Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Du temps pour soi


Publié le 26 février 2019 par Doupiou

Avant d’être maman, je ne comprenais pas ces mères qui laissaient leurs enfants à la crèche pour aller faire une journée shopping. Ou celles qui embauchaient une baby-sitter pour sortir entre copines. J’y voyais un acte égoïste. Tu as fais des enfants ? Tu les assumes !

Il faut dire que les seuls moments où mes sœurs et moi avons été gardées par notre grand-mère, c’était pendant les vacances scolaires où mes parents travaillaient. Mais jamais nos parents ne nous ont laissé pour passer du temps loin de nous… Enfin c’est ce que je croyais jusqu’à ce que je comprenne qu’il fallait bien que le « Père Noël » s’inquiète de nos listes pendant que nous étions à l’école…

Bon, tu me sens venir avec mes gros sabots : je suis devenue maman. Et même, je suis devenue cette maman égoïste que je redoutais tant.

Quand faire une pause est nécessaire

Au début, j’avais beaucoup de mal à laisser mes enfants. J’ai commencé à trouver pratique de reléguer la garde aux grands-parents ou à Mari Barbu quand j’avais des examens médicaux à passer par exemple.

Il m’est arrivé de poser une journée de congé pour être tranquille à faire mon ménage, du shopping ou prendre soin de moi alors que Barbouille est à la crèche et PetitePerle à l’école. Si au début j’ai ressenti un peu de culpabilité, ce sentiment s’est vite estompé tant le plaisir de pouvoir mener une tâche à bien sans être interrompue toutes les dix minutes était bénéfique.

Il y a des périodes où je suis épuisée et je m’énerve pour un rien. Mes enfants sont les premières victimes de ma mauvaise humeur. La moindre petite bêtise et je perds complètement patience en leur hurlant dessus. A ce moment-là, je sais que j’ai besoin de m’échapper quelques heures de mon rôle de maman. Dès le lendemain, j’organise une petite garde chez les grands-parents qui sont ravis et je file.

Ce n’est pas que je rejette mon rôle de maman, mais je dirais que je le mets sur pause quelques heures. Et quand je retrouve mes enfants, je suis apaisée, reposée, revigorée ! Tout le monde y est gagnant, la maman au bord de la crise de nerfs est enfin partie !

D’ailleurs, c’est comme si une petite pause avait suffit à remonter mon capital patience à fond ! Au moins jusqu’à ce que la jauge ne commence à baisser à nouveau…

Qu’est-ce que je fais quand je me retrouve seule ? Tout dépend de mon humeur : du rangement (oui j’adore trier et ranger), un tour de moto, un peu de shopping, un rendez-vous chez le coiffeur… Je fais des activités qui sont hautement incompatibles avec la présence d’un enfant !

crédit photo : Greyerbaby (pixabay)

Le besoin de se retrouver

Je ressens ce besoin de me retrouver, en tant que personne, en tant que femme. L’impression de ne pas exister QUE comme une maman. Je peux mettre la musique à fond dans ma voiture comme si j’avais dix ans de moins sans culpabiliser. Je peux porter des vêtements qui ne sont pas anti-enfants : des boucles d’oreilles (Barbouille n’est pas là pour me les arracher), des jupes et des robes (sinon je suis en pantalon pour pouvoir crapahuter dans le salon avec mes loulous), des talons hauts (je n’ai personne derrière qui courir)…

Alors bien sûr, je ne suis pas schizophrène : il n’y a pas la Doupiou femme, la Doupiou maman, la Doupiou working girl… Seulement j’apprécie parfois de mettre quelques spécificités entre parenthèses !

Je crois que le besoin de me retrouver seule est nécessaire. Avant d’être maman, je n’ai jamais été une personne solitaire mais aujourd’hui, j’apprécie grandement ces instants égoïstes.

Bien entendu, on se retrouve aussi à deux. Alors sur ce point, on a beaucoup d’efforts à faire avec Mari Barbu ! Les rares fois où nous nous sommes retrouvés sans enfants, on ne parle presque que des enfants !

