Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Crèche Vs Nounou : nos expériences


Publié le 10 août 2016 par Camille

Cet été, Dans Ma Tribu et ses chroniqueuses prennent quelques jours de vacances… Nous serons de retour le 22 août avec des nouvelles chroniques et de nouveaux témoignages ! En attendant, nous t’avons concocté un petit best of des articles les plus vus de l’année 2016. Ce sont donc toutes tes chroniques préférées que tu retrouveras dans les jours à venir ! 🙂

Aujourd’hui, c’est un article à quatre mains que nous te proposons ! Camomille et Die Franzoesin sont toutes deux mamans de jeunes enfants. Après avoir profité de leurs bébés quelques mois à temps plein, elles ont toutes deux fini par reprendre le chemin du travail. N’ayant pas de proches disponibles vers chez elles, elles ont dû trouver un mode de garde adapté : la première a déniché une super nounou et la seconde, une super crèche !

Le choix du mode de garde est un passage obligé pour toutes les mamans qui travaillent. Alors Camomille et Die Franzoesin te proposent de comparer leurs expériences, de dépasser les préjugés et de tout te dire de la garde de leurs bébés. Qui sait, cet article t’aidera peut-être à y voir plus clair entre assistante maternelle et collectivité ?

Comparatif nounou vs crèche

Crédits photo (creative commons) : Scott Hamilton

Le contexte

Die Franzoesin : Après la naissance de mon fils, mon premier enfant, j’ai choisi de prendre un congé parental. J’ai repris mon travail à temps partiel aux alentours de ses 1 an. À temps partiel, c’est-à-dire à 75%, avec des horaires fixes : de 8h30 à 14h30 tous les jours.

J’ai obtenu rapidement – via mon employeur – une place en crèche. À cinq minutes montre en main de mon travail et de mon logement, elle est parfaitement située. On m’y octroie quarante-cinq heures de garde par semaine, alors que je n’en avais demandé que trente-cinq. C’est plus cher, évidemment, et je paie dix heures par semaine pour rien, mais je prends ce qu’on me donne.

Le groupe de mon fils est composé de dix enfants ayant entre 10 mois et 2 ans et demi. Ils sont accompagnés par trois éducatrices. Chaque enfant a une éducatrice référente, qui s’occupe de lui en priorité.

Camomille : J’ai eu mon fils (qui a 3 ans maintenant) à Marseille. Les places en crèche étant rares, j’ai pris une nounou. C’était d’autant plus pratique que j’avais des horaires particuliers, puisque je travaillais en 3×8.

Après une mutation éclair, j’ai dû retrouver une nounou en deux semaines sur Lyon. Inimaginable de trouver une place en crèche dans un délai aussi court ! Ma nouvelle nounou garde à présent ma fille (d’1 an) à temps complet, et mon fils trois jours par semaine. Il passe aussi deux jours par semaine en crèche.

Nos a priori

DF : J’espérais de tout mon cœur – comme beaucoup de parents, je crois – obtenir une place en crèche. Pourquoi ?

La première raison et la plus importante pour moi, c’est qu’il m’est beaucoup plus facile de faire confiance à une structure qu’à une personne. Une structure, ça a un règlement, une équipe, des procédures établies. Si une personne adopte un mauvais comportement, ses collègues ou son supérieur sont normalement là pour le lui faire remarquer. Il existe une espèce de contrôle diffus et permanent. Un peu comme dans un bureau en open space !

Une collectivité dispose par ailleurs d’un projet pédagogique et organise des activités régulièrement. Ce cadre un peu scolaire me plaît et me rassure aussi. Je me dis que mon bébé ne va pas s’ennuyer, qu’il sera au contraire stimulé de façon adaptée.

J’imagine par ailleurs que la collectivité accroît la sociabilité de mon bébé. Il n’a pas encore de frères et sœurs, alors je me réjouis de le voir fréquenter d’autres enfants. J’ai pour ma part été scolarisée très tard, et je garde un côté « sauvage ». J’ai toujours fait un lien entre les deux.

C : Pour moi, la place en crèche, c’était le top du top. Une structure adaptée, un personnel compétent, l’apprentissage de la collectivité, et tout ça à moindre coût !

Pour les nounous, j’étais un peu mitigée. Je les voyais plus comme des femmes qui choisissaient de faire ça pour ne pas bosser et rester tranquillement chez elles (non, ne me tape pas ! Je te rassure, j’ai changé d’avis).

Et en vrai, ça donne quoi ?

La disponibilité

DF : Le manque de flexibilité au niveau des horaires, au-delà des quarante-cinq heures dont je bénéficie, c’est un gros inconvénient de la crèche. Même si j’ai un accident de voiture sur la route, la crèche fermera à 17h. Je n’ai aucun moyen de négocier ne serait-ce qu’une minute de plus.

Le manque de flexibilité de la collectivité, je le ressens aussi beaucoup dans la prise en charge de mon fils. Bien que les éducatrices soient très ouvertes et s’adaptent spécifiquement à chaque enfant, les horaires des repas et des siestes, par exemple, sont imposés. Le contenu des repas aussi, d’ailleurs, puisqu’ils sont préparés sur place.

C : C’est le gros avantage de la nounou. Un déplacement de prévu ? Je lui en parle un peu en avance, et elle garde les enfants plus longtemps. Évidemment, il faut que ça reste ponctuel, mais on trouve toujours un moyen de s’arranger. Elle nous avait même proposé de garder mon fils la nuit, si je partais en catastrophe à la maternité !

La confiance

DF : Je me connais bien et je ne me suis donc pas trompée : le fait de confier mon enfant à une structure et non à une personne m’est relativement aisé. Et pourtant, le confier tout court n’était pas du tout une évidence pour moi : j’ai frôlé la dépression la semaine précédant l’adaptation !

