Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Deuxième grossesse : troisième trimestre 7ème et 8ème mois


Publié le 4 mai 2018 par Doupiou

Et voilà ! Le dernier trimestre arrive enfin déjà ! Je sais que ce ne sera pas forcément un trimestre de tout repos puisque tout s’accélère à cette période : multiplications des rendez-vous médicaux, début de la préparation à la naissance, essai de boucler mon travail avant le début du congé maternité, inscription de PetitePerle à l’école pour la rentrée prochaine, préparation de l’arrivée de Barbouille… Bref, un agenda surchargé !

Septième mois

On commence ce mois avec le fameux test du diabète gestationnel ! Moi qui pensais y échapper… Je me rends donc la mort dans l’âme au laboratoire pour deux heures de bonheur ! Après une première prise de sang, j’avale le fameux liquide démoniaque non sans manquer de le faire ressortir immédiatement. Je me répète un mantra stupide pour faire passer cette violente nausée  » fais-le pour Barbouille ». Mais ensuite j’ai l’agréable surprise de voir qu’un fauteuil est à ma disposition dans la salle de pause des laborantines ! Je dors donc la première heure avant d’être réveillée pour effectuer la seconde prise de sang. Puis encore une heure à me reposer ou faire des sudoku sur mon téléphone et enfin la troisième et dernière prise de sang ! En venant me chercher, la laborantine s’excuse, je vais devoir patienter deux minutes car l’autre patiente enceinte qui fait le test aussi vient de faire un malaise. Je la vois effectivement allongée par terre et ça me fait paniquer ! Mari Barbu vient me chercher après avec deux pains aux chocolat que j’engloutie aussi sec !

Ce mois marque aussi le début des insomnies. Il faut dire que Barbouille se décide à réaménager mon utérus toutes les nuits ! Parfois ses mouvements sont vraiment douloureux et je suis presque sûre qu’il s’est déjà retourné ! Et quitte à être réveillée la nuit, PetitePerle en profite pour faire des nuits très compliquées ! Je suis exténuée !

J’expérimente les contractions en fin de journée. Elles sont violentes surtout après une séance de gymnastique  free-figtht de Barbouille. Les remontées acides font aussi leurs apparitions ! Bref, welcome dans le dernier trimestre !

Un petit peu de positif quand même : les cours de préparation à l’accouchement commencent ! J’adore ces moments privilégiés où je suis le centre du monde (du moins celui de ma sage-femme !). Compte-tenu de l’accouchement qui se prépare, elle m’a proposé de faire des séances individuelles.

Le septième mois est compliqué car j’ai une grosse sinusite couplée à une rhino ! Je suis réellement épuisée ! Et puis j’ai ma consultation avec Docteur Gynécologue ! Après un petit entretien où il remarque que la fatigue est bien présente, il m’ausculte. Et là c’est la douche froide : l’utérus est beaucoup trop bas et le col raccourci. On parle de tenir encore deux semaines pour sortir de la grande prématurité et il me met à l’arrêt strict. Je suis complètement chamboulée, je ne m’attendais pas à une telle nouvelle…

Je profite de la première semaine de mon arrêt pour préparer les affaires de Barbouille. On ne sait jamais… Et me voilà arrêtée du jour au lendemain à user le canapé !

A la fin de ce septième mois, je perds une partie du bouchon muqueux et s’en suit quelques contractions. J’appelle la maternité qui, compte-tenu de l’état de mon utérus, me demande de venir faire un contrôle. La sage-femme m’annonce que mon col est en partie ouvert et me fait une échographie. Barbouille nous fait l’honneur de se présenter en siège… Après un monito ou des contractions se font ressentir, la sage-femme me laisse sortir mais me demande de revenir si les contractions s’intensifient. Elles ne doivent pas durer trop longtemps ou être trop violentes sinon je risque une rupture utérine (déchirement de la cicatrice de la césarienne).

La fatigue est très présente et je passe les premières semaines de mon arrêt à ruminer. Je coche sur mon calendrier chaque jour de passé, partagée entre l’envie que Barbouille reste encore au chaud un bon moment et l’envie que cette grossesse se termine.