On ne peut pas se prévoir une petite soirée en amoureux mais parfois, on essaie de se faire un moment à deux le midi par exemple ! Nous n’avons jamais sauté le pas de laisser nos merveilles un week-end complet aux grands-parents mais on y travaille ! On sait aussi que notre Barbouille est encore un petit. Quand il aura l’âge de sa sœur, on pourra mettre à exécution notre projet de week-end en moto ou de grande randonnée sous la tente !

Pendant tous ces moments en solo, j’ai toujours mes enfants qui me trottent dans la tête. Mais ce sentiment est présent même quand je suis au travail par exemple. Je crois que c’est le lot de toutes les mamans !

Pourtant, je profite pleinement de pouvoir souffler par moments. Et quand je retrouve mes petits monstres, je suis une personne apaisée et heureuse de voir que nous nous sommes manqués mutuellement !

Et toi ? Apprécies-tu de passer des instants loin de tes enfants ? Es-tu au contraire une maman 100% avec ses enfants ? Dis-nous tout !


Guide accouchement


Tu en as marre de courir les magasins pour les fringues des enfants ? Et ce tous les mois, vu à la vitesse à laquelle ils grandissent ? Et je ne parle pas du petit qui hurle (que ce soit le tien ou celui d’une autre, grrr) parce qu’il ne veut pas essayer ce pull-là… Et si tu recevais directement chez toi de jolis looks (du 1 mois au 14 ans !) à essayer TRAN-QUILLE-MENT. Ça va ? Tu gardes et tu payes. Ça ne va pas ? Tu renvoies gratuitement. Bref, viens vite tester Little Cigogne !


Porte le bracelet Ava chaque nuit et obtiens sans effort des informations sur ton cycle, ta fertilité, ta grossesse et ta santé. Alors, pour mettre toutes les chances de ton côté pour avoir un petit bébé, je te propose 10% de réduction sur le bracelet Ava avec le code : DansMaTribuXAva ! Commande-le dès maintenant par ici !

 

Commentaires

39   Commentaires Laisser un commentaire ?

Nathalie (voir son site)

J’ai commencé à poser congé sans ma fille pour des examens médicaux, et c’est vrai que j’en ressortais ressourcée.

Outre l’importance pour toi (et même « nous les mamans » !), je crois que c’est important aussi pour PetitePerle et Barbouille, de voir que leur maman s’épanouit!

le 26/02/2019 à 07h51 | Répondre

Doupiou

Je te comprends ! Impossible d’aller à un RDV médical avec son enfant !

le 26/02/2019 à 11h49 | Répondre

Virg

Ça ne m’arrive pas souvent, en général pour des rdv banque médicaux ou autres qui ennuient profondément les enfants. En revanche, nous avons pris le pli assez vite… et en trichant. C’est à dire que nous savions être invités à un mariage quelques mois à peine après la naissance et nous avons donc planifié sa garde avant sa naissance. Du coup, un peu aux pieds du mur une fois arrivés à la date entre la tata ravie et les mariés à qui nous avions annoncé pas de bébé avec nous 😉 évidemment, j’étais collée à mon tel pour les photos que la tata m’envoyait 😉 mais ça m’a rassurée quelque part sur le fait que ma fille pouvait compter sur d’autres que moi. Cette notion de pilier absolu me faisait très peur et me mettait une grosse pression, cette soirée m’a beaucoup aidée dans ce sens.
Après, j’avoue que les deplacements pro se sont aussi transformés en petite escapade l’air de rien. Je ne culpabilise pas puisque de toute manière je dois partir donc petit repas et soirée tranquilles à l’hôtel une fois par mois, j’apprécie sans me poser de question !
Ces moments sont nécessaires. En genéral, c’est la vie quotidienne qui se mêle de nous contrarier, nous énerver et les enfants en font les frais en premier alors qu’en realité ils n’en sont pas la cause initiale. En tout cas, c’est toujours avec un plaisir énorme et une bouffée d’amour que je rentre et cueille ma fille dans mes bras … surtout quand bébé court vers toi les bras tendus et un énorme sourire aux lèvres « mamannnnnnn ! » <3

le 26/02/2019 à 08h39 | Répondre

Doupiou

Et oui, quand on retrouve nos enfants après une petite pause ils sont bien plus mignons qu’avant 😉

le 26/02/2019 à 11h50 | Répondre

Mère Renarde

Je reve d’avoir une journée rien qu’à moi à flaner, aller au ciné seule, me balader, lire un bouquin.