C : Ça a été dur ! D’abord, il y a les entretiens. Pour certaines, clairement, on sait que pour rien au monde, on ne leur confierait notre bébé. Pour les autres (la majorité, donc)… Moui, éventuellement. Et quand on a fait notre choix, une petite question revient sans cesse : est-ce la bonne ?? Heureusement, il y a un moyen infaillible de le savoir. Si bébé sourit dès qu’il voit sa nounou, on sait qu’on peut aller au boulot sereine !

Les microbes

DF : J’avais sous-estimé cet inconvénient : le merveilleux partage de microbes qui a lieu au sein de ces établissements. Dès le premier jour d’adaptation, mon fils s’est mis à renifler. Depuis, nous nous battons quotidiennement contre tous les virus. C’est vraiment très difficile de voir mon petit dans cet état et, je dois le dire, ça augmente parfois mon sentiment de culpabilité de ne plus le garder.

En plus, si mon fils est malade en journée (fièvre ou vomissements), je suis appelée et je dois venir le récupérer sur le champ. Au final, je suis absente en moyenne trois jours par mois à cause des maladies de mon fils. C’est vraiment compliqué à gérer au travail…

C : Il y a deux cas de figure.

Le premier : bébé est malade. Je suis bien plus tranquille que Die Franzoesin ! D’abord, ça arrive moins souvent. Ensuite, la nounou ne m’appelle pas systématiquement. Et quand il est juste un peu patraque, il est mieux au calme chez elle qu’au milieu de tous ses copains (bruyants) de la crèche !

Le second : la nounou est malade. Là, c’est la fin : pas de collègues pour prendre la relève ! Du coup, il vaut mieux croiser les doigts pour que notre nounou ait une santé de fer.

Le développement des compétences sociales

DF : Il est trop tôt pour affirmer que la crèche a un effet. Je dirais même que mon fils a toujours été plutôt sensible (il n’aime pas les environnements bruyants, par exemple) et qu’il l’est resté, pour le moment. L’éducatrice m’a d’ailleurs récemment confié qu’il était toujours plus à l’aise quand beaucoup d’enfants étaient absents.

En revanche, depuis sa rentrée en crèche, il est devenu beaucoup plus autonome à son niveau (pour manger, s’habiller…), et je suis persuadée que la crèche y a contribué, qu’il s’agit d’un effet de mimétisme à l’égard des autres enfants. Par ailleurs, il dit déjà un mot d’allemand, et c’est forcément là-bas qu’il l’a appris, puisque ce n’est pas un mot qu’emploie mon mari.

C : Pour les nounous, c’est vraiment très variable. Il y a celles qui vont se creuser la tête pour toujours proposer une activité adaptée à l’âge des enfants, et celles qui vont laisser les enfants devant la télé toute la journée pour être tranquilles (et bien sûr, ces deux extrêmes sont rares et il y a plein de nuances entre les deux)…

Il y a aussi l’âge des autres enfants gardés qui joue beaucoup. Mon fils avait un retard de langage. Après un bilan chez un orthophoniste, il s’est avéré qu’une des causes était le manque de stimulation. C’est sûr qu’à presque 3 ans, passer sa journée avec deux bébés, ce n’était pas l’idéal ! Depuis, on a trouvé ce mi-temps en crèche, et les progrès sont spectaculaires.

Une conclusion ?

C : L’idéal pour moi, c’est le combiné nounou/crèche. Nounou quand l’enfant est tout petit, parce que le cadre ressemble davantage à chez lui, qu’il y est au calme et que quelqu’un l’a en permanence à l’œil.

Et puis, quand il grandit, entre 12 et 18 mois, c’est bien de basculer sur la crèche, pour que le bébé puisse vraiment s’ouvrir aux autres et au monde qui l’entoure, profiter de toutes sortes d’activités.

Parce qu’au final, la nounou et la crèche sont deux modes de garde tellement différents qu’il serait réducteur de les opposer bêtement sans tenir compte du premier concerné : bébé !

DF : Je suis d’accord avec Camomille ! Ce que je retiens par ailleurs, c’est que la crèche est souvent vue comme le Graal alors qu’en fait, les deux modes de garde ont leurs avantages et leurs inconvénients !

Tous les articles de Die FranzoesinTous les articles de Camomille

Et toi ? Ton enfant va dans une crèche ? A une nounou ? Pourquoi as-tu fait ce choix ? Comment ça se passe ? Viens nous raconter !

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !


Porte le bracelet Ava chaque nuit et obtiens sans effort des informations sur ton cycle, ta fertilité, ta grossesse et ta santé. Alors, pour mettre toutes les chances de ton côté pour avoir un petit bébé, je te propose 10% de réduction sur le bracelet Ava avec le code : DansMaTribuXAva ! Commande-le dès maintenant par ici !

 

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !

Commentaires

54   Commentaires Laisser un commentaire ?

Marina

Bonjour les filles. Je suis entièrement d’accord avec vous il me semble que les deux modes de garde soient assez complémentaires. J’irai même jusqu’à dire que certains enfants sont fait pour la collectivité et d’autres non. Pour être moi même agent de crèche, je suis entièrement d’accord sur le fait que les bébés 0-18 mois, il me paraît plus judicieux de les mettre chez une nounou, en effet cette tranche d’âge demande beaucoup d’attention, à besoin de repères’ de temps avec l’adulte, il faut donc que l’adulte soit le plus disponible possible et ça malheureusement en crèche ce n’est souvent pas le cas malheureusement ( se retrouver, au moment du goûter toute seule avec 10 bébés croyez moi c’est très difficile d’accorder le maximum de temps à chaque enfant au contraire c’est un peu à la chaîne ;( ) alors qu’une nounou qui aura maximum 4 enfants pourra être plus disponible pour votre bébé.
Pour les enfants de + de 18 mois au contraire il me semble que la collectivité soit très bien adaptée: activités dirigées plus fréquentes et adaptés à leur âge, apprentissage de la vie en collectivité, apprentissage de l’autonomie ( faire seul) cela semble être une bonne entrée en matière avant la scolarité de l’enfant.
Après chaque parent fait ce qui semble être le meilleur pour son enfant, si vous ne vous sentez pas à l’aise en laissant votre enfant chez l’un ou l’autre il le ressentira et l’adaptation prendra peut être plus de temps. En tout cas le plus dur reste de trouver LA bonne crèche ou LA super nounou et ça c’est pas évident….

