Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Mrs Paillettes

Mariée depuis bientôt 3 ans au papa de ma petite Chouchou née en aout 2014, je suis une épouse et une maman comblée de bonheur.
Grace aux conseils avisés d'une amie je suis arrivée sur le blog de Dans Ma Tribu, que je suis chaque semaine.
J'aime lire, le cinéma, la cuisine, le shopping et encore plein d'autres choses.

Derniers articles commentés

Et si Choupi devenait grand frère ?

J’ai commencé à avoir très envie de donner une petite soeur ou un petit frère au Choupi quand il a eu deux ans. Avant ce moment, je ne me sentais pas encore prête à repartir pour une grossesse. Petit à petit cette envie est devenue de plus en plus présente. Il y a eu énormément d’annonces de grossesse à ce moment, dont celle de ma soeur, ce qui a je pense renforcé cette envie.

A trois dans un deux pièces – Les aménagements

Comme promis dans mon précédent article, je reviens pour te donner quelques conseils issus de notre expérience, si toi aussi tu souhaites aménager un petit espace pour accueillir sereinement un tout petit, sans déménager.

New Game, Same Player

Pour le titre énigmatique au possible de rien j’étais inspirée… (ou pas)
Ouiii je t’entends pester que tu aimerais bien savoir de quoi je vais te parler alors ne faisons pas durer le suspens plus longtemps…

A trois… dans un deux pièces !

La toute première question qui s’est posée lorsque nous avons appris que nous attendions un bébé, était de savoir si nous devions déménager ou pas. Bien sûr, nous en avions déjà discuté, mais c’était à l’époque, un peu hypothétique. Là, on était dans le concret ! Nous allions vraiment avoir un bébé dans moins de huit mois.

Quand la grossesse bouscule nos habitudes beauté

Alors j’exagère un peu quand je parle d’habitude beauté. Je suis typiquement le style de fille qui ne faisait pas trop attention à ce qu’elle utilisait comme produits. Style ce que je trouve au supermarché et qui n’est pas trop cher fera l’affaire.
Ma première grossesse ne m’a pas trop fait changer mes habitudes sur ce point là. A part les produits spéciales femmes enceinte pour m’hydrater je n’avais rien changé. Donc dès la grossesse terminée j’étais reparti comme avant sans me poser de question.
Et puis la deuxième grossesse est arrivée…

La grossesse de ma soeur

Là, vous êtes en train de vous dire : elle a pété un boulon Madame Fleur ! On s’en fout un peu de la grossesse de sa sœur. En plus, elle a déjà raconté son accouchement ici !
Seulement voilà, depuis que je suis enceinte, je n’arrive pas à me détacher de sa grossesse à elle. Avoir une soeur jumelle, cela implique inévitablement quelques comparaisons et des projections plus ou moins bienvenues, quand il s’agit d’un événement aussi important que la naissance d’un bébé.

Elle a les yeux bleus

Dans la famille, que ce soit de mon côté ou du côté de l’Homme, il y a une majorité d’yeux bleus. Bleu clair, bleu foncé, bleu-gris, bleu-vert. On a toutes les nuances. Enfin, c’est ce qu’on croyait. Puis Petite Fleur est née.

Mon second, second trimestre

Ahhh, le fameux deuxième trimestre de grossesse. Le renouveau. L’énergie. La beauté. La forme ! Toi aussi tu en a entendu parler ? Pour Princesse c’est un peu l’impression que j’ai eu. Faut dire que pour Princesse c’était l’été, les vacances, mon petit ventre commençait tout doucement à se voir. Et je ne travaillais plus.

Comment te dire que ce n’est PAS DU TOUT l’impression que j’ai en ce moment.

Gagne ton panier d’une valeur de 100€ avec Shop-Pharmacie.fr !

Avec l’arrivée d’un bébé, il y a un lieu qui va fait bondir ton nombre de kilomètres parcourus : le chemin entre ton chez-toi et la pharmacie ! Alors hop, rien que pour toi, j’ai un super concours aujourd’hui ! Je te donne une carte bancaire virtuelle de 100 € et tu prends tout ce que tu veux ici sur la boutique « Maternité & Bébé » du site Shop-Pharmacie.fr !!! Tu restes bien au chaud, devant ton ordinateur, et tu remplis ton panier. Tu n’as plus qu’à attendre ensuite le passage du facteur.

Mon suivi de grossesse … en images !

Je ne l’avais pas fait pour ma première, je m’étais contentée des photos faites avec mon téléphone portable. Pour cette grossesse j’ai eu envie d’un suivi mois par mois, pour bien voir l’évolution de notre cacahuète…!

L’idée du suivi a bien plus également à l’Homme, et nous avons décidé de faire ce suivi avec une petite particularité : comparer la taille de bébé à des fruits ! J’avais acheté une application de suivi de grossesse (Grossesse+, qui est plutôt bien faite soit dit en passant!) et dedans je pouvais voir tous les mois une photo d’un fruit qui correspondait à mon bébé !

Les essais pour avoir un 2e enfant

Comme tu le sais, il nous a fallu du temps pour avoir un petit homme, 2 ans pour être exact. Et pourtant, je m’estime chanceuse par rapport à d’autres qui doivent passer par la PMA, par des années de calvaire… Et puis je crois que finalement, on oublie assez vite ce qu’on a ressenti pendant ses 24 mois d’essais et d’échecs ( un peu comme on oublie les premiers mois avec bébé où il faut se lever toutes les 3h!!).

