Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Je ne serai pas « forcément » une bonne mère !


Publié le 30 octobre 2015 par ptite grenouille

Je me présente : éducatrice de jeunes enfants de 28 ans, je fais bien mon métier, j’aime m’occuper d’enfants, me poser des questions et résoudre des problèmes. Je conseille les parents quand ils ont des interrogations sur leur enfant de moins de 3 ans… Et pourtant, NON, je ne serai pas forcément une bonne mère !

Je sens déjà que quelques amies s’éloignent quand elles sont enceintes, et modifient leurs interactions avec moi en une simple relation de conseil… Et ce phénomène touche même ma sœur : j’ai dû lui expliquer que j’étais avant tout la tata de son fils, avant d’être une éducatrice !

Mère et bébé

Crédits photo (creative commons) : miweme

« Toi, t’auras pas de soucis, de toute façon, tu t’y connais ! »

Cette phrase, je l’entends souvent… et elle me met une pression de dingue ! Oui, oui ! Bon, ok, je suis quelqu’un de très stressé par nature, mais je peux vous dire que le regard des autres est vraiment pesant…

Je n’ai pas encore d’enfant : nous essayons d’en avoir, mais pour l’instant, la nature ne nous a pas suivis… Et pendant ce temps d’attente, les angoisses arrivent.

Oh, rien de bien exceptionnel, je pense ! Le genre de questions que peuvent se poser toutes les futures mamans :

  • Est-ce que je l’aimerai ?
  • Est-ce que je serai une bonne mère ?
  • Comment se passera l’alimentation ?
  • J’aimerais bien l’allaiter, est-ce qu’il/elle voudra ?
  • Comment vont se passer les premiers jours ?
  • Est-ce que le papa et moi aurons les mêmes idées au quotidien ?
  • Etc.

Mais « tu es éduc, tu sais, toi ! »

Eh bien non ! Oui, je sais proposer des activités aux bouts de chou de moins de 3 ans, oui, je sais changer une couche, donner un biberon, parler gentiment, je sