Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Mon enfant croit au Père Noël alors qu’on avait choisi de ne pas lui faire y croire


Publié le 16 décembre 2018 par Madame Biologie

À l’approche des fêtes c’est un thème récurrent qui revient titiller l’esprit des jeunes parents : faire croire ou non au Père Noël.

Petite on m’y a fait croire. Je me souviens qu’un jour j’ai remarqué que le papier cadeau était le même que celui stocké dans le bureau. J’en ai parlé à ma mère et elle a avoué THE secret. J’étais l’aînée d’une fratrie de trois alors je me suis sentie privilégiée, comme si j’avançais un peu dans le monde des adultes.

Aucun traumatisme donc. Et a priori encore moins pour mon mari qui était plutôt neutre sur la question avant que je lui en parle. M. Biologie se prend souvent pour la Suisse en même temps ! Mais bref, on a tout de même décidé que non on ne ferait pas croire au Père Noël.

Quoi ? Comment ? Mais vous allez lui enlever toute la magie des fêtes ! Tiens prends des boules à paillettes dans la tête !

Alors non. Pour moi la magie ne tient pas à ce vieux monsieur barbu inventé par une marque de soda américaine.

Pour moi la magie des fêtes c’est les lumières qu’on installe, les couleurs qu’on choisit pour la décoration qui vient habiller nos intérieurs, les plaids qui réchauffent nos extrémités glacées, les chocolats chauds et les douceurs à la cannelle qui réconfortent nos papilles, les cadeaux qu’on prend soin de choisir et qu’on emballe dans un joli papier décoré par des petites mains, le plaisir de se retrouver en famille autour d’un repas à cuisiner et à déguster … la magie on la met là où on veut.

Tous les ans depuis la naissance de mon chaton, on ne se cache pas pour préparer les cadeaux, les 2 dernières années il m’a même aidé à faire les paquets et à les décorer.

Et pourtant, il croit quand même que c’est ce vieux en rouge qui lui apporte ses cadeaux … Et moi je crois que la magie réside aussi dans l’imaginaire des enfants.

Imagine la puissance de celui-ci pour croire contre toute attente !

Alors on lui a raconté la légende. Il y croit comme aux dragons et aux pouvoirs magiques. Il s’imagine le Père Noël voyageant sur son traîneau. D’ailleurs celui de l’école c’est le vrai parce qu’il a une belle longue barbe. Les autres sont trop moches !

Grace à papi et mamie (pas merci hein !) on a aussi eu droit à la petite souris et aux cloches. Là honnêtement, la légende, tout ça, je pouvais pas. On lui a juste demandé s’il trouvait ça logique : non. Pouf voilà finito !

Et à chaque fois qu’il nous parle du Père Noël, on lui demande ce que lui en pense, comment il croit que ça va se passer. On ne le contredit pas mais on le fait s’interroger, on n’abonde ni dans un sens ni dans l’autre. Il trouvera les réponses qui lui conviennent.

C’est chouette parce qu’on ne se prend pas la tête à savoir si on peut s’offrir les cadeaux avec la famille qu’on ne voit que le 24 mais qu’il n’est pas encore minuit (les miens sont les seuls enfants de ce côté, ça aide à rester zen). On ne se prend pas la tête à élaborer des stratagèmes pour conserver le précieux secret. On ne se s’embourbe pas dans des mensonges toujours plus gros pour répondre aux questions de plus en plus pertinentes.

On me demande souvent comment on fait avec nos enfants à qui on n’a pas voulu cacher la terrible vérité (vos familles vous aiment et vous pourrissent avec une montagne de cadeaux !), on me demande souvent comment ça se passe avec les autres enfants, s’ils ne risquent pas de tout révéler. Le fait est que pour le moment la question ne s’est pas posé. Mon chaton n’a pas été l’horrible dénonciateur qu’on nous prédisait.

Peut-être que je reviendrai t’écrire à nouveau sur le sujet avec la chouquette qui n’a pas l’air en reste niveau vivacité d’esprit. Prochain noël, elle devrait papoter sévère !

Crédit toutes photos : personnelles.

