Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Sophie

Trentenaire bien dans ses baskets...
Maman de trois sacrés loustics et en couple depuis 7 ans avec mon mari.

Ses contributions

Femme déterminée

Mon choix de contraception, ma libération

Je suis prête à te parler de mon choix de contraception définitive. Je VEUX t’en parler, parce que c’est encore tabou dans notre société, et que je me suis battue pour pouvoir le faire respecter. J’écris ces lignes en tremblotant (c’est pour dire !), parce qu’on ne sait jamais quelles réactions on peut attiser avec ce genre d’articles. Mais j’assume.

Avec l’arrivée de ma fille, malgré toutes les difficultés qu’on rencontre avec elle, j’étais comblée. J’avais trois enfants, tous aussi beaux les uns que les autres. J’étais heureuse.

Mais l’idée d’un quatrième qui se pointerait l’air de rien me filait une frousse juste monumentale. Je ne VOULAIS PAS d’un enfant surprise. Je ne voulais plus d’enfant, tout court.

Fille triste sur un pont

Ma malformation utérine et ses conséquences

Il existe différentes formes de malformations utérines : de l’utérus unicorne, à l’utérus cloisonné, en passant par l’utérus didelphe (deux cornes, deux cols de l’utérus). Certaines sont induites par la prise de médicaments, comme le syndrome du Distilbène. D’autres, comme la mienne, sont simplement dues à pas de chance.

Ces malformations n’ont pas d’incidence réelle sur la fertilité, mais posent différents soucis lors d’une grossesse : fausses-couches à répétition, menace d’accouchement prématuré, complications obstétricales (malposition du bébé lors de l’accouchement, notamment)…

fillette Supegirl - la vie avec un jeune enfant handicapé

Ma fille est handicapée : la vie avec un enfant différent

Anaïs ne s’éveillait pas beaucoup. Elle ne réagissait pas aux bruits, et pourtant, l’examen était positif. Elle avait toujours une forme de tête bizarre, mais rien de particulier n’avait été vu lors de l’échographie de son cerveau. Elle ne tétait pas le sein ni le biberon, c’était très difficile pour elle. Elle avait toujours les bras hyper tendus, les mains recroquevillées.

Malgré tout, une semaine après sa date de naissance théorique prévue, elle est rentrée à la maison. Je me suis effondrée en pleurs de joie dans l’ascenseur.

Bébé prématuré

Ma fille est handicapée : une naissance précipitée

À 7 mois de grossesse, malgré des soucis avec mon bébé, ma gynécologue lève mon interdiction de marcher.

Du coup, je cours un peu : l’école, le médecin, la pharmacie… J’ai une sacrée forme ! Bien plus que ces derniers mois ! Je mange même normalement ! Je m’endors super bien. Et puis, je me réveille après un rêve bizarre : j’accouche.

Je me lève pour boire un verre. Et là, je perds les eaux de façon très, très franche.

photo de grossesse noir et blanc

Ma fille est handicapée : une grossesse particulière

La naissance de notre fille a tout changé dans notre vie.

Nous avons fait notre troisième enfant alors que nous étions séparés. Étrange, je le sais… Je ne pourrais même pas me l’expliquer. Peut-être parce que, malgré notre séparation à l’époque, le couple parental existait toujours, et que quoiqu’il arrivait entre nous, il restait un papa formidable pour ses deux garçons.

Nous sommes revenus ensemble après beaucoup de discussions, de compromis, et tout se passait à merveille. Tout ? Si seulement…

Comment rester amoureux après 3 enfants ?

Nous n’avons pas choisi la facilité : en 7 ans, nous sommes devenus parents trois fois. Oui, oui, trois fois.

La première fois, notre fils est arrivé 10 mois après notre première rencontre. Notre deuxième fils, 13 mois après la naissance de notre aîné. Et notre petite dernière, deux ans après notre deuxième.

Alors je t’arrête tout de suite : tout n’est pas aussi rose que j’aimerais le raconter…