Je pense comme toi que c’est du temps plus que bénéfique!

le 26/02/2019 à 09h44 | Répondre

Doupiou

Bientôt ! La petite avec papa ou à la nounou et toi tranquille à faire ce qui te plait !

le 26/02/2019 à 11h51 | Répondre

Marie Obrigada

Tout pareil pour moi ! Avant la naissance de mon ainée, j’imaginais travailler à temps partiel pour passer un max de temps avec mes enfants, pourquoi même faire l’éducation en famille, etc. Et puis au final, ça m’a mis un peu de temps de la (puis les) faire garder pour « rien » mais maintenant le mercredi je ne travaille pas mais les fais garder (ou pas) et j’apprécie énormément ce temps pour faire mes activités d’adulte seule. Comme vous nous n’avons pas encore sauté le pas pour un week-end, ni pour une baby-sitter le soir… mais je sais que ça viendra quand ma petite sera un peu plus grande.

le 26/02/2019 à 10h05 | Répondre

Doupiou

Je te comprends, je laisse volontiers ma grande dormir chez les grands-parents (notamment en cette période de vacances scolaires) mais mon Barbouille est encore trop petit pour passer une nuit loin de nous !

le 26/02/2019 à 11h52 | Répondre

Nala

Ces moments pour soi sont indispensables à mes yeux, aussi bien pour la maman que pour le papa… mais aussi les enfants qui sont ravis de ne pas être avec leurs parents quelques heures ou quelques jours ! 😉

Je laisse volontiers la prunelle de mes yeux à la garde d’autrui, mais je suis plus sereine à partir d’un certain âge. Avant qu’ils aient 4-5 ans je reconnais avoir du mal et du coup je ne profite pas de l’instant qui devrait être davantage ressourçant que stressant…

En revanche, cela ne nous empêche pas de passer du temps en amoureux avec Chéri une fois les enfants au lit… même si nous restons à la maison ^^

le 26/02/2019 à 10h25 | Répondre

Doupiou

Une fois les enfants au lit… eh bien je dors aussi ! Vivement qu’on soit moins fatigués avec Mari Barbu !

le 26/02/2019 à 11h53 | Répondre

Jahanara

C’est marrant car aujourd’hui c’est justement une journée « pour moi » : un de ces jours que j’ai posés alors que les enfants sont à l’école et chez la nounou ! J’étais en congés la semaine dernière et j’avais rajouté ces deux jours en début de semaine pour avoir du temps sans les enfants. Et comme il s’avère qu’on a passé la semaine dernière entre varicelle et gastro et que je n’ai pas eu une minute à moi, je me dis que j’ai été bien inspirée de prendre deux jours de plus !!! Du coup, ce midi c’est restau en amoureux, ce qu’on n’a p’us fait depuis plus de 3 ans. Ici non plus on n’a jamais laissé les enfants pour partir un weekend, mais d’ici un an et demi ou deux ans, Petite soeur sera assez grande pour qu’on puisse la laisser. C’est quand même plus facile quand ils parlent et qu’on peut tout bien leur expliquer en amont et s’assurer qu’ils ont compris !!! Je trouve ça difficile par contre d’avoir des personnes de confiance à qui les confier, au moins dans mon entourage : mes parents sont loin et ma mère est malade, mon frère est loin et n’y connaît rien aux enfants, ma belle-mère arrive à gérer mon aîné mais je ne me verrais pas lui laisser la petite en plus (bon en grandissant ça devrait être plus simple), il ne reste que mon beau-frère et ma belle-soeur, ça limite un peu.
L’étape d’après serait pour moi de reprendre mon activité passion de ma jeunesse, mais pour ça il faudrait que j’arrive à me dégager 2-3h de façon régulière et pour l’instant ça me paraît compliqué. Encore un peu de patience !

