Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Le choix de la maternité : notre décision


Publié le 8 juin 2016 par Freesia

Je t’avais laissée la dernière fois sur nos trois choix possibles pour la maternité.

On se rend compte que pour choisir la maternité, il faut d’abord qu’on réfléchisse à ce qu’on souhaite comme accouchement. C’est-à-dire :

  • dans la mesure du possible, que ce soit le moins médicalisé possible (rapport à mes angoisses et à la phobie de l’amoureux envers le monde médical),
  • pouvoir être la plus libre de mes mouvements possible (je déteste me sentir entravée),
  • si possible, tester sans péridurale (mais pouvoir aussi être libre de la prendre à tout moment !), et donc avoir accès à des techniques diversifiées pour me soulager pendant le travail,
  • ne pas avoir l’impression d’être obligée de faire quoi que ce soit (péridurale, position, allaitement, etc.),
  • me sentir en confiance et en sécurité, qu’on réponde à mes questions, qu’on apaise mes craintes,
  • ne pas avoir de surcoût énorme en cas de chambre individuelle (ma mutuelle ne prend pas grand-chose en charge de ce côté-là),
  • être relativement proche de mon domicile (vingt/trente minutes maximum) et du travail de l’amoureux (pour qu’il puisse faire des aller-retour sans avoir à faire trop de route),
  • être suffisamment éloignée de ma famille et de ma belle-famille pour ne pas les voir tous les jours, tout le temps durant mon séjour,
  • pouvoir découvrir la maternité bien en amont,
  • avoir du temps en tête-à-tête avec notre bébé Cookie sitôt accouchée,
  • en cas d’allaitement (aucune décision fixe pour le moment), être libre de faire au moins une première tétée d’accueil (et si possible de continuer), et surtout avoir de bons conseils et un bon soutien (si je décide de donner le biberon aussi, d’ailleurs),
  • entendre de l’équipe médicale un discours plus ou moins harmonisé (pas tout et son contraire, en somme),
  • éviter de rester à l’hôpital trop longtemps (toujours ce rapport ambivalent avec le monde médical !),
  • éviter d’avoir à changer de service pour les soins de bébé/en cas de problème,
  • respecter la tranquillité de bébé (ne pas lui imposer de soins inutiles, par exemple).

On a donc exclu la maternité au label « ami des bébés », notamment pour des raisons de distance, et à cause de la réputation plutôt nuancée des urgences de l’hôpital. L’amoureux est emballé par le CHU, et moi par la clinique.

C’est sans compter un petit retournement de situation, qui nous laisse plus déroutés que jamais : l’amoureux signe enfin son CDI. Dans la ville de la maternité « ami des bébés ». Bye bye l’argument « c’est trop loin » ! Nous décidons de déménager, et nous nous retrouvons pile-poil entre les trois établissements (entre vingt et vingt-cinq minutes de voiture).

Je prends donc rendez-vous avec la clinique et la maternité labellisée (je fais l’impasse sur le CHU, que je connais déjà) pour visiter les services.

Trouver sa maternité

Crédits photo (creative commons) : David Kidd

La visite de la clinique

La visite est précédée d’une réunion discussion sur la péridurale. Elle n’est pas obligatoire, mais on tenait à y aller. La discussion est animée par une infirmière et un anesthésiste, qui nous présentent une vidéo sur la pose de la péridurale, prise en situation réelle. L’amoureux manque de tourner de l’œil, mais un café (et des viennoiseries) plus tard, tout va bien ! Nous visitons donc cette fameuse maternité.

On a le choix entre chambre individuelle, chambre double (ce sont en fait d’anciennes chambres individuelles dont on a enlevé la porte communicante) et chambre grand luxe. Les chambres sont simples, mais sympas, avec ce fameux « confort hôtelier ». La nursery est assez loin de certaines chambres, et les bains et les soins se font également dans une pièce à part, encore plus loin, mais au même étage.

Comme je le mentionnais dans mon précédent article, cette maternité est équipée de six salles de naissance (dont une salle nature, ludique et colorée, avec baignoire, lit rond et lianes), deux salles de pré-travail, et un bloc opératoire au bout du couloir, pour les césariennes. Les chambres sont à un étage, les salles de naissance à un autre. Un ascenseur direct relie les deux étages.

Une salle « relaxation », avec baignoire individuelle, est accessible à part : tant qu’on n’a pas eu la péridurale, on peut en profiter. Plutôt sympa !

