Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Et vous savez ce que c’est ?


Publié le 10 mars 2017 par Camomille

A chaque fois, cette question me laisse perplexe*. Comme s’il y avait un risque que j’ai un girafon ou autre dans le ventre… Et pourtant, ce n’est pas une question isolée. Non, j’ai du l’entendre des dizaines de fois, de tout horizon. De la mamie dans le bus qui doit probablement s’ennuyer au collègue qui veut faire la conversation… A chaque fois, j’ai eu envie de répondre « un bébé » en prenant un air blasé. Mais à chaque fois j’ai haussé les épaules en répondant qu’on ne savait pas. Parce qu’évidemment, je sais – comme tout le monde – que derrière cette question, c’est le sexe de bébé qui est abordé.

Crédit photo : RebeccaVC1

Et c’est là que ça se gâte. J’ai eu droit à plusieurs « mais comment ça se fait ?! Bidule est enceinte de moins longtemps que toi et elle sait déjà elle ! » ou sa variante « oh ! mais je croyais qu’à ce stade de la grossesse on pouvait savoir ! il était mal positionné ? » Me voilà à expliquer (encore et encore…) que oui, je pourrais savoir mais que non, ce n’est pas une obligation. Et que dans notre cas, nous avons choisi la surprise. Et après je me sens obligée de me justifier : « comme on a déjà un garçon et une fille, je sais ce que ça fait d’attendre l’un ou l’autre. Là, je voudrais voir ce que ça fait d’attendre une surprise » ou encore « de toute façon, on a déjà tout, que ce soit pour fille ou garçon »

Bien mal m’en prend ! La réaction est toujours la même : « ah oui, vous vous en fichez, vous avez déjà les deux » Mais pourquoi ?! Justement, on a déjà les deux, on a pu comparer. Et je vais t’avouer : j’ai une préférence. Et l’Homme aussi. (d’ailleurs, ce n’est pas la même, comme ça, il y en aura au moins un de nous qui aura ce qu’il veut !) Mais une fois qu’on m’a assené cette « vérité », comment en discuter ? Comment ne pas culpabiliser de préférer un sexe à l’autre ? Évidemment, j’aime Alphonse et j’aime Ernestine. Ce sont mes enfants et pour rien au monde je ne les échangerai contre d’autres. Alors je me tais et je change de conversation. Et ensuite, je rumine.

Car je dois avouer que j’adore acheter des petites robes. Plein. J’adore voir les cheveux de ma fille pousser et m’imaginer les coiffer dans quelques années (pour l’instant, elle est encore très récalcitrante !) et j’aimerai beaucoup pouvoir remettre tous ces vêtements trop mignons à mon bébé. C’est superficiel ? Complètement ! Mais que veux-tu, c’est comme ça.

Et puis, il y a la relation mère-fille. Je m’entends très bien avec ma mère, tout comme ma sœur. Mon frère, c’est un peu plus compliqué. Nous dirons qu’il n’est pas communiquant (même si tout se passe bien) Ainsi, pour moi la relation mère-fille est une relation magique que j’espère vivre aussi avec ma (mes ?) fille(s). Parce qu’on le sait toutes, la relation avec la belle-mère est rarement aussi simple ! Alors pour toutes ces raisons, j’avoue, j’aimerai avoir une seconde petite fille. Et comme ces raisons ne sont pas très profondes, si j’ai un garçon tant pis. Je serai contente aussi. De toute façon, on ne fait pas un bébé pour avoir une fille ou un garçon. Et tant qu’il est en bonne santé, tout va bien. Mais si on pouvait arrêter de me dire ce que je veux (ou ne veux pas) sur le ton de l’évidence, j’avoue que ça me ferait beaucoup de bien !

Je ne connais pas le sexe mon 3ème, je garde la surprise pour la naissance. Mais ça ne m’empêche pas d’espérer (secrètement) que ce soit une petite fille !

*tout comme sa variante post-accouchement « et tu le nourris ? » non non, je le laisse crever de faim !

Et toi ? Tu veux connaître le sexe de ton bébé ? Tu as une préférence ? Comment ton entourage réagit ? Raconte !

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !

Commentaires

15   Commentaires Laisser un commentaire ?

Banane

Pour ce qui est de la question, j’ai une théorie (pas plus idiot de réfléchir à ça que les chercheurs qui font une thèse sur le meuglement des vaches européennes, non? 🙂)
Deja les gens n’ont pas envie de dire le mot sexe, comme dans « vous connaissez le sexe? ». Et le question « est-ce que vous savez…? » est moins directe que « c’est une fille ou un garçon? », car dans le premier cas vous avez plus de liberté pour dire que vous savez mais ne souhaitez pas partager la nouvelle.
Bref, cette question m’a interpellée à chaque grossesse mais je me rends compte que dans la position inverse j’ai mis du temps à trouver la bonne formulation. Quand j’ose demander (aux proches, donc) je dis « Et vous voulez garder la surprise? » (si c’est un girafon avouez qu’ils seraient bien surpris, non?) 😉

le 10/03/2017 à 08h03 | Répondre

Madame Fleur (voir son site)

Mon mari quand on lui posait la même question répondait invariablement, c’est un chat !!!
Au final, que tu saches ou pas les gens sont toujours plus curieux que toi. Quand c’est pas le sexe, c’est le prénom, si c’est pas le prénom, c’est encore autre chose 😁
Et j’avoue moi je voulais savoir car j’avais une grosse préférence, mais maintenant qu’elle est exaucé pour une second, je crois que je serais capable de pas savoir 😊

le 10/03/2017 à 08h48 | Répondre

Maria

Je n’ai pas vraiment reçu à comprendre ce qui te gêne.
C’est que la question te soit posée par des parfaits inconnus ? Qu’elle te soit posée tout court ? La réflexion qui suit ta réponse? Ou que tu aies une préférence pour une petite fille ?

Perso la question me paraît être une question de base pour quiconque s’intéresse à une grossesse. Et la réponse (fille, garçon, inconnu…) n’est pas vraiment importante.

En tant qu’inconnu voulant lier la conversation ou en tant qu’ami, qu’est on censé demandé ?
Parce que toutes les autres questions me paraissent bien plus personnelles.

le 10/03/2017 à 09h47 | Répondre

Claire Gezillig (voir son site)

Je me trompe peut-être mais il y a aussi la question de la formulation : « vous connaissez le sexe ? » passerait bien mieux que « vous savez ce que c’est ? »

le 10/03/2017 à 10h32 | Répondre

Maria

Là je suis d’accord, la question n’est pas la plus élégante. Après je ne suis pas choquée car on doute bien que ce n’est pas pour demander si c’est une citrouille ou un giraphon. Mais bon chaque femme doit avoir sa sensibilité.

le 13/03/2017 à 00h45 | Répondre

Madame Pinpon

Je trouve aussi que ça montre l’intérêt et la joie d’une grossesse, c’est la question la plus « simple » à poser (c’est toujours mieux que si on te demandait si tu digères correctement où si tu as une vie sexuelle malgré la grossesse ^^)
Parce, n’ayant jamais été enceinte, je trouve toujours chouette de voir un bidon rond, mais je me trouve un peu gauche de vouloir en discuter sans savoir comment s’y prendre sans paraître pour une ignorante ou gêner… Et mine de rien récolter des infos pour mes futures grossesses, je suis pas contre non plus, mais faut bien aborder le sujet en douceur quoi 🙂

le 10/03/2017 à 11h09 | Répondre

Aude

A cette fameuse question !!!! Contrairement à toi je le disais un bébé 😋. Mon mari et moi savions le sexe mais ne voulions pas le dire. À chaque fois la même réaction : « bas pourquoi ?! Et comment on va faire pour le cadeau. » Donc je répondais : il y a pleins de couleurs mixtes très belle.
Quand au prénom… la plus part savait nos goûts. C’est pour cela qu’on ne voulait pas dire le sexe pour laisser une part de mystère.
Les gens sont intrusifs parfois.
Pour la préférence je pense qu’on a en à tous une plus ou moins prononcé ou avouez, mais ca ne regard pas les gens si on ne veut pas la dire. Pour ma part je pensais ne pas avoir de préférence. La deuxième écho a été révélatrice de cette préférence. C’était bien sûr le sexe opposé à celui qu’on avait. Maintenant tout va bien. Une fois que bébé né il n’y a plus de préférence.
Belle rencontre ! Et bon courage avec tes 3 amours.

le 10/03/2017 à 10h11 | Répondre

Tamia (voir son site)

