont vraiment risquées et étroitement surveillées (une écho tous les quinze jours). Mais moi, j’ai de la chance, ils sont « bi-bi ». Je suis donc « à risque, mais pas trop ».

Il n’empêche que du coup, je suis suivie par un obstétricien, et non par une sage-femme, et que j’ai une écho par mois au lieu de trois en tout (je suis plutôt contente de pouvoir vérifier que tout va bien très régulièrement, mais bon, s’il n’y avait aucun risque, on n’irait pas vérifier aussi souvent, donc c’est à la fois rassurant et flippant…).

Je ne te détaille pas tous les risques encourus par les enfants et par la mère, car je t’avoue que je n’ai pas cherché à creuser plus que ça : je n’ai pas besoin de m’angoisser pour des choses qui n’arriveront peut-être pas.

Mesure de la pression artérielle

Crédits photo (creative commons) : marcelohpsoares

Physiquement, ça va être plus difficile

Je ne peux pas encore en avoir une vue globale, car ce n’est que le début, mais je sais déjà que mon congé maternité commencera douze semaines avant l’accouchement au lieu de six, soit dès la fin de mon sixième mois. Et crois-moi, ce n’est sûrement pas un calcul purement mathématique (deux enfants = deux fois plus de congé maternité), c’est juste que physiquement, on ne peut pas tenir beaucoup plus longtemps.

D’ailleurs, vu mon état actuel, je m’inquiète un peu pour la suite : je sens déjà que ça tire dans tous les sens (je pense que ces jours-ci, ils poussent un peu les murs), j’ai mal au ventre quasi tous les jours depuis le début de la grossesse, et je me coince le bas du dos à intervalles très réguliers depuis déjà plusieurs semaines (et, hum, au moment où j’écris ces lignes, je finis tout juste mon troisième mois…). J’ai aussi 40 ans et ce n’est sans doute pas totalement étranger à tout ça : je suis quand même moins résistante, souple et en forme qu’à 30 ans.

Il semble qu’à environ 6 mois de grossesse, j’aurai atteint une taille de ventre comparable à celle d’une femme sur le point d’accoucher… Sauf qu’à moi, il me restera trois mois…

L’accouchement avec les petits oiseaux, j’oublie

J’ai choisi volontairement une maternité de niveau III spécialisée dans les grossesses multiples, car je voulais le maximum de sécurité pour mes bébés, au cas où ils naîtraient prématurément. Cette maternité possède des salles d’accouchement classiques et une salle « nature ».

Dans cette dernière, on trouve un lit, une baignoire, une lumière tamisée et une corde ou une écharpe pour se suspendre pendant les contractions (ça fait du bien, paraît-il). J’ai lu également qu’on pouvait faire un « projet de naissance » : un texte rédigé par les futurs parents qui indique ce qu’ils souhaitent pour la naissance de leur enfant (par exemple, pas d’épisiotomie, un peau-à-peau d’au moins une heure avant tout soin, la présence du papa pendant ceux-ci, etc.). Le couple soumet ce projet et l’équipe le respecte, dans la mesure où il est compatible avec l’état du bébé et de la maman. Tout ça, c’est ce que j’appelle « l’accouchement avec les petits oiseaux », parce que ça a un côté naturel (qui n’aurait pas été pour me déplaire).

Ce n’est que lorsqu’une amie inscrite à la même maternité que moi m’a parlé des documents qu’elle avait reçus que j’ai compris : à elle, on demandait de réfléchir à son projet de naissance, on présentait la salle nature… et à moi, on n’avait strictement rien proposé du tout.