Néanmoins, on sent que l’on est dans un hôpital. Tout le chuchote (à défaut de le crier).

De plus, nos questions restent sans réponses, ou les réponses m’agacent (notamment sur le nombre d’épisiotomies : « Mais Madame, c’est automatique, les épisio ! » Non, de nombreuses maternités préfèrent que ça se déchire naturellement et peu profondément, plutôt que de faire une épisiotomie systématiquement !). La personne chargée de la visite me regarde de haut, refuse de m’écouter, me tend son papier (le formulaire de satisfaction), et finalement tourne les talons, nous laissant seuls avec nos questions.

Néanmoins, la maternité a de très bonnes critiques, le personnel y est apparemment très très compétent (d’après nos connaissances), et surtout, elle est à une heure de route de la famille de l’amoureux, mais à seulement vingt-cinq minutes de notre futur chez-nous.

C’est donc avec une impression en demi-teinte que nous quittons cette maternité !

La visite de la maternité « ami des bébés »

Première approche : « Les visites, c’est le mardi à 14h. » Dommage, l’amoureux et moi, on n’est jamais disponibles, à ce moment-là. Première déception.

Deuxième approche : j’y vais pour un rendez-vous de contrôle avec une sage-femme (depuis le déménagement, ma gynécologue est à plus d’une heure de route). Je me dis que c’est un bon moyen de mettre les pieds dans la maternité pour une première fois. Histoire de voir si le courant passe.

Surprise : la sage-femme est un homme. Re-surprise : je l’adore. Il est doux, calme, bienveillant, rassurant (ça fait d’ailleurs un vrai contraste avec ma gynéco, certes compétente, mais brusque et pressée). Mon angoisse des hôpitaux et des rendez-vous médicaux s’apaise.

On me propose d’autres rendez-vous dans cette maternité (en attendant que je choisisse où je vais accoucher) et/ou des séances de préparation à la naissance. Je visiterai la maternité quelques jours plus tard, avec ce même sage-femme. Et cette visite va être… radicale.

On commence par visiter les chambres : spacieuses, colorées, avec de jolis et confortables fauteuils (convertibles pour le papa), une baignoire de bébé dans la chambre et une grande salle de bain. Bref, peu d’éléments qui rappellent le médical, au final.

Il y a deux salles de naissance, immenses (par rapport à celles de la clinique), équipées de lianes (pour permettre des étirements et suspensions pendant le travail), avec de très larges lits qui permettent plusieurs positions (et pas seulement la position gynécologique comme à la clinique)… Elles me font presque penser à la salle nature de la clinique, sans les couleurs flashy.

D’ailleurs, parlons-en, de la salle nature, puisque la maternité en a une aussi. Imagine un ciel étoilé, un lit banquette gigantesque, une baignoire, une chaise hollandaise, des lianes… Le tout dans une ambiance chaleureuse, cocooning, qui ne ressemble pas du tout à une salle d’accouchement. Tout ce qui a trait au médical est caché habilement.

Le bloc opératoire est tout de même à proximité immédiate, juste à côté ou en face des trois salles. Là encore, changement par rapport à la clinique, où le bloc était certes proche, mais pas dans la même aile du bâtiment.

Ma réaction : je veux. L’endroit respire la sérénité, mais aussi la capacité d’adaptation de l’équipe obstétricale. On répond à mes questions, on m’explique, on me donne des anecdotes rigolotes, on me raconte comment on peut accoucher (comme on veut, partout).

Cette salle me donne envie, la maternité aussi. L’accueil et le soutien du personnel est génial. Et étant donné que c’est une petite maternité, on a vraiment l’impression d’être chouchoutée et de ne pas être qu’un numéro. J’apprécie.

Comme tu as pu le deviner, c’est donc dans la maternité « ami des bébés » que j’accoucherai. Et pour l’instant, je suis ravie ! (Et psssst, à l’heure qu’il est, j’ai vraiment hâte d’y accoucher !)

Si ça t’intéresse, je t’expliquerai en détail les spécificités d’une maternité « ami des bébés » dans un prochain article.

Et toi ? As-tu visité plusieurs maternités ? Comment as-tu fait ton choix ? As-tu opté pour le label « ami des bébés » ? Qu’en as-tu pensé ? Viens nous raconter !

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !


