Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Ma seconde grossesse, avec l’option diabète gestationnel


Publié le 14 mai 2016 par Mlle Mora

Je t’avais dit que j’étais prête, et mon mari aussi, à avoir un deuxième enfant. Eh bien, sitôt le stérilet retiré, nous avons conçu ce bébé. Du premier coup. Je ne pensais pas que ça irait aussi vite, mais il faut croire que Chouchou et moi sommes parfaitement compatibles pour faire des bébés !

J’ai donc commencé ma deuxième grossesse de façon sereine, en étant assez confiante sur la suite des événements. Après tout, je l’avais déjà fait une fois, ça ne devait pas être si différent la deuxième fois !

Pas de nausées pour cette seconde grossesse, comme pour la première. Mais au bout d’un mois, une fatigue immense, une baisse de tension, de la déprime… Bref, mon médecin décide de m’arrêter une semaine pour que je reprenne des forces.

Je suis beaucoup plus fatiguée que la première fois. Déjà, parce qu’il y a l’aînée en pleine opposition. Et ensuite, parce que tout simplement, c’est une grossesse différente, donc mon corps ne réagit pas de la même façon que la première fois.

Une fois passée la première échographie, nous commençons à annoncer à notre entourage que nous attendons un bébé. C’est toujours agréable de recueillir la joie des personnes, même s’il faut admettre que les effusions de joie sont moindres par rapport à celles de ma première grossesse. C’est un peu « normal » qu’on attende un deuxième enfant, surtout que tout le monde autour de nous en est au même stade. (Et même ici, sur le blog, on est plusieurs à attendre ou à envisager un bébé 2 ! Coucou les filles !)

Tout aurait pu continuer ainsi dans le meilleur des mondes, mais c’était sans compter la détection d’un joli diabète gestationnel.

Diabète gestationnel deuxieme grossesse

Crédits photo (creative commons) : Victoria Rachitzky Hoch

Avec du diabète si tôt dans la grossesse, et parce que j’ai eu un très gros bébé la première fois, je suis tout de suite orientée vers un diabétologue. Super, me voilà à lui expliquer tout ce que je mange, et à me sentir honteuse parce que je mets de la confiture sur mon pain le matin et que je bois du jus d’orange.

Le généraliste ne trouve pas qu’il faille s’alarmer, mais la diabétologue, bien sûr, estime qu’il faut me surveiller de près. Elle me prescrit un régime (pour le coup, j’ai vraiment l’impression d’être mise au régime pendant ma grossesse, super…) spécial et me fait surveiller mon taux de glycémie six fois par jour.

Oui, oui, six piqûres par jour.

Je t’avoue que sur le moment, j’ai écouté sans me rendre compte de ce qu’il se passait. Mais en sortant du cabinet, j’ai appelé Chouchou et j’ai fondu en larmes. « Injuste » était le seul mot qui me venait.

Je ne suis pas un palais particulièrement sucré. J’ai des kilos en trop, mais plutôt parce que je ne bouge pas beaucoup que parce que je mange des sucreries. Donc me voir supprimer le peu de sucre que je mange, je trouve ça un peu dur. Mais c’est pour la santé du bébé, donc je m’exécute, même si le moral en prend un coup. J’ai relu les conseils de Madame Indécise pour mieux comprendre et traquer le sucre.

Je pensais vivre une grossesse aussi sereine que la première, et finalement, elle va être beaucoup plus contraignante. Je sais que je ne suis pas la seule à être confrontée à ce diagnostic, et je me dis qu’au moins, puisque ce diabète a été détecté assez tôt, j’évite à bébé d’être diabétique plus tard (je l’espère vraiment, du moins !).

Après, le coup du « Vous avez des chances de développer un diabète de type 2 d’ici vingt ans », ça m’a pas mal refroidie aussi. Car si j’accepte de me surveiller et de faire attention pour mon bébé, je sais que c’est temporaire, le temps de la grossesse. Mais si dans vingt ans, on m’annonce que ça y est, maintenant, il faut que je fasse attention jusqu’à la fin de ma vie… Moi qui me voyais petite vieille à manger des sucreries avec Chouchou, en rigolant et en disant : « À mon âge, je peux bien faire ce que je veux ! », ben j’ai l’impression que ce beau tableau est un peu foutu…

C’est tout ça qu’il faut assimiler et accepter quand on nous annonce ça. La diabétologue n’étant pas spécialement fine psychologue, elle n’a pas cherché à savoir si ses annonces me faisaient chaud ou froid. Heureusement, la sage-femme qui me suit est vraiment très à l’écoute, et je pense qu’on en parlera beaucoup lors de notre prochaine rencontre. Et mon mari est aussi à l’écoute, et comprend très bien mon désarroi.

Pour la super fête d’anniversaire de ma meilleure amie, j’ai bu de l’eau toute la soirée et je n’ai pas eu la possibilité de goûter son gâteau d’anniversaire. Globalement, les gens autour de moi se montrent compréhensifs et ne me forcent pas à manger quoi que ce soit – je me dis que comme j’ai quelques kilos en trop, peut-être qu’ils pensent que je me gavais comme une oie auparavant, alors que ce n’est pas le cas du tout…

En tout cas, j’espère que notre bébé sera en bonne santé, et qu’une fois qu’il sera là, le diabète ne sera plus qu’un mauvais souvenir… pendant vingt ans, au moins.

