Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Dans ma salle de bain, côté soins


Publié le 17 juillet 2019 par Maman Ours

Après t’avoir présenté les produits d’hygiène que j’utilise, me revoilà pour te parler de ceux que j’utilise… pour me chouchouter ! Ou plutôt pour prendre soin de moi, car la plupart (du moins, ceux qui ont résisté à la cure de simplification du début de ma grossesse) ne sont vraiment pas du luxe.

Les cosmétiques

C’est donc parti pour les cosmétiques, au sens assez large : c’est peut-être moins vital que l’hygiène, mais ça n’en est pas moins important !

J’utilise actuellement :

  • De l’huile de coco
    • Composition : de l’huile de coco ! youhou elle est en folie Maman Ours aujourd’hui !
    • Prix : 15€ le kg là où je me fournis. Pour fixer les idées, je tiens (enceinte avec ma peau méga sèche !) environ 2 mois avec 300g.
    • Mon utilisation : je m’en tartine tous les soirs en sortant de la douche ! Des pieds à la tête, vu comme ma peau est sèche. Aussi sur le visage le matin. Parfois sur les mains (préférentiellement avant de me coucher ou de regarder la télé, même si c’est vite absorbé) quand elles tirent un peu.
    • Hors sujet, mais tant qu’on y est : je m’en servais aussi de démaquillant à une époque, et parfois cela me sert aussi de masque pour les cheveux.

Crédits photo (Creative Commons) : Dana Tentis

  • La crème Astriae
    • Composition : elle est bien détaillée sur le site du laboratoire
    • Prix : 20€ le pot de 125mL. Clairement, ce n’est pas donné. Pour fixer les idées, le premier pot m’a duré environ deux mois.
    • Mon utilisation : cette crème m’a été conseillée par ma sage-femme adorée en milieu de grossesse, car j’avais la peau extrêmement sèche. Je n’étais pas très emballée par l’idée d’utiliser une crème « du commerce » après tous mes efforts pour simplifier ma salle de bain et limiter les emballages, mais je n’en pouvais tellement plus (à force d’être trop sèche, la peau, ça tire, et ça fait mal !) que j’ai décidé d’essayer. Un petit scan Yuka plus tard, j’étais rassurée, la composition est plutôt saine ! Officiellement c’est une crème anti-vergetures mais je m’en sers simplement de crème hydratante sur mon ventre et mon dos (les zones qui tiraient le plus) tous les matins. Et ça va beaucoup mieux depuis !!! Complètement adoptée donc, malgré son prix (au moins pour le temps de la grossesse, on verra par la suite si j’arrive à en trouver une autre).

Crédits photos (Creative commons) : rawpixel.com

  • Du baume pour les lèvres : j’ai commencé avec mon baume habituel. Cela faisait un moment que j’avais bien conscience que ce n’était pas du tout sain comme produit, surtout que je dois en manger une partie et que j’en utilise énormément… Mais, que veux-tu, je suis dépendante de mon baume à lèvres ! Et le changement, c’est petit à petit. Donc tant pis. Et puis en cours de grossesse j’ai eu l’occasion de tester les baumes de Le Moly. Il m’a fallu un temps d’adaptation, mais ils ne sont pas trop mal. Petit récap pour le baume nature de Le Moly :
    • Composition – très simple et saine ! :
      • Huile d’amande douce
      • Cire d’abeille
      • Huile de coco
      • Huile de ricin
      • Beurre de cacao
    • Prix : 6€ le stick (qui me dure à peine quelques semaines, mais comme je disais, j’en consomme beaucoup). Un peu cher à mon goût donc. Après ce n’est pas forcément beaucoup plus que les produits concurrents.
    • Et puis je voulais aussi tester les recettes maisons, donc j’ai profité que Doupiou publie sa recette juste quand je voulais me lancer ! Verdict : complètement convaincue ! Facile comme tout, tu sais ce qu’il y a dedans, ça ne coûte vraiment pas grand-chose, et très efficace ! (j’ai même joué à tester différentes proportions pour voir la texture qui me plaisait le mieux tellement c’est simple à réaliser !)