le 04/04/2016 à 08h52 | Répondre

Gwen

Très intéressant ce petit comparatif nounou/crèche 🙂 Je suis moi-même nounou, au domicile des enfants, je l’ai garde tout bébé jusqu’à leur entré à l’école et j’adore voir leur évolution. Je ne suis pas encore maman mais pour moi, la créche n’est pas adaptée aux bébés. Trop d’enfants, trop bruyant, trop de changement pour un si petit qui doit déjà s’adapter à des horaires fixes. Rien de mieux que de le laisser vivre tranquillement sa vie de bébé, au calme, et dans son environnement c’est encore mieux. Après c’est sur qu’avoir la nounou à son propre domicile ça à un coût et il faut vraiment lui faire confiance mais c’est le top pour moi. Le principal c’est que l’enfant se sente bien, son confort passe avant tout ?

le 04/04/2016 à 08h59 | Répondre

Die Franzoesin (voir son site)

Je pense que c’est super pour le bébé oui quand il est petit encore… Après très honnetement je crois qu’en tant que maman ca me ferait bizarre qu’une femme passe tout ce temps chez moi… Mais c’est sans doute une relation qui se construit avec le temps !

le 04/04/2016 à 13h04 | Répondre

Camomille (voir son site)

Je ne partage pas cet avis. Pour moi, c’est bien de changer bébé de cadre. ça lui permet de découvrir autre chose, d’adopter un autre point de vue. Sans parler de la transition pour aller à l’école qui risque d’être violente.

le 04/04/2016 à 14h06 | Répondre

Gwen

« la transition pour l’entrée à l’école qui risque d’être violente », pourquoi? je ne comprends pas? je garde actuellement et depuis 1 an 1/2 un petit garçon qui grandit et s’épanouit autant que les autres enfants grâce aux activités diverses et variées que je lui propose, il côtoie des autres enfants au parc, au relais d’assistantes maternelles et à la bibliothèque, sans compter qu’il a deux soeurs.. Ce n’est pas parce qu’il ne va pas en crèche qu’il n’est pas sociable, au contraire 🙂

le 04/04/2016 à 21h16 | Répondre

la grogniasse

il existe également la garde partagée, qui est pour moi et mon fils la solution idéale :
– j’ai de gros horaires de boulot, et aucune assistante maternelle / crèche ne pourrait nous offrir une solution. Mes collègues combinent en général la crèche puis une nounou de 17h à 20h… je trouve que ça fait beaucoup de mouvements pour un tout petit
– mon fils, du genre babi, a besoin de beaucoup beaucoup d’attention, et en crèche, il est certain qu’il aurait été impossible d’obtenir tous les câlins et la stimulation dont il a besoin; avec une assistante maternelle, il aurait mieux valu qu’elle n’ait pas trop d’enfants.
– la garde partagée permet de rencontrer d’autres enfants avec un côté très familial. Il est gardé avec une petite fille qui a deux mois de plus mais qui est à l’opposé au niveau du caractère : c’est très drôle de les voir interagir, et ils s’apportent beaucoup l’un à l’autre. Il y a aussi un petit garçon de 3 ans qui est déjà à l’école.
– par rapport à une assistante maternelle, c’est un peu plus souple que la nounou viennent chez nous ou dans l’autre famille, nous n’avons pas de temps de trajet, la logistique est très simple. Au niveau des congés, c’est également un peu plus simple il me semble car nous ne sommes que deux employeurs à nous mettre d’accord pour donner les congés à la nounou.

Et comme notre nounou est top, je pars sans aucun stress tous les matins.

le 05/04/2016 à 13h11 | Répondre

Madame Vélo

Oh sympa ce petit article comparatif !
Alors nous on a choisit la nounou. Premièrement parce que nous avons un mode de vie qui n’est pas « strict » (c’est à dire pas calé sur des horaires fixes en semaine, des vacances fixes, on programme plein de choses à la dernière minute, etc), et là dessus la nounou est beaucoup plus flexible. Ensuite parce que j’aime bien l’idée que mon enfant s’attache à la nounou et soit à l’aise avec elle, qu’elle soit aussi une référente pour lui et non pas une inconnue. Car en crèche ce ne sont pas toujours les mêmes personnes, ça change de tête tous les jours (bon, ça dépend aussi de la taille des crèches j’imagine !). J’ai dû le mettre une fois à la halte garderie et c’est vrai que l’espace des plus grand avait l’air super sympa, la directrice m’a parlé des activités et ça avait l’air vraiment intéressant. Mais pour un bébé j’ai trouvé ça beaucoup trop bruyant, les enfants avaient tous la morve au nez (beurk !), et les rythmes imposés ne respectent ni l’enfant, ni ses habitudes de la maison, ni les habitudes des parents. Pour la sociabilisation je suis contente d’avoir trouvé une nounou qui a d’autres enfants en garde, et notamment des plus âgés que mon fils. Et je suis contente aussi de lui fournir ses repas préparés par moi-même, au moins je sais ce qu’il mange. Il y a juste un point qui me gène : la place des écrans. Je lui ai précisé que je ne voulais pas qu’il voit des écrans, mais son fils regarde parfois la télé et de ce fait il y est confronté. Alors qu’à la crèche : pas de télé ! La conclusion de Camomille est intéressante, je n’y avais jamais pensé mais c’est vrai que ça pourrait être une option envisageable.

le 04/04/2016 à 09h20 | Répondre

Madame Fleur (voir son site)

Merci beaucoup les filles pour cet article.
J’avoue pour avoir vu nombre de gens galérer, c’est un aspect de la maternité qui me stresse quelque peu.
Mon mari et moi avons eu des modes de garde différents dans notre enfabce, je vois donc les avantages et inconvénients de chacun. Après, je pense aussi que dans certaines villes, les nounous sont plus coulantes que d’autres. À Paris, où il est compliqué d’avoir une place en crèche et où les nounous n’ont aucun mal à trouver des parents, c’est souvent que l’on demande si on a un contrat de prof. Alors là flexibilité n’est pas vraiment le maître mot et le principal avantage disparait un peu 🙂

le 04/04/2016 à 09h40 | Répondre

Julia

Pour avoir parler de ça, autour de quelques coupettes (avec modération!) avec une directrice de crèche lors d’un mariage (non, non, je ne bois pas des coupettes en pleine journée !), elle estimait que l’âge parfait pour l’entrée à la crèche c’était entre 18mois et 2 ans. C’est l’âge où ils s’y éclatent, alors qu’avant, une nounou (ou un nounou) est plus rassurante.
Vous aviez visé juste ?

le 04/04/2016 à 09h40 | Répondre

Die Franzoesin (voir son site)

Oui c’est a posteriori ce que je pense. Mais il y a d’autres choses qui rentrent en ligne de compte et malheureusement on n’a pas toujours le choix !

le 04/04/2016 à 13h02 | Répondre

Claire (voir son site)

Bonjour,
Ma fille de deux ans est gardée par une nounou, mais j’ai récemment eu l’occasion de tester la crèche aussi.
Ma nounou a dû s’absenter deux semaines sans préavis possible, son fils de 20 ans ayant eu un grave accident de la route. Pour la première semaine, on s’est débrouillés avec l’autre famille et les grands-parents. Pour la deuxième semaine, j’ai finalement eu le choix entre confier ma fille à une autre assistante maternelle (qui est mentionnée en tant que binôme dans le contrat de travail de mon ass.mat. – la PMI peut délivrer un agrément supplémentaire temporaire dans ce genre de situation, c’est bon à savoir) ou lui faire passer une semaine en crèche. Nous avons opté pour la crèche. Je n’avais aucun doute quant à la capacité de J. à s’adapter à la crèche et je n’ai pas été contredite : « comme un poisson dans l’eau », c’est ce qu’on m’a dit tous les soirs. Ma poupée s’intégrait mieux au groupe que certains autres enfants qui venaient depuis longtemps. C’est sûr, avec plein de nouveaux copains avec qui jouer, plein de nouveaux jouets et des jeux de plein air (un toboggan !!!), ma fille était comme un coq en pâte. Par contre, elle ne dormait pas beaucoup. Trop de bruit, trop de stimulations j’imagine. Pas de bol, les molaires sont sorties cette semaine-là. Ma fille ne dormait donc pas très bien la nuit et ne récupérait pas beaucoup le jour. Chez sa nounou, elle fait parfois des siestes de 3 heures quand elle est fatiguée. En crèche, elle a dormi 1h30 maximum. Et le souci, c’est qu’elle mangeait très tôt et allait donc dormir très tôt. Elle était levée à 14 h au plus tard, du coup à 18h, elle était déjà bien fatiguée. Du coup, à la fin de la semaine, nous étions mitigés sur la crèche : à la fois contents des activités proposées et mécontents du manque de repos. Nous étions soulagés de revoir notre ass.mat. revenir ! Mais c’était une bonne expérience quand même, c’était l’équivalent d’une semaine de colo pour notre fille !

le 04/04/2016 à 09h48 | Répondre

Die Franzoesin (voir son site)

Beaucoup d’enfants ont du mal à se reposer à la crèche c’est vrai. Heureusement mon fils n’a pas ce souci, il y fait aussi de très longues siestes !

le 04/04/2016 à 13h01 | Répondre

Camomille (voir son site)

Peut-être que ça veut tout simplement dire que ta fille est encore un peu trop petite pour la collectivité 😉

le 04/04/2016 à 14h08 | Répondre

Doupiou

Quel super article ! Très intéressant de comparer les 2 !
On m’avait proposé un mi-temps crèche nounou mais j’ai refusé car je ne pensais pas que ma fille allait facilement s’adapter aux 2 modes de garde à 6 mois. ça me paraissait un peu trop tôt, alors j’ai privilégié la nounou

le 04/04/2016 à 09h52 | Répondre

Die Franzoesin (voir son site)

A six mois en effet ca aurait peut etre été un peu trop de changements ? Mais plus tard, le 50/50 peut etre une bonne option comme pour Camomille !

le 04/04/2016 à 13h00 | Répondre

Camomille (voir son site)

Si j’avais pu avoir un temps plein pour mon fils, je l’aurais pris sans hésiter ! A plus de 3 ans maintenant, il est tellement mieux à la crèche (tout comme je pense qu’à 6 mois ton bébé est bien mieux en nounou !)

le 04/04/2016 à 14h28 | Répondre

Hermy

Je ne sais pas si cela dépend des crèches mais en tout cas dans celle où est le Choupi, il respecte le rythme de vie des enfants : pas d’horaire pour les siestes et pour les repas (quand les enfants sont diversifiés), il y a une plage horaire mais pas d’heure fixe.
Je voulais une place en crèche parce qu’en terme d’horaires (comme l’a dit plus haut Madame Fleur), l’assistante maternelle c’était juste la galère sur Paris. Alors en effet la crèche n’est pas super souple mais la responsable m’a dit qu’en cas de gros pépin et de retard, si on les appelle, ils peuvent faire une exception. Pour moi le principal inconvénient c’est les microbes. On a eu 3 mois catastrophiques mais maintenant cela va mieux et personnellement je préfère les microbes maintenant qu’à l’entrée en maternelle.

le 04/04/2016 à 10h04 | Répondre

Die Franzoesin (voir son site)

Ici aussi les trois premiers mois ont été les plus durs et maintenant ca va déjà beaucoup mieux…

le 04/04/2016 à 12h59 | Répondre

Inno

Nous on avait opté pour la crèche, mais il n’y en tout simplement pas chez nous. Donc pas le choix, ce sera l’assistante maternelle.
Et je suis contente de voir ce comparatif qui me fait voir le bon côté des nounous. Quand ce n’est pas son choix à la base, c’est difficile d’y voir des avantages.

le 04/04/2016 à 11h52 | Répondre

Die Franzoesin (voir son site)

Ca fait partie des raisons pour lesquelles je voulais écrire cet article. Avant j’avais pas mal d’a priori négatifs sur les nounous mais finalement la plupart de mes copines-mamans en sont contentes !

le 04/04/2016 à 12h58 | Répondre

Madame Nounours

C’est un article très intéressant je trouve. Moi qui suis en plein dans les démarches administratives pour la future garde de mon bébé à venir. On a commencé à voir avec les crèches privées et la semaine on va déposer le dossier pour la crèche municipale même si nous savons d’office que ça va être refusé malheureusement. Sinon j’ai également regarder pour les assistantes maternelles de mon quartier et à priori on va avoir de la chance d’avoir celle qui est dans mon immeuble vu que des places vont se libérer pour la rentrée même si j’aimerais bien que mon bébé teste les deux modes de garde. Après c’est clair que les deux modes de garde ont leurs avantages et inconvénients mais cet article est bien pour ça.

le 04/04/2016 à 12h13 | Répondre

Camomille (voir son site)

Même si la crèche va être refusée, c’est bien de faire la démarche. D’abord, tu peux avoir une bonne surprise. Ensuite, et surtout, tu pourras refaire une demande pour le prochain septembre. Comme tu auras déjà eu un refus, tu passeras prioritaire ! (ça ne veut pas dire que tu auras la place, bien sûr, mais tu augmentes les probas !)

le 04/04/2016 à 14h31 | Répondre

Madame Nounours

Ah ben tu m’apprend quelque chose au sujet de la demande de place en crèche municipale. Merci pour l’information, je pense que c’est ce que je vais faire l’an prochain.

le 04/04/2016 à 16h40 | Répondre

Madame D

J’ai la chance d’avoir tourvé le combo gagnant ! La crèche familiale ! C’est la créche qui gère mais les enfants sont chez des nounous. A partir de 2 ans, ils vont 2 fois par semaine en jardin d’eveil.
J’ai les avantages des 2 types de gardes mais les inconvénients aussi !

le 04/04/2016 à 13h26 | Répondre

Camomille (voir son site)

ça a l’air vraiment top !!! effectivement, tu es une chanceuse 🙂

le 04/04/2016 à 14h36 | Répondre

Die Franzoesin (voir son site)

Personnellement la creche familiale me faisait peur en termes d´investissement demandé aux parents : ménage, achats etc. Ou bien je me trompe ? Tu devrais écrire un article sur ce mode de garde !

le 04/04/2016 à 21h09 | Répondre

Madame D

Je le ferais alors parce qu’effectivement rien de tout ça. C’est beaucoup plus simple.

le 04/04/2016 à 22h26 | Répondre

Adeline

Article qui reflète bien mon sentiment ayant pratique nounou et crèche.
Autre différence non négligeable à signaler il me semble, dans le cas d’une nounou, on devient employeur avec tout ce que cela implique : feuilles de salaires, gestion des congés payés, des absences etc. Cela peut vite être lourd notamment en cas de désaccord. En crèche, on règle la facture et point final.
Personnellement j’aurai aimé avoir une crèche familiale, sorte de mix entre nounou et crèche !

le 04/04/2016 à 14h08 | Répondre

LiLi Confetti (voir son site)

Bonjour,
j’ai une connaissance qui laisse sa fille chez une assistante maternelle agréée et c’est une vraie catastrophe. Elle garde 2 bébés et 2 enfants de 2 ans. Il lui arrive de ne pas les sortir de la semaine, ne propose aucunes activités (les enfants doivent jouer seuls), ils sont après le goûter devant l’ordinateur (comptines et dessins animés), elle les oblige à rester 3h dans le lit pour la sieste même si l’enfant n’a plus sommeil. Les enfants sont toujours malades et la fille de ma copine maman ne veut rien manger là-bas, ne parle même pas… Elle ne s’en cache pas car les parents n’osent rien dire. Elle va même dire à ma copine devant sa petite que sa fille ne sait rien faire… Sa fille n’est pas du tout épanouie et très renfermée. Ma copine a l’impression d’être prise en otage car elle n’ose rien dire par peur de représailles, elle a tenté de trouver une autre ass mat’ mais sans succès. Lorsqu’elle me raconte tout ça je suis complètement choquée du manque de professionnalisme de certaines personnes à qui on confie nos enfants. Ils devraient y avoir plus de contrôles, un carnet de liaison obligatoire, des rdvs au RAM plus réguliers (1fois toutes les 2 semaines ou même 1fois ce n’est pas suffisant surtout pour les plus grands). L’Etat avec le soutien des employeurs devrait encourager le congé parentale avec maintien d’un salaire conséquent et jusqu’à l’entrée en maternelle. Il n’y aurait pas à ouvrir d’autres crèches et à reverser des compléments pour la garde. Ce serait peut-être beaucoup plus rentable? Je garde ma fille depuis sa naissance, j’ai fait un sacrifice sur nos finances c’est extrêmement difficile car nous n’avons aucune aide mais je ne regrette rien lorsque je la vois si épanouie et avoir pu profiter de ses premières années cela n’a pas de prix… On ne peut pas construire un passé mais un futur c’est plus probable.

le 04/04/2016 à 14h23 | Répondre

Camomille (voir son site)

C’est aberrant ! Ta copine devrait faire un signalement et chercher coûte que coûte un autre mode de garde. Cette femme ne devrait pas avoir d’agrément. Heureusement, même si on trouve de tout chez les ass mat, cet extrême est rare…

le 04/04/2016 à 14h39 | Répondre

LiLi Confetti (voir son site)

