Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Être enceinte en hiver Vs être enceinte en été


Publié le 17 septembre 2016 par Floconnette

Je suis tombée enceinte de mon premier enfant tout début juin 2013, et de mon deuxième mi-novembre 2015. Du coup, j’ai pu tester toutes les saisons en étant enceinte !

Je te propose de faire un petit tour (humoristique) des différents aspects pratiques. (Évidemment, tout cela reste très subjectif, et mon ressenti n’est pas forcément partagé par toutes les futures mamans.)

Enceinte en été et hiver

Crédits photo (creative commons) : Alena Getman

Le premier trimestre

En été

Les + :

  • En général, tu as des vacances à cette période, idéales avec la grosse fatigue du début.
  • Les barbecues et repas estivaux sont souvent un peu plus grossesse-friendly quand tu caches ta grossesse au début (pas de vin car il fait trop chaud, viande en général bien cuite au barbecue). Par contre, il y a les crudités à surveiller et les desserts à base d’œufs crus.

Les – :

  • La phase « bouffie » du premier trimestre (je l’ai vécue ainsi !) tombe quand tu mets des petites robes et des bikinis…
  • Et tu as chaud, très chaud.

Indéniablement, j’ai très mal vécu mon premier trimestre débuté en juin 2013. J’avais chaud, des vertiges, des migraines, j’étais mal et fatiguée. J’étais nauséeuse, et la chaleur augmentait mon mal-être.

Cette année-là, qui plus est, les températures chez moi atteignaient 37/38°C le jour, et ne descendaient pas sous les 28/29 la nuit. J’avais l’impression que j’allais étouffer, d’autant que je déteste la chaleur déjà en temps normal. J’ai beaucoup souffert la nuit durant cette période, et au boulot (je suis dans un open space de plus de cent personnes, et on n’allumait pas la clim à cause de certains : il faisait donc environ 30°C dans le bureau…).

En hiver

Les + :

  • Tu peux mieux camoufler un début de bidou sous des pulls et des manteaux.
  • Pas de chaleur augmentant le mal-être. Mon premier trimestre en hiver a été plus ou moins le même, niveau symptômes, que pour mon premier bébé, mais j’avais en plus ledit bébé de 21 mois. Eh bien, pourtant, j’ai été plus « en forme », si on peut dire, et moins fatiguée (fatiguée quand même, mais moins au bout de ma vie).

Les – :

  • Difficile pour l’alimentation quand, comme moi, tu veux cacher ta grossesse et que tu dois faire face à Noël, au Nouvel An, aux anniversaires et autres raclettes… Entre le foie gras, le saumon fumé et la petite coupe de champ’, j’ai trouvé ça beaucoup plus difficile à dissimuler.
  • Si tu es sujette aux sautes d’humeur dues aux hormones, le temps maussade de l’automne peut aggraver la chose…

Verdict

J’ai préféré débuter une grossesse en automne qu’en été. Un point pour l’accouchement en été, donc !

Le deuxième trimestre

Il a été plus ou moins identique dans les deux cas : l’avantage d’être vers 4/5 mois au printemps, c’était de pouvoir sortir facilement au moment où je me sentais le plus en forme dans ma grossesse. Mais globalement, c’est valable pour l’automne aussi, avec ses vacances de la Toussaint et le pont du 11 novembre.

Je dirais que c’est quand même plutôt équilibré, égalité !

Verdict

Un point partout !

Le troisième trimestre

L’hiver niveau vêtements

Les + :

  • L’hiver a cet avantage que si tu as froid, tu ajoutes un vêtement, alors que l’été… si tu as chaud, tu es mal !
  • Si tu fais de la rétention d’eau, ou que tu gonfles vite, tu seras bien mieux l’hiver et tu pourras camoufler tes bas de contention sous tes pantalons ou collants.
  • Les tenues sont très sympas : j’ai apprécié d’être au troisième trimestre en hiver et de pouvoir mettre des jeans avec des bottes, des pulls moulant le ventre, ou des robes d’hiver (Séraphiiiiiiiiine !).
  • Si tu accouches assez tard, tu pourras profiter des soldes d’hiver pour le trousseau de ton bébé (ça a été mon cas).

