Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Louna

Jeune mariée presque trentenaire et maman depuis l'été 2014, j'essaie de concilier la vie de famille, un boulot passionnant et ma passion pour les voyages. Mister F. et ChérieChou me comblent de bonheur, même si parfois on ne sait plus où donner de la tête ! Mais bon, ça me va bien : je suis plutôt du genre à ne pas tenir en place.... Danse, lecture, piano, mais aussi boxe ou yoga, la vie à 100 à l'heure, j'aime ça !

Ses contributions

Cette deuxième grossesse si différente : le second trimestre

Au moment où tout le monde nous dit qu’on va enfin profiter de la grossesse, où les angoisses du premier trimestre s’éloignent doucement et les nausées nous laissent (ou sont censées nous laisser) tranquille, au moment où on s’est dit, Mister F. et moi, qu’on allait pouvoir souffler, une vilaine histoire de virus nous est tombée sur le coin de la figure…

Premier trimestre

Cette deuxième grossesse si différente : le premier trimestre

Contrairement à ce que nous disait récemment Camomille, à l’aube de mon dernier trimestre, je peux te dire que mes deux grossesses auront été radicalement différentes ! Je te propose donc une série de trois articles décrivant mon avancée dans cette deuxième grossesse, en comparant mes sensations, mes symptômes et mon ressenti, trimestre par trimestre.

Commençons par le commencement : le fameux et souvent redouté premier trimestre !

Les changements pour la deuxième grossesse

Il y a un bébé dans le ventre de Maman

Nous y voilà enfin ! Les trois mois réglementaires ont fini par s’écouler, la première échographie nous a montré un petit agité du bocal en pleine forme et nos espoirs commencent à contrebalancer les appréhensions naturelles du premier trimestre.

Quelle épreuve, que ces trois premiers mois ! Entre une ChérieChou en plein terrible two, une rentrée sur les chapeaux de roue et des nausées comme je n’en avais jamais connu, j’en garde un souvenir flou et brumeux, teinté de fatigue.

Gérer les enfants durant un trajet en train

Occuper son enfant pendant les trajets : vive les vacances de Noël !

Comme tu le sais déjà, chère lectrice, Mister F. et moi, on a un peu la bougeotte. Et comme on aime bien les challenges, après les huit heures d’avion et les dix-sept heures de train avec bébé, testées généreusement juste pour toi, je te propose le périple hivernal à travers la France qui accompagne systématiquement nos vacances de Noël.

Ben oui, on est des bonnes poires, nous. Et du coup, à Noël, on fait la tournée complète des familles, entre la Bretagne, la Provence et les Alpes.

En train.

Bienveillance et laxisme

Suis-je une mère trop laxiste ?

J’ai mis en place tout un tas de petites stratégies pour essayer de limiter les frustrations de ChérieChou. Je suis vraiment satisfaite de ces solutions, qui nous ont permis de retrouver une petite fille plus sereine et épanouie, mais ça ne m’a pas empêchée d’entendre les quelques réflexions de mon entourage plus ou moins proche sur mes méthodes d’éducation.

Bien qu’un peu blessée et agacée, j’ai pris le temps de réfléchir à cette question : suis-je une mère trop laxiste ?

Voyage Autriche Vienne

ChérieChou au pays des Sachertorte

Bon ben voilà, les vacances sont finies ! Il faut reprendre le chemin du travail pour Mister F. et moi, et retourner à la crèche pour ChérieChou : pas facile quand on a passé un bel été ensemble !

Pour me mettre un peu de baume au coeur ce matin et te faire partager nos vacances, je te propose un article léger et illustré sur notre petit parcours estival entre la Suisse et l’Autriche.

Petits pieds nouveau-né

Repartir pour un tour

Eh oui, visiblement, nous sommes fous. Ou maso. Ou bien inconscients. Ou amnésiques ? Enfin, clairement, il y a quelque chose qui ne tourne pas bien rond chez nous. Parce que nous y voilà, on arrive à la fameuse question de bébé 2.

On est prêts à repartir pour un tour de galères et de peurs, d’inquiétude et d’angoisse, d’attente, d’anxiété, de douleurs et de pleurs. Ça donne envie, comme ça, non ? Visiblement, ça ne nous a pas suffi. On en redemande.