Crédit photo : WenPhotos

Huitième mois

Au début de ce mois, on prend les mêmes et on recommence : fatigue, nausées, maux de tête ! Pour la première fois, la perspective de ma dernière échographie qui approche m’inquiète plus qu’elle ne m’impatiente. J’espère que le col n’a pas bougé… Le matin j’ai ma consultation et l’après-midi l’échographie. Lors de ces deux rendez-vous, Docteur Gynécologue est très confiant. Le col n’a pas bougé ! Je le préviens que lors de mon passage aux urgences, Barbouille était en siège et lui dit que ses mouvements me font vraiment mal! Mais il pose le Doppler sur mon ventre et estime que le cœur est en bas, Barbouille se serait retourné … Et puis au moment de l’échographie, Docteur Gynécologue est plié de rire. Barbouille a bien le cœur en bas oui, mais il est placé en transversale… comme dans un hamac !

Il tente une version mais comme j’ai très mal et que l’issue sera forcément une césarienne, il n’insiste pas.

Ensuite en bloque la date et l’heure de la césarienne, qu’on pourra peut-être réajustée après la dernière consultation dans trois semaines.

Je suis un peu déboussolée, c’est très étrange de « connaître » la date de son accouchement. Mais plutôt rassurant finalement ! On va pouvoir s’organiser avec PetitePerle !

Au milieu de ce mois, ma valise pour la maternité est prête. Je m’y prends un peu tôt pour ne pas être prise de court si Barbouille se décide à nous rencontrer un peu plus tôt que prévu !

Puis Mari Barbu m’accompagne à une séance de préparation à l’accouchement où la sage-femme nous explique le déroulé de la césarienne. Compte tenu des contractions qui m’enquiquinent tous les jours depuis une semaine, je lui demande de vérifier mon col : la position transversale de Barbouille fait qu’il n’appuie pas sur le col par contre ce dernier s’est ramolli… Repos obligatoire pendant les trois prochaines semaines.

Les deux dernières séances seront consacrées au portage que je n’ai pas expérimenté avec PetitePerle mais qui me tente bien pour Barbouille !

Enfin je termine ce mois avec ma dernière consultation avec Docteur Gynécologue. Barbouille est toujours en position transversale mais est en plus remonté ! Définitivement, ce bébé n’est pas prêt de sortir… ça me fait bizarre de me dire que la prochaine fois que je verrais mon gynécologue c’est pour l’accouchement !

Et toi ? Comment se sont passés les deux mois avant la dernière ligne droite ? Tu étais plutôt en forme ou plutôt fatiguée ? Dis-nous tout !

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !


Porte le bracelet Ava chaque nuit et obtiens sans effort des informations sur ton cycle, ta fertilité, ta grossesse et ta santé. Alors, pour mettre toutes les chances de ton côté pour avoir un petit bébé, je te propose 10% de réduction sur le bracelet Ava avec le code : DansMaTribuXAva ! Commande-le dès maintenant par ici !

 

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !

Commentaires

14   Commentaires Laisser un commentaire ?

Madame l'Abeille

La position transverse du bébé ça n’a pas l’air d’être de tout repos!
Le dépistage du diabète gestationnel s’adresse à des femmes en particulier et pas à toutes les femmes enceintes (donc si vous n’en faites pas partie n’hésitez pas à refuser de le faire). Les critères sont bien définis par la société françaises de diabétologie et d’endocrinologie :
indication au dépistage si au moins un de ces critères :
– femme de plus de 35 ans
– Indice de masse corporelle > 25
– antécédent au 1er degré (parents frères et soeurs) de diabète
– antécédent de bébé de 4 kg ou plus
– antécédent de diabète gestationnel
On fait alors une glycémie à jeûn au 1er trimestre (si sup ou égale à 0.92g = diabète gesta ; si inférieure à 0.92g on fait le dépistage pas sympa du 6eme mois qui s’appelle Hyperglycémie Provoquée par voie orale à 75g de glucose).
L’HGPO peut aussi être demandée s’il y a des points d’appels échographiques comme un très gros bébé ou une quantité très importante de liquide amniotique.

le 04/05/2018 à 08h25 | Répondre

Doupiou

Je ne suis dans aucun des critères que tu cite pour le dépistage du diabète gesta mais mon gynéco le fait faire systématiquement à toutes ses patientes. Peut-être parce qu’il est spécialisé dans les grossesses compliquées. En tout cas je m’en serais bien passée !

le 04/05/2018 à 16h09 | Répondre

Clette

Tout à fait !
Ayant tout juste 26 ans au moment du fameux test glycémique, avec une petite prise de poids pendant la grosesse et un IMC qui n’a même pas dépassé les 22 enceitne au plus fort de ma grossesse … j’ai envoyé le gynéco paître quand il a absolument voulu que je fasse sont test ! j’ai imprimé les recommandations de l’HAS pour lui dire qu’il fallait se mettre à jour.