Les – :

  • Si tu as VRAIMENT gonflé de partout, tu pourrais avoir du mal à enfiler des chaussures fermées… L’hiver de ma grossesse était assez doux, et j’ai mis pas mal de mi-bas avec ballerines, mais s’il fait froid… arg.
  • Lors des examens ou des préparations à la naissance en piscine, tu devras enlever toutes tes couches de vêtements et c’est plus long. Mais bon, je pinaille, ce n’est pas très important.
  • Tu devras sans doute racheter un manteau…

J’avais eu l’idée merveilleuse de ne pas en racheter et d’utiliser mes manteaux ceinturés en ne les fermant avec les boutons qu’en haut, et en ceinturant au-dessus de mon ventre. SAUF QUE ma poitrine ayant doublé de volume (oui oui, doublé), ben ça ne fermait plus nulle part, et j’avais l’air de rien avec ma ceinture en plein milieu et le manteau ouvert en haut et en bas !!! J’ai donc racheté un manteau normal mais large pour l’hiver. Si tu en as déjà, ça fera sans doute l’affaire, mais si tu es adepte des manteaux cintrés comme moi, tu devras faire du shopping (oh non !).

L’été niveau vêtements

Les + :

  • Pouvoir enfiler de simples petites robes et des ballerines (Séraphine encore, oui j’ai craqué…). Personnellement, je me suis habillée presque que de robes et de shorts en jean les deux derniers mois, et j’étais très à l’aise.
  • Pareil que pour l’hiver : si tu accouches assez tard, tu auras droit aux soldes d’été (ça a été mon cas, et je me suis – ahem – un peu lâchée).

Les – :

  • Être épilée tout le temps pour pouvoir mettre une robe ! Et donc réussir à s’épiler jusqu’à la fin !
  • Si tu es sujette à la rétention d’eau ou aux « jambes poteaux » pendant la grossesse, ça ne peut qu’être pire en été. Et surtout, tu devras arborer ces so glamour bas de contention… Ça casse tout l’intérêt de la robe d’été légère.
  • Enfin, il faut avoir envie de se « montrer ». Si tu n’aimes pas les tenues légères avec tes formes de grossesse, tu n’apprécieras pas de devoir choisir entre te dévoiler ou te couvrir et mourir de chaud. Moi, j’aimais les habits montrant bien le ventre, et je suis allée en bikini à la piscine jusqu’à la fin, donc ça m’a bien convenu. J’ai apprécié qu’on remarque tout de suite mon gros bidon, alors qu’en hiver, malgré un gros ventre, avec le manteau large, on ne me calculait souvent pas (même tout à la fin).

Personnellement, j’ai aimé les deux.

En hiver, je n’avais pas gonflé, donc je n’ai pas eu de souci de chaussures, et l’hiver durant lequel j’ai accouché a été très très doux. Ayant très chaud quand je suis enceinte, j’étais souvent en tee-shirt à la maison (manches longues ou courtes) et gilet quand je sortais.

En été, j’ai adoré me balader en petites robes.

Donc ici aussi, je dirais égalité : un point partout !

L’hiver niveau (gros) maux de grossesse

Les + :

  • Pour le sommeil, tu seras mieux quand il fera frais que trop chaud.
  • Pour les douleurs articulaires, tu pourras user de la bouillotte et du bain chaud, et en plus, ça te délassera
  • Vu la météo, tu ne culpabiliseras absolument pas de ne pas sortir et de squatter le canapé : de toute façon, il fait moche.
  • Si comme moi, tu es alitée, voire hospitalisée, c’est plus « agréable » (ha ha) par un temps pas trop chaud.

Les – :

  • Si tu es de nature anxieuse, et dans une région qui s’enneige facilement, tu pourrais avoir peur que le jour J, il y ait des intempéries et que tu ne puisses pas arriver à temps à la maternité. Je pense que c’est rare, mais ça m’a traversé l’esprit plus d’une fois !
  • Le moral peut être vite atteint avec une météo maussade et l’impossibilité de faire la moindre petite promenade. Les activités peuvent aussi être limitées.
  • Si comme moi, tu fais du diabète de grossesse, ou que tu veux faire attention à ta ligne un tant soit peu, il est plus difficile (selon moi bien sûr !) de manger light sans frustration. Entre les raclettes et le choix réduit de fruits et légumes de saison, c’est difficile…

L’été niveau (gros) maux de grossesse

Les + :

  • Le moral : j’ai été arrêtée pour ma deuxième grossesse à peu près à la période à laquelle j’avais repris le boulot pour mon premier. Le temps ensoleillé était vraiment sympa pour l’humeur ! Et pour le teint !
  • Le régime alimentaire : pour mon diabète, j’ai bien moins mal vécu le régime la deuxième fois, malgré les piqûres d’insuline (que je n’avais pas eues la première fois). Entre les framboises du jardin, les fraises et les asperges de ma région, les barbecues accompagnés de salades, les melons, nectarines et autres fruits ensoleillés, je n’étais pas aussi frustrée. Et pour les gourmandises, je me faisais des sorbets ou glaces maison, ou des panna cotta accompagnées de fruits.
  • Les activités : si tu peux encore marcher à la fin, tu seras contente qu’il fasse beau !
  • Si tu as un aîné et une maison avec jardin (c’est mon cas), c’est plus simple de l’occuper à la fin : toi dans le transat, et ton enfant qui court dans le jardin.