Et c’est tout !

Je t’avoue que la liste a brutalement réduit au début de ma grossesse ; mais qu’elle regrossira certainement dans quelques mois, car j’aime tout de même pas mal me pomponner :

  • J’avais prévu d’arrêter les vernis à ongles (et leurs amis les dissolvants) le temps de la grossesse, car c’est un concentré de produits louches, et franchement pas vital. Je l’ai donc fait. Mais je recommencerai certainement un jour. Quand Petit Ours m’en laissera le temps, on verra bien !
  • Après divers tests peu concluants de déodorants un peu plus naturels que la moyenne, je commençais à me dire que j’allais peut-être simplement essayer de m’en passer. Je sue assez peu, l’hiver approchait…. Avec une grossesse en plus, je me suis dit que c’était l’argument ultime ! Bon, l’été n’est pas encore revenu, mais, pour le moment, ça ne m’a pas manqué du tout. Et je n’ai pas reçu de plaintes ! On verra cet été si j’en remets, mais en tout cas, je peux m’en passer une bonne partie de l’année.
  • Je laisse sur leur étagère mes parfums le temps de la grossesse…. Mais j’y reviendrai probablement un jour (en vrai, ça ne me manque pas, mais bon j’aime bien les parfums !)
  • Je comptais continuer à me maquiller, parce que bon, être enceinte ne veut pas dire tout chambouler dans sa vie non plus, et le maquillage…. Ça fait partie de ma vie ! (Bah oui ! pas des tonnes, mais depuis longtemps et quasi quotidiennement). J’avais même acheté quelques produits basiques en version bio-avec-une-composition-pas-trop-mal après mon test de grossesse. Mais en réalité, j’étais tellement fatiguée les premiers mois, que je n’arrivais pas à me maquiller le matin ! Donc j’ai arrêté par la force des choses. Bon et bien, ça fait toujours quelques produits en moins. Mais pareil, ce n’est probablement pas définitif.

Et toi, tu as aussi brutalement réduit ton utilisation de cosmétiques quand tu es tombée enceinte ? Volontairement ou parce que tu n’arrivais pas non plus à tout faire ? Ou bien au contraire, tu gardes ces petits plaisirs qui font se sentir bien au quotidien ? Tu as réussi à trouver des produits pour se faire plaisir mais sans prendre de risques ?

Commentaires

13   Commentaires Laisser un commentaire ?

Virg

Le démaquillant à l’huile, je l’ai découvert depuis peu. Je m’y mets définitivement dès que j’ai fini mon habituel en cours !
Pour le déo, je suis comme toi, pas vraiment de souci de ce côté là et, la génétique s’étant cruellement rappelée dernièrement chez les femmes de ma famille, j’ai complètement viré les déo du commerce quand je suis passée en personne à risque pour les cancers gynéco (donc du sein). J’ai adopté une pierre d’alun, convaincue même pour le sport !

le 17/07/2019 à 08h31 | Répondre

Claire

Si je peux me permettre, la pierre d’alun est un perturbateur endocrinien naturel, si vous avez des facteurs de risque de cancer du sein ce n’est peut être pas la bonne option.
Les déo solides au bicarbonate bate sont pas mal en général !

le 18/07/2019 à 13h22 | Répondre

Maman Ours

Je valide ton choix, le démaquillant à l’huile c’est vraiment pratique et efficace ! il suffit de se rincer le visage ensuite sous la douche ou d’essuyer le mélange huile-mascara avec une petite lingette mouillée et hop ! j’adore !!

