Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

ptite grenouille

J'ai 29 ans, jeune mariée. J'ai des hauts et des bas, mais je fais le maximum pour être heureuse et rendre les gens autour de moi heureux! Ma petite famille s'est crée grâce à la naissance de notre petit asticot!

Ses contributions

Paradoxes de la grossesse

Les paradoxes de la grossesse : quand le négatif devient positif… et inversement !

Dans mon précédent article, je t’avais dit pourquoi je n’avais pas vécu la grossesse très positivement. En effet, ça n’a pas été une période très épanouissante pour moi, malgré le fait qu’il n’y ait eu aucun souci particulier.

Maintenant que j’ai accouché, je regarde la grossesse avec un autre regard. Je me rends compte maintenant qu’il y a certaines choses qui m’ont plu, mais pas forcément ce à quoi je m’attendais.

Grossesse et déprime

Non, la grossesse n’est pas toujours rose (ni bleue, d’ailleurs !)

Je me présente vite fait : femme de 29 ans, mariée, en situation professionnelle stable, je suis tombée enceinte ! Le rêve, surtout que ça faisait près d’un an que l’on essayait et que ça ne venait pas ! Et quoi espérer de plus quand il s’agit d’une grossesse sans problèmes ? Je suis censée voir les licornes, les paillettes, avoir le teint resplendissant, ne parler que de ça, roucouler avec mon homme…

Eh bien… il y a certaines choses qui ne se passent pourtant pas comme on pourrait le croire. Revenons au début !

Mère et bébé

Je ne serai pas « forcément » une bonne mère !

Je me présente : éducatrice de jeunes enfants de 28 ans, je fais bien mon métier, j’aime m’occuper d’enfants, me poser des questions et résoudre des problèmes. Je conseille les parents quand ils ont des interrogations sur leur enfant de moins de 3 ans… Et pourtant, NON, je ne serai pas forcément une bonne mère !

Je sens déjà que quelques amies s’éloignent quand elles sont enceintes, et modifient leurs interactions avec moi en une simple relation de conseil… Et ce phénomène touche même ma sœur : j’ai dû lui expliquer que j’étais avant tout la tata de son fils, avant d’être une éducatrice !