Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Choupinette et la nourriture


Publié le 9 avril 2018 par Rigel

Depuis sa naissance, il y a un peu plus de deux ans, Choupinette est une « petite » mangeuse. A la maternité, déjà, on m’encourageait à tenter de la gaver, à coup de chantage « tant qu’elle ne reprend pas son poids de naissance, vous ne sortirez pas ». Heureusement, la pédiatre en a décidé autrement, parce qu’elle a finit par récupérer son poids au bout de plus de 2 semaines ! Elle a toujours été en dessous de la quantité de lait recommandée sur les boites (les fameuses indications à 2 mois x mL, à 6 mois y mL, etc… quantités à ajuster avec votre médecin).

La diversification

Lors de la diversification, elle picorait, acceptait de goûter, refusait les choses qu’elle n’aimait pas (combien de cuillères ont atterri dans son oreille !). Nous avons pris le parti de lui faire tester rapidement un peu de tout, dans nos assiettes à chaque fois qu’elle semblait éprouver de l’intérêt pour un plat. Nous nous sommes rapidement rendus compte qu’elle n’aimait pas du tout les biscuits spécialement conçus pour les bébés, mais qu’elle adorait manger des gros quignons de pain. Au final, nous nous sommes un peu éloignés des recommandations nutritionnelles inscrites sur son carnet de santé. Et nous nous sommes assis sur nos principes. Oui parce qu’avant sa naissance : pas de sucre raffiné avant 3 ans, donc pas de gâteaux ni de chocolat, ni d’ajout de sucre dans les yaourts… Ahhh l’utopie ! Au final, elle va elle-même récupérer la boite à biscuits en disant « gâteau, gâteau ! Chocolat ! ».

Crédit photo : avitalchn

Les repas à la maison

Pour lui servir ses plats, nous sommes rapidement passés à des couverts (fourchette et cuillère) en métal (et plus de cuillère en silicone), dont elle se sert seule depuis ses un an environ. Elle a également un petit couteau à bout rond (mais qui coupe quand même un peu), qu’elle utilise pour tartiner du fromage ou du beurre. Nous lui servons son repas dans une assiette en céramique, et elle boit dans un verre en verre (elle n’est pas passé par l’étape gobelet d’apprentissage). Bien évidemment, il y a eu quelques accidents avec de la nourriture renversée mais seulement une assiette cassée sur la période. Et visiblement, elle est contente de partager les mêmes ustensiles que nous. Nous prenons tous nos dîners ensemble à table, ainsi que les déjeuners le week-ends. Pour les petit-déjeuners, nous sommes un peu plus des loques et nous le prenons sur le canapé devant les dessins-animés (que celle qui ne l’a jamais fait me jette la première tartine !). Nous servons à Choupinette les mêmes plats que nous, depuis l’abandon des petits pots tout prêts (oui, je suis dans la team Grosse Feignasse, je n’ai pas eu de baby cook, et les rares purées maison que j’ai faites avaient bien moins de succès que les trucs industriels tout prêts). Choupinette a une tour d’apprentissage fabriquée par son grand-père, qui lui permet de participer à la préparation des repas (elle casse les œufs en mettant de la coquille, mélange les appareils des tartes aux poireaux avec un fouet en arrosant copieusement le plan de travail, et pèle et coupe des légumes avec de l’aide, évidemment !). Mon objectif est qu’elle ait plus envie de manger ce qu’elle a elle-même contribué à préparer (bon, c’est pas gagné, souvent elle grignotte pendant la préparation et ne veut plus rien manger une fois que tout est prêt !).

Quelles étaient (sont) nos inquiétudes ?

