Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Récit de grossesse

Où accoucher en Angleterre ?

Je t’avais déjà expliqué comment se déroule le suivi d’une grossesse classique au pays des sandwiches au concombre. Aujourd’hui je vais te parler des options qui s’offrent à toi pour ton accouchement en Angleterre : à l’hôpital, à la maison de naissance ou à la maison.

D’abord il te faut savoir que c’est toi qui décides où tu as envie d’accoucher…

Deuxième grossesse : premier trimestre

Une nouvelle aventure commence ! Je vais te raconter comment je vis cette seconde grossesse, en étant le plus honnête possible. Je vais essayer de ne pas faire de comparaisons avec ma première grossesse car pour moi, ce sont deux aventures complètement différentes !

Pour te prévenir, je ne suis pas le genre de femme émerveillée par ma grossesse. Je trouve ça très beau mais chez les autres ! J’ai du mal à projeter enceinte (et oui, même pour un deuxième…) et accepter de lâcher prise avec mon corps n’est pas chose aisée pour moi.

Quand je suis trop chanceuse… FIV 1, TEC1, bilan

Donc voilà, nous sommes le 30 juin, j’ai depuis 8 jours dans le ventre un petit blastocyte (un embryon de 5 jours au bon stade de développement cellulaire).  Tu connais ma patience légendaire et mes calculs d’apothicaires. Je sais que depuis quelques jours déjà, je pourrais faire une prise de sang qui m’annoncera le verdict. Mais je n’y crois pas tellement.. .toutes mes copines PMettes ont lancé bébé 2 avant moi, et ça a été un échec pour tout le monde. Alors bon. Autant se faire une raison.

Comment ai-je vécu ma grossesse ?

À l’heure où je t’écris, je suis à 38 semaines de grossesse. À l’heure où tu me lis, je pense que j’aurais accouché depuis plusieurs semaines (je n’ai aucune ambition de devenir une maman éléphant qui porte son petit 12 mois – tu entends bébé ? « tu sors quand tu veux ! »).

Il est donc temps de faire un petit bilan de mon vécu pendant la grossesse.

Mes annonces de ma grossesse

Ah la joie des annonces d’une grossesse ! ça m’a toujours rendu toute chose ! J’adore essayer de créer et imaginer une annonce qui va susciter l’émotion, qui va faire tourner l’auditoire autour du pot avec des messages subtils avant que quelqu’un explose de joie… Les vidéos sur internet me font toujours pleurer et j’aime beaucoup me mettre autant à la place de ceux qui annoncent que de ceux qui apprennent la nouvelle. Pour PetitePerle, toutes les annonces avaient été travaillées des jours auparavant et les pleurs de joie de nos proches étaient au rendez-vous. Je voulais faire encore plus fort pour cette grossesse qui sera certainement la dernière.

Donc il y avait mon rêve. Et la dure réalité…

Mon hospitalisation à 3 mois et demi de grossesse

Ma grossesse se passe jusque là plutôt bien. Nous sommes fin mai, je vois mon ventre s’arrondir un peu plus, notre entourage est au courant et tout suit son court.

Un mardi, je travaille de 6h30 à 15h. Comme souvent lorsque je fais cette horaire, je fais une sieste en fin d’aprem’. A 17h, je me réveille et je dis à Mufasa que je ne me sens pas très bien. 3 minutes après, je suis devant les toilettes en train de vomir et de faire un malaise. Mufasa n’hésite pas et m’envoie chez le médecin. Ce dernier me trouve une tension à 9 et décide de m’arrêter deux jours.

Ma grossesse: Trimestre 2

Après des mois à avoir eu l’air d’avoir vaguement trop mangé, j’étais très contente que mon bidon se voit enfin! Plus de doute aux yeux des autres, j’étais bien enceinte! A moi les hauts près du ventre et les pantalons à élastiques! J’ai adapté ma garde-robe mais j’ai également pu mettre des vêtements « normaux » pendant ce trimestre, notamment de robes et quelques hauts, ce qui était très pratique. Mon plus gros achat a finalement été une jolie paire de bottines à talon plat, parce que je ne supportais plus mes talons.

J’au aussi pu annoncer au « monde entier » que j’étais enceinte, et on  pu réfléchir aux prénoms (quelle galère, surtout quand il faut en chercher 2, vu qu’on ne connaissait pas le sexe du bébé!).

Un voyage en début de grossesse et avec un enfant de deux ans

Cet été, Mari Barbu, PetitePerle, moi-même et Barbouille dans mon ventre, sommes partis en vacances. C’étaient nos premières vacances en famille ! Est-ce que j’appréhendais ? Oui beaucoup ! Ma plus grande crainte était que PetitePerle se blesse ou soit malade ! J’avais bien anticipé l’homéopathie en cas de mal des transports, une boîte de paracétamol en suppositoires et de la crème contre les bleus. J’avais bien pris des couvertures puisque la climatisation dans les avions est souvent forte, des chaussures confortables pour marcher longtemps, des vêtements de rechange, son doudou préféré…

Je me suis dis : check ! Tout va bien se passer !

Et puis quelques jours avant le départ, j’apprends ma grossesse.

Mon projet de naissance

La dernière fois, je te racontais comment étaient perçus grossesse et accouchement aux Pays-Bas et pourquoi j’envisageais un accouchement physiologique à la maison.

Aujourd’hui, je viens te raconter la suite et partager avec toi mon projet de naissance.

La découverte du sexe et l’annonce originale à l’entourage

Pour ma première grossesse, j’avais réellement réussi à me projeter dans ma grossesse vers 20 SA. En quelques jours, j’avais eu droit au combo gagnant : premiers mouvements + ventre qui s’arrondit vraiment + découverte du sexe + choix du prénom. Tout devenait si concret d’un coup !

Pour cette grossesse, je pensais que dès les premiers mouvements ressentis je réussirais à me projeter. Mais finalement, pas tant que ça.