Tant que l’enfant n’a pas sa vie en danger la PMI s’en moque et encore c’est très difficile de prouver les choses. C’est souvent parole contre parole. Elle a eu que des refus pour la crèche municipale et départementale, et la crèche familiale de notre ville a fermé à cause d’une invasion de rats (si je vous jure …) La petite rentre à la Maternelle en septembre, elle compte les jours …

le 04/04/2016 à 18h27 | Répondre

la Fourmi Elé (voir son site)

J’ai testé les deux solutions avec mes deux garçons qui ont 2 ans de différences. Le premier était en crèche juste à côté de la maison. je récupérais mon bébé fatigué le soir et il ne tardait pas à s’endormir sur son biberon . Ca passait vite ! mais la crèche était super avec des petits plats faits sur place et un super accueil. Des microbes aussi et beaucoup plus de bronchiolites. Le deuxième a été ensuite gardé à la maison quand son frère est rentré la maternelle. Très flexible car la nounou pouvait aussi aller chercher le grand à l’école ce qui allégeait un peu ses journées quand même. C’est plus reposant pour les enfants et ça limite les allers et retours pour les garde car c’était chez moi. Du coup c’était aussi bien plus cher et mon salaire y passait presque en entier !! et bien plus difficile à gérer avec les fiches de paie , absence, paperasserie… J’ai apprécié les deux. je ne changerais rien à mon parcours. Je ne sais pas s’il y a un parcours plus meilleur qu’un autre.
Bonne journée !

le 04/04/2016 à 14h44 | Répondre

Miss Chat

Article très intéressant sur les deux « côtés » de la garde d’enfants, merci ! 😀 Ca met bien les deux en perspective et ça fait réfléchir sur ce qui est optimal pour notre enfant. Je crois en effet que c’est un mélange des deux qui est idéal.
Ici en Belgique, les nounous ne sont pas très répandues, on fonctionne principalement avec des crèches publiques et de plus en plus des privées, surtout à Bruxelles où la situation est catastrophique en terme de places disponibles. Nous avions d’abord rencontré une nounou qui gardait 5 enfants en même temps, ce qui semblait un bon compromis jusqu’à ce qu’elle nous annonce le prix bien au-dessus de la pratique locale et la vaccination obligatoire contre la varicelle qu’elle imposait… Bref, Croquette est maintenant en crèche privée 4 jours par semaine (pour le côté sociabilité et microbes hihi) et elle passe 1 jour avec sa grand-mère (pour le côté confort de l’enfant et du portefeuille de papa-maman). Et pour aller un peu à contre-courant de ce qui a été dit dans les commentaires, notre petit bébé sociable ADORE la crèche et n’est que moyennement contente d’être chez mamie. Tous les enfants sont différents 😉

le 04/04/2016 à 15h08 | Répondre

Die Franzoesin (voir son site)

Tu as raison de souligner que tous les enfants sont différents… De meme que toutes les creches et toutes les nounous d´ailleurs ! Difficile de généraliser en fait 🙂 .

le 04/04/2016 à 21h05 | Répondre

AurelE

Tres sympa ce comparatif et je le trouve tres bien fait !!!

J’ai ete assmat et j’ai eu les enfants de 2/3mois à 3 ans.

ON voit de tout chez les assmat comme pour les crèches ou d’ailleurs comme tout boulot.
IL n’y a pas de TV chez moi et mon pc est un portable éteint lors de mes journées de travail.

Certaines assistantes maternelle on aussi la possibilité d’aller au RAM (relais assistante maternelle) et donc de permettre aux enfants de faire des activités en plus grand groupe.

HUm je devrais peut etre proposer un article sur ce métier rempli de tellement de chose.

le 04/04/2016 à 15h12 | Répondre

Madame Nounours

Ah oui, ce serait très intéressant que tu écris un article sur ton expérience d’assistante maternelle. C’est toujours très intéressant de savoir l’avis de la professionnelle sur le métier ^^. Moi je serai contente de lire un tel article vu que je suis en plein dans mes recherches.

le 04/04/2016 à 16h44 | Répondre

Mlle Mora

Très bon comparatif, très sympa cet article !
N’oublions pas que souvent, on n’a pas trop le choix quand on a choisi la crèche mais qu’il n’y a pas de place, bah par défaut, c’est la nounou…
Notre fille va en crèche depuis le début, et elle a testé 2 créches puisqu’on a déménagé. Dans sa phase bébé, elle était dans une toute petite structure, il n’y avait que 8 bébés dans la section avec 3 puéricultrices. Elle y était bien même si c’était dur au début de la laisser avec tous les autres bébés !
A 18 mois, on a déménagé et elle a changé de crèche, un peu plus grande, avec des extérieurs, des tas d’activités… 8 enfants par groupe également : elle s’éclate ! Elle adore ça, ce sont toujours les mêmes personnes qui s’occupent d’elle. Je l’ai vue faire beaucoup de progrès dans son autonomie, dans sa façon de respecter les règles etc.
Je pense aussi que l’assistante maternelle, c’est vraiment bien quand ils sont tout bébé – mais personnellement je crois que je ressentirai un peu de jalousie à l’idée que mon bébé passe ses journées avec une seule autre dame que moi… ouais c’est bizarre, je sais !

le 04/04/2016 à 16h22 | Répondre

Die Franzoesin (voir son site)

Non ce n´est pas bizarre 😉 . Je crois que je pourrais aussi avoir ce problème…

le 04/04/2016 à 21h06 | Répondre

Weena (voir son site)