Je trouve ça extrêmement stressant de ne pas voir Choupinette dotée d’un solide appétit. M. Tad et moi aimons beaucoup manger. Pourquoi Choupinette ne mange pas ? Déjà, je pense que les quantités que nous lui proposons sont inadaptées à son âge et à son appétit. Ensuite, la grande question que je me suis posée, c’était celle d’un trouble de l’oralité, voire une anorexie infantile. Après observation attentive de son attitude par rapport à la nourriture, rien de tout ça. Choupinette porte la nourriture, quelque soit la texture à sa bouche, avec des cuillères et des fourchettes (ou ses doigts).  Nous l’encourageons à manger, mais ne la forçons pas. Si elle ne veut plus se nourrir, elle sort de table. Et parfois, elle revient nous voir pendant que nous finissons notre repas, pour quémander un bout de pomme ou une tranche de clémentine. Nous ne faisons pas de chantage à la nourriture, et nous interdisons nos proches de le faire. Choupinette fait toujours partie des petits gabarits. Vers 9 mois, elle a eu une grosse gastro, qui a durablement entamé sa courbe de poids. A deux ans, elle reste vraiment dans le bas des courbes (à peine 11kg). A chaque poussée dentaire, c’est grève de la faim. Au début, nous étions très stressés « mais pourquoi elle ne mange plus du tout? ». Maintenant, nous avons appris à lâcher du lest. A chaque maladie (rhino, virus quelconque qui traine…), encore une grève de la faim. Nous la laissons durant ces périodes manger exactement ce qui lui fait plaisir et à l’heure qui lui convient. Dans le genre éducation laxiste, on est les champions. N’empêche qu’on préfère la voir se bourrer de yaourt et biscuits que de se coucher le ventre vide.

On se dit que dans quelques années, elle mangera de tout, et saura exactement repérer son point de satiété (ce qui n’est clairement plus le cas pour moi, par exemple !). Tant que ma petite fille continue à grandir et à avoir la pêche, je me dis qu’elle doit absorber ce dont elle a besoin.  Mais  soyons honnête, j’espère que Numérobis aura meilleur appétit et que je me ferai moins de soucis !

Tes enfants sont-ils dans le camp « gros mangeurs » ou « petits grignoteurs » ? Est-ce que ça te stresse ou tu n’accordes que peu d’importance à la nourriture ?

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !


Porte le bracelet Ava chaque nuit et obtiens sans effort des informations sur ton cycle, ta fertilité, ta grossesse et ta santé. Alors, pour mettre toutes les chances de ton côté pour avoir un petit bébé, je te propose 10% de réduction sur le bracelet Ava avec le code : DansMaTribuXAva ! Commande-le dès maintenant par ici !

 

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !

Commentaires

19   Commentaires Laisser un commentaire ?

Urbanie

Ah, j’aurais pu écrire cet article… à 2 ans et demi, Kate pèse 12 kilos toutes mouillée (et la couche pleine). Pourtant elle mange – ou plutôt elle grignote – de tout. Et, comme toi, elle a eu de légers décrochages de sa courbe de poids suite à des maladies ou des stress (crèche, dents, canicule estivale…) qu’elle a ensuite eu un peu de mal à rattraper. Elle a toujours été comme ça, dés le biberon.

On a pris le parti de ne pas stresser tant que cela n’est pas nécessaire, elle est dans la courbe de poids de son carnet de santé (courbe basse, certes, mais tant qu’elle reste dans la médiane je ne m’inquiète pas) et surtout, elle reste très tonique et vive. Et, comme vous, on la laisse manger à sa faim et un peu à sa guise (elle est très carnivore, elle aime beaucoup les féculents et bien entendu le chocolat). Si le soir elle se couche avec un biberon aux céréales dans le ventre et qu’elle n’a rien voulu manger d’autre, je ne m’en formalise pas (tant qu’elle avale un truc, c’est que tout va bien).

J’avais demandé son avis à une psy et nutritionniste qui m’avait rassurée, lorsque j’étais tombée sur une pédiatre psychopathe qui m’avait asséné que Kate était anorexique vu qu’elle était un petit gabarit. En fait pas du tout, et depuis j’ai appris à ne plus écouter les gens au sujet de son poids – on paniquera si un jour on l’estime nécessaire ou que sa courbe de poids décroche réellement.

