Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Quand la Lueur teste les différents modes de garde, acte 2 : le contrat de Sakura


Publié le 8 décembre 2016 par Chaperon Rouge

Une fois que nous avions donc décidé de travailler ensemble, Sakura et nous n’avons plus eu qu’à régler les détails :

  • les démarches administratives en amont de mon côté,
  • les termes du contrat (tarifs, frais, horaires…),
  • le planning des vacances (déjà défini par les parents de l’enfant déjà gardé),
  • le tri entre ce qui est à notre charge et ce qui est à celle de la nounou,
  • le planning d’adaptation.

Pas de langue de bois, je te dis TOUT !

Contrat assistante maternelle

Crédits photo (creative commons) : Government of Alberta

Ce que j’ai dû faire avant de signer le contrat

Un mois avant le début du travail de Sakura, j’ai rempli le formulaire CAF pour le complément de libre choix du mode de garde (CMG).

Ce n’est pas compliqué, il faut juste que tu décides qui sera l’employeur (quand tu vis en couple, il y a normalement un seul compte CAF pour deux). Ici, le choix était vite fait : Monsieur Loup étant une catastrophe ambulante en terme de paperasserie administrative, si la nounou voulait être payée (et nous remboursés), j’avais intérêt à m’en occuper…

Donc, tu désignes l’employeur, le type de garde (ici, assistante maternelle agréée), et à partir de quand elle commence.

Ensuite, j’ai reçu dans les quinze jours (à peu près, il me semble que c’était moins, d’ailleurs) un papier de Pajemploi avec mes identifiants de connexion.

Pajemploi est le site sur lequel tu gères l’administratif de la nounou : une fois que tu as payé celle-ci, tu déclares sur Pajemploi, qui s’occupe d’une part d’éditer le bulletin de salaire de la nounou, et d’autre part de remonter l’info à la CAF, qui ensuite nous reverse une participation aux frais.

Sur Pajemploi donc, j’ai créé mon compte, en stipulant les infos de la nounou (nom, adresse, numéro de sécurité sociale, date de naissance…). Et voilà, on était prêts à signer le contrat !

Ce qu’il y a dans le contrat

Bon ben, je ne vais pas te mentir : on ne s’est pas embêtés, on a repris un contrat « standard » fourni par le RAM (Relais Assistantes Maternelles). D’ailleurs, on l’a rempli là-bas, comme ça, on a eu au fur et à mesure des réponses à nos questions, et on a tout bien fait !

Je t’épargne le blabla sur l’employeur (moi) et l’employée (Sakura), les périodes d’essai (deux mois dans notre cas), etc. et je rentre dans le vif du sujet : les horaires et les prix !

Nous sommes partis sur un accueil régulier : la Lueur sera gardée quotidiennement, et pas « une fois de temps en temps pour dépanner ». Pour ce type d’accueil, il existe deux types de garde :

  • en année « complète » : quarante-sept semaines de garde, et cinq semaines de congés, les mêmes que ceux auxquels tu as droit en tant que salariée. Autrement dit, si tu poses tes congés en même temps que ceux de ta nounou, ton bébé est gardé en année complète.
  • en année « incomplète » : moins de quarante-six semaines de garde, plus de cinq semaines de congés. Cette solution est envisageable si tu es enseignante, par exemple, et que tu as donc plus de semaines de congés que ta nounou. Ou bien si ton compagnon et toi ne posez pas tous vos congés en simultané. Ou encore si ta nounou prend quatre semaines de vacances l’été et une à Noël, mais que pour toi, il est inenvisageable de ne pas en prendre à Pâques et en février.

Selon le cas, le calcul de la mensualisation de ta nounou ne sera pas le même. Autant te dire que le calcul le plus simple, c’est celui de l’année complète. Mais comme nous, on aime bien faire compliqué, on a choisi l’année incomplète. On a même fait pire que ça : on lui a fait un contrat pour quatre mois de garde (ouais, j’annonce, c’est le BORDEL).

Voici nos conditions :

  • Ellana sera gardée de 9h30 (déposée par Papa) à 18h30 (récupérée par Maman) quatre jours par semaine (les lundis, mardis, jeudis et vendredis… Mamie prendra la relève le mercredi, puisque la nounou s’occupe de ses enfants ce jour-là).
  • Nous avons donc trente-six heures hebdomadaires, réparties sur… quinze semaines ! (Nounou avait deux semaines de congés déjà posées sur les quatre mois du contrat, et Monsieur Loup en prenait une autre.)
  • Le salaire horaire brut de ma nounou est de 4,43€. Mais ça, on s’en fiche : on ne paie que le net, c’est lui qui sert à nos calculs. Je paie donc Sakura 3,40€/h.