Les – :

  • La chaleur !! C’est horrible quand on a pris minimum neuf ou dix kilos à la fin, et qu’on doit se mouvoir tant bien que mal…
  • Le sommeil  : c’est l’horreur de dormir par 28°C en mode baleine ! En comme tu bois plus, tu te lèves d’autant plus pour aller aux toilettes. Cercle vicieux ! Au final, dormir l’été au premier ou au dernier trimestre reste une plaie.
  • Tu dois résister au petit rosé pamplemousse, aïe aïe aïe !
  • Ton gynéco, ta sage-femme, ta nounou pour l’aîné, ta pote qui pourrait te le garder… au minimum l’une de ces personnes, voire toutes, sont en vacances quand tu accouches, donc tu stresses un peu ! (L’intérêt par contre, c’est qu’à la maternité, tu auras la PAIX !)
  • Les activités : oui, j’ai mis dans les avantages le fait de se promener, mais s’il fait plus de 30°C, tu ne pourras pas le faire en plein cagnard…
  • Le masque de grossesse : attention à ta peau !!

Pour ma part, j’ai eu beaucoup de chance. Un hiver très doux pour ma première grossesse, et un été très sympa, avec pas mal de beaux jours pas trop chauds alternés avec des jours plus moches pour la deuxième. Donc je n’ai pas mal vécu la chaleur à la fin, car il n’a pas fait plus de 30°C, c’était vraiment top.

À voter, je dirais que niveau moral, l’été est mieux, mais niveau « confort », l’hiver l’emporte quand même. Si l’été est caniculaire, c’est juste l’horreur. Et puis le rosé pamplemousse, quoi.

Donc 1 point pour l’hiver.

Verdict final

Égalité !

En résumé, cet article est humoristique bien sûr, car on ne choisit pas quand on va concevoir le bébé au mois près !

De plus, comme l’été de ma deuxième grossesse a été agréable et pas trop chaud, et qu’en plus, je n’ai eu que le diabète, et pas les hospitalisations, la MAP et la pré-éclampsie, j’ai mieux vécu la deuxième. Malgré la fatigue liée à un aîné. Donc tout est subjectif : je pensais ne jamais survivre à un troisième trimestre incluant juillet.

Je reviendrai te faire un article sur l’accouchement et les premières semaines de bébé en hiver et en été, si ça t’intéresse !

Et toi, qu’as-tu apprécié dans les saisons qui ont rythmé ta ou tes grossesse(s) ? Qu’est-ce que tu n’as pas aimé ? Team hiver ou team été ? Viens nous dire !

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !


Porte le bracelet Ava chaque nuit et obtiens sans effort des informations sur ton cycle, ta fertilité, ta grossesse et ta santé. Alors, pour mettre toutes les chances de ton côté pour avoir un petit bébé, je te propose 10% de réduction sur le bracelet Ava avec le code : DansMaTribuXAva ! Commande-le dès maintenant par ici !

 

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !

Commentaires

22   Commentaires Laisser un commentaire ?

abdc

C’est drôle, je crois que j’aurai écris … totalement l’inverse ! 😉 Comme quoi le ressenti dépend de la maman ! J’ai déjà en temps normal une préférence pour l’automne et l’hiver, avec le look robe-collants-bottes-gros gilet … alors m’imaginer enceinte de 8 mois en plein mois d’août, avec la petite robe en coton qui colle au corps, les nuits chaudes et pleines de moustiques, et un ventre de baleine sur la plage … sans moi !
Mais pour l’instant, je n’ai d’expérience que sur un premier trimestre en été (donc mon avis est beaucoup moins objectif), je suis tombée enceinte en juin comme toi, et cet été n’a pas été trop difficile : j’ai bien supporté la chaleur (de toute façon je passais mon temps à dormir), et les soirées d’été comme tu le dis, c’est top pour cacher sa grossesse (beaucoup plus facile de jeter son verre de bière dans un buisson du jardin que de vider son verre de champagne ou de vin rouge près de la cheminée).
On verra si l’hiver me plaît toujours autant … Mais j’imagine mon congé maternité à tricoter au coin du feu sous une couverture, et ça me plait bien 🙂

le 17/09/2016 à 09h31 | Répondre

Floconnette

coucou!
donc tu es enceinte de ton premier actuellement et tu viens de finir le premier trimestre c’est ça? Moi aussi je hais la chaleur mais finalement ça s’est bien passé et puis ce que je n’ai pas dit c’est que j’ai la climatisation dans les chambres à la maison 😉
bonne grossesse à toi!