Porte le bracelet Ava chaque nuit et obtiens sans effort des informations sur ton cycle, ta fertilité, ta grossesse et ta santé. Alors, pour mettre toutes les chances de ton côté pour avoir un petit bébé, je te propose 10% de réduction sur le bracelet Ava avec le code : DansMaTribuXAva ! Commande-le dès maintenant par ici !

 

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !

Commentaires

32   Commentaires Laisser un commentaire ?

Alice

Pour un retournement de situation … C’est un retournement de situation !
J’espère que ton accouchement s’est passé dans la même bienveillance et la même sérénité que tu décris dans ton article …

le 08/06/2016 à 07h36 | Répondre

Freesia

Oui, et c’est justement ce que j’ai adoré ! Je reviendrai vous raconter ça 😀

le 08/06/2016 à 16h40 | Répondre

Mlle Moizelle

En fait, vu ta liste de souhaits et de critères, j’ai tout de suite pensé à l’accouchement à domicile ! 😉
– Aucun acte médical (sauf nécessité)
– Tu peux tout faire : marcher, sortir, t’allonger, te vautrer, te doucher, te suspendre… pas de monitoring ni de cathéter.
– Tu n’es obligée de rien ! tu es chez toi, la sage-femme est comme ton « invitée ». Isabelle Brabant parle de territoire : tu es chez toi, en terrain connu, et pas « chez les docs » qui te disent quoi faire quand et comment !
– Si tu cherches confort et sécurité, rien de mieux que ton salon ou ta chambre ! (peut-être même le lieu de la conception du bébé…) Et une SF rien que pour toi, à ton écoute, avec qui tu auras parlé de toutes tes craintes en amont (ainsi que l’aura fait ton chéri). Une SF qui devient une figure connue et rassurante, un point d’ancrage…
– Pas de surcoût en chambre individuelle, c’est ta chambre ! 😉 (mais certaines SF font des dépassements d’honoraires… à voir avec elle et ta sécu…)
– Plus proche de ton domicile, tu peux pas ! ^^
– Tu peux pas non plus découvrir le lieu de ton accouchement plus en amont que ça !
– Tout le temps que tu veux pour vous découvrir tous les 3…
– Les SF qui proposent les accouchements à domicile sont très souvent bien calées en allaitement.
– Tu n’auras qu’une seule figure référente, pas la ronde des médecins, SF, anesthésistes, internes, puér, qui changent à chacun de leur tour de garde ! Donc un discours cohérent, forcément !
– Pas de séjour long loin de chez toi, tu es chez toi ! pas de coupure entre le séjour à la mater et ton retour à la maison… C’est ton 1er, mais pour les « déjà mamans » qui ne sont pas obligées de se séparer de leurs premiers loulous, c’est pas rien. Et tu prends tout de suite tes marques chez toi : le premier bain dans ta baignoire ou ton lavabo, les changes sur ta table à langer, etc…
– Tranquillité de bébé assurée ! La SF ne fera que les soins minimum, le plus souvent directement sur toi, bébé dans tes bras rassurants ! Pas de réveil nocturne…

En revanche : pas de péri si tu changes d’avis ! (mais une sage-femme spécialisée qui te donnera plein d’astuces pour accueillir la douleur, qui connaîtra sûrement des points d’acupressure, des massages, qui soulagent, peut-être des tisanes, des compresses chaudes ou froides, plus la possibilité de bouger comme tu veux, t’alimenter, boire, dormir…). Pas d’épisio.

Et s’il y a problème, un transfert à l’hôpital, donc pas de garantie de ne pas avoir « à changer de service » pour des soins.

Et sinon, pour info, « un sage-femme » s’appelle un maïeuticien ! 😉

En revanche, j’ignore ce qu’est « une chaise hollandaise »… ?

En tout, c’est vrai que cette mater me donne « presque » envie d’y accoucher… Couleurs, bienveillance, pro-allaitement (Ami des bébés)… Et la salle nature donne super envie ! (sous les étoiles, wouah ! trop bien !)