Voici le calcul pour une année complète : (nombre d’heures hebdo X 52 semaines)/12 = nombre d’heures mensuelles moyen.

Du coup, pour le salaire mensuel : nombre d’heures mensuelles moyen X tarif horaire de la nounou = salaire moyen de la nounou.

Et pour nous, notre calcul d’année très très incomplète : (36 heures hebdo X 15 semaines de travail)/4 [mois du contrat] = 135 heures mensuelles.

Nous avons multiplié ces cent trente-cinq heures par le salaire horaire de la nounou, ce qui nous a donné 459€ nets. Ça, c’est donc le salaire moyen que l’on doit lui verser par mois. Mais on a décidé de lui payer les congés mensuellement, on a donc ajouté 10% du salaire, ce qui donne 504,51€ nets.

Bon, je finis avec les chiffres parce que c’est vite chiant (mais je pense que c’est important de t’en parler, quand même !), il y a juste un dernier truc : les indemnités d’entretien ! Alors ce truc, c’est censé être évalué « d’un commun accord entre les parents et la nounou », et ça correspond aux frais qu’elle engage pour l’accueil de l’enfant (électricité, chauffage, ménage, renouvellement des jouets et du matériel, etc.).

Cette indemnité n’est versée QUE les jours où ton enfant est EFFECTIVEMENT gardé (je dis ça parce que si, par exemple, tu décides de garder ton bébé un jour qui n’était pas prévu, tu payes quand même la nounou comme une journée « normale », mais PAS l’indemnité d’entretien.

Chez Sakura, l’indemnité quotidienne est de 4,50€ (le minimum légal est de 2,65€ pour huit heures de garde ou moins, 2,99€ pour neuf heures et plus).

Enfin, on a décidé de ce que je devais fournir. En l’occurrence, les couches (lavables), les produits de soin (lingettes lavables, liniment, crème de change, sérum phy…), les vêtements, les biberons, et… le lait (tiré la veille, donc) !

Comment se passe la journée ?

Le matin, Monsieur Loup dépose la Lueur chez Sakura. Il lui dit comment elle va, si elle a dormi, si elle a mangé et à quelle heure elle s’est réveillée, etc. Il dépose le lait pour la journée, les couches, le change si nécessaire, et l’écharpe de portage avec laquelle il est arrivé.

Dans la journée, la Lueur a son coin, avec un tapis d’éveil, plein de jouets, un transat, et un lit parfait pour elle qui est encore toute petite, que la nounou a acheté exprès. Le mardi, la nounou, la Lueur, et l’autre enfant gardé vont à la ludothèque, et un vendredi sur deux, ils vont faire un atelier au RAM, avec d’autres nounous et d’autres enfants. Tous les matins, de 10 à 11h, ils vont se promener au parc, pour que le petit garçon puisse jouer avec les enfants gardés par les amies assmats de Sakura. Bref, la Lueur voit du monde, tout en restant dans un environnement très « familial ».

Quand je la récupère le soir, je remets l’écharpe de portage laissée le matin, Sakura me rend les couches sales dans un sac fait pour, ainsi que les biberons vides, et me fait un compte-rendu de la journée (avec heure exacte des changements de couche, selles, urines, fièvre ou non, durée des siestes, heures des sorties, activités, et si elle a eu du mal à s’endormir, si elle a réclamé les bras, etc.). On a un petit cahier de transmission, elle note tout et j’y précise le matin les infos de la journée (car le papa dort quand je m’en vais, et il mange les commissions !).

On signe une feuille très précise sur laquelle elle note quotidiennement les heures d’arrivée et de départ, qui lui sert de support pour calculer ce qu’on lui doit sur le mois. Chez elle, tout quart d’heure entamé est dû (attention au bavardage !), mais ça ne se passe pas pareil chez toutes les nounous ! Il faut bien en parler en signant le contrat.

Et un jour, il faut payer…

À la fin du mois, Sakura m’envoie la feuille de présence signée par nos soins quotidiennement, et un joli tableau excel avec tous les calculs faits tout seuls : combien d’heures chaque semaine, de jours de présence (pour le calcul des indemnités journalières), les 10% des congés payés (bon ça, c’est un bin’s, tu te renseigneras, hein !). Il y a une subtilité sur les jours fériés pendant les deux premiers mois de travail, qui ne sont pas payés à la nounou.