le 15/05/2018 à 10h26 | Répondre

Clette

*son test !

le 15/05/2018 à 10h27 | Répondre

La Comtesse Bleue (voir son site)

Pas de tout repos ce dernier trimestre !
Pour ce qui est du test du diabète, j’en avais entendu des vertes et des pas mûres et je m’attendait à avoir la nausée, à me sentir mal, à avoir la tête qui tourne, la migraine, etc. Je pense que celles pour qui ça se passent bien ne pensent pas forcément à en parler alors voilà : ça ne m’a rien fait du tout. En plus j’avais eu un test identique dans un autre cadre et c’était bien plus désagréable (le goût orange ou citron a une véritable importance, la version nature est immonde et laisse un arrière-goût dans la bouche bien plus longtemps). Et pourtant ce jour-là, c’était canicule et la clim du labo était en panne. J’ai passé mes deux heures à tricoter et à lire des magazines. Le laborantin m’a dit que si la première heure était la plus dure, donc si ça se passe bien au début, il semble qu’il n’y ait pas lieu de s’inquiéter.
Et pour compléter les précisions de Madame l’Abeille, ma maternité le faisait pour un IMC égal ou très proche de 25 et il est aussi fait dans certains cas (notamment maladies endocrino, typiquement l’hyperplasie congénitales des surrénales) même si aucun des autres symptômes n’est vérifié. Bref, ce qu’il faut retenir c’est que ça ne se passe pas forcément mal 😉
Hâte que tu nous racontes la suite !

le 04/05/2018 à 09h25 | Répondre

Doupiou

C’est génial que tu n’ai pas trouvé le test incommodant ! Pour ma part je l’ai mieux vécu que pour ma première grossesse mais c’était loin d’être une partie de plaisir quand même ! Heureusement qu’il y a des commentaires positifs comme le tien !

le 04/05/2018 à 16h11 | Répondre

WorkingMutti (voir son site)

Les deux derniers mois clairement je me traînais comme une baleine ;). Pour les jujus je connaissais la date d’accouchement et je n’avais qu’une seule hâte, qu’elle arrive ! Ou même qu’on me l’avance de quelques jours

le 04/05/2018 à 20h00 | Répondre

Doupiou

Ah ah je comprends ! Je n’attendais pas des jumeaux mais j’ai aussi demandé à avancer la date d’accouchement !

le 04/05/2018 à 20h26 | Répondre

Caro - WonderMumBreizh (voir son site)

j’en suis qu’à 5 mois quasi et demi et je prie pour ne pas avoir un 7ème et 8ème mois qui ressemblent au tien…

J’espère que ma gentille grossesse qui me laisse tranquille actuellement perdure un petit peu encore.

Hâte de lire le dernier chapitre 🙂

le 07/05/2018 à 11h58 | Répondre

Doupiou

Je te le souhaite aussi ! Bonne continuation dans ta grossesse

le 07/05/2018 à 14h04 | Répondre

Mlle Mora

Plus qu’un mois et demi, bien crevée, et depuis deux jours, je ne trouve plus de bonne position pour dormir… ça va être long !!
Je n’aime pas le test du diabète gestationnel, mais effectivement comme dit par la comtessebleue, quand y a un goût ça atténue quand même je trouve, et personnellement, ça ne me fait pas grand chose non plus : je suis juste pressée de rentrer prendre mon petit dej !

le 07/05/2018 à 12h43 | Répondre

Doupiou

Quand la laborantine m’a dit : goût orange ou citron ? J’ai entendu « peste ou choléra? »!

le 07/05/2018 à 14h05 | Répondre

Bibichu

Plus qu’un mois pour moi, je n’en peux plus! J’ai mal aux abdos, à la peau du ventre. Je n’arrive pas à respirer (bon mon gros rhume n’aide en rien!). Les insomnies… N’en parlons pas! Les rendez-vous médicaux qui s’enchainent toutes les semaines maintenant. Bref j’ai hâte à la fin!

le 07/05/2018 à 17h23 | Répondre

Madame Bobette (voir son site)

Ce dernier trimestre n’a pas du être simple à gérer avec ta fille? J’espère que la fin a été un peu plus sereine!

le 09/05/2018 à 10h27 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?