Mais je pense quand même que je serais mieux chez moi ! 😉

le 08/06/2016 à 08h54 | Répondre

Freesia

C’est vrai que pour un prochain, eventuellement, si tout se passe aussi bien que là, j’opterai peut-être pour un accouchement à domicile. (oui, beaucoup de conditionnel ahahah)

Sinon, pour le coup, la grande majorité de mes critères ont été respecté dans cette maternité donc j’avais beaucoup d’avantages !

le 08/06/2016 à 16h42 | Répondre

Melimelanie

Ce retournement de situation que tu nous as fait vivre hi hi hi!!
En tout cas c’est pour une super nouvelle (CDI de monsieur! Félicitations)
Et ta maternité fait rêver.. Dommage je n’en ai aucune comme ça dans le coin :-/

le 08/06/2016 à 09h12 | Répondre

Freesia

Hahaha c’est ce que je me disais en le vivant, en l’écrivant et encore plus en vous voyant commenter ! Plot twist final haha

le 08/06/2016 à 16h42 | Répondre

AurelE

Excellent choix !!!

J’ai moi meme hésité entre clinique et hôpital ami des bébés.
Lors de mon rdv avec le gynécologue à la clinique , je lui parle de mon projet de naissance, ca commence bien il me sort que ca sert à rien. Et la je lui dis oui mais je souhaiterais un accouchement sans peri : mais madame sans peri vous allez mourir !!! Ile le dit tres sérieusement en disant à mon mari faut pas la laissé faire ca. Il rajoute que de toute manière pour une primipare c’est peri et episio obligatoire c’est comme ca et puis c’est tout !!!

Je suis partie aussi vite que possible de cette clinique à excellente réputation et je suis allée dans l’hôpital labellisé et quel bonheur !!!!!

JE suis ecouté, on me conseille, rdv special projet de naissancce, ….

Et j’ai eu un accouchement merveilleux. Plus de 29h ( à partir du moment on mes contractions ont ete régulières toutes les 3 minutes) sans peri, mon bébé est né alors que j’etais debout avec des sages-femmes incroyables (et tres tres souvent à 4 pattes) ou j’ai ete respectée ainsi que mon mari et mon bébé.

(Au passage apres 8h d’accouchement à la clinique, ils comment a utiliser les instruments et à partir de 12h c’est cesarienne donc on ets tres loin de mes 29h^^)

le 08/06/2016 à 09h22 | Répondre

Freesia

Je pense que la plupart des cliniques sont très bien si on a un souhait global qui correspond à leurs habitudes. C’est ce que je me suis rendue compte avec la clinique. J’ai rencontré 4 mamans qui ont accouché là-bas, les 4 ont eu une épisio et pour une, même les SF l’ont fait remarqué « c’était pas la peine; c’était juste plus simple pour nous ». Ca me refroidit vaguement ce genre de commentaire …

le 08/06/2016 à 16h45 | Répondre

Madame Vélo

Ah ah on n’aurait jamais pu deviner vu la tournure de ton dernier article 😉
C’est clair que la description de la salle nature m’a trop donné envie… je vais de ce pas aller voir le site des maternités amis des bébés ! Ou comme dit Mlle Moizelle, réfléchir à un accouchement à domicile… (déjà que l’envie me titillait pour le 1er mais bon, avec le siège c’était trop risqué…).
En tout cas j’ai hâte d’avoir ton retour sur cet accouchement, en espérant que tu puisse utiliser ces supers équipements !

le 08/06/2016 à 09h29 | Répondre

AurelE

JE vous souhaite un merveilleux accouchement !!

Ca change la vie d’etre respectée et traiter comme il se doit.

IL y a vraiment un respect du physio, du naissant et des personnes l’accueillant c’est vraiment incroyable.

voici une liste des établissements :
http://amis-des-bebes.fr/etablissements-labelises-ihab.php

Et oon peut accoucher sans peri et c’est merveilleux, on a toutes la phase de désespérance et c’est la ou ce type de maternité est tres utile . Elle n’appelle pas direct anesthésiste mais vous aide vous soutien et vous rappelle votre projet construit en couple pour accueillir votre petit bout.

le 08/06/2016 à 09h37 | Répondre

Madame Vélo

Merci pour le lien ! Malheureusement il n’y a pas de maternité ami des bébés près de chez moi. Mais là où j’ai accouché de Crapouillou j’ai quand même été bien respectée et mes choix plutôt bien suivis donc je suis contente 🙂

le 10/06/2016 à 10h53 | Répondre

Mlle Moizelle

Si tu as des questions sur l’accouchement à domicile, n’hésite pas à venir vers moi! 🙂 Je suis passionnée et plutôt bien informée (ça fait juste 3ans que je lis tout ce qui me tombe sous la main qui concerne les AAD! ^^ et que je discute avec des SF et des doulas…)

le 08/06/2016 à 10h13 | Répondre

Madame Vélo

Ah oui super ! pourquoi pas ! c’est pas encore le sujet pour le moment mais je pense que je te demanderais des infos 🙂
Peut-être auras-tu l’occasion de tester avant moi ?