Bref, je paye Sakura par virement le dernier jour du mois. Puis je me rends sur Pajemploi, où je remplis mensuellement un petit formulaire précisant :

  • combien d’heures « normales » (celles prévues au contrat),
  • combien d’heures « complémentaires » (les heures en plus de celles prévues, quand mon train arrivait trop tard par exemple),
  • combien d’heures « supplémentaires » (au-delà de quarante-cinq heures par semaine, les heures sont alors « supplémentaires » et coûtent 25% plus cher !),
  • combien j’ai payé de jours de congés (par défaut : 2,5),
  • combien d’indemnités d’entretien,
  • et quel salaire j’ai versé quand.

Ensuite, Pajemploi s’occupe d’établir un bulletin de salaire pour Sakura, de transmettre tout ça à la CAF, qui effectue sur mon compte un virement de l’aide à laquelle j’ai droit dans le cadre du libre choix du mode de garde. Je ne sais plus lequel des deux organismes se charge de payer les charges (justement, ha ha) salariales, mais bref, c’est géré en dehors, quoi.

Voilà pour ce point un peu fastidieux sur le passage de la Lueur chez une nounou ! On se retrouve très vite pour parler de la crèche !

Et toi, ton enfant est chez une nounou ? Tout se passe bien ? Pourquoi as-tu choisi ce mode de garde ? Comment as-tu choisi la nounou ? Ça a été compliqué, de rédiger le contrat ? Raconte !

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !

Commentaires

28   Commentaires Laisser un commentaire ?

Miss Chat

Pfiou !!! Je trouve ça excessivement compliqué en comparaison de ce qu’on a ici pour les accueillantes autonomes… Celles-ci sont des indépendantes : cela veut dire qu’elles ont un numéro d’entreprise, sont donc considérées comme telles, ce qui change complètement la relation entre les parents et elles puisque c’est un rapport entreprise-client. Ici, tu signes un contrat fixé de commun accord, tu payes chaque mois le montant fixe déterminé par le contrat selon le nombre de jours par semaine et, si elle est conventionnée, tu reçois une fois par an une attestation fiscale pour ta réduction d’impôts. C’est tout.
Ca me fait rire aussi parce que, pour avoir utilisé pajemploi pour une mission de recrutement en France il y a 3 mois, j’ai trouvé leurs services HORRIBLES !
Bon, allez vivement que tu nous racontes la suite !! 😀 C’était super intéressant de voir un peu mieux comment fonctionne le système français des nounous ^^

le 08/12/2016 à 08h43 | Répondre

Chaperon Rouge

Ben, c’est pas si différent en fait!? le contrat est fait aussi d’un commun accord… mais avez vous un équivalent à la CAF, pour les aides au mode de garde? En fait c’est cette partie là qui rend la chose compliquée, je pense…
Pour ce qui est de Pajemploi, je n’ai rien eu à redire mais je n’utilisais peut etre pas la même partie de service que toi 😉

le 08/12/2016 à 13h19 | Répondre

Miss Chat

Ben si, c’est plus compliqué : vous devez apparemment calculer chaque mois combien doit lui être versé, en fonction des congés payés, des jours prestés, etc. Ici l’accueillante autonome demande par exemple 600€ par mois pour un 5 j/semaine et donc tous les mois, tu payes 600€. Peu importe tes vacances, les siennes, les maladies de ton enfant, les siennes, les absences… tu paies 600€ pour chaque mois écoulé où ton enfant est « inscrit » chez elle. Il n’y a que 2 documents émis : le contrat initial et l’attestation fiscale une fois par an.
On n’a (malheureusement) pas droit à une aide au mode de garde et c’est vrai que ça complique plus vos procédures. On reçoit des allocations familiales mensuelles qui sont identiques pour tous (ça ce sont les CAF qui s’en occupent mais ils ne font que ça ; et il n’y a pas qu’une seule CAF mais une dizaine, tu dépends de l’une ou l’autre selon ton employeur), on a droit à la déduction des impôts pour le montant payé en garde d’enfant… et c’est tout. Si tu vas en crèche publique, le montant mensuel est adapté à tes revenus mais c’est le seul endroit où l’état « intervient ».
Je crois que je vais faire un article sur les modes de garde en Belgique, en fait… 😀