En revanche je ne sais pas si cela vous fait ça à vous aussi, mais j’ai remarqué que la minceur de Kate était hyper valorisée dans le regard des gens. On m’a souvent dit « oh, elle a de la chance ». C’est très perturbant parce que je dois toujours reprendre la personne en lui expliquant que bon, elle a 2 ans, pas 30 ans… je remarque aussi que les parents autour de moi sont également inquiets de voir leur bébé trop manger, donc au final ça me rassure un peu, je me dis qu’on est tous un peu flippés dés qu’il s’agit de l’alimentation de nos enfants. 🙂

le 09/04/2018 à 07h17 | Répondre

Gwence59

Je suis dans le camp en face, maman d’un bon mangeur, qui pleure quand le repas est fini ou qu’il a terminé son biscuit au goûter ! Mon fils a 16 mois, il pèse 13kg et depuis sa naissance c’est un grand gabarit (né prématurément il s’est bien rattrapé !). Mon inquiétude est l’inverse de la tienne, « est ce qu’il ne mange pas trop ? », « doit-on le resservir quand il réclame »?, « va-t’il devenir obèse à l’adolescence ? » (oui je vois loin !!)… Bref, pas simple non plus, son pédiatre me dit qu’il est grand donc bien proportionné même s’il est au dessus des courbes ! Et sinon comme ta fille il préfère les yaourts, biscuits que les légumes bien évidemment 😄 du coup on s’assoit aussi sur nos principes concernant le sucre car c’est quasi impossible de lui proposer quelque chose de sain qu’il aime. Ah la la, ils nous font faire des nœuds au cerveau nos bambins 😁

le 09/04/2018 à 07h18 | Répondre

Corentine (voir son site)

Je connais ça aussi…
Ma fille de 27 mois pèse 11 kilos tout juste. Elle a toujours été dans le bas de la courbe, et je ne me suis jamais vraiment inquiétée. Les repas sont par contre une vraie galère, elle ne mange que ce qu’elle veut, refuse de goûter au moindre légume, même les pâtes elle ne veut pas…
En général ça se finit en yaourt + fruit et bout de pain. ça semble lui convenir, mis à part qu’elle réclame des gâteaux et du chocolat (avec Pâques ça ne s’est pas arrangé ^^) toute la journée.
J’ai arrêté de lutter avec elle, ça ne sert à rien…
Nouveauté, maintenant elle boude le petit-déjeuner… désespérant 🙁

le 09/04/2018 à 08h11 | Répondre

Lea

C’est plutôt rassurant de lire ça ! Enfin je crois… petit gars de 19 mois chez nous qui ne mange pas beaucoup non plus… enfin ça dépend des jours, de son humeur, de ce qu’on lui propose… mais les repas du soir sont souvent composés de Kiri… il adore les biberons par contre et pourrait aisément boire 1/2L le soir avant d’aller au lit ! Bref il n’est pas en sous-poids (je crois), un peu plus de 12kg à 19 mois mais je me demande souvent s’il mange vraiment équilibré…

le 09/04/2018 à 08h51 | Répondre

Marie Obrigada

Petit gabarit ici aussi, mais j’ai toujours trouvé qu’elle mangeait bien. Diversification en DME et allaitement long donc pas vraiment de repère sur les quantités mais ça ne m’inquiétait pas. Globalement elle mange de tout mais depuis qu’elle parle, elle « oublie » souvent de manger mais bon elle a une croissance harmonieuse même si elle est toute menue. Tout le monde nous dit qu’elle mange bien donc je pense que parfois on (mon mari surtout… culture différente de la mienne où on mange beaucoup plus) s’inquiète car on compare avec notre propre appétit et non celui d’un enfant de 3 ans, on oublie que parfois on n’a pas faim aussi ça arrive et probablement aussi qu’à la maison elle est un peu plus « difficile ».
Ma deuxième est un bébé plus potelée et c’est vrai que c’est tout de suite plus rassurant de voir qu’elle a de la marge de poids en cas de maladie,etc.

le 09/04/2018 à 08h59 | Répondre

Marjorie

Inquiétude partagée ! Ma fille a 21 mois et fait 10kg tout rond. Elle a toujours été dans le bas des courbes, qu’est-ce qu’on m’a emmerdé avec ça ! (évidemment l’allaitement est en cause, évidemment une carotte ça fait bien mieux grossir que du lait maternel, et évidemment ma joyeuse petite acrobate est terriblement malade). Cela fait plusieurs mois maintenant qu’elle refuse de manger… A part les nouilles et le riz (je vis au Japon) rien ne passe ses lèvres. Il arrive souvent qu’elle s’endorme le soir le ventre vide… On est désespéré avec son père, on ne sais pas quoi lui proposer… Et pourtant c’est pas la fête aux légumes chez nous. On ne lui fait pas la guerre, je suis persuadée que le repas ne doit pas devenir un conflit sinon ça pourrait être pire… Mais voilà on est tout de même plutôt inquiets à ce sujet et en plus on a aucun interlocuteur ici. Enfin heureusement elle est heureuse et très active, et on a toujours de belles couches…