Super article !!
Moi, au début, je voulais la crèche et j’avais même commencé des démarches pour le mettre en halte garderie (chômage oblige). Puis j’ai trouvé un CDD donc il a fallu trouver un mode de garde rapidement … heureusement, de par son métier, mon mari était bien placé pour connaître les assistante maternelle du coin, donc je lui ai fait confiance. On nous sommes ravis, elle garde toujours FeuFolet a mi-temps depuis la fin de mon contrat, sur les journée où il y a le Relais Assistante Maternelle (ça fait comme une mini-crèche à la demi-journée). Et elle demande un troisième agrément pour garder le deuxième qui arrive bientôt 😉
Par contre, FeuFolet est le plus grand et je pense effectivement que niveau langage, il gagnerait peut-être à être un peu plus stimulé par d’autres enfants (parce que la nounou, c’est pas faute qu’elle essaye de son coté aussi)

le 04/04/2016 à 16h49 | Répondre

Die Franzoesin (voir son site)

Merci Mam Weena meme ici tu viens me lire 😉 . Ta nounou a l´air super ! Et ne te fais pas trop de souci pour Feu Folet, tous les enfants sont différents ca va sans doute venir pour le langage. Mon mari a dit son premier mot à deux ans !

le 04/04/2016 à 21h08 | Répondre

Marielle

Bonsoir je trouve super intéressant votre comparatif entre ces deux modes de gardes !

Je suis Assistante Maternelle,
ma nièce travaille en crèche et parfois on se parle du métier.
Elle est confrontée à s’occuper de beaucoup de bébés et d’autres enfants plus grands, et elle me dit qu’elle même si elle avait un enfant ne le mettrait pas en crèche avant 20 mois !
car simulations sans arrêt dodos coupés avec le bruit repas réglés à la minute sans prendre l’envie des enfants .
Je voulais aussi réagir pour vous dire que les nounous sont quand même très sociabilisées pour l’éveil des enfants pour les plus grands aussi et les petits bien sûr !
Chez nous, nous avons le Relais une fois par semaine ou les activités sont proposés pour les enfants des différents âges que nous avons en garde, l’animatrice depuis cette année fait parvenir une Newsletter aux parents pour résumer les activités que font leurs enfants chaque mois avec des photos
( Avec leurs autorisations écrite bien sur
sinon les enfants ne sont pas mis sur la Newsletter ) !
J’ai aussi sur ma commune la possibilité de les amener à l’éveil Musical une fois par mois avec une éducatrice musique des crèche et école Maternelle !
Du reste elle retrouve les enfants que l’ont a eu par la suite à la maternelle.
Les enfants sont content de la voir souvent au début car ils se raccrochent à un référent quand ils sont perdus à l’école.
Et puis une fois par mois également nous avons une séance de psychomotricité
dans une salle de sports !
Au mois de Juin nous irons une matinée aux jardins communaux pour découvrir les fruits et les légumes et il y aura une petite plantation dans un godet par eux à ramener à la maison.
Une fête de fin d’année sera organisée en juin avec le relais entre nounous, parents,
et animatrice . des petits jeux ludiques ou un petit spectacle est proposé
Il y a eu aussi une fête de Noël !
et bien d’autres petites choses encore …
Voila je pense que le métier d’assistante Maternelle est plus valorisés qu’a une certaine époque et que plein de choses sont proposés aux enfants maintenant !
Merci pour ce chouette article en tous les cas

le 04/04/2016 à 21h04 | Répondre

Camomille (voir son site)

Les parents qui t’ont embauché ont de la chance. ça a beau se passer très bien avec ma nounou, les activités sont très limitées. A refaire, j’en choisirai une qui soit dans un RAM.

le 05/04/2016 à 12h41 | Répondre

Marielle

Après c’est une question d’envie on a toute la possibilités d’aller au Ram MAIS SANS OBLIGATION (Enfin je sais que dans certaines villes malheureusement il y en a pas ) je suis une nounou qui y va régulièrement toute les semaines
( Il y a vraiment que si j’ai en garde des enfants de 3 mois j’attend un peu pour les inscrire genre entre 5 et 6 mois ) certaines ne veulent pas en entendre parler je ne sais pas pourquoi car pour nous c’est une ouverture d’esprit on a des infos également des réunions nous sont proposés également et pour nous qui faisons un métier chez nous. De voir du monde échanger nos expériences c’est bien et puis bien sûr pour les enfants qui se rencontrent et qui font des activités ensemble c’est génial franchement je ne pourrais pas m’en passer c’est pour moi une bouée de retrouver les collègues et de voir les enfants s’épanouir aussi en société

le 05/04/2016 à 13h58 | Répondre

Flora

Très intéressant d’avoir votre retour, merci les filles. Je n’ai pas encore d’enfants donc j’ai le temps de voir venir, mais je suis tellement stressée par les histoires d’attouchements et autres abus que j’en envisage d’être mère au foyer. Mais bon je me connais assez pour savoir que ce n’est pas pour moi et je dois me faire à l’idée de faire garder mes enfants hypothétiques.
Du coup pour moi c’est crèche sans hésiter une seconde. Comme DF il me semble plus facile de faire confiance à une structure qu’à une personne. Heureusement pour moi les crèches sont la solution par défaut à Bruxelles .

le 04/04/2016 à 21h34 | Répondre

Die Franzoesin (voir son site)

Je comprends tes craintes et tes difficultés à faire confiance, c´est aussi ce qui m´a poussée vers la crèche. En revanche ca n´aurait pas été un argument suffisant pour me faire rester à la maison… Un jour ou l´autre nos enfants vont etre confrontés à une société pleine de risques meme si c´est dur à admettre (enfin c´est ce que j´essaie de me dire).

le 04/04/2016 à 21h38 | Répondre

Flora

Je suis d’accord mais ça me rassurerait de repousser l’exposition à l’âge où la communication est bien acquise. Pour pouvoir expliquer ce qui est normal ou pas, et pour espérer déceler dans l’ histoire de la journée des choses qui ne vont pas.