Et toi ? As-tu vécu une grossesse avec du diabète gestationnel ? Comment as-tu géré cette période ? Est-ce difficile pour toi de limiter le sucre ? Raconte !

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !


Porte le bracelet Ava chaque nuit et obtiens sans effort des informations sur ton cycle, ta fertilité, ta grossesse et ta santé. Alors, pour mettre toutes les chances de ton côté pour avoir un petit bébé, je te propose 10% de réduction sur le bracelet Ava avec le code : DansMaTribuXAva ! Commande-le dès maintenant par ici !

 

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !

Commentaires

15   Commentaires Laisser un commentaire ?

Le Rire des Anges (voir son site)

Une amie enceinte de jumeaux a développé du diabète gestationnel, aujourd’hui ses loulous ont presque deux ans et elle n’en a pas du tout!

le 14/05/2016 à 08h06 | Répondre

Mlle Mora

Oui ma sage-femme m’a bien rassurée là dessus : le jour de l’accouchement c’est fini !!

le 15/05/2016 à 22h48 | Répondre

Madame Nounours (voir son site)

Le diabète gestationnel c’est vraiment l’une des choses les moins cool qu’une femme enceinte peut développer durant sa grossesse. Si ça peut te rassurer, je connais plusieurs femmes de mon entourage qui on eu du diabète gestationnel pendant leur grossesse mais celui ci a disparu juste après la naissance de leurs bébés. Je te souhaite une bonne grossesse.

le 14/05/2016 à 08h35 | Répondre

Mlle Mora

Merci ! J’ai hâte que ça soit fini !

le 15/05/2016 à 22h48 | Répondre

Floconnette

Ma pauvre Mlle Mora!!!!
Ici j’ai été blasée pour le premier: j’avais 0,95 à jeun au lieu de 0,92 et ils m’ont mise en diabète gesta. Je l’avais raconté ici, je devais aussi me piquer 6 fois par jour, voir une diététicienne et j’ai même eu une hospi de jour….
Pour le 2ème je me voyais mal y échapper. J’ai commencé le « régime » plus tôt, et je m’y tenais pas trop mal et voir que les kilos ne s’envolaient pas m’aidait. Mais je mangeais quand même ma petite confiture le matin alors que pour l’aîné je ne l’ai pas fait. Disons qu je fais le régime dans les grandes lignes mais en incorporant des sucreries parfois aux repas (pas en dehors par contre, pas même de fruits, au « pire » yaourt sucré sinon fromage et pain complet).
Bref j’ai fait mon test, et me voilà à …. 0,93. Je vous jure mon gynéco m’a mis en diabète gesta pour 0,01g/L…. Et ouais j’ai mon rv diabéto vendredi prochain. Je trouve ça tellement ridicule que je préfère en rire finalement. Je vérifie mes glyécmies de tems en temps mais cette machine me fait mal alors je le fais pas trop souvent ^^
Je stesse plus de refaire une pré éclampsie par contre parce que mes analyses deviennent de pire en pire et ça, je ne peux pas le contrôler du tout contrairement au diabète….
L’avantage c’est les kilos: j’en ai pris 13 pour le premier perdus sans encombre en 6mois , et encore j’en avais pris 2 en 2 semaines tout à la fin donc j’étais pas trop mal. Et là à quasiment 29SA j’en suis à un peu moins de 7 kg pour 6m révolus donc, ce qui n’est pas mal du tout pour la gourmande que je suis.
Mais je reconnais que la première fois j’ai pleuré aussi et c’était la fin du monde pour le bec sucré que je suis, alors que là vu que je m’ya ttendais, àa allait. J’avais des antécédents, et un bébé qui explose les courbes à chaque échographie (et oui, encore…) donc ça m’aurait surprise de ne pas en avoir un peu.
Le « pire » c’est que les résultats après ingestion du sirop sont parfaits mais le résultat à jeun compte et donc me voilà en diabète gesta 😉

Bon courage à toi, quand est ta dpa? Je suis pour août 🙂

Si jamais tu veux en discuter aussi je suis dispo, et je sais que d’être seule parmi mes amies à vivre ça m’avait un peu pesé…

le 14/05/2016 à 14h25 | Répondre

Mlle Mora

0.96 pour moi… et au début je me disais toujours « si c’était tombé un autre jour si ça se trouve j’étais dans les clous… » Mais bon, je suis habituée maintenant… et j’ai de l’insuline à prendre avant de dormir maintenant… Il me reste 4 mois à tenir (dpa 12/09) – et j’ai pas pris un kilo pour le moment : c’est l’avantage ! A la 2eme echo, bébé était pile dans la moyenne partout donc au moins mon régime porte ses fruits !
Allez courage à toi aussi Floconnette, on tient le bon bout !!!