le 26/02/2019 à 10h39 | Répondre

Doupiou

Oui tout se mettra en place tranquillement ! J’avoue que les deux premières années, il m’est aussi difficile de laisser mon enfant.
Contrairement à toi, j’ai une chance folle d’avoir toute ma famille à proximité immédiate (20min en voiture) donc je peux assez « facilement » les faire garder.
Reste que c’est quand même bien plus jouissif quand ils sont à l’école ou à la crèche !

le 26/02/2019 à 11h57 | Répondre

Lily

C’est essentiel ces moments pour soi, ou pour le couple 🙂
Côté « couple », ici on a la chance de pouvoir assez facilement laisser les enfants pour une soirée, voire une nuit aux grand-parents. A vrai dire on en abuse peu (quatre ou cinq fois par an, en comptant les mariages où on préfère aller sans enfants), mais c’est vraiment un truc à faire, il faut sauter le pas 🙂
Côté solo, j’en profite à fond actuellement : en congé maternité, mais le grand est à l’école et le petit régulièrement chez la nounou ! Parfait pour le repos et les préparatifs pour l’arrivée du p’tit trois’ !! Pour ça je suis reconnaissante d’être une maman qui travaille : les mamans au foyer ont moins de latitude…
Enfin, il faut sire aussi que quand les enfants grandissent, et si on a la chance d’en avoir plusieurs, on dispose de beaucoup plus de temps « pour soi » car même s’ils sont dans la maison avec nous, ils s’occupent entre eux (juste faire attention au niveau sonore), et ça laisse de bonnes plages de temps pour vaquer à ses occupations 🙂

le 26/02/2019 à 11h04 | Répondre

Doupiou

Je te rejoins que les mamans au foyer ont peut-être moins de facilité pour les gardes occasionnelles

le 26/02/2019 à 11h58 | Répondre

Pauline

Clairement, depuis la rentrée de septembre, je suis à la maison sans aucun moyen de garde pour les 2 derniers qui ont 18 mois d’ecart (d’où le fait que je n’aie pas repris après mon congé maternité), les 2 grandes sont à l’ecole (Mais 2 différentes sinon c’est trop facile). Et c’est ce qui me manque le plus, ne plus avoir une seule minute pour moi: je ne peux plus lire, sortir pour moi, aller déjeuner avec des copines… J’ai une sage-femme adorable qui accepte que je vienne en rééducation avec les 2 mais je suis soulagée de voir qu’il ne reste plus qu’une séance. Comme en plus on vit dans un trou perdu, je ne peux même pas trop faire diversion « on va se promener mais en vrai maman regarde les boutiques pour elle! »
Pour les laisser, on l’a fait assez facilement parce que l’ainee dormait très mal donc on la laissait chez les grands-parents pour dormir (mais on vivait pas loin d’eux à l’epoque). Depuis, les enfants font des séjours plus ou moins longs (3 semaines pour les grandes cet été au moment de la naissance du 4e, 10 jours à noël pour les 3 grands…) et ça fait du bien!!!

le 26/02/2019 à 18h27 | Répondre

Madame Yoga

Ah ces moments pour soi! J’en ai fait un la semaine dernière et ça me manque déjà! Matinée tranquille à la maison et après-midi massage et courses! Ce weekend on laisse petit chou avec papi/mamie pour la seconde fois (la première c’était pour un mariage prévu de longue date!). J’ai hâte mais ça me stresse car il vient juste de recommencer à mal dormir la nuit… L’été prochain on doit le laisser une semaine chez sa tante… une autre étape!

le 26/02/2019 à 11h49 | Répondre

Doupiou

Une semaine ? Chapeau ! Je n’ai encore jamais sauté le pas : trois jours max pour la grande ici !