le 09/04/2018 à 09h05 | Répondre

Mme Espoir

Schtroumpfette avait un petit appétit aussi. Par contre elle mangeait vraiment de tout. A 9 ans, le médecin traitant nous a fait peur en disant qu’elle était trop maigre, qu’il fallait qu’elle mange plus. Elle était dans la partie basse de la courbe de croissance mais pas en dehors. On a donc continué à la laisser manger ce qu’elle voulait sans la forcer. Elle mange peu de bonbons et ne bois aucun soda alors qu’elle adore les légumes ça explique peut-être… En tout cas depuis qu’elle est rentrée au collège son appétit a beaucoup augmenté et aujourd’hui elle mange plus que moi… sans pour autant avoir vraiment forci !

le 09/04/2018 à 09h10 | Répondre

Vanessa

Coucou alors que bébé mangeait de tout pendans la période de diversification en août dernier (il avait 2 ans et 2 mois) il s’est mis à ne plus vouloir manger que des petits pois… ça a été l’angoisse jusqu’à ce qu’on comprenne qu’il mangeait que lorsqu’il avait vraiment faim . Finalement ici aussi on préfère qu’il mange yaourt et compote et au moins avoir quelque chose dans l’estomac. Et maintenant on ne se prend plus la tête 😉

le 09/04/2018 à 09h28 | Répondre

bérénice

team petit gabarit aussi !
à bientot 6 ans mon Poupou vient difficilement de passer les 13 kg !
il a toujours été dans la courbe basse (n’oubliez pas que s’il y a un maxi et un mini, c’est forcément que quelques uns sont dans le mini, n’en déplaisent à certains docs !)

c’est un petit appétit de base, avec beaucoup d’intérêt pour les fruits et les crudités (coucou le caprice un jour parce que mamie avait fait des frites et n’avait plus de carottes « pas cuites », ou le gamin qui préfère grignoter des endives crues que des chips, ou encore, le gosse qui ne vient pas quand tu lui dis qu’il y a du gâteau au chocolat, mais qui accoure lorsque tu annonces que les clémentines sont servies !).

Même si parfois on le force un peu (il faut goûter 2 cuillères et on reste à table un minimum). sinon, il vadrouillerait à ses jeux non stop, il n’a quasiment jamais faim, même si maintenant, cela arrive parfois.

Mon doc est super cool avec ça…
il apprécie son régime, et en tout cas, on est certains qu’il n’est pas carencé en vitamines, et tant pis s’il est petit riquiqui, les vêtements ont le temps d’être amortis, son poids ne nous a jamais donné mal au dos, LOL

Bref, sauf cas réellement exceptionnel, lâchez du lest, le poids et la taille, c’est propre à chacun.

le 09/04/2018 à 09h41 | Répondre

Madame D

Princesse 4 ans et demi 14kg … perso j’arrive pas à lâcher. Je stress de la voir manger si peu. Surtout que son frère est un vrai glouton à côté ! Du coup je fait tout ce qu’il faut pas faire à coup de chantage et de gavage …

le 09/04/2018 à 09h57 | Répondre

Caro - WonderMumBreizh (voir son site)

J’étais comme ça petite. Mes parents pour m’aider à apprécier la nourriture en cours de diversification laisser dans une petite assiette à ma disposition des fruits coupés en petits morceaux (comme on ferait pour un moineau) et rajouter de temps en temps des « surprises » : chocolats, céréales, morceaux de pain avec du fromage.

Petit à petit, ces assiettes ont disparus avant les repas et je les retrouvais à table. Ca a pris du temps, je ne suis toujours pas une grande mangeuse.