le 15/05/2016 à 22h51 | Répondre

Floconnette

Bonjour Mlle Mora,
J’ai eu mon rdv diabéto vendredi et c’est pire que ce que je ne pensais. Mon ancien appareil n’était plus très précis, me voilà avec un nouveau et tous les matins je suis au dessus de 100 à jeun (alors qu’après dîner je suis autour de 110 à peine donc c’est pas alimentaire). Elle m’a dit que si je n’étais pas sous les 95 j’aurai de l’insuline avant de dormir. Cela me fait peur…. Est ce que tu as eu des bleus, des douleurs, des hypoglycémies? Comment avez-vous mis le traitement en place avec tes médecins?
Désolée de mes questions mais je suis vraiment perdue et très angoissée et ça n’aide pas à baisser ma glycémie. Je souhaitais vivre une deuxième grossesse à la fin plus sympa, et j’ai mes analyses qui se dégradent donc la pré éclampsie qui s’annonce, peut être une hospitalisation encore… et maintenant malgré mon régime et mes efforts (prise de poids modérée) la glycémie du matin est trop haute et ça je ne peux plus rien y faire, mon foie libère trop de glucagène ou un truc dans le genre :/

Merci d’avance pour tes conseils et informations. Et courage à toi pour les piqûres… J’en suis de retour à 6 dextros par jour aussi mais j’ai un appareil trop high tech hahaha

le 22/05/2016 à 10h12 | Répondre

MLisette

Deux grossesses, deux diabètes gestationnels.
Pour ma fille, j’allais mal, depression ante natal dès le deuxième mois de grossesse. Je faisais tout bien ce que l’on me disait et quand on m’a détectée un diabète gestationnel, j’ai fait encore plus attention. Résultat des courses, 4kg de pris et un stress ++ surajouté à ma douleur psychique.
Pour mon fils, seconde grossesse, diabète gestationnel détecté et refus de ma part de me plier aux exigences de l’hôpital. Grâce à une super sage femme, nous avons trouvé un compromis pour éviter une hospitalisation contraignante et inutile. Je connaissais déjà les protocoles. Donc je me suis piquée six fois par jour. J’ai adapté mon régime alimentaire et vu que mes taux étaient nickels, on a continué ainsi jusqu’au terme. Tout ce petit monde se porte bien à bientôt trois ans et sept ans.

le 14/05/2016 à 14h43 | Répondre

Mlle Mora

Super ! Pour ton 2ème, je comprends ta réticence et c’est génial d’avoir pu suivre le régime avec l’aide de la sage-femme. Ils veulent vraiment beaucoup nous médicaliser je trouve…

le 15/05/2016 à 22h53 | Répondre

MlleMoizelle

Grrrr! ça m’énerve de lire des choses pareilles. Je connais plusieurs sage-femmes qui disent qu’il est normal de gérer le sucre différemment pendant la grossesse, et que c’est la « mode » des diabètes gesta, toutes les femmes enceintes sont diabétiques maintenant… Sans compter que donner à n’importe quel corps, enceinte ou non, de la glycémie pure, à jeun, c’est très normal, très naturel… pas du tout une torture pour le corps qui se retrouve dans une situation complètement inhabituelle de gestion de sucre… QUand je

le 14/05/2016 à 16h27 | Répondre

MlleMoizelle

(oups) quand je serais de nouveau enceinte, je demanderai à faire le test de « je sais plus qui » où on fait 2 prises de sang, l’une à jeun et l’autre après un bon petit dèj, ce qui sera une situation beaucoup plus probable pour mon corps.

le 14/05/2016 à 16h31 | Répondre

Mlle Mora

J’ai demandé plusieurs avis car je ne voulais pas démarrer ce régime et surtout l’insuline pour « rien », mais à partir du moment où un médecin l’a dit, ils ne veulent pas le désavouer alors ils suivent… même si mes taux sont loin d’etre alarmants (mon médecin généraliste, un peu vieille école trouve aussi que c’est excessif…)

le 15/05/2016 à 22h55 | Répondre

Mme Indécise

Je te souhaite tout plein de courage pour la suite! C’est pas facile de devoir se priver mais se dire que c’est pour le bien de ton petit aide un peu. N’hesites pas si tu as besoin de recettes sans sucre ou de soutien

le 15/05/2016 à 16h55 | Répondre

Mlle Mora

Merci pour le soutien ! Je commence à bien m’y habituer, pour le moment je gère bien et je me dis que c’est temporaire de toute façon… et avantage de taille : je ne grossis pas du tout !! 😀

le 15/05/2016 à 22h56 | Répondre

Karine (voir son site)

Tu n’as pas pu voir le service diététique de ton hopital?
Parce que comment dire … les conseils du diabeto en alimentation datent de plus de 20 ans… C’est fini la privation totale de sucre pour les diabetes (que ce soit gesta, type 1 ou 2 d’ailleurs). C’est fatiguant de voir les diabetos avec 20 ans de retard sur les recommandations et les études scientifiques.
Si tu peux voir un diet ce serait bien (en espèrant qu’elle soit à la page…).

Parole de diet qui a bossé avec des dames en diab gesta 🙂

le 17/05/2016 à 17h25 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?