le 04/04/2016 à 22h08 | Répondre

marie

Je bénéficie également d’une crèche familiale. Les nounous sont gérés par le CCAS c’est à dire la mairie. Je ne gère rien niveau papier, le top! Au quotidien, il est chez la nounou. Une demi journée par semaine voire deux, il va avec la nounou à la halte garderie et profite des activités organisées par celle ci. Et enfin, en cas d’absence de la nounou, remplacement possible par ne autre nounou de la crèche familiale ou par la halte garderie. C’est un très bon compromis je trouve

le 05/04/2016 à 00h11 | Répondre

aurélia

Merci pour cet article qui tombe à pique !! Je suis actuellement enceinte de 3 mois 1/2 et j’ai immédiatement inscrit mon futur bébé en crèche dès que j’ai su que j’étais enceinte.
Mais ayant demander un début de garde pour janvier, on m’a plus ou moins clairement fait comprendre que ça sera pas possible pour janvier mais plutôt pour septembre 2017.
Je me retourne donc vers un autre mode de garde CAD la nounou. Cette idée ne m’a pas plus au début mais en y réfléchissant, mon bébé aura un peu plus de 3 mois et le laisser à une nounou ne sera peut être pas si mal.
Maintenant encore faut-il trouver quelqu’un de confiance en quelques mois …
Affaire à suivre !!!

le 05/04/2016 à 09h40 | Répondre

Étoile (voir son site)

Petit Prince est maintenant gardé par une nounou depuis presque deux mois. Je rejoints l’article dans le sens où c’est un mode de garde flexible, très confortable lorsque c’est à domicile et surtout super pour un tout petit bout : il reste au calme chez lui. Nous sommes en garde partagée, ce qui lui permet en outre de s’ouvrir aux autres enfants par ce biais. Par contre, je trouve la communication compliquée (nounou réservée!). Il faut souvent recadrer les choses, car un manque de communication peut facilement déstabiliser. Au moindre écueil, la confiance en prend un coup, alors que Petit Prince adore sa nounou et lui sourit tout le temps ! L’inconvénient d’une nounou, c’est qu’on va trop comparer avec ce qu’on fait nounou, la maman donc ça peut « gêner ». Je reste néanmoins persuadée qu’au regard de son âge, il est mieux avec elle qu’en crèche(mais vers deux ans, j’envisagerai un peu de halte-garderie car je suis consciente que les activités avec une nounou peuvent être plus limitées). Ce qui est certain, c’est que j’aime le fait de me dire qu’il soit au calme, qu’il dorme et mange à son rythme 🙂

le 05/04/2016 à 11h29 | Répondre

Amandine (voir son site)

Ma fille de presque 8 mois est en micro-crèche depuis qu’elle a 5 mois et demi. J’ai un peu hésité au début avec la nounou mais maintenant je suis ravie de mon choix. Ma fille adore aller à la crèche, c’est une petite curieuse, elle a besoin que ça bouge autour d’elle, je pense qu’elle s’ennuierait un peu chez une nounou. Et puis la micro-crèche, c’est un bon mix, je trouve. Il y a d’autres enfants mais ils ne sont pas très nombreux (10 max. et ça arrive rarement qu’ils soient autant) et il y a plus de bras par enfant. Je ne sais pas si c’est un concept très répandu mais je trouve ça vraiment top ! Donc pour celles qui hésiteraient et qui en auraient une près de chez elle, tentez le coup !

le 05/04/2016 à 16h41 | Répondre

AurelE

Il y a une différence entre assmat garde à domicile et baby-sitter et c’est important de ne pas les confondre.
Tout comme une micro-crèche, une crèche privée, une crèche municipale, une crèche parentale et une crèche associatives sont très différentes dans leurs droits et devoirs.

JE pense qu’un enfant peut être tres bien en crèche des tout petit comme un « grand  » peut etre tres bien chez une assmat, tout dépend de l’equiep/assmat.

le 05/04/2016 à 17h59 | Répondre

POPIE

Super article très bien détaillé !
Je n’ai pas lu tous les commentaires (l’article à fait réagir énormément !), mais je voulais partager une information sur le mode de garde que nous avons obtenu. A mon avis c’est surtout en ville et il y en a peu pour le moment mais nous avons une place en crèche familiale, c’est à dire que l’assistante maternelle chez qui va aller minus est salariée de la crèche municipale, elle doit respecter le projet de la crèche, elle est contrôlée sans savoir quand 1 fois par mois et elle va chaque semaine une demi journée à la crèche pour faire le point avec la directrice parler avec une psychologue pour l’analyse de la pratique. Bref j’ai trouvé ça génial car je voulais qu’il soit au calme, mais je voulais plus d’encadrement qu’une assurant maternelle qui n’a pas de compte à rendre (à part aux parents bien sûr mais pas d’autorités qui soient dans le domaine de la petite enfance) et qui n’est pas contrôlée. Bonus : nous payons le même tarif que la crèche municipale ! Donc pas d’avance de frais remboursés ensuite par la CAF, pas de contrat de travail. Ah oui et j’oubliais ! L’assistante maternelle à 7 semaines de vacances mais les semaines prises en dehors des congés de la crèche ils nous prennent minus à la crèche !

le 15/05/2016 à 11h19 | Répondre

Étoile (voir son site)

Les filles, je relie votre article et pour avoir testé les deux modes de garde, je vous rejoins entièrement sur votre conclusion !

le 23/06/2016 à 15h37 | Répondre

Julie & Albane

Bonjour, nous avons trouvé une perle pour note fille Albana, elle y va depuis 2 mois et tout se passe super bien. Je disais encore la semaine dernière : « finalement si j’ai une place en crèche, je garde mon Ass Mat, blablabla » et patatra, nous venons d’avoir une place en crèche pour la rentrée… Donc bien sur, tout est remis en question car à Paris, c’est un peu le graal cette place en crèche. Et puis si nous faisons BB num 2, pas sur que notre ass mat puisse le prendre aussi… bref, tout est un peu confus je dois avouer. Des avis ?

le 11/05/2017 à 14h39 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?