le 10/06/2016 à 10h54 | Répondre

Mlle Moizelle

Ben oui, j’espère… En tout cas, je fais tout pour!!! ^^

le 11/06/2016 à 16h13 | Répondre

Freesia

Si tu as un hopital HIHAB à proximité, vas y ! J’ai vraiment apprécié mon séjour (c’était pas gagné). Pour un accouchement en siege, il y a eu le cas 3 jours après moi et tout s’est super bien passé par exemple. Ils l’ont laissé tranquille jusqu’au dernier moment 🙂
Même ma Belle-mère a accouché dans un hopital ami des bébés pour le plus petit de la famille (donc y’a 11 ans quand même) et elle a carrément préféré cet accouchement, le suivi et le sejour en général. Et pourtant, accouchement par césarienne programmée car bébé en siege, les jambes trèèèès mal placées, cordon deux fois autour du coup…

Donc, madame Vélo, fonce ! AAD ou HIHAB, c’est cool si on peut !

le 08/06/2016 à 16h50 | Répondre

Madame D

Dis donc ! ça fait rever ! Moi qui était contente de ma clinique, je t’envie ! J’ai hate que tu nous raconte ton accouchement !

le 08/06/2016 à 11h00 | Répondre

Freesia

Ca arrive ca arrive ! Doucement, mais surement… 🙂

le 08/06/2016 à 16h52 | Répondre

Camomille (voir son site)

Le label « ami des bébés » est très peu connu mais reste un vrai gage pour les (futurs) parents. Et oui, sans parler de label, j’aurai eu tendance à me tourner vers la plus petite structure. Les grands CHU font vraiment usine par moment !
Si tu veux choisir un photographe pour la naissance, sache qu’il existe aussi ce label pour les photographes habitués à « manipuler » des nourrissons (je n’ai hélas jamais fait appel à eux)

le 08/06/2016 à 11h32 | Répondre

Freesia

j’ignorais que les photographes avaient un label specifique … On a fait quelques photos avec le photographe qui m’avait fait une séance grossesse et je l’ai trouvé très doux, et physiologique dans sa manière de poser le bébé.

sinon, oui, je plussoie, Ami des bébés, c’est un vrai gage de qualité qui doit rassurer les mamans !

le 08/06/2016 à 16h51 | Répondre

Delphine

Bonjour! Article très intéressant, mais j’ajouterai un petit bémol sur le label ami des bébé (je précise que je suis sage-femme). Déjà le nom, ben oui ami des bébé ok mais les mamans et les papas?? Passons c’est pas très grave. Non moi ce qui me gène avec ce label c’est qu’il est quand même très tourné sur l’allaitement maternel; alors oui, ok, pas de soucis je suis pro-allaitement mais du coup peu de points de ce label s’appliquent au mamans qui ont choisi de ne pas allaiter. De même, ce label demande a ce que l’enfant soit toujours avec sa mère et honnêtement, j’ai souvent vu des mamans heureuses de voir que l’équipe pouvait prendre le relais, ne serait-ce qu’une demi-heure pour veiller sur leur petit en nurserie juste le temps de faire un tour dans les jardins de l’hôpital pour souffler un peu.
Attention, je n’ai rien contre ce label, mais je ne suis pas d’accord avec le fait que cela soit à coup sur « un gage de qualité » parceque selon moi il y a aussi d’autre choses qui rentre en compte et qui ne sont pas dans cette charte (par exemple tout ce qui concerne l’éco-maternité).
Un autre point aussi, celui de la concurrence entre maternité. L’obtention de ce genre de label, tout comme la création de salles « natures », est il vraiment le reflet d’un engagement des professionnels dénué de tout intérêt? Ou cela ne cache t il pas un moyen d’accroître son nombre d’accouchement (chiffre sacro-saint, surtout en ces temps de baisse de la natalité)?
Pour anecdote, j’avais visité les nouvelles salles de naissances d’une maternité voisine, dont une salle nature, avec toutes les patientes sous péri, allongées à plat dos, la cadre elle même reconnaissait que la baignoire n’était jamais utilisée; mais se réjouissait du nombre d’accouchement en hausse…

le 08/06/2016 à 19h13 | Répondre

Mme Indécise

Alors c’est « l’ami des bébés » qui a gagné? Beau retournement de situation! Ravi que ton expérience y est été si agréable.