le 08/12/2016 à 13h32 | Répondre

Chaperon Rouge

Mais oui! fais ça!
Nous le calcul permet de cibler… normalement tu payes la même chose tous les mois… mais mes mois étaient tous « particuliers », et comme je le dis plus bas, on avait une forte tendance à récupérer la lueur plus tard que prévu… il fallait donc payer pour ces minutes (heures) en plus! c’est normal! Mais dans un cas « simple », en année complète bien organisée, tu payes la même chose tous les mois.. On a aussi la déduction d’impôt, au fait. Mais comme ca se fera sur ceux de l’an prochain, je ne sais pas encore comment ca se passe ^^

le 08/12/2016 à 13h40 | Répondre

Madame confettis

Oui super idée. Je suis actuellement en pleines recherches de mode garde ici en Belgique et je trouve ça très compliqué d’accéder à des infos claires et concrètes. Un article serait super!

le 08/12/2016 à 16h37 | Répondre

virginie

En fait, ton récap est très clair à qui est au fait des méandres de l’administration française mais pourquoi ne paie-t-on que le net ? Non pas que j’ai super envie de payer plus mais je ne comprends pas du tout ce point. Merci de ton retour et de cet article 🙂

le 08/12/2016 à 09h19 | Répondre

Camomille (voir son site)

C’est la CAF qui prend en charge le brut (ou un autre organisme d’état, j’ai un doute !)

le 08/12/2016 à 10h28 | Répondre

Marie B

je crois que c’est directement les assedic qui payent les chargents. D’ailleurs si on abuse un peu trop sur le taux horaires, les charges ne sont plus déduites et on doit payer le brut, c’est pour éviter les abus.

le 08/12/2016 à 11h54 | Répondre

Chaperon Rouge

Ca m’avait surpris aussi mais j’ai pas gratté plus loin: avouons que c’est déjà assez galère à gérer avec le net… c’estun autre organisme d’état qui prend les charges, ce qui aide surement à l’embauche d’ailleurs…

le 08/12/2016 à 13h20 | Répondre

Weena (voir son site)

Le récap est super claire, j’y retrouve bien les démarches que j’ai du faire pour la nounou de FeuFolet …
Pour le reste, c’est beaucoup plus cool : pas de cahier de transmission, on discute de la journée quand elle me le ramène ou que je vais le chercher. Et heureusement que les quart d’heure entamé ne sont pas dûs vu comme elle est bavarde ^^

le 08/12/2016 à 09h39 | Répondre

Chaperon Rouge

haha ^^ ben moi j’apprécie ce petit cahier… déjà parce qu’on n’oublie rien, comme c’est soit papa soit maman l’autre peut aussi le lire, ensuite ca me fait un p’tit souvenir, et enfin, quand c’est ma maman qui allait la récupérer, je n’avais pas à la cuisiner pour savoir combien elle avait dormi… ce cahier restait dans le sac « de jour », du coup quand c’est sa tatie qui a gardé la Lueur, elle est tombée dessus et a aussi rempli une page, beaucoup plus « fun » bien sur mais quand même, j’ai trouvé ça chou ^^

le 08/12/2016 à 13h23 | Répondre

Camomille (voir son site)

Chaque quart d’heure est du ! Jamais vu ça !!
Le cahier de transmission, je trouve ça vraiment chouette.
Par contre ici, je fais l’inverse. Je remplis pajemploi avant de payer la nounou. Comme ça, elle peut voir ma déclaration et me dire si elle n’est pas d’accord ou que je me suis trompée de champ. J’aime beaucoup ce mode de fonctionnement.
Ah ! et les 25% en plus pour les heures supplémentaires ne sont pas obligatoires. C’est marqué dans le contrat et c’est la nounou qui fixe le surcoût.

