Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

L’Évidence du désir d’enfant


Publié le 30 septembre 2016 par Sarabi

Lors de ma dernière chronique, je t’avais expliqué qu’on avait fait le choix d’attendre avant de nous lancer dans le projet bébé.

La décision

Nous sommes donc en juin 2015. Ça fait un peu plus d’un mois que nous sommes mariés. Nous avons profité de notre voyage de noces, nous avons fait nos premières ferias de l’année. Nous pensons laisser passer l’été pour commencer à essayer de fonder une famille.

Et puis, un jour, on a un petit couac, et il faut alors se poser sérieusement la question. Je me revois encore aller chercher la pilule du lendemain. J’ai une boule au ventre en entrant dans la pharmacie, je l’ai toujours en sortant. Je rentre chez moi et contemple cette pilule pendant de longues minutes, me demandant quoi faire.

D’un côté, on n’a pas encore décidé quoi que ce soit, le projet bébé est toujours prévu pour septembre. De l’autre, je sens au fond de moi qu’en prenant cette pilule du lendemain, je poserais toujous la question : « Et si finalement ça avait marché ? » Bref, c’est un peu le duel dans ma tête.

J’y pense toute la journée, j’en parle longuement au téléphone avec une de mes plus proches amies. Une évidence s’impose : avant de prendre une quelconque décision, je dois en parler avec Monsieur Mufasa.

Le soir, il est enfin de retour après une journée de boulot. Il faut savoir que ce soir-là, on était tenus par le temps car on avait une séance de cinéma avec des amis peu de temps après, et donc pas trop le temps de discuter pendant des heures. Et puis, l’heure tournait, et la pilule du lendemain risquait d’être moins efficace.

Nous voilà donc dans la salle de bain, et je dis à Monsieur Mufasa : « Il faut qu’on parle. » À nous deux, on pèse le pour et le contre. Puis finalement, l’Évidence nous tombe dessus. On se lance dans ce nouveau projet, sans prise de tête (ha ha… avec le recul, je ris de ça : tu comprendras pourquoi plus tard). Si ça marche rapidement, tant mieux, sinon, on verra à la rentrée.

Nous voilà donc tous les deux, après trois ans et demi de relation, un mois et demi après un superbe mariage plein d’amour, à nous lancer dans un nouveau grand projet : celui de faire un enfant et de devenir parents.

Désir d'enfant

Crédits photo (creative commons) : Vitor Santos

Et la suite…

Le mois de juin passe. Mon cycle avance aussi. Je commence à avoir mal aux seins, à avoir la nausée, le ventre en vrac. J’en discute avec une de mes meilleures amies, et elle me dit en rigolant : « Oh purée, si ça se trouve, ça a marché du premier coup ! »

Je me surprends à commencer à y croire. À me dire que non, peut-être que je ne ferai pas les ferias de Dax pour une bonne raison. Alors j’attends. Je guette. J’espère.

Mais non, voilà que mes règles arrivent. Ce ne sera pas pour cette fois. Je ne peux pas cacher que je suis déçue : j’y croyais. Autour de moi, on me rassure, on me dit qu’il faut souvent plusieurs mois, que ce n’est juste pas le bon moment.

Il faut savoir qu’à cette période-là, il y avait des tensions familiales à la suite de notre mariage. Nous étions en conflit avec les sœurs de mon chéri, c’était un peu compliqué et ça nous occupait pas mal l’esprit. Alors oui, forcément, ça n’allait pas aider à être sereins pour réussir à faire un enfant.

On commence à dire à nos amis les plus proches que le projet bébé commence à émerger, tranquillement, sereinement. Et surtout, qu’on a décidé de ne pas se prendre le tête.

Mais ça, c’est une autre histoire…

Et toi ? Comment as-tu décidé de lancer les essais bébé ? Était-ce également impromptu ? Dans quel contexte ces essais se sont-ils déroulés ? Raconte !

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !


Porte le bracelet Ava chaque nuit et obtiens sans effort des informations sur ton cycle, ta fertilité, ta grossesse et ta santé. Alors, pour mettre toutes les chances de ton côté pour avoir un petit bébé, je te propose 10% de réduction sur le bracelet Ava avec le code : DansMaTribuXAva ! Commande-le dès maintenant par ici !