le 08/06/2016 à 21h09 | Répondre

Doupiou

Tu as vraiment bien fait de visiter les maternités ! ça permet d’avoir une première approche personnelle et importante ! Sinon on se base beaucoup sur les on-dit et la réputation !

le 09/06/2016 à 08h27 | Répondre

Miss Chat

Bien vu hihi ! On dirait que tu as fait le bon choix alors 😉 C’est rassurant pour toi !
Ma gynécologue (que je voulais absolument) ne faisait les accouchements que dans un seul hôpital donc je n’avais pas pu choisir réellement. Heureusement, leur maternité a bonne réputation, ils ont le label « ami des bébés » (1/4 des maternités belges l’ont !) et mon beau-père travaille en chirurgie là-bas donc j’y suis allée en toute confiance. C’est très important de se sentir en phase avec l’endroit où on accouche !
Mais j’avoue que pour un deuxième, j’ai envie de tenter le suivi et un accouchement par une sage-femme…

le 09/06/2016 à 10h16 | Répondre

Nemo

Coucou !

Je crois me souvenir que tu es du nord ? Pourrais-tu nous dire de quelle maternité il s’agit ? Toujours bon d’avoir des avis 🙂

Hate que tu nous racontes ton accouchement !!

le 09/06/2016 à 12h24 | Répondre

Claire (voir son site)

Hâte de lire la suite.
Pour mon prochain accouchement, j’aimerais bien soit un hôpital avec le label amis des bébés ou un Accouchement à domicile.

le 09/06/2016 à 14h35 | Répondre

Mlle Moizelle

Claire si tu as des questions sur l’AAD, je suis là! 😉 passionnée et de plus en plus (de mieux en mieux) informée!

le 09/06/2016 à 19h35 | Répondre

Claire (voir son site)

Mlle Moizelle, je crois qu’on a beaucoup de point commun 😉

le 09/06/2016 à 21h16 | Répondre

Madame l'Abeille

Tu nous as toutes eues 😉 je ne peux que plussoyer ton choix puisque visiblement il t’a comblée. Hâte de lire le récit de ton accouchement.

le 09/06/2016 à 17h43 | Répondre

Étoile (voir son site)

Ton récit donne envie 🙂 Dommage qu’il n’existe pas beaucoup de structures de ce genre en France. Je suis allée faire un tour sur le site de l’association et ça a l’air top !

le 10/06/2016 à 13h25 | Répondre

issabill (voir son site)

Ahaha! Super retournement de situation! Comme quoi…
Les cliniques privées me posent souvent question. En ce moment, je travaille sur les statistiques d’activité des maternités de ma ville, et on constate que la belle clinique privée (niveau 2) qui propose des accouchements « naturels » a un taux de césariennes (1/4 des femmes! o_O) et d’extractions instrumentales nettement supérieurs à ceux du CHU (niveau 3). Et j’ai l’impression que ce schéma se répète dans beaucoup d’autres cliniques : on « appâte le client » en lui faisant miroiter du naturel, et au final, comme ils se font des sous sur les actes, il forcent sur les gestes…
Je ne sais pas exactement ce qu’il y a dans le fameux label, mais j’en ai entendu parler dans mon job comme un label réellement très intéressant!

le 10/06/2016 à 13h51 | Répondre

Mlle Moizelle

Oui, tant qu’ils se font de l’argent sur les actes médicaux, l’accouchement physio a forcément mauvaise presse auprès d’eux… Et les chiffres que tu donnes ne m’étonnent pas. Hélas! En France, on est bien loin du taux de césa, d’extractions instrumentales, d’épisio &co que préconisé par l’OMS… Il est tant que cela change! 😉

le 11/06/2016 à 16h22 | Répondre

Do

Pour moi ce sera clinique privée,
J’ai besoin de me sentir « cocooné » et avec l’hôpital public de mon secteur, c’est plutôt « à la chaîne » et personnel stressé donc le choix est vite fait 🙂
Très joli blog au passage, je reviendrais, je suis nouvelle dans la blogosphère
Bonne soirée 🙂

le 13/06/2016 à 00h28 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?