le 08/12/2016 à 10h31 | Répondre

Chaperon Rouge

Alors dans l’ordre:
-le coup du quart d’heure dû, moi j’ai trouvé ça normal (et même assez cool: chez certaines nounous, c’est la demi-heure… ou l’heure!!!). C’est une façon de se protéger des abus!
-Pour les heures sup’, on n’en a jamais fait et on savait que même en poussant on en serait loin, donc on s’en est pas inquiétés… c’est ce qui est inscrit dans le contrat « standard »
-Pour la fiche de paye, pajemploi demande QUAND a été versé le salaire… donc pour nous, c’est qu’il fallait d’abord payer. Mais notre système fonctionnait un peu comme le tien: la nounou faisait son tableau, je validais et me basais dessus pour payer (il nous est arrivé d’avoir un léger décalage car elle oubliait de compter une journée etc. donc je lui renvoyais mis à jour pour validation)

le 08/12/2016 à 13h28 | Répondre

Madame D

Rhaa c’est compliqué !!!!!!!!! J’aime la crèche. Et quand l’année prochaine je n’aurais pas le choix, je compte sur toi pour une formation !

le 08/12/2016 à 11h15 | Répondre

Chaperon Rouge

Hahaha, non mais c’est clair que la crêche est teeeeeeeeeeeellement plus simple! mais à toute la Tribu, je suis sure qu’on saura t’aider et te rassurer ;p Etoile est devenue experte maintenant aussi mdr

le 08/12/2016 à 13h29 | Répondre

Léna

Bonjour,
J’ai eu une première ass mat’ pour laquelle on a fonctionné exactement comme ça… ce n’était pas ma tasse de thé.
Puis une deuxième, qui ouf, garde chez elle mon stock de couche, de rechange…je lui amène juste mon lait tiré et les repas que j’ai préparé (elle les fait aux 15 mois de l’enfant). Elle n’est jamais à la minute et ne facture pas les retards, on n’en abuse pas, nous sommes ponctuels, même quand je lui ai amené bébé 1 à 22h30 pour la naissance de bébé 2, même la seule et unique fois où sur un malentendu on a « oublié » bébé 1 chez elle… On part du principe que ça fonctionne dans les deux sens, si elle a besoin d’une demi journée on ne la defalque pas de son salaire.
Pas de cahier chez nous mais de longues transmissions orales

le 08/12/2016 à 11h38 | Répondre

Chaperon Rouge

Ah bah bravo! on oublie de récupérer ses enfants! Lol

Non mais pour les couches, elle garde celles du petit garçon chez elle, c’est juste que comme je suis au « tout lavable », je vais pas la laisser se démerder avec la lessive! 🙂 Donc oui, on remmenait le sale le soir, et on lui amenait du propre en remplacement le matin suivant ^^

Pour le quart d’heure entamé, ne perdons pas de vue que nous étions ensemble pour seulement 4 mois, il est difficile dans ce cas de se dire « bof, on rattrapera ». C’est une façon pour elle de se protéger des abus, et je trouve ça parfaitement normal! Il y a aussi le fait qu’elle est étrangère, donc pas forcément à l’aise avec notre façon de faire, elle s’est contenté « d’alléger » ce qui est prévu au contrat « basique » proposé par le RAM (toute heure entamée est dûe). Enfin, nous travaillons tous deux à Paris, à 1h de train de chez la nounou. Ca nous arrivait donc TRES régulièrement de récupérer Ellana en retard. Il me semble donc normal de payer ce temps de garde supplémentaire!

le 08/12/2016 à 13h35 | Répondre

Madame Vélo

J’avoue que j’aimerais bien avoir un petit carnet de suivi aussi. Par contre elle est cool car elle nous fait entièrement confiance pour les horaires et le calcul à la fin du mois. Elle n’est pas à 5 min près et ça va dans les 2 sens. Mais je confirme, l’année incomplète sur des semaines non complètes c’est galère à tout comprendre !
Je rajouterais 2 exemples de pourquoi l’année incomplète peut être intéressant : en cas de RTT pour au moins 1 des parents (par ex mon mari a 7 semaines de congé+RTT sur l’année, donc plus que les 5 semaines de la nounou) et les congés décalés : elle les prend en août tandis qu’on les prend en juillet !
En tout cas ton article est très clair, c’est cool, bravo d’avoir réussi à tout démêler pour les lectrices/lecteurs novices en la matière !

le 08/12/2016 à 13h46 | Répondre

Chaperon Rouge

Ah! Merci cest gentil!!! Cest un tel sac de noeud… Et encore tu vois, j’ai oublié des trucs et y en a d’autres que je croyais immuables et qui ne le sont pas ;p pour le temps facturé cest bien sur a chacun de voir, comme je l ai dit plus haut ca ne m a pas perturbé,on m a toujours dit « toute peine mérite salaire » et j aurai peur d empiéter sur son temps de famille (après tout, elle travaille chez elle!) sans savoir lui montrer que j en avais conscience… On était souvent en retard a cause des trains…

le 09/12/2016 à 08h14 | Répondre

Madame Bobette (voir son site)