Mais grace à ces assiettes mes parents m’ont appris à apprécier. J’avais juste besoin de temps pour apprivoiser la nourriture sans le regard oppressant d’adulte, juste la nourriture et moi sans pression

le 09/04/2018 à 11h40 | Répondre

Nala

Ma fleur de Jasmin est aussi un petit gabarit. Elle a déjà 7 ans et demi mais reste une mangeuse vite rassasiée… sans oublier la durée de chaque repas, qui traînent tous en longueur ! Pourtant au niveau des courbes elle se trouve dans la courbe basse (voire très basse) certes, mais ne sort pas de cette fameuse courbe 🙂 Le médecin ne s’est jamais trop inquiété, ce qui a fini de nous rassurer lorsque ma fille était plus petite. Aujourd’hui j’en ai pris mon parti, elle mange peu mais elle mange de tout – ça, c’est plutôt chouette par contre 😉

A l’inverse sa frangine qui avait très bon appétit étant bébé, se montre de plus en plus difficile au fil des ans (elle a 6 ans désormais) et grignote plus qu’elle ne mange… toujours la même chose et je dois batailler avec elle pour qu’elle termine son assiette – ou au moins qu’elle en mange la moitié !

Pour autant, je laisse mes enfants manger à leur rythme et la quantité qui leur convient. Elles ne sont ni l’une ni l’autre en sous-poids ou en surpoids, elles restent vives et enjouées. Elles évoluent comme des enfants de leurs âges, c’est le plus important à mes yeux. Après chacune son appétit ou sa façon d’appréhender la nourriture, je l’accepte et ne m’alarme pas tant qu’elles n’en tombent pas malades… Effectivement comme le souligne Rigel, « avant on a des principes, après on devient parents ». Il y a encore certains « chemins de traverse » qui sont empruntés mais tant que mes filles se sentent bien dans leur peau après tout… 🙂

le 09/04/2018 à 13h45 | Répondre

la grogniasse

Chez nous aussi, petit poids (12kg à 3 ans… pour une taille d’1m).
Appétit très variable, avec des lubies contre lesquelles toute résistance est inutile (de la ratatouille au petit déjeuner? ok…)
Je n’ai jamais été vraiment inquiète car il est très tonique, assez gourmand (simplement, il ne mange plus dès qu’il n’est plus sûr d’avoir faim)… et puis le pédiatre m’a dit que statistiquement, contrairement aux idées reçues, les enfants de petit poids tombaient moins souvent malade.
Les seuls vrais ennuis dans tout ça, c’est de supporter le regard des autres : oui, il a droit à une troisième banane s’il a envie, et non, je ne le forcerai pas à manger de la brioche le matin s’il préfère le reste de pâtes d’hier soir. Ah! et le fait aussi que les pantalons assez longs pour ses grandes jambes soient beaucoup trop larges… pas si facile de trouver une ceinture dans le commerce.
Mais sinon, quand il faut le porter, c’est quand même un vrai soulagement qu’il ne pèse pas bien lourd!

le 09/04/2018 à 14h05 | Répondre

Madame Nounours (voir son site)

Mon fils est aussi un petit mangeur et ça me désole mais comme toi, on ne force pas, si il ne veut pas manger. Après je ne m’inquiète pas trop car mon mari était comme ça petit jusqu’à ses dix ans, et par conséquent, je pense qu’il suit les mêmes traces que son père. J’ai une copine qui connaît la même situation que moi avec son fils qui est aussi un petit poids. Je me dit qu’à l’adolescence, ça changera

le 09/04/2018 à 14h16 | Répondre

Madame Bobette (voir son site)

C’est toujours stressant l’alimentation de nos petits… Quand Tess était bébé, je comptais au ml près la quantité de lait bu et si j’étais en dessous de l’objectif, ça me stressait beaucoup! Plus tard se pose la question fatidique: respecter nos principes ou faire en sorte qu’elle mange? On est très changeant sur cette question… mais je te rejoins, impossible pour moi de la coucher le ventre vide…
Mais je n’ai pas à me plaindre, Tess mange de tout et très bien (bon certains plats mieux que d’autres, surtout le chocolat ^^)

le 09/04/2018 à 14h39 | Répondre

Amélie C (voir son site)