Du coup, j’ai posé la question lors de mon premier rendez-vous de grossesse, et le médecin m’a expliqué. Pour moi, exit l’accouchement « nature » avec juste une sage-femme, plus un médecin en back up au cas où. Ce sera salle médicale classique, avec sage-femme, médecins (combien, je l’ignore, mais elle avait l’air d’en parler au pluriel), anesthésiste, plus une infirmière et une auxiliaire de puériculture PAR ENFANT. Autant te dire que tout l’hôpital va me regarder accoucher…

La prochaine fois, je te parlerai de ce qu’attendre des jumeaux change socialement et psychologiquement, par rapport à ce que j’imagine être une grossesse normale.

Et toi, savais-tu ce que ça impliquait vraiment d’avoir des jumeaux ? En as-tu toujours rêvé, ou au contraire, est-ce que ça t’effraie ? As-tu toi-même accouché de jumeaux ? Vois-tu d’autres aspects que j’aurais oubliés ? Viens en parler !

Toi aussi, ça te plairait de nous raconter ta grossesse mois après mois ? Toutes les infos pour devenir chroniqueuse grossesse, c’est par ici !

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !


Porte le bracelet Ava chaque nuit et obtiens sans effort des informations sur ton cycle, ta fertilité, ta grossesse et ta santé. Alors, pour mettre toutes les chances de ton côté pour avoir un petit bébé, je te propose 10% de réduction sur le bracelet Ava avec le code : DansMaTribuXAva ! Commande-le dès maintenant par ici !

 

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !

Commentaires

18   Commentaires Laisser un commentaire ?

Rocton

Personnellement, j’avoue que c’était une de mes trouilles d’attendre des jumeaux… ET notamment, aujourd’hui après une grossesse normale déjà trop médicalisée à mon goût, j’imaginais parfaitement que pour une grossesse gémellaire ça devait être poussé à l’extrême ! Je te souhaite d’en profiter « malgré tout » … Et j’imagine que le meilleur est à venir 😉

le 07/12/2015 à 09h33 | Répondre

Madame Lucette

je profite, je profite, d’autant que à maintenant 7 mois, tout va très bien, les bébés sont de gros spécimens et rien n’a été inquiétant (en dehors de mes propres angoisses de début de grossesse) jusqu’à maintenant !

le 08/12/2015 à 17h59 | Répondre

Madame Fleur (voir son site)

Ayant une sœur jumelle, ce n’est pas du tout un rêve pour moi d’avoir des jumeaux.
Bien que j’adore ma sœur, je sais aussi que c’est beaucoup de travail.
Et j’avoue les risques et côté médicalisé ne sont pas trop fait pour la jeune femme angoissée que je suis.
J’ai hâte de lire ton ressenti pour la suite.
Bon courage, j’espère que tout se passe bien.

le 07/12/2015 à 10h02 | Répondre

Madame Lucette

Merci Madame Fleur !
Oui, tout va très bien !
En effet, ce sera beaucoup de travail une fois qu’ils seront là… je pourrai écrire un article « ca change quoi d’AVOIR des jumeaux » 😉

le 08/12/2015 à 18h00 | Répondre

Virginie

Sur la question des jumeaux, je suis hyper partagée, à la fois j’aimerais beaucoup à la fois je me rends déjà compte de ce que ça implique (grossesse, accouchement et APRES !!) en n’ayant aucune expérience de la maternité, du coup je me dis que j’en zappe plein d’autres…

En tout cas, merci de l’explication du charabia des médecins : » ils veulent simplement savoir si c’est chacun chez soi avec son propre appart et sa propre bouffe, ou s’il n’y a qu’une chambre et un paquet de pépitos pour deux.  »
J’ai trop ri 🙂 🙂 🙂

le 07/12/2015 à 11h28 | Répondre

Mlle Moizelle

Pareil, j’allais coller ta citation en m’esclaffant, mais Virginie m’a précédée! ^-^
En tout cas, je compatis pour ta préférence d’accouchement « avec les petits oiseaux » qui ne se réalisera pas… Je souhaite aussi un accouchement le plus naturel possible, donc je préfèrerais ne pas avoir de jumeaux (sinon, l’idée m’aurait bien tentée). Plein de bonheurs avec tes 2 petits bouts en tout cas! 😉 (et comme tu m’as fait bien rire, j’ai hâte aux prochains articles!)