le 17/09/2016 à 14h33 | Répondre

Mlle Moizelle

Article humoristique en effet! La naïve que je suis avais calculé: ne pas être en fin de grossesse juillet/août (ça me faisait très peur, j’ai un peu de mal avec la chaleur) et aussi, compliquons encore les choses, tant qu’à faire voir un mois pendant lequel on a aucun anniversaire pour la naissance, histoire d’étaler les fêtes sur toute l’année! (car pour l’instant, il y a un annif /mois dans la famille, avec quelques mois sans rien, alors on voulait boucher les trous »! ^^). Bon, on s’est vite aperçu que je ne tomberais pas enceinte sur demande… Maintenant, après de longs mois d’attente, on veut juste que ça arrive bientôt, et je suis prête à supporter 40° à 8 mois de grossesse!!!

le 17/09/2016 à 12h33 | Répondre

Floconnette

Oui bien sûr que c’est humoristique 😉
En fait comme j’ai vraiment eu deux cas de figures différents je m’étais dit « tiens ça serait drôle de comparer » mais évidemment on ne choisit pas!
pour ma part j’avais dit « tout sauf un accouchement en août » et ma dpa était au 14 août HAHAHA 😀
AU final il est né le 22 juillet donc j’ai quand même pas accouché en août.
Pour les anniversaires je préféréais aussi éviter le cas dont tu parles mais on fait commeo n peut! et au final là c’est quand même le cas, le premier est donc de février (prévu début mars) et le deuxième de juillet (prévu mi août). Je suis de mars et mon mari de mai, donc « ça va »! Et quand bien même ça serait différent et bien on regrouperait les fêtes comme ils font dans ma belle famille ( 4 anniversaires en 9 jours).
Mais comme tu dis quand Bébé est niché dans ton ventre tu t’accommodes de tout. Je te souhaite très vite une belle nouvelle et le mois de naissance de ton bébé sera de toute façon le plus beau mois de l’année 🙂

le 17/09/2016 à 14h37 | Répondre

Mlle Moizelle

Merciiiii! 🙂 C’est vrai, ce sera le plus beau mois, tu as raison! Mais c’est vrai que ton article est intéressant, moi aussi je m’imagine plus joliment habillée en hiver, j’ai horreur des nuits trop chaudes en été et j’espère ne pas avoir à les subir enceinte, etc. Et je trouve sympa que finalement tu aies trouvé des + et des – pour chaque! 😉

le 17/09/2016 à 16h43 | Répondre

Mlle Moizelle

Bon ben ça y est, je sais: je vais être enceinte hiver et printemps!!! 😀 <3

le 21/09/2016 à 18h23 | Répondre

Floconnette

iiiiiiiih c’est génial félicitations!

le 23/09/2016 à 15h43 | Répondre

Madame Vélo

Ooooohh trop cool 😀 😀 Félicitations !!!! c’est une super nouvelle ça !

le 23/09/2016 à 15h47 | Répondre

Virginie

supère nouvelle ! Félicitations 🙂

le 23/09/2016 à 18h52 |

Mlle Moizelle

Merci les filles! Oui, moi aussi je suis toute « HIIIIIIIIIIIIII » tralala youpi yop!!! Vive la Vie! 😉

le 24/09/2016 à 13h51 | Répondre

Claudia

Ayant eu 3 grossesses démarrées dans la 2ème quinzaine de juillet et finies dans la 2ème quinzaine d’avril… pour la météo c’était très bien (pour les 3 anniversaires en 15 jours un peu moins 😉 ).