le 26/02/2019 à 11h59 | Répondre

Madame Yoga

On va dire que c’est contraint et forcé car la crèche est fermée et nous n’avons pas de congés avec mon mari…

le 26/02/2019 à 20h16 | Répondre

Audrey

J’aurais pu écrire cet article mot pour mot. Maman de 2 enfants (13 mois et 31 mois), depuis début janvier j’ai une après-midi par semaine rien qu’à moi et on prend une baby-sitter un soir tous les 15j. Quelle bouffée d’oxygène! Nous vivons à l’autre bout du monde loin des grands parents pour nous aider. J’arrive à ne plus culpabiliser de prendre du temps pour moi, c’est essentiel!

le 26/02/2019 à 11h52 | Répondre

Jubijoba

Le temps pour soi, indispensable pour la survie ! Nous on a une chance dans nos galères, c’est que la famille vit a 2h de toute et qu’on ne peut généralement pas prendre de congé pendant les vacances scolaires / fermeture de la crèche ! Du coup j’ai du laisser mon premier a l’âge de 8 mois pendant une semaine a mes beaux parents, c’était très dur mais ça a permis de nous forcer un peu ! Et depuis il va régulièrement passer une semaine chez eux, chez sa marraine … Il nous manque toujours beaucoup, mais ça nous permet d’avoir une petite semaine a deux avec ciné et grasse mat’ ! Et a chaque fois qu’il revient, il a grandit, et on se rend compte que ça lui fait du bien aussi de vivre différemment ! Par contre maintenant qu’on approche des 3 ans c’est plus dur pour lui la séparation, car il a du mal a accepter qu’on rentre a la maison sans lui !

le 26/02/2019 à 12h39 | Répondre

Doupiou

Je suis d’accord avec toi, la séparation peut être aussi bénéfique pour les enfants.
Je garde d’excellents souvenirs quand ma grand-mère nous gardait parfois !

le 26/02/2019 à 16h26 | Répondre

Croco

Je crois qu’il faudrait que je réussisse à faire comme toi, pour le moment j’ai beaucoup de mal. On a laissé l’aîné 3 jours à ses grands-parents pour un week-end en amoureux pour fêter mes 30 ans quand il avait 14 mois, mais je crois que c’est la seule fois depuis sa naissance où j’ai posée une journée de congé sans être avec au moins un de mes enfants. On l’a confié une semaine à ses grands-parents à 2 ans, mais on travaillait et j’étais enceinte, donc j’en ai juste profité pour dormir le soir, et 2 jours à sa marraine, mais on travaillait aussi et son petit frère était à la maison. On va essayer de les laisser un week-end à leurs grands-parents avant la naissance du troisième… si tout se passe bien !

le 26/02/2019 à 13h47 | Répondre

Doupiou

Tu peux essayer de passer un petit moment seul pour commencer. Parfois deux petites heures ou une demi journée sont suffisantes pour se ressourcer !

le 26/02/2019 à 16h27 | Répondre

Croco

Cela arrive que leur père les garde quelques heures tout seul, mais en général c’est soit parce que j’ai un rendez-vous médical, soit pour que je soit tranquille pour m’occuper de la maison (et c’est déjà un temps de pause). Bon, samedi dernier j’en ai juste profité pour buller dans mon lit, la grossesse me pompe toute mon énergie !

le 28/02/2019 à 11h29 | Répondre

Raphaelle

Mon bébé n’est pas encore né mais c’est une question que je me pose souvent.. ma famille vit loin et on n’a pas de baby sittter dans notre entourage donc ça me paraît compliqué à organiser.. il y aurait probablement moyen de nous faire dépanner par la belle famille mais je trouve que ça crée une situation d’attentes qui me met un peu mal à l’aise (faveur rendue=faveur à rendre)… qui vivra verra!

le 26/02/2019 à 18h10 | Répondre

Doupiou

Je ne connais pas ta belle-famille mais je parfois les proches sont super heureux de garder les enfants ! Mes belles-soeurs me réclament beaucoup de garder mes enfants pour que les cousins s’amusent ensemble !