le 07/12/2015 à 14h59 | Répondre

Madame Lucette

Ravie de t’avoir fait rire 😉

C’est super, des jumeaux, nous on est très contents mais c’est vrai que je n’avais personnellement aucune idée de ce que ça impliquait avant la naissance (à part ressembler à une double baleine à la fin 😉 )
C’est bien d’en voir conscience je pense !

le 08/12/2015 à 18h03 | Répondre

Mlle Mora

C’est sûr qu’on le fantasme toutes un peu, comme tu dis 2 d’un coup… mais pour avoir eu un bébé de 4.7kg à la naissance : c’est un peu comme 2 bébés non ? Je compatis car la fin va être épuisante ! Courage !
J’ai trop ri aussi à ton explication des bi-bi ou mono-mono hihi

le 07/12/2015 à 12h19 | Répondre

Madame Lucette

4.7 kg ? Oh my god comme ils disent…
c’est en effet pas loin d’être pareil 🙂

le 08/12/2015 à 18h06 | Répondre

SwissGirl

Madame Lucette, décidément j’adore tes articles !! Encore !!!
Merci de partager tout ça avec nous 🙂

le 07/12/2015 à 15h42 | Répondre

Madame Lucette

Merci pour ton enthousiasme, Swissgirl !! <3

le 08/12/2015 à 18h06 | Répondre

Xinie64

Coucou et bienvenue au club!!! En effet je suis passée par là il n’y a pas si longtemps puisque je suis l’heureuse maman de jumelles qui ont à peine 3,5 mois! Pendant ma grossesse je me sentais privilégiée de pouvoir voir mes bebes tous les mois et je n’avais pas un ventre plus gros que celui d’une future maman d’un singleton. J’ai accouché presque à terme, j’avoue qu’à la fin j’en avais un peu marre mais comme toutes les futures mamans je pense, il me tardait de voir les bouilles de mes poupettes. Certes au début les nuits sont courtes et c’est du boulot mais leur complicité est tellement magique que je n’échangerais ma place pour rien au monde! Profite de ta grossesse ça passe tellement vite apres… Je te souhaite une belle grossesse et de profiter de tous ces moments magiques !!!

le 07/12/2015 à 17h47 | Répondre

Madame Lucette

merci beaucoup Xinie !
Là, à + de 7 mois, mon ventre commence à être pas mal imposant (je dirais comme une femme sur le point d’accoucher) et physiquement ça commence à être dur.
Il me reste un gros mois encore.

J’ai la chance d’être suicie par une sage femme libérale en plus de l’hopital donc moi c’est échographie quasi toutes les semaines ! et comme tout se passe vraiment bien, je suis super contente de leur faire un petit coucou aussi souvent.
je suis heureuse de lire ton enthousiasme car j’entends vraiment beaucoup de parents très fatigués, totalement débordés ( même si bien sûr ils sont très heureux d’avoir eu leurs enfants) et ça m’inquiète un peu !

le 08/12/2015 à 18h11 | Répondre

Doupiou

Avec mes sœurs nous sommes triplées alors j’avais très peur d’une grossesse multiple! Mais maintenant que ma fille à 5mois, je rêve secrètement d’une seconde grossesse gémellaire

le 07/12/2015 à 21h49 | Répondre

Madame Lucette

des jumeaux avec une aînée, voilà un défi supplémentaire ! 😉
Mais c’est une belle aventure, peut être seras-tu exaucée !