Et chez toi, on y croit ou pas ? C’est pas trop dur niveau organisation ?


Guide accouchement


Tu en as marre de courir les magasins pour les fringues des enfants ? Et ce tous les mois, vu à la vitesse à laquelle ils grandissent ? Et je ne parle pas du petit qui hurle (que ce soit le tien ou celui d’une autre, grrr) parce qu’il ne veut pas essayer ce pull-là… Et si tu recevais directement chez toi de jolis looks (du 1 mois au 14 ans !) à essayer TRAN-QUILLE-MENT. Ça va ? Tu gardes et tu payes. Ça ne va pas ? Tu renvoies gratuitement. Bref, viens vite tester Little Cigogne !

Commentaires

10   Commentaires Laisser un commentaire ?

Gwen

Mon fils n’a que deux ans donc pour l’instant il s’en fiche un peu de Noël (sauf ouvrir les cadeaux, ça il adore !) et quand on voit un père Noël on lui dit juste que c’est le père Noël, c’est tout. Il décidera de lui même s’il veut y croire ou non et j’irais dans son sens. Je ne veux pas lui imposer d’y croire mais je veux le laisser rêver s’il en a envie. Ça reste quelque chose de magique pour les enfants. Par contre il ouvrira des cadeaux le 24 au soir dans ma famille et le 25 après midi dans celle de mon mari, question d’organisation !

le 16/12/2018 à 07h52 | Répondre

Elisa (voir son site)

Mon fils croit en Saint-Nicolas car oui, nous lui avons mis dans le crâne (si ce n’est pas nous, c’est l’école de toute façon), à la petite souris, pas aux cloches (je lui ai dit que c’était des conneries, enfin, pas comme ça, bien sûr). Je lui ai dit que le père noël ne passait pas en Belgique mais manque de bol pour moi, d autres lui ont dit que oui. Pas évident tout ça, en fait.
Cette année, pour la première fois, il m’a demandé si saint Nicolas existait vraiment ou si c’était les parents. Je lui ai demandé ce qu’il en pensait et il m’a répondu qu’il ne savait pas…On en est donc arrivés là.
Perso, j’y ai cru jusqu’à 5,5 ans (ma cousine ayant cafté). Mon frère jusqu’à 8 et cela a été un vrai traumatisme pour lui de découvrir que tout ça n’était qu’une grande supercherie. Voili, voilà.

le 16/12/2018 à 11h21 | Répondre

Jubijoba

Français vivants en Belgique, mon fils de 2ans1/2 adore Saint Nicolas, le Père Noël, et toutes les occasions d’avoir des cadeaux ! On joue le jeu en lui disant que c’est eux qui apportent les cadeaux, mais en même temps on n’en rajoute pas et le jour où il posera des questions on y répondra honnêtement. Je me rappelle encore le jour où j’ai réalisé que le père Noël n’existait pas, ça m’a paru naturel et pas dérangeant, Noël a continué d’exister et au fond de moi je savais déjà que c’était imaginaire. Mais je me rappelle aussi avoir aimé jouer a chercher des traîneaux dans le ciel et a essayer de surprendre le père Noël dans le salon ! Les enfants ont l’habitude de mêler réalité et imaginaire, ils savent qu’ils ne vont pas vraiment tomber dans la lave si ils glissent du bord du trottoir sur lequel ils avancent en faisant bien attention a ne pas dépasser des bords des pavés, mais ça les amuse quand même. Peut être que si on n’en fait pas trop et qu’on laisse les choses se faire naturellement ça peut être un bon souvenir non traumatisant le père Noël 😉.

