Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Le jour où j’ai découvert ce qu’est une « grossesse biochimique »


Publié le 22 octobre 2014 par Madame Genève

Laisse-moi d’abord me présenter. J’ai 26 ans, Monsieur 28. Nous sommes ensemble depuis plus de 7 ans, et mariés depuis tout juste une année. Nous habitons en Suisse depuis quelques années maintenant, où je travaille dans la communication et Monsieur dans la finance (comme c’est étrange pour Genève !).

Nous avons toujours su que nous voulions avoir des enfants, au moins deux ! C’est donc tout naturellement qu’après notre mariage, on a décidé de se lancer dans cette nouvelle aventure. J’ai donc dis bye-bye à ma pilule en octobre dernier, et depuis Noël on travaille sur notre « projet ».

A force d’être entourés de gens qui font des enfants à la vitesse de l’éclair, on s’était dit que ça serait pareil pour nous. Ou pas…
Les mois passent, et ce petit bébé tant désiré ne pointe toujours pas le bout de son nez… Je ne sais pas si c’est l’air du Lac Léman, mais mes règles reviennent avec la précision d’une horloge suisse, à l’heure près même ! Je te dis, je suis un coucou helvète !

Jusqu’au début de l’été… : 10 jours de retard, et une envie constante de dormir ! C’est trop beau !

inquiétude

Crédits photo (creative commons) : Martina Photography

Je fais test sur test, toujours négatifs… Je prend rendez-vous chez la gynécologue, qui me dit : « Oui vu, ce que vous m’expliquez, je pense que vous êtes enceinte. Mais c’est vraiment tôt, on ne verra rien à l’échographie… Allez faire une prise de sang. ».

C’est alors que tout s’effondre : le taux d’hormones n’est pas monté. « Vous n’êtes pas enceinte, votre cycle a du se dérégler… »

Comment une telle chose aurait pu se passer ? De la précision suisse au grand chaos ? Je suis abattue. Monsieur essaye de me remonter le moral, mais rien n’y fait. Pour ne rien arranger, quelques jours plus tard, je me mets à perdre du sang très noir et très épais… Bye-Bye mon « bébé ».

On part en vacances. Direction les Etats-Unis, Sin City c’est hyper approprié pour faire un bébé non ?? On s’éclate, on visite, on va voir Céline Dion… (J’assume totalement.)

On rentre, on reprend notre petite vie genevoise, et re-belote, 10 jours de retard et une envie constante de dormir !! Sauf que cette fois-ci on essaye de ne pas trop y croire. Bien nous en a pris : au bout de 12 jours de retard, le même sang noir, la même déception.

Mais cette fois-ci, c’est un cran au-dessus. Je me lève le lendemain matin avec une douleur indescriptible qui me traverse le ventre d’un ovaire à l’autre. Je suis incapable de marcher… Direction les urgences.

Je refais un test de grossesse, toujours négatif, et on me met sous perfusion pour calmer la douleur.

« Je fais une fausse couche ?
– Non, on ne peut pas dire ça puisque vous n’êtes pas enceinte. Pour moi, vous avez fait une grossesse biochimique. »

Grossesse biochimique… Comme la majeure partie de la population, je n’en avais jamais entendu parler. En gros, l’oeuf était bien fertilisé et mon corps a commencé à préparer le sac pour le bébé, il était prêt à l’accueillir… Mais quelque chose s’est passé, surement un dérèglement très précoce de chromosome selon de médecin, et mon corps a décidé de l’éliminer aussi sec. Le sang noir et épais est donc la conséquence de ces débuts de préparation.

A l’heure où j’écris ces lignes, je ne suis pas encore enceinte. Mais j’en sais désormais un peu plus sur mon corps et sur sa façon de fonctionner. Monsieur et moi sommes très reconnaissants à ce médecin d’avoir mis un mot sur notre mal. Et après réflexion, même si ces épisodes ne sont pas aussi joyeux que nous l’espérions, nous savons que la nature fait bien son travail et nous permet de ne pas avoir à faire un choix au bout de trois mois de grossesse si ce bébé n’allait pas bien.

Et toi, tu avais déjà entendu parler des grossesses biochimiques ? Tu as connu ces signaux de grossesse évidents, pour découvrir à chaque fois, après un peu de retard de règles, que ce n’était qu’une fausse alerte ? Viens en parler !

Toi aussi, tu veux témoigner ? C’est par ici !

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !

Commentaires

19   Commentaires Laisser un commentaire ?

Madame fuschia

Nous aussi mariés en 2013 ( septembre) depuis cette date nous essayons de mettre en route le même « projet » que vous. Cela fait donc + d’un an …
Je n’ai pas le même parcours que toi….6 mois sans cycle, 3 mois d’anarchie, puis le mois d’aprés j’ai eu la même chose que toi, j’en avais parlé à mon gyneco mais il ne m’a pas parlé de Grossesse biochimique, pourtant même symtome, même couleur de sang….Il m’a simplement dit c’est vos cycles qui se remettent en route ..
je suis désormais sous traitement pour avoir des cycles réguliers, et aprés plusieurs échos et prise de sang j’ovule corectement …. Espérons que nous allons y arriver!!!

Tout comme vous, nous sommes entourés d’annonce de grossesse qui arrivent trés vité, dans ma tête ça allait aussi aller vite …… C’est tellement dure et long d’apprendre la patience. Il y a des jours ou le moral ça va et des jours ou c’est trés compliqué …… Je commence vraiment à ne plus y croire !!!!
Bon courage et je vous souhaite une grossesse à venir !

le 22/10/2014 à 08h56 | Répondre

Madame Genève

Madame Fuschia,
Oui la patience et le fait que la nature est bien faite, je crois que ce sont les deux choses que mon cerveau a intégré les mois passés…
Il faut se dire que tout le monde est différent (même si c’est frustrant parfois !!!) et que quand ça arrivera ça sera génial !
Bon courage à toi aussi et plein de beaux petits bébés !!!

le 22/10/2014 à 09h03 | Répondre

Floconnette

Coucou Mme Genève
Et bien non je ne connaissais pas…. Dur à vivre en effet :-/
Je vous souhaite très vite que les choses aillent plus vite, à ton couple et à celui de Mme Fuschia.

Au moins si j’ai des amies qui m’en parlent je saurai, et peut être même pourrai-je leur dire si elles me décrivent ces symptômes que cela a un nom et qu’elles peuvent demander à leur médecin si c’est cela.

le 22/10/2014 à 09h19 | Répondre

Madame Genève

Merci beaucoup Floconnette!
Oui des fois, juste mettre un mot sur une situation ça aide!

le 22/10/2014 à 09h34 | Répondre

Madame fuschia

Merci beaucoup Mme Floconette, je te souhaite également plein de bonheur avec ton petit bébé et ton mari!

le 22/10/2014 à 11h18 | Répondre

issabill (voir son site)

Juste… merci. Il est possible que tu aies mis un mot sur un événement qui m’est arrivé 2 fois pendant mes essais. 2 fausses joies et beaucoup d’incompréhension… Mais ça a fini par marcher, bébé arrive dans 4 mois, je te souhaite le même bonheur ♥

le 22/10/2014 à 10h33 | Répondre

Madame Genève

Félicitations tout d’abord!
Et moi qui avais l’impression que ce qui m’était arrivé était un cas isolé… En discutant, tu te rends compte qu’il y a beaucoup de fausses couches, mais pas vraiment de grossesses biochimiques…
C’est fou comme un peu de communication peu faire avancer !!! 

le 22/10/2014 à 11h24 | Répondre

Marina

Je n’ai jamais entendu cette expression « grossesse biochimique »…ce sont peut-être les médecins suisses qui l’utilisent ? est-ce que çà ne correspond pas avec ce qu’on appelle chez nous un « oeuf clair » ? C’est à dire qu’il y a conception, fabrication du sac embryonnaire mais la division cellulaire s’arrête et l’embryon n’apparaît pas, et une fausse couche tres précoce survient naturellement… quoiqu’il me semble que dans ce cas le test est positif…
Bon courage !

le 22/10/2014 à 10h56 | Répondre

Madame Genève

Marina,
Après avoir entendu cette expression, j’ai fait pas mal de recherches et si j’ai bien compris, avec un œuf clair tu as été considérée enceinte à un moment, ton test de grossesse a été positif. Pour une grossesse biochimique, tout va tellement vite, qu’en fait tu n’as même pas le temps d’être considérée enceinte. Tu as les symptômes d’un tout début de grossesse et ceux d’une fausse-couche. Je ne suis pas une experte en gynécologie, mais c’est la différence que j’avais pu faire.

le 22/10/2014 à 11h24 | Répondre

Mlle Mora

Je n’en avais jamais entendu parler non plus. Comme tu le dis, mettre un mot sur ce qui t’arrive, ça aide beaucoup. Je te souhaite que ça fonctionne bientôt afin que tu puisses nous raconter les joies de ta grossesse 🙂

le 22/10/2014 à 11h17 | Répondre

celine

Je ne connaissais pas du tout ce terme. Par contre il m’est déjà arrive une fois d’avoir un retard de 12 jours, test négatif et sang noir. J’ai eu extrêmement peur sur le moment. Bref c’était en février et je suis tombée enceinte en mai.
Je sais que c’est plus facile a dire qu’a faire mais évites d’y penser et ne stresses pas, sinon c’est le dérèglement hormonal assure ^^ courage ça va venir !