le 17/09/2016 à 16h29 | Répondre

Floconnette

Ah ben tu au moins tu es régulière 😀

le 23/09/2016 à 15h44 | Répondre

Virginie

Le rosé pamplemousse… comme je te comprends !
A priori, p’tit chou devrait arriver fin avril… je considère que c’est une très bonne période, on verra quand je l’aurai vécu entièrement. En revanche, je suis très très très contente de ne vivre ni un premier trimestre ni un dernier trimestre l’été. Quoi qu’on en dise, je ne supporte pas la chaleur en temps normal, alors enceinte ? Quand je vois l’état dans lequel je suis et la difficulté pour supporter le premier mois qui est tombé en août… non, vraiment, non merci la chaleur. Je préfère me promener sous une pluie fine plutôt que de me lever à 5 heures du matin pour profiter du peu de fraîcheur qu’offre un été bien chaud.
en plus, je devrais être à 5 mois pour les fêtes de fin d’année, même si je ne pourrais pas manger comme d’habitude, je me dis que je « devrais normalement si tout va bien » être en forme et pouvoir quand même apprécier ces fêtes familiales.
Mais franchement, le rosé pamplemousse… 🙂 🙂 🙂

le 17/09/2016 à 16h52 | Répondre

Floconnette

oui l’été n’est pas top pour le premier ou le dernier trimestre! Pour ma part j’ai eu un été assez chaud mais pas trop pour la deuxième grossesse (caniculaire pour la première au premier trimestre).
Et là je profite de l’été indien pour me promener avec mes deux loustics, c’est top! en avril ça sera cool aussi !

le 23/09/2016 à 15h46 | Répondre

Popie

Oui au final chaque période à ses avantages et c’est surtout la grossesse qui importe (si elle se passe bien ou pas), pour le reste on supporte bien tout ce qu’il faut supporter au final ! (Et on en profite pour se plaindre hein, quand même faut pas déconner !).
Pour ma part début de grossesse fin avril et accouchement fin janvier. Donc début de grossesse été 2015, canicule tout ça. Avec les nausées. Pas foufou ! Mais 2eme et 3eme trimestre automne et hiver j’ai adoré ! J’ai aimé aussi pouvoir cacher mes formes et perdre mon poids pour l’été aussi ?

le 17/09/2016 à 19h43 | Répondre

Floconnette

oui tout à fait, ma deuxième grossesse n’a pas été trop compliquée à part l’insuline. Alors que la première plus compliquée: MAP et pré éclampsie en plus du diabète.
Ca joue énormément! Pour le poids oui en effet c’est pas mal d’avoir le temps de perdre avant l’été.

le 23/09/2016 à 15h48 | Répondre

Doupiou

Il est rigolo ton article ! Je pense que tout dépend aussi de la région où tu habite ! Je suis à la montagne et on peut sortir les manteaux d’octobre à mai! Pas cool avec un bide qui ne fait que grossir! Le pire c’était mon dernier mois pendant la canicule : je ne sortais pas de chez moi et je vivais en culotte et soutien-gorge. Et quand une personne de ma famille venait me voir, je nouais un grand paréo autour de mon cou!

le 18/09/2016 à 07h31 | Répondre

Floconnette

hahaha le paréo c’est pas mal 🙂

le 23/09/2016 à 15h48 | Répondre

Madame Vélo

J’arrive à la bourre mais j’aime bien ton article ! Moi aussi je vis des saisons différentes pour mes 2 grossesses. Pour l’instant mon gros soucis c’est : comment faire pour cet hiver avec un gros bidon ? Pas envie d’acheter un manteau une fortune pour qu’il serve 3 mois. Mais pas envie d’avoir froid !
Sinon pas de préférences particulières pour la grossesse, mais plutôt pour l’accouchement : je n’aimerais pas accoucher l’été !
Mais j’ai bien aimé avoir une fin de grossesse au printemps et profiter des premiers beaux jours avant la naissance du 1er 🙂 Et pour le coup j’appréhende un peu la fin de grossesse en plein hiver, période qui me déprime en temps normal alors là en mode baleine j’ose même pas y penser !

le 23/09/2016 à 15h30 | Répondre

Floconnette

Et bien j’ai accouché l’été et ça allait 🙂
et j’ai accouché l’hiver aussi et niveau chaleur ça allait 🙂 (pour le reste ahem…)

le 23/09/2016 à 15h49 | Répondre

Madame Vélo

En fait c’est surtout que accoucher l’été veut dire ne pas profiter de la plage, les baignades dans la mer, etc. Et pour moi, 1 été sans plage, mer et soleil, c’est pas un été 😀
Heu… c’est quoi le reste ??!!

le 23/09/2016 à 15h51 | Répondre

Floconnette

Mes parents ont une piscine, j’y suis allée jusqu’en juillet, j’ai accouché en juillet (au lieu d’août), et début septembre j’ai pu me baigner chez eux de nouveau. Et c’était chouette d’avoir des visites en été quand même 😉
Mais en hiver j’ai bien aimé aussi et on a pu partir l’été suivant avec le bébé!

le 23/09/2016 à 15h54 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?