le 16/12/2018 à 12h12 | Répondre

Madame D

Un peu pareil ici. Mais à 5 ans maintenant j’ai réussi à trouver le compromis. Comme à cause de l’école et des gens autour d’elle qui lui parlent sans arrêt du père noël, elle y croit. Mais du coup je lui ai expliqué que le père noël n’emmenait qu’un seul cadeau par enfants. Et que les autres çà venait de nous et de la famille et des amis qui l’aiment. Donc elle m’a vu faire les paquets cadeaux. Elle sait que je lui en ai acheté. Elle a même fait une demande spéciale à ma sœur. Je pense qu’elle a compris. Le plus galère c’est les autres enfants de la famille qui eux y croient à 100%. Avec le verre de lait et les gâteaux … mais c’est pas à nous de nous conformer à ce que veulent les autres. Et tant pis si elle dénonce tout ça !
Et je suis totalement d’accord avec le fait que la magie de Noël ce ne soit pas qu’une histoire de père noël. Jadooore vraiment la période de noël. Mais j’y ai jamais cru au père noël.

le 16/12/2018 à 14h22 | Répondre

Chaperon Rouge

Ici on est complètement sur la même politique que toi. Jusque la tout allait bien. Et puis l’école est arrivée… La Lueur est rentrée vendredi en me disant qu’elle avait vu « un père Noël » (on était content qu elle dise pas LE) et TT ce qu’elle en retient c’est qu’il leur a donné des chocolats parce qu’il est cool et qu’il aime bien les enfants ^^ en attendant les cadeaux déjà près s’empilent dans la maison a sa vue sans que ca ne soulève de question!

le 17/12/2018 à 00h09 | Répondre

marie

Bonjour !
je voulais juste réagir à la phrase « Pour moi la magie ne tient pas à ce vieux monsieur barbu inventé par une marque de soda américaine. » je suis assez d’accord sur le fait que Noël ne tienne pas sur le seul personnage du Père Noël par contre ce n’est pas la fameuse marque de soda américaine qui l’a inventé ! si vous voulez en savoir un peu plus sur ces origines je vous conseille ce billet de blog https://santaisgreen.com/2018/12/06/le-pere-noel-na-pas-toujours-bu-du-soda/

le 17/12/2018 à 08h50 | Répondre

Marjolie

Il y a même un article tout récent sur Dans ma tribu!
http://www.dans-ma-tribu.fr/importance-pere-noel-1/

le 18/12/2018 à 10h28 | Répondre

Weena (voir son site)

Ici, on avait choisi la « neutralité », c’est à dire ne pas choisir (comme les cloches et la petites souris, ce sont des histoires comme les autres). On a toujours parlé des cadeaux devant eux, parfois ils les voient avant et après emballage, etc. Cette année, FeuFolet a 4 ans et clairement, avec l’école, il est à fond dedans, c’est trop mignon 😄, mais on ne fait rien pour l’encourager : on fait un noël fractionné, donc il y aura plusieurs « passages », je laisse son imagination se charger de combler les trous/lacunes/imprécision 😉

le 17/12/2018 à 10h36 | Répondre

Maye

Voilà c’est exactement ça ! Ce n’est pas parce qu’on ne souhaite pas faire croire au Père Noël qu’on va dénoncer systèmatiquement et dire « noooon ça n’existe pas tu entends ça n’exiiiiiste paaaaas tout est mensonge et manipulation ! ». Évidemment qu’on laisse les enfants rêver, mais il y a un fossé entre laisser l’enfant faire sa sauce et trouver des stratagème plus gros que nous pour être absolument certain qu’il y croit….

le 17/12/2018 à 11h01 | Répondre

Baloo

Hello,

encore loin d’être maman, je me souviens cependant que quand j’étais pette, je croyais fermement en l’existence du père Noël. Pourtant, jamais mes parents nous l’ont fait croire. (je viens d’une famille à tradition chrétienne) De plus, ayant des grands-parents et oncles et tantes très à cheval sur les principes, nous savions qui nous avait offert quoi et devions (mais c’est normal en fait) les remercier de leurs attentions.
Donc d’où venait cette croyance? Tout simplement de l’atmosphère ambiante, des autres enfants dans la cour, des pères noel dans les supermarchés etc. En grandissant j’ai compris que en fait il n’existait pas, sans traumatisme du coup.
Quand à la petite souris, elle était bien présente chez nous en tout cas, parfois mélangée avec la fée des dents. Et pour Pâques, j’ai eu droit à tout je crois (lièvre, poule, cloches…)

le 19/12/2018 à 21h05 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?