Merci pour ce récap, j’en aurais bien eu besoin au moment de l’embauche de mon ass mat! C’est assez bien résumé et expliqué.
Je reviens sur ce qui a été dit dans les commentaires, les heures supplémentaires ne sont pas forcément majorés de 25%, dans la convention, c’est une entente entre les 2 parties, salarié et employeur. Pour moi, elles ne sont pas majorées. Mais effectivement dans le contrat type de l’association des nounous, elles le sont et on le vend comme acquis… Nous restons l’employeur et il ne faut pas hésiter à lire la convention et négocier. Nous avons d’ailleurs fait notre contrat et pas celui de l’association.
Pour les frais d’entretien, je suis à 3.30 car journée de 9h30. 3€ c’est pour une journée de 9h il me semble, ensuite il faut rajouter environ 30 centimes de l’heure. La nounou voulait nous faire payer 3€ mais nous avons refusé car ce n’était pas le minimum légal et nous sommes responsables et attaquables en tant qu’employeur.
J’ai également un carnet de suivi, c’est hyper pratique, surtout au début quand on a une obsession pour les heures de biberon, selle ou autre ^^

le 08/12/2016 à 14h47 | Répondre

Madame Bobette (voir son site)

et je rajouterais que je trouve ça très dur pour la facturation du quart d’heure mais effectivement, j’ai rencontré des nounous qui facturent l’heure pour 5 minutes. C’est vraiment des questions à poser lors de l’entretien. Ici, ça m’ait déjà arrivé d’avoir 30 minutes de retard mais j’ai la chance que ma nounou ne le facture pas. Bien entendu, je n’en abuse pas et c’est vraiment des cas de forces majeures.

le 08/12/2016 à 14h49 | Répondre

Chaperon Rouge

Le problème c’est qu’on avait souvent des « cas de force majeure ». C’était rarement plus d’un quart d’heure mais ça + ca + ca… Et puis franchement elles sont payées une misère je trouve normal de rallonger la sauce autant que possible ^^

le 09/12/2016 à 08h18 | Répondre

Chaperon Rouge

Eh oui! On est responsables! Quoi que suis pas sure qu’une nounou ait déjà emmené un employeur au prud hommes ^^ cest aussi pour ça que nous sommes restés sur le contrat « de base »: Il nous garantissait quand meme d éviter les faux pas par inexpérience…
Comme dit plus haut, on savait qu’on ne ferait pas d heures sup donc on ne sen est pas occupé.

le 09/12/2016 à 08h17 | Répondre

Madame c

Merci pour ce témoignage.
Petite question, après impôts, CAF etc., Ca revient combien de l’heure ?
Merci

le 08/12/2016 à 21h05 | Répondre

Chaperon Rouge

Cest une treeeeees bonne question a laquelle je ne saurai répondre: Je n’ai pas encore eu ma déduction d’impôts… Mais je ferais un récap budget a la fin de cette série de chroniques ^^

le 09/12/2016 à 08h20 | Répondre

Tamia (voir son site)

Merci pour cet article très clair qui permet d’y voir plus clair !
On y est pas encore, mais il va falloir que nous songions à un mode de garde… Ton témoignage pourra nous être précieux dans quelques mois !

le 08/12/2016 à 22h28 | Répondre

Chaperon Rouge

Hihi merci! J espère que ça pourra t aider mais vraiment si j’ai un conseil dans tout ça: Va au RAM! Ils restent le meilleur appui pour toutes ces démarches…

le 09/12/2016 à 08h21 | Répondre

Mrs Paillettes (voir son site)

Comme quoi on a vraiment toute notre fonctionnement bien à nous avec nos nounous. En ce qui me concerne on est sur une année complète, pas de bulletins horaires, Chouchou va chez la nounou 4 jours par semaine, je ne travaille pas le mercredi.
Et les frais d’entretiens englobent plus de choses en ce qui nous concerne : repas du midi, encas dans la matinée, goûté, matériels d’activités…
c’est cool d’avoir un descriptif détaillé comme ca ? Ca m’a permis de comparer et pour le deuxieme on va peut être devoir changer de nounou (à mon grand désespoir) alors je pourrais m’appuyer sur ton article ??

le 12/12/2016 à 08h50 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?