le 27/02/2019 à 08h31 | Répondre

Maye

Haha, une amie japonaise a raconté qu’alors qu’elle était chez des amis en Belgique, ils lui ont demandé si elle acceptais de garder les enfants une soirée pour « un date » (ciné resto quoi). « Tu te rends compte ?? Pour aller chez le médecin je peux comprendre, mais pour un date ? Ça se fait ça en France ?? » Euh… Bah c’est la base du babysitting chez nous lol.
Et sinon je suis cette « mauvaise mère » qui met sa fille a la crèche alors qu’elle ne travaille pas. Elle y va depuis ses 2 ans environ, déjà parce que j’avais besoin de prendre des cours de langue car je ne parle pas la langue du pays où je vis, et après m’être rendue compte du bien absolu que ça nous faisait a tous on a décidé de la mettre deux jours par semaine au lieu d’une. Je revis, littéralement. Et j’ai vraiment aucun scrupule parce que notre relation avec ma fille ne s’en porte que mieux ! En plus elle rencontre d’autre enfants, d’autres adultes, elle parle avec d’autre gens que nous et fais des activités que nous ne pourrions pas lui proposer, pour moi c’est vraiment tout bénef. Par contre on est jamais parti en amoureux, en bientôt trois ans je n’ai pris qu’un weekend pour moi (ou je n’ai pas dormi, ce que je ne manque pas de rappeler a mon cher mari qui part régulièrement en déplacement et fais des nuits complètes a l’hôtel, lui xD). Évidemment a l’autre bout du monde et dans un pays qui ne pratique pas la garde d’enfant, c’est compliqué de prendre du temps pour nous… Clairement le jour où on pourra la laisser un weekend chez nos parents, malgré tout l’amour que je lui porte, CE SERA LE PIED ! Ne rien faire…. Mon plus grand rêve. J’aime ma fille d’un amour fou, mais être parent c’est un job difficile qui demande beaucoup, et ce 24/24 7/7. Les temps de pause sont vitaux, c’est normal…

le 26/02/2019 à 18h55 | Répondre

Doupiou

Mon rêve dans l’idée de ne rien faire c’est d’aller sur une plage et de griller tranquillement au soleil sans avoir un petit monstre à surveiller 😀

le 27/02/2019 à 08h33 | Répondre

Camille

Ma fille a 13 mois et demi et elle a passé 2 journées chez sa nounou alors que je ne travaillais pas. La première pour que je prépare le réveillon de Noël du soir, la seconde pour que je prépare son anniversaire… Donc aucun repos.
Mais par contre je n’arrive pas à la confier à la famille. Déjà, on a peu de relais, donc elle ne pourrait être gardée que par mes beaux parents qui ne me semblent pas demandeurs. Et à qui je n’arriverai pas à faire confiance..
Je suis épuisée (elle ne fait pas ses nuits) et parfois je rêve d’évasion, mais je ne peux pas franchir le pas.

le 27/02/2019 à 07h24 | Répondre

Doupiou

Peut-être aurais-tu un ami qui pourrait prendre le relais. Personnellement je n’ai encore jamais sauté le pas d’une baby sitter, je n’ai confiance qu’en ma famille proche !

le 27/02/2019 à 09h12 | Répondre

Sonia (voir son site)

C’est clair que quand j’ai pris mon 80% (pour allier horaires d’école du grand et transports principalement) après mon 2eme ça ma fait bizarre de ne pas travailler du tout et de ne pas le garder non plus. J’explique : dans mes horaires normaux je ne travaille QUE le jeudi matin et j’ai beaucoup de transports (autant que de temps travaillé). Nous avons déjà eu des difficultés a trouver un mode de garde sur 4 jours(je travaille du mardi au samedi, je reste donc avec mon fils le lundi), alors 3 jours avec le mercredi dedans… c’était mission impossible! Aucune ass mat ne veut travailler que les mardis mercredi vendredi… et nous n’avons pas eu de places en crèche…
Bref après une petite periode ou j’avais l’impression de voler du temps libre, je me suis plutôt bien acclimater. Je prends du temps pour moi, développer des projets perso, mais aussi comme tu le dis faire des choses pour la maison efficacement et rapidement! Nos enfants sont heureux quand nous le sommes aussi. Alors ne culpabilisons pas et mettons a profit ce temps pour nous pour leur donner le meilleur de nous quand on est avec eux.

