Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Mlle Mora

Trentenaire (eh oui !) mariée, maman d'une géniale Little Girl et d'une ravissante Poupoune, j'aime écrire, lire et commenter mes séries TV et films préférés. J'adore voyager, d'ailleurs, avec Chouchou, nous avons fait un tour du monde d'un an : que nous rêvons de réitérer, avec notre tribu !

Ses contributions

Ma 3ème grossesse : dernier trimestre

Je passe le dernier trimestre à me plaindre à mon mari d’avoir mal partout et à répéter que je ne ferai plus jamais ça. Il me rétorque que je dis la même chose à chaque fin de grossesse… oups !

Le dernier trimestre n’est franchement pas le plus sympa de la grossesse.

Alors oui, je trouve ça chouette d’avoir un gros ventre qui en impose et sentir les coups de Petite Merveille, mais les insomnies à répétition alors que tu as deux petites filles à gérer le lendemain, bof…

Le point couple de Mlle Mora : Parents, mais pas que !

J’ai toujours entendu dire qu’un enfant ne soudait pas un couple, qu’il avait plutôt tendance à mettre en évidence tout ce qui n’allait pas avant l’arrivée du bébé. C’est pourquoi, on dit toujours que faire un bébé pour réparer quelque chose est plutôt une mauvaise idée.

Quand je suis tombée enceinte pour la première fois, de façon pas programmée du tout, Chouchou et moi allions nous marier : on peut dire que notre couple était au beau fixe, on a accueilli la nouvelle avec une joie et une émotion indescriptible.

Ma 3ème grossesse : l’annonce aux grandes sœurs (et aux autres)

Après les frayeurs du premier trimestre, j’entame bien plus sereinement le second trimestre de grossesse, qui, chez moi, comme pour les deux premières fois, se traduit par un regain de forme. Je n’ai plus envie de dormir à tout bout de champ, mon ventre n’est pas encore trop gros pour m’empêcher de dormir sur le ventre.

Il prend tout de même un peu plus ses aises ce ventre, maintenant que nous sommes rassurés et que nous l’annonçons un peu à tout le monde.

Les 4 ans de Little Girl : fête à la maison !

Voilà, Little Girl a eu quatre ans.

Du haut de ses trois ans trois quart, elle nous a annoncé à Chouchou et moi, qu’elle souhaitait inviter ses copines à la maison pour son anniversaire.

L’angoisse monte en moi : la perspective de gérer plusieurs enfants de 4 ans pendant toute une après-midi me donne des sueurs froides.

Un premier trimestre en dents de scie

Le premier trimestre, pour moi, c’est celui du secret à garder avec Chouchou. On a toujours préféré ne pas révéler mes grossesses avant l’échographie du premier trimestre.

C’est aussi notre moment à nous où on parle du futur bébé, de ce que cela va impliquer dans nos vies. Et bien sûr, pour une troisième grossesse, on se demande comment les filles vont gérer la nouvelle.

En route pour une troisième grossesse

Je te l’ai dit, Chouchou et moi, on s’est décidé à avoir un troisième enfant.

Il faut que je te dise aussi, nos deux filles sont adorables. C’est clair que leur adorabilité participe au fait qu’on ait envie de reproduire, une troisième personne adorable !

Un troisième enfant ?

Je crois bien avoir formulé cette question dans Google un milliard de fois, depuis que cette idée a germé dans mon esprit.

En réalité, je crois bien qu’à partir du moment où cette idée est apparue, là, dans le coin de ma tête, quelques mois à peine après la naissance de Poupoune, elle n’a fait que grandir, grandir.

Finalement, il fallait bien me rendre à l’évidence : j’avais envie d’avoir un troisième enfant.

Vacances en camping-car en famille

Après avoir testé les vacances familiales en croisière, cet été nous avons opté pour les vacances familiales en camping-car avec Little Girl, 3 ans et demi au compteur et Poupoune, 11 mois.

Pourquoi ce choix ?

Devenir une grande sœur

Elle avait deux ans et demi. C’est tout petit deux ans et demi.

Elle s’est penchée vers sa minuscule petite sœur, qui venait de naître deux heures plus tôt. Enfin, il était là, ce bébé dont on lui rabâchait les oreilles depuis plusieurs mois qui devaient lui sembler si long. Enfin.

Elle ne parlait pas beaucoup pour une petite fille de deux ans et demi. Pourtant, elle a parlé à sa petite sœur. « Coucou, bébé » ont été ses premiers mots pour cette petite chose endormie.

Maman au quotidien

Le son des oiseaux de notre simulateur d’aube vient chatouiller mes oreilles. Il est 7h.

Comme tous les matins, je n’arrive pas à sortir du lit, je pousse Chouchou à aller prendre sa douche pendant que je vais préparer le biberon de Poupoune, 10 mois, qui dort encore dans son lit. J’essaye de ne pas faire de bruit, pour ne pas réveiller Little Girl, 3 ans. Encore quelques minutes de silence, dans la fraîcheur matinale.

La croisière s’amuse en famille

Avec Little Girl, outre les week-ends TGV/voiture, notre plus gros voyage fut au Danemark et en Suède où nous avons passé 3 semaines lorsqu’elle avait 6 mois.

Nous n’avons jamais eu peur d’emmener Little Girl où que ce soit (on ne l’a tout de même pas emmenée lors de notre voyage aux Philippines lorsqu’elle avait 11 mois). Little Girl s’est donc habituée à prendre le train, le bus, rester tranquille lors d’un long voyage en voiture…

Petites hontes et grandes fiertés

Nos enfants ont le don de provoquer en nous deux sentiments totalement contradictoires : la honte et la fierté.

Je te confie les petites hontes et les grandes fiertés que j’ai pu expérimenter depuis 3 ans maintenant aux côtés de Baby Girl devenue Little Girl…

Nos nuits de maman

« Il fait ses nuits ? » C’est probablement la question qu’on te posera le plus les semaines suivant la naissance de ton bébé.

Ta réponse importe peu, il est acquis pour tout le monde que les bébés ne dorment pas la nuit pendant au moins deux mois. Mais on te pose toujours cette question avant, comme si le tien aurait été doté d’un pouvoir extraordinaire qui ferait qu’il dorme toutes les nuits de 20h à 8h, réglé comme une horloge dès le début, sans avoir besoin de boire.

Bon, alors voilà, il faut que je te dise un truc : tu es devenue une maman. Tu as définitivement dit adieu au sommeil que tu connaissais avant. Définitivement, oui, je n’exagère pas.

Les jeunes enfants et les écrans

Les écrans dans la vie de nos enfants

L’autre jour, je suis allée chez l’ophtalmo pour ma fille de 2 ans et demi. Ne t’inquiète pas, elle a une très bonne vue, mais comme il y a des antécédents de rétinite pigmentaire dans la famille, il faut surveiller sa vue.

À la fin du rendez-vous, il nous a dit que trois quart des enfants qui naissaient aujourd’hui finiraient par être myopes. Naïvement, j’ai demandé pourquoi… Et sa réponse a été sans appel : c’est à cause des écrans.