le 08/12/2015 à 18h18 | Répondre

Elodie

Je ne sais pas ce à quoi tu aspires pour ton accouchement mais je suis un peu surprise par la réponse de ton gynéco.
Je suis d’accord avec le fait qu’il faut plus de personnel en salle de naissance pour un accouchement gémellaire, généralement: 2 sf, 2 auxiliaires, 1 pédiatre, 1 anesth et un gynéco mais tout ça c’est au moment de l’expulsion 😉
Ce n’est pas parce que tu attends des jumeaux que tu es obligée d’avoir un travail hyper médicalisé, de dire adieu à la salle nature etc et heureusement 😉

Bien sûr qu’une péri est vivement conseillée, mais tu peux la demander quand tu en ressentiras le besoin ( ça ne peut être qu’à 6 ou 7cm par exemple) et avant si tu veux faire de la salle nature, du bain ou du ballon où est le danger? Du moment que mes bébés sont bien placés, que le rythme cardiaque est bon, le travail n’est pas différent d’une grossesse unique.

Du coup, tu as le droit de rédiger un projet de naissance, de demander à ce que le futur papa soit là, de dire que non tu ne veux pas d’épisio sauf si c’est vraiment nécessaire, de vouloir tes bébés en peau si tout va bien pour eux etc etc etc

Attention de ne pas laisser le corps médical te dicter la naissance de tes enfants, nous sommes là pour accompagner les gens, les guider mais nous n’avons pas à leur imposer nos grands principes 😉

bel accouchement!

le 08/12/2015 à 04h55 | Répondre

Madame Lucette

Merci pour ton commentaire, Élodie !

Je pense que sur le fond tu as raison, malheureusement je pense que dans mon cas joue en plus le fait que c’est une très grosse maternité. Du coup il y a des protocoles et la salle nature n’en fait pas partie pour les naissances gémellaires. En tous cas ce sont les déductions que j’ai faites.
Mais ton commentaire est le bienvenu, ça peut être différent ailleurs !

Quand j’ai posé la question du projet de naissance à un gynéco lors d’une réunion spécifique sur les jumeaux, il m’a répondu que non, on ne rédigeait pas de projet de naissance mais que nous pouvions indiquer nos souhaits à la sage femme qui accompagnera le travail.

Je compte pas mal sur elle, en espérant qu’elle ne soit pas totalement débordée ce jour là, pour écouter nos souhaits et dans la mesure du possible pour les respecter au moment M.

le 08/12/2015 à 18h17 | Répondre

Cadeau original (voir son site)

Salut,

Merci pour cet article sur les grossesses avec les jumeaux..

Effectivement c’est sûr que les grossesses avec des jumeaux sont plus à risque que les autres. Une de mes amis a perdu ses deux jumeaux à 6 mois de grossesse à cause du syndrome perfuseur / perfusé. C’est quand les deux jumeaux ont le même placenta et la même poche des fois ils s’empoisonnent le sang chacun :/ Pas cool du tout donc 🙁 En plus, et là c’est encore plus horrible, ils l’ont fait accouché par voie basse.. J’ai trouvé ça franchement dégueulasse de la part des médecins..Enfin, c’est une amie proche donc son histoire m’a beaucoup touchée…

Eh sinon pour le jour J, ne vous tracasser pas avec les « projets de naissance », chaque naissance est différente, et le scénario n’est pas écrit à l’avance …! Y’a vraiment que si ça se passe bien je pense qu’ils vous laissent faire ce que vous voulez….
Par exemple, pour mon deuxième fiston, l’accouchement c’est passé à merveille j’ai pu le garder une heure au moins en peau contre peau au début. Alors que pour la dernière, césarienne en urgence car la petite qui était prématurée vivait très mal les contractions… Pas pu faire de peau contre peau, hélas, j’étais KO.
Donc ça peut vous créer plus de frustration qu’autre chose si cela ne se passe pas comme vous l’aurez souhaiter! Car on est pas au bout de nos surprises quand on accouche!

De toute façon c’est magique tout ça, malgré comme on en bave.

Courage à toutes celles qui vont y passer ,)

A+

Noémie maman de 3 bouts de chou!

le 08/12/2015 à 22h37 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?