le 22/10/2014 à 12h58 | Répondre

Madame Genève

Oui, nos expériences se ressemblent beaucoup c’est vrai.
Depuis mon passage à l’hôpital, quelque chose a vraiment changé dans ma tête et je sais que je me focalise beaucoup moins là-dessus…
Ce petit bébé arrivera quand il arrivera et ça sera super à ce moment-là!

le 22/10/2014 à 16h05 | Répondre

Yaelle

j’ai eu ca le cycle avant de tomber enceinte, je en savais pas que cela se nommait ainsi! j’ai lu quelquepart qu’environ 50% des fécondations finissait en fausse couche sans même que les femmes ne s’en rendent compte , souvent cela arrive au moment des regles du coup on ne sait meme pas qu’on a fait une fausse couche on pense que ce sont tout simplement nos regles!
Patience, je suis sure que très bientot tu viendra nous raconter tes nausées et tes achats pour bébé! 😉

le 22/10/2014 à 13h40 | Répondre

Madame Genève

Oui c’est aussi ce que j’avais cru comprendre, que beaucoup de femmes ne s’en rendaient même pas compte. Mais moi avec mon cycle façon horloge suisse, j’étais obligée de le savoir.
Je croise les doigts pour la suite, merci pour les pensées positives!

le 22/10/2014 à 13h57 | Répondre

Esterca

Bonjour,

Tout d’abord je te souhaite de découvrir rapidement les joies de la grossesse car je sais comme chaque cycle qui se finit par un échec est douloureux.
Je me permets d’intervenir en tant que future maman « issue de la PMA ». Je suis enfin enceinte apres 4 ans d’essai et 4 fiv.
Pour fréquenter les forums de discussion consacrés à la PMA, je sais depuis pas mal de temps ce qu’est une grossesse biochimique. Et de plus ma sœur en a fait une.
Je suis étonnée car cela ne correspond pas à ce que tu décris…
Une grossesse biochimique se caractérise justement par l’absence de retard de règles et des règles pas ou peu différentes de d’habitude. La femme se rend compte qu’elle est enceinte uniquement parce qu’elle fait un test de grossesse précoce (10 ui) ou une prise de sang. Mais la nidation échoue (il y a à peine un début d’accroche) donc les règles arrivent en temps et en heure. En gros, ces femmes ne se rendraient pas compte de cette fausse couche ultra précoce si elles attendaient un retard de règles.
Or toi tu as un retard de règles mais pas de test positif (si j’ai bien compris), pas de sécrétion de Bêta HCG donc… alors pourquoi ton gynéco parle de grossesse biochimique?
Cela ressemble plus à un dérèglement hormonal. Et le sang noir a un manque de sécrétion de progesterone en phase lutéale (j’avais également ce soucis de saignement tres foncé).
Je te souhaite le meilleur pour la suite!

le 22/10/2014 à 16h53 | Répondre

valentoune

Je ne connaissais pas la grossesse chimique, mais je sais que les fausses couches sont fréquentes, sans même s’en rendre compte parfois !

De mon côté j’ai subit une fausse alerte pas très agréable on plus …

Réglée comme une horloge aussi, mon retard ne m’a pas interrogé bien longtemps, test positif, rdg gynéco, tout va bien malgré des symptômes un peu trop présents. Et puis à la 1ère écho, il n’y a rien… On tombe de haut, un peu plus de 2 mois à se projeter et imaginer cette petite chose, cette vie que nous avons créée.

Verdict : une « poche gestationnelle » vide. Probablement une fausse couche ou un oeuf clair (non fecondé). Je n’en sais pas plus pour le moment. Aujourd’hui je suis enceinte de rien, et je vais devoir enchaîner les RDV pour comprendre ce qu’il s’est passé et évacuer la poche afin de retrouver un cycle normal. Ce sera dur, peut-être long, mais ça veut aussi dire encore plus de stress pour une prochaine grossesse …

J’espère que vous avez pu surmonter tout cela, et qu’aujourd’hui vous attendez (ou attendrez bientôt) un mini vous en bonne santé !

le 29/06/2015 à 11h20 | Répondre

papotecolporte (voir son site)

En plein dedans en ce moment au bout de 4 ans d’essai et suivie en pma je ne peux que compatir… Je ne connaissais pas ce terme non plus. Merci pour cet article

le 03/08/2016 à 11h51 | Répondre

Titite

À mon avis, tu n’as pas été enceinte du tout. De quelle grossesse biochimique parles-tu si tes tests se sont toujours révélés négatifs? Il s’agit d’une grossesse biochimique SI les tests d’urine et de sang sont positifs et, quelques jours plus tard, les règles commencent. Là, les taux de l’hormone baissent progressivement. Ce n’est pas ton cas.

le 09/11/2017 à 18h32 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?