Notre fils grandissant, on a eu envie d’un autre enfant, on s’est donc lancé et j’ai arrêté ma pilule.Bizarrement, j’étais très zen à cette idée. Je me disais que ma grossesse avait peut-être résolu mes problèmes d’ovulation et puis dans le cas contraire, nous savions quel traitement prendre ainsi que le bon dosage à utiliser. Mon état d’esprit était vraiment à l’opposé de la première fois où j’ai arrêté ma contraception…

présentation chroniqueuse

Bienvenue à Madame Fleur, future maman de juin 2017 !

Lundi, 15h30, je suis en train de regarder mon premier navet téléfilm de Noël car il s’agit de mon premier jour de vacances. Je reçois une notification mail sur mon téléphone portable, je l’ouvre et… et…

Ouiiiiiiiiiiiii !!! Je n’en reviens pas, je viens d’être acceptée en tant que chroniqueuse sur ce merveilleux blog ! Heureusement que j’étais déjà en vacances, j’aurais été bien incapable de me concentrer sur mon travail après cette bonne nouvelle.

Perte d'un bébé lors d'une grossesse gémellaire

J’ai dû faire le deuil d’un de mes jumeaux pour que le second survive…

Le 13 novembre 2015, j’ai eu la joie (ainsi que mon mari) d’apprendre que j’étais enceinte de mon deuxième enfant. Le 23 décembre, arrive l’écho de datation. Nous sommes stressés car depuis quelques jours, j’ai des saignements. Je pense faire une fausse couche. Je m’installe et là, tout va très vite : j’attends des jumeaux !

Cependant, le 29 février, tout s’effondre. J’ai des saignements importants, Chéri vient me chercher au travail. J’ai une gêne dans le vagin, je touche une sorte de grosse boule. Nous arrivons à la maternité en pleurs, adieu jolie grossesse.

Découverte de la seconde grossesse

« Chéri, c’est positif ! »

La dernière fois, je t’ai laissée avec l’arrivée du mois d’octobre et le début de notre pause dans les essais.

Bon, tu imagines bien que si j’ai laissé l’article en suspens à ce moment-là, c’est qu’une petite crevette avait effectivement décidé que c’était le bon moment pour s’accrocher. Et pourtant…

Passage du bébé à l'enfant

Mon bébé n’est plus un bébé…

Récemment, en parlant de Princesse à mes collègues, je me suis interrompue dans ma phrase car j’allais dire « mon bébé »… Mais force est de constater que je ne peux (vraiment) plus dire que c’est un bébé.

Mais à quel moment ce changement a-t-il eu lieu ? À quel moment j’ai arrêté de dire « mon bébé » pour dire « ma fille » ? À quel moment il est vraiment devenu impossible de penser à elle en tant que bébé ?

Contrat assistante maternelle

Quand la Lueur teste les différents modes de garde, acte 2 : le contrat de Sakura

Une fois que nous avions donc décidé de travailler ensemble, Sakura et nous n’avons plus eu qu’à régler les détails : les démarches administratives en amont de mon côté, les termes du contrat (tarifs, frais, horaires…), le planning des vacances (déjà défini par les parents de l’enfant déjà gardé), le tri entre ce qui est à notre charge et ce qui est à celle de la nounou, le planning d’adaptation.

Pas de langue de bois, je te dis TOUT !

Accouchement à domicile rapide

Mon troisième accouchement… express !

Pour ce troisième accouchement, je souhaite quelque chose de naturel. Je me renseigne, je parle longuement avec des femmes ayant vécu des accouchements sans péridurale. Je regarde des vidéos, je lis des livres, je me documente et je me fortifie en me récitant des phrases d’auto-persuasion : « Tu vas y arriver, ton corps est fait pour ça, tu es forte. »

Je souhaite aussi rester le moins possible à la maternité. La loi prévoit douze heures d’hospitalisation minimum pour un accouchement avec péridurale, et deux heures sans. Si tout va bien, je ne dormirai donc pas à l’hôpital, mais chez moi, dans mon lit.

Essais pour deuxième bébé

Mes essais version deuxième bébé !

Comme je te l’ai dit, cette année, je vais tester pour toi : faire, porter et élever un deuxième enfant. Donc ça y est, c’est parti !

Pour info, j’ai écrit cet article mois après mois (enfin, plutôt cycle après cycle, vu la régularité…), type journal de bord…

Découvrir sa grossesse

Les deux petites barres

Nous voilà en mars. Qui dit mars, dit aussi épidémie de grippe. Je n’y échappe pas. Me voilà couchée avec 40 de fièvre. J’explique au médecin que nous sommes en essais bébé, il me donne donc un traitement adapté au cas où je sois enceinte. Je n’y crois quand même pas trop. La semaine passe, les paquets de mouchoirs aussi. Je me nourris de bouillon ou de tartines de kiri. Je suis nauséeuse et épuisée.

Après quatre jours de grippe, de fièvre, de nausées, de fatigue, j’ai du retard dans mes règles.

Réagir face aux critiques sur l'éducation

Option « indifférence » activée

Depuis que je suis maman, mon petit cerveau s’est enrichi d’une nouvelle option : l’indifférence. D’habitude, je réagis toujours à tout. J’aime bien argumenter sur tout et n’importe quoi, et je pensais que lorsque je serais maman, cette caractéristique me serait très utile. Oui, mais non. Parfois, il est préférable de rester indifférente, pour ta santé mentale et la santé physique des personnes en face qui te font des réflexions.

Petit florilège des situations 100% vécues où j’aurais mieux fait de rester passive.