Les économies grâce à mon bébé

ChérieChou, les sous et nous : le point budget de Louna !

Je souhaite te proposer un article budget à contre-courant : oui, oui, promis, la vie avec bébé peut bien se passer, financièrement parlant !

Et comme je serais tout bonnement incapable de te faire un bilan de nos dépenses réelles depuis le début de ma grossesse jusqu’à maintenant, j’ai décidé de te proposer un petit focus sur tous les postes sur lesquels on a économisé (oui, tu as bien lu : ÉCONOMISÉ) depuis l’arrivée de ChérieChou dans nos vies.

Progrès bébé 20 mois

Ma toute petite fille

Dans la première année, ça paraît normal que les évolutions s’enchaînent jour après jour. Pas besoin d’avoir fait de longues études pour comprendre qu’un bébé de 8 mois ne fait pas les mêmes choses qu’un bébé de 4 mois ou d’1 an.

Mais là où c’est vraiment pernicieux, c’est qu’on se dit que ça ne peut pas durer, cette impression de courir après le temps, que forcément, ça va se tasser… et en fait non ! Il y a encore et toujours des tas de merveilles à découvrir quand on prend le temps de regarder son enfant grandir.

Ressenti vacances bébé

ChérieChou, globe-trotteuse !

Cet hiver, Mister F. et moi avons enfin sauté le pas : nous sommes partis en voyage au soleil avec ChérieChou !

À défaut de te proposer un mode d’emploi pour voyager avec bébé (Madame D s’en est déjà chargée !), je te propose de passer plutôt rapidement sur quelques points pratiques d’organisation, avant de te raconter mon ressenti.

Conseils pour gérer l'opposition

Mes trucs et astuces pour gérer la frustration

Bon ben voilà, je crois qu’on y est : on rentre doucement, mais sûrement, dans cette phase délicate où ton bébé d’amour teeeellement chou et adorable commence à laisser poindre sa petite personnalité. Je te le disais récemment, mon bébé n’en est plus un.

Mais entre la vie de bébé et le fameux terrible two, j’ai vu apparaître une autre phase, qui correspond aux tout débuts de l’affirmation des envies de notre ChérieChou.

Devenir mère qualités

Moi, maman ! La mère réelle

Depuis dix-huit mois, je ne me reconnais pas. Non pas que je me sois perdue au milieu des couches, ou entre mon lit et la chambre de ChérieChou lors d’un énième réveil nocturne, non non. Quoique… Mais ceci est une autre histoire, que j’ai déjà longuement partagée avec toi.

Non, je ne me reconnais pas, tout simplement parce que je me redécouvre. La maternité m’a changée. Je ne suis plus la femme que j’étais, et je ne le serai jamais plus.

Difficultés à être mère

Moi, maman ? La mère fantasmée

On a tous dans un coin de notre tête une image de ce que l’on pensait être notre futur, cet idéal qui date de l’enfance, et qui revient parfois nous titiller la mémoire. Souvent, on s’est imaginé une vie merveilleuse et parfaite, dans laquelle nos angoisses du moment auraient disparu, se seraient évanouies et auraient fait place à des sentiments de bonheur et de confiance en soi exacerbés.

Et voilà que je me retrouve vingt-cinq ans après, dans un petit 60m² étriqué ! Je ne suis ni voyageuse ni aventurière, et cette belle indépendance, cette immense confiance en moi que j’imaginais enfant, je les cherche encore. C’est comme ça, c’est la vie, et je n’ai pas de regret particulier avec ma vie actuelle : je crois qu’en grandissant, on réalise la différence entre l’idéal et la vraie vie. Mais alors, pourquoi ne peut-on pas s’empêcher de s’imaginer en mère idéale ?

Grand bébé

Mais où est passé mon bébé ?

Ça s’est fait insidieusement. Je ne l’ai pas vraiment vu venir.

Un jour, je me suis réveillée, et ma fille marchait, m’appelait « Maman », et courait après le chat en faisant distinctement « Miaaaaaaaaou ». Mais où est passé mon bébé ?