Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Témoignage

Une histoire de dodo

Tout avait pourtant plutôt bien commencé. Une fois passée la première nuit, un peu difficile à la maternité et à la maison, l’emmaillotage a sauvé nos nuits. On ne s’est pas trop vanté de peur de nous porter la poisse (cela n’a pas vraiment fonctionné), mais notre fille faisait ses nuits.

On change de mode de garde : l’hybride

Notre Barbouille ira trois jours en assistante maternelle et un jour et demi plus les vacances scolaires en crèche ! J’ai hâte de te faire un retour sur ce système hybride qui me révulsait il y a quelques années (comment mon enfant va s’adapter ?) mais qui maintenant me paraît être une super solution !

Nos achats pour préparer la venue du Lutin

Ce qui est certain c’est que les affaires dont tu auras besoin dépendent essentiellement de ton mode de vie et de tes convictions, mais surtout de ton bébé. Voici la liste (finalement pas minimaliste du tout) de ce que nous avions réuni pour l’arrivée du Lutin, quels sont les tops et quels sont les flops.

J’ai testé pour toi : le yoga prénatal

Je n’avais jamais pratiqué de yoga avant de me lancer dans l’aventure, tout en étant enceinte.

Alors je te propose un petit tour d’horizon de ma découverte et ma pratique du yoga. Avec bien-sûr, un retour ce que cela m’a vraiment apporté !

L’amour maternel

L’amour maternel ne m’a jamais semblé « évident ». Je n’ai pas eu cette bouffée d’amour inconditionnel pour Choupinette, quand on me l’a posé sur le ventre. Je m’y étais préparée, on en entend tellement parler ! Et pourtant rien de tout ça. J’ai plutôt ressenti de la gratitude parce que ouf, c’était fini, et re-ouf, ma fille semblait en pleine forme. Et j’ai appris à la connaitre, à tisser des liens avec elle.

Mettre en place l’allaitement : naturel, peut-être, mais loin d’être facile

Je t’ai déjà dit que pour moi le choix de l’allaitement maternel n’était pas évident. Les complexes sur mes seins, mon regard très durs envers les mamans allaitantes, tant de clichés à déconstruire… Mais me voici à mon tour de l’autre côté du miroir, désormais responsable de la vie de ce tout petit être, responsable de son alimentation.

L’organisation du baptême religieux de Kate… en 7 petites semaines !

Me revoilà pour te raconter aujourd’hui l’organisation du baptême religieux de Kate, en faisant face à plusieurs challenges « de taille » et la toute première chose qui m’a traversé l’esprit au moment de l’organisation, ce n’est pas le choix du lieu, ce n’est pas le choix du parrain ou de la marraine, ce n’est pas non plus la liste des invités, pas plus que le traiteur ou la pièce-montée, ni même les faire-parts…

Comment passer de « célibataire » à « 6 à la maison » ? – Partie 2

L’arrivée de Grand Loup en 2010 a de nouveau demandé quelques ajustements. Comme dans tous les couples, l’arrivée d’un premier enfant a demandé à chacun de trouver sa place. D’autant plus qu’il ne s’agissait pas seulement de place dans le couple mais aussi et avant tout de changements dans la fratrie.

Du temps pour soi

Avant d’être maman, je ne comprenais pas ces mères qui laissaient leurs enfants à la crèche pour aller faire une journée shopping. Ou celles qui embauchaient une baby-sitter pour sortir entre copines. J’y voyais un acte égoïste. Tu as fais des enfants ? Tu les assumes ! Bon, tu me sens venir avec mes gros sabots : je suis devenue maman. Et même, je suis devenue cette maman égoïste que je redoutais tant.