Ohlala mais que cet article tombe bien !! Merci merci ! Et merci aussi à tous les commentaires, qu’est ce que ça fait du bien de lire tous ces témoignages ! Je me sens d’un coup plus légère.
Ma fille a bientôt deux ans et demi et est un petit gabarit. Comme pour la plupart des commentaires, elle suit sa courbe. Certes elle est sur la courbe basse, mais tout de même elle la suit.
Parfois elle ne mange quasi rien de la journée (genre une tartine le matin, un quart de pomme le midi et deux cuillères de riz le soir dans les cas extrêmes), la plupart du temps elle mange quand même plus mais moins que les autres enfants… Et depuis sa naissance c’est comme ça. Elle mange de toute, veut gouter à tout mais ce n’est pas une gloutonne, quoi…
Alors même si on la laisse faire, si comme vous toutes on en fait pas une source de conflit en se disant qu’elle se régule elle même (car dans de rares cas elle va vraiment beaucoup manger pendant un repas) je ne peux pas m’empêcher de stresser parfois. Surtout quand les amis ayant aussi des enfants, ou la famille nous disent regulièrement « c’est vraiment un petit gabarit! » « c’est une petite puce! » « elle est vraiment toute menue! ». Ce n’est pas du tout dit méchamment, mais ça m’ennuie. Surtout lorsque c’est dit devant elle. Si petite et déjà jugée sur son physique, ça me dérange.

le 09/04/2018 à 15h37 | Répondre

Tichou

J ai l impression que tu décris ma fille petit poids à la naissance qui n’a jamais pris plaisir à boire ses biberons de lait (en plus elle était rgo sévère donc ça n arrangeait rien ) a 10 mois refus du biberon de lait le n acceptait que le lait avec du chocolat et a 11 mois refus total plus de lait plus de biberon ma fille est une petite mangeuse mais une grande grignoteuse lol
A 17 mois elle commence à accepter les morceaux enfin
Certains repas c est l enfer elle crie hurle se tortille dans tout les sens pour pas manger c est dur elle pleure et moi aussi
On l a passé à un rehausseur plutôt qu une chaise haute et elle était contente de manger comme nous sur une chaise
Quand une dent perce ou qu elle est malade pareil elle ne veut pas manger rien ne passe à part les croûtons à l’ail lol 😝

le 09/04/2018 à 16h44 | Répondre

Marmotte

Alors moi je vous enverrai presque mesdames … Marmotton a eu 2 ans il y a moins d’un mois et on plafonne sur et au dessus des courbes … 17 kg pour 93 cm les couchers/reveils sont des épreuves pour le dos !
Enceinte il était déjà dans les percentile sur hauts … À la naissance ( 3 grosses semaines avant) il n’avait rien d’un géant : 50cm et 3kg600 ! Il a toujours eu bon appétit mais il n’est jamais resservi et ça arrive qu’il ne finisse pas ses assiettes. Il aime tout à priori ! Il ne découvre la charcuterie que depuis peu ( bon il espérait que les cloches apporteraient du saucisson) et le chocolat c’est à petite dose et du noir ou lait de qualité … Et il a une passion pour le fromage et les pommes !
De mon côté je me demande même si souvent il a assez mangé … Mais quand il est pesé il a toujours pris ! Pareil on m’avait dit tu vas voir il marchera et s’affinera … Alors certes oui depuis qu’il marche (14 mois) il n’a pris « que » 4 kg …
Du coup aujourd’hui on prévoit « encore » un changement de siège auto parce que le siège jusqu’à 18kg ben c’est bientôt fini … Et puis ben je range le 3/4 ans et on attaque le 5 ans en haut et 4 ans en bas ( le bidon ne passe plus dans le 3 ans) …
Pour le pédiatre rien d’alarmant … Il rigole en me disant qu’il ne fera pas 1m40 ( s’il suit sa courbe à 14 ans il sera aussi grand que son père … 1m84) … Faut que je me fasse une raison !

le 09/04/2018 à 21h05 | Répondre

Miss Chat

*jette une tartine !!! * (hé siii, ça existe :p )
Notre fille a toujours été une bonne mangeuse mais ça ne l’a pas empêchée d’être un petit gabarit (9,2 kg à 2 ans, coucou). Depuis quelques mois par contre, elle mange moins… mais elle grandit/grossit plus. On ne cherche plus à comprendre donc et on la laisse manger les quantités qu’elle veut.
Parfois on négocie, parfois on laisse tomber… En tout cas, on essaye de ne pas se prendre la tête et de faire le moins attention possible à son manège et sa lenteur à manger.

le 12/04/2018 à 15h07 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?