le 27/02/2019 à 10h51 | Répondre

Doupiou

Effectivement, trouver un mode de garde peut être un sacré frein avec tes horaires !

le 27/02/2019 à 11h17 | Répondre

Workingmutti (voir son site)

J’avoue prendre parfois des RTT sans les enfants. J’essaie très fort de ne pas les utiliser pour un combo/courses ménage. J’avoue que actuellement, en alitement, donc sans les enfants la journée, c’est une sacrée cure de repos.

le 27/02/2019 à 11h12 | Répondre

Doupiou

Je me fais un planning d’une journée sans enfants pour être sûre de ne pas la passer à faire le ménage ! C’est déjà tellement rare, autant en profiter !

le 27/02/2019 à 11h18 | Répondre

Freyja

Super article 🙂 c’est tellement important de prendre du temps pour soi, il faut toujours prendre soin de soi pour pouvoir prendre soin des autres 🙂

Bon par contre il y a un sujet qui m’agace vraiment beaucoup. L’utilisation du terme « schizophrénie » pour tout et n’importe quoi.
Je suis désolée ce n’est peut-être rien à vos yeux mais le « je ne suis pas schizophrène mais… »

le 27/02/2019 à 15h37 | Répondre

Freyja

ET mon commentaire est parti sans que je ne l’ai fini ^^

Donc je disais, utiliser le terme « schizophrène » à tord et à travers, sans connaître la définition de cette maladie (car dans votre article, il s’agirait d’un dédoublement de la personnalité pas d’une schizophrénie…), ça participe grandement à pourrir le quotidien des personnes qui en souffrent.
J’ai choisi de travailler avec ces personnes, et si les gens faisaient un tant soit peu attention à ce qu’ils disent et écrivent, la bataille contre la stigmatisation serait déjà à moitié gagnée.

Désolée d’insister là dessus 🙂 mais en France, une personne sur 100 en souffre.

le 27/02/2019 à 15h43 | Répondre

Maud (voir son site)

Pour moi c’est indispensable ! Mes filles (3ans1/2 et 1 an) sont justement toute la semaine chez mes parents. Mon aînée avait 3 semaines que je la laissais déjà 1h30 (entre 2 tétées ^^) à mes beaux-parents, le temps de souffler un peu.
Mes filles vont donc très souvent chez les uns et chez les autres, la grande les réclame sans arrêt et elle adore aller chez eux. Pour la petite, elle suit sa sœur et tout va bien 🙂 on y est allé crescendo mais on habite pas très loin donc si ça n’allait pas, on pourrait aller les chercher.

Nous retrouver tous les deux comme avant, ne pas regarder la montre (on bosse tous les 2 à domicile), sortir quand on veut… ça n’a pas de prix pour moi ! J’aime plus que tout mes filles et les quitter (surtout la petite maintenant) est un déchirement sur le moment mais ça passe. Je me retiens quand même de harceler ma maman pour avoir des nouvelles ^^
Et à la fin de ces quelques jours je serai reposée et pressée de les retrouver 😉

le 27/02/2019 à 22h03 | Répondre

Doupiou

Moi aussi j’harcèle les grands-parents pour avoir des nouvelles ! Enfin un peu moins maintenant 😉

le 28/02/2019 à 08h16 | Répondre

Elodie

ici nous sommes également expatriés à 20 000km de nos familles donc pas de famille à qui confier notre fils. C’est vraiment bête car pour le coup j’ai 100% confiance en mes parents et mes beaux parents pour la garde d’enfants. J’ai fait beaucoup de baby sitting étant jeune et je sais que des super baby sitter ça existe mais il est déjà gardé toute la journée (18mois) on travaille beaucoup donc je n’ose pas le laisser encore à quelqu’un.
Vivement que mes parents viennent nous rendre visite qu’on puisse se faire quelques resto.

le 28/02/2019 à 02h19 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?