Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Vie de maman

« Dors bébé, dors » – quand maman s’épuise

J’entends remuer à côté de moi. Je retiens mon souffle. Il est minuit, il dort depuis une heure et demi. Et si, cette fois, il se rendormait ? Il s’agite un peu, chouine, se tourne quand … OUIIIN. Il pleure. Il panique. Ca va mon ange, tout va bien, maman est là, tout va bien … Il finira au sein après 10 minutes de câlins.

J’attends qu’il dorme bien, tout contre moi, son petit souffle sur ma peau, sa main et ses jambes sur mon ventre. Puis, j’essaye de me retirer. Centimètre par centimètre. Il se réveille. C’est reparti pour un tour. Maman est là…

bebe-biberon

Quand l’allaitement n’est pas une évidence

Pendant 9 mois, voire plus (pendant les essais bébés aussi en fait), je me suis posée la question de l’allaitement au sein ou au biberon. Suivant le moment, mes lectures et mes réflexions, je penchais tantôt pour l’un tantôt pour l’autre. Je voyais des avantages et des inconvénients pour les deux.

L’allaitement n’a pas du tout été une évidence dès le début (ouh la mauvaise mère en puissance). Moi même bébé bibi, je ne voyais pas de problème là dedans!

Et maintenant il marche…

Ça s’est passé un soir de janvier, comme ça sans prévenir. Je rentre du travail et suis accueillie, comme d’habitude, par mon bébé qui s’élance à quatre pattes vers moi, tout en riant, heureux de me voir (oui ça met de bonne humeur après n’importe quelle journée d’être accueillie comme ça! )

Et là j’entends Monsieur Génial dans le canapé me dire : « Aujourd’hui monsieur a fait ses premiers pas »

Au secours, mon salon est devenu une crèche !

Mon salon était un salon ordinaire. Un canapé, une table basse, quelques rangements et une TV. Des livres, nos PC et consoles, nos instruments de musique, de bonnes bouteilles et des DVD. Il était sympa mon salon. Simple, cosy, fonctionnel, un peu geek aussi. Parfait pour notre vie à deux. Mon chat avait son tapis pour y faire ses griffes et des coussins pour s’y reposer. J’avais plein de coussins pour me vautrer un bon livre à la main. Et l’amoureux avait une place de choix pour geeker sur son ordinateur.

Et puis, mine de rien, insidieusement, il s’est transformé…

Tu sais que tu as un bébé crevette quand….

Il y a quelque temps, Freesia a publié un article sur son amour de bébé gigot, soutenue par toute la Team Gigot. Mais la Team Crevette (Chacha d’Avril, Madame D, Chaperon Rouge, Doupiou) n’est pas en reste !!

Voilà quand tu sais que tu as un Bébé Crevette…

Princesse va être grande sœur

Comme tu le sais, nous attendons un bébé pour début Avril 2017. Nous savons que je suis enceinte depuis fin juillet 2016. Pour autant nous ne l’avons pas annoncé à Princesse de suite. Malgré l’envie.

Même si je suis plus que du genre a raconté a tout le monde que je suis enceinte, nous ne tenions pas à le dire à Princesse. En effet, je t’ai déjà expliqué mon point de vue sur le sujet. Je ne suis pas du genre à attendre les fameux 3 mois pour en parler. Cependant, si un adulte est capable de comprendre, de consoler et de m’aider en cas de fausse couche, nous ne tenions pas a faire vivre ça a Princesse.

Quand on fait le bilan des modes de garde

Alors, si tu te rappelles bien, la Lueur a donc été gardée par une assistante maternelle, puis par sa mamie et enfin par la crèche, où elle est encore en ce moment!

Il est temps de faire le point sur ces modes de gardes, qui ont chacun leurs avantages et inconvénients!

Mon papa

Bon y en a marre, c’est toujours Maman qui raconte ma vie, et en plus elle dit des choses que j’ai pas envie que tout le monde sache non mais ( ça me regarde si je fais des colères ou si j’ai mal aux dents non ?)

Alors cette fois, c’est moi qui parle ! Et puis je vais vous parler de quelque chose que Maman oublie un peu trop ici je trouve : mon papa ! Bah oui, elle m’a pas fait toute seule Maman et elle s’occupe pas de moi toute seule non plus !

Des aînés pas comme les autres

Aujourd’hui je reviens te parler d’un article qui ne traite pas du tout de ma grossesse en cours.

Je ne vais pas te parler de mon fils qui va bientôt devenir l’aîné. Non. Je viens te parler d’aînés plus vieux que ça.

Je viens te parler de mes grands parents, de ceux de Monsieur Génial, des tiens, de tous ces grands parents que nous avons eu la chance ou non d’avoir dans nos vies.

Petites hontes et grandes fiertés

Nos enfants ont le don de provoquer en nous deux sentiments totalement contradictoires : la honte et la fierté.

Je te confie les petites hontes et les grandes fiertés que j’ai pu expérimenter depuis 3 ans maintenant aux côtés de Baby Girl devenue Little Girl…