Pour le déo, je suis bien d’accord, je crois qu’en fait on commence à en mettre… par norme sociale plus qu’autre chose, avant de savoir si on en a besoin ou non. La pierre d’alun avait été ma première alternative, effectivement, c’était très très efficace, économique et partique (sauf quand tu la fais tomber par terre, oups) mais ensuite, comme le dit Claire, j’ai lu à plusieurs reprises que ce n’était pas tellement sain et qu’il y avait un risque pour les cancers du sein. Donc j’ai préféré arrêter, et c’est là que j’ai tenté différentes recettes à base d’huile de coco et de bicarbonate (et souvent d’huiles essentielles)… mais je suis tombée enceinte avant de trouver la recette qui me convenait… au final, le « rien », c’est pas mal du tout, et plus écolo ou économique… y a pas ! 😀

le 19/07/2019 à 16h53 | Répondre

Croco

Si tu as juste besoin d’un petit plus, l’huile de coco peut aussi servie de déo (c’est ce que j’utilise l’été, et comme toi rien l’hiver).

le 19/07/2019 à 20h00 | Répondre

Virg

Vraiment un grand merci pour l’info les filles, je vais m’empresser de chercher autre chose que la pierre d’alun.
Pourquoi parlez-vous de l’huile de coco en particulier ? Est-elle spéciale ? Mon penchant naturel se tournerait davantage vers la vanille

le 20/07/2019 à 15h00 | Répondre

Croco

Ce n’est pas pour son odeur qu’on utilise l’huile de coco mais pour ses propriétés antibactériennes, qui limitent la proliférations des bactéries responsables des odeurs de transpiration.

le 20/07/2019 à 16h07 |

Raphaelle

Pour le baume à levres je ne saurais trop te recommander le beurre de karité pur: un seul ingredient, tu peux l’acheter en gros pots qui durent hyper longtemps même avec une grande utilisation, et aspect solide facile à diviser a la cuiller pour en remplir un petit pot avoir avec soi la journée. En plus je trouve ca moins assechant que les formules à la cire.

le 17/07/2019 à 11h41 | Répondre

Maman Ours

Pour tout te dire, j’ai testé ça (et l’huile de coco pure aussi) avant de tester la recette de Doupiou (et oui, la flemme, ça pousse à faire des tests hihi). Je n’étais pas très fan de la texture, et je trouvais que ça ne tenait pas assez longtemps sur moi. Mais je dois dire que je suis assez pénible sur les textures de baume à lèvres (dans le commerce, je n’en avais trouvé que deux qui m’allaient). C’est chouette si ça te convient en tout cas, car du coup c’est encore plus simple !

le 19/07/2019 à 16h57 | Répondre

Emilie

Enceinte j’ai absolument tout gardé du vernis au parfum en passant par le maquillage. La seule chose que j’ai changée ce sont les produits hydratants pour le corps que j’ai choisis spécial grossesse, anti-vergetures.

le 17/07/2019 à 21h01 | Répondre

Maman Ours

Et c’est le choix parfait si c’est ce qui te faisait te sentir bien !! (j’aurais vraiment bien aimé garder le maquillage honnêtement ^^)

le 19/07/2019 à 16h59 | Répondre

Maman Bulle (voir son site)

Je suis aussi dans une démarche qui consiste à virer le max de choses de ma salle de bain. Et je voulais me lancer pour l’huile de coco … Tu l’achètes où ? Car bon, j’en ai pour ma cuisine … je ne sais pas si c’est la même ???? 😀

le 17/07/2019 à 22h41 | Répondre

Maman Ours

à ma connaissance oui, en tout cas je prends la même !! Je l’achète chez ma petite épicière vrac adorée, comme ça, pas d’emballage (et je peux lui amener des plus gros bocaux qu’avant ! je crois qu’elle a augmenté ses commandes juste pour moi haha !).
Mais avant de la découvrir, j’avais pris un pot chez Biocoop.

le 19/07/2019 à 17h02 | Répondre

Virg

Au contraire, permettez-vous, je vais me renseigner au plus vite. Merci

le 18/07/2019 à 19h19 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?