La formulation de la question est toujours hasardeuse !
Il nous est arrivé de répondre par des réponses farfelues à cette question : un chien, un chat, un kangourou…
Sinon, plus globalement, le fait de ne pas vouloir savoir si c’est une fille ou un garçon n’est pas toujours bien compris que ce soit par l’entourage ou par des inconnus. Et je trouve que c’est plus les remarques qui en découlent qui sont pénibles, plus que la question, mal formulée… Du genre : « Mais pour la décoration ? Pour les vêtements ? » Pour la décoration, on avait envie de couleurs neutres, donc fille ou garçon on s’en fiche ! Et pour les vêtements : ben, on choisit des tenues qui nous plaisent !

le 10/03/2017 à 10h50 | Répondre

Julie

Haha j’ai aussi eu cette question 🙂 à un collègue, j’ai répondu « un bébé » et il a rigolé.
L’importance donnée au sexe du bébé m’énerve un peu. Le pire a été avec mes parents: après l’échographie, je leur ai fait la liste de tous les petits organes du bébé. Leur seule réponse: « mais c’est un ggarçon ou une fille? ». Franchement, j’étais juste super heureuse que le coeur, le cerveau etc. soient comme prévu..

le 10/03/2017 à 11h46 | Répondre

Miss Pop

Comme Maria, je ne comprends pas pourquoi c’est génant. Je pose aussi cette question aux futures mamans et il n’y a pas à le prendre mal!! Alors oui, on pourrait demander « c’est une fille ou un garçon? » « Vous connaissez le sexe? » etc mais au final, c’est le même sens. Moi j’aimais qu’on s’intéresse à mes grossesses lorsque j’étais enceinte. Donc je répondais avec le sourire à cette question que l’on m’a posée des dizaine de fois,! Je n’y voyais aucune curiosité mal placée!!

le 10/03/2017 à 12h54 | Répondre

Gwen

Pareil que Maria et Miss Pop, je ne vois pas ou est le mal en posant cette question, même venant d’inconnus.. Au contraire, c’est la question à poser à une femme enceinte quand on s’intéresse un peu à elle et moi j’ai adoré dire à tout le monde le sexe de mon bébé 🙂

le 11/03/2017 à 06h13 | Répondre

Popie (voir son site)

J’ai tellement de mal avec l’appropriation des autres de notre corps et de ce qu’on ressent ou doit ressentir pendant la grossesse. Les grossesses et les enfants sont des sujets sur lesquels les gens ont forcément un avis et tiennent absolument à le partager avec toi, en te l’imposant bien sûr la plupart du temps. Tu as le droit d’avoir une préférence, ça ne se choisit pas et tu n’as pas à te justifier de ne pas souhaiter connaître le sexe, et ça ne veut aucunement dire que tu t’en fiches. Les gens entendent une phrase et pense immédiatement comprendre toute la complexité de ton ressenti derrière.. quel manque d’humilité de leur part.

le 11/03/2017 à 07h43 | Répondre

Madame Lavande (voir son site)

C’est LA question qui arrive en général en premier dès que le bidon commence à se voir ! Bon, moi je suis tellement curieuse que je sais que jamais je n’arriverai à garder la surprise. Mais c’est vrai que la formulation de la question est parfois hasardeuse… En général je demande plutôt « et vous savez si c’est une fille ou un garçon? »

le 13/03/2017 à 11h49 | Répondre

Camomille (voir son site)

Pour répondre à celle qui ne me comprennent pas ou ont mal compris. Ce qui me gêne, c’est la formulation. Demander le sexe du bébé me semble effectivement complétement normal. Ensuite, ça me dérange toujours un peu quand on me dit ce que je dois penser. Si on me demande si j’ai une préférence, j’en discute avec plaisir. En revanche, une fois qu’on m’a dit que je m’en fichais c’est beaucoup plus dur d’en discuter !

le 13/03/2017 à 20h26 | Répondre

Madame D

Haha. Je suis en train d’écrire un article sur le même thème. Moi aussi j’ai une préférence. Et c’est pour ça que je voulais savoir le sexe. J’ai trop peur d’être déçu à la naissance. La au moins ca le laisse le temps de m’y faire.
Mais je suis admirative de celles et ceux qui se gardent la surprise !!!

le 05/04/2017 à 05h09 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?