 

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !

Commentaires

16   Commentaires Laisser un commentaire ?

Doupiou

Après le mariage pour nous aussi ! Et nous avons tout de suite annoncé la couleur, ça évitait qu’on nous pose constamment la question ! J’espère que les tensions familiales n’ont pas entaché vos essais !

le 30/09/2016 à 08h41 | Répondre

Sarabi

Disons qu’elles ont joué sur le moral et n’ont pas du aider… Après, il a fallu un gros travail pour réussir à passer au dessus.
Et pour l’annonce de la couleur à l’entourage, je confirme, ça évite les questions relous!!

le 04/10/2016 à 12h49 | Répondre

Virginie

En fait, je ne sais pas s’il est réellement possible de ne pas se prendre la tête après avoir pris une telle décision. C’est tellement énorme comme décision…
En tout cas, hâte de lire la suite 🙂

le 30/09/2016 à 09h35 | Répondre

Sarabi

Oui c’est une sacré décision…. Bientôt la suite 🙂

le 04/10/2016 à 13h41 | Répondre

Madame Vélo

Je pense que nous aurions pris la même décision que vous 🙂

le 30/09/2016 à 09h37 | Répondre

Tamia (voir son site)

C’est une grande décision, mais ne pas se prendre la tête : je ne suis pas sure que ce soit possible… On y pense toujours d’une manière ou d’une autre.
Hâte de lire la suite de vos aventures !

le 30/09/2016 à 10h40 | Répondre

Sarabi

oui, j’ai parlé trop vite en disant que je ne voulais pas me prendre la tête. Finalement…. ^^

le 04/10/2016 à 13h41 | Répondre

Claire (voir son site)

Mais tu peux pas nous laisser comme ça ! Je déteste ces articles ou il y a trop de suspense grrr
Alors je fais la détective : Au vu de ton profil, tu es enceinte, tu dois accoucher en décembre donc conception en mars 2016. Donc il t’aura fallu encore quelques mois 😉
Reste à connaitre le dénouement pour les conflit avec les belles sœurs!
Hâte de lire la suite 😉

le 30/09/2016 à 13h17 | Répondre

virginie

+1 je crois qu’on a toutes fait le même calcul 🙂 🙂 🙂

le 30/09/2016 à 13h59 | Répondre

Sarabi

Mouahahahah je ne dirais rien !!!!

le 04/10/2016 à 13h42 | Répondre

Floconnette

On a réussi à tenir le « timing » sauf la 2ème fois où j’étais siiiiiiiii pressée que j’ai «  » » »un peu » » » » harcelé le papa pour s’y remettre plus vite ^^

le 30/09/2016 à 15h25 | Répondre

Sarabi

Ahah!On verra si pour le prochain on s’y tiendra autant!! Mais bon d’ici là on a le temps!

le 04/10/2016 à 13h43 | Répondre

Mlle Mora

On aurait sans doute fait comme vous ! Comme je comprends ta déception !

le 04/10/2016 à 12h02 | Répondre

Sarabi

Merci !! Elle fut dure cette déception mais bon, ce ne fut que la première… La suite bientôt ^^

le 04/10/2016 à 13h44 | Répondre

Miss Chat

Hihihi bonne idée de dire directement aux gens que c’est en projet pour éviter les questions relous 🙂 Mais je me dis qu’il faut arriver à supporter leurs questions après du coup non ? Genre « bah alors toujours pas ?! »
On a profité d’avoir tout le monde réuni pour notre mariage pour annoncer que j’étais enceinte. Je dois dire que ça évite aussi les curieux…

le 04/10/2016 à 13h32 | Répondre

Sarabi

Si, il y a eu des questions relous… en mode « Alors, toujours pas? » « Et toi tu es enceinte? ». Sur le blog de la mariée en colère, j’avais lu cette réplique qui m’a beaucoup servi, à savoir « beh écoute, demande à mon utérus et quand tu as sa réponse, tu viens me le dire ». ça a p pas mal marcher!!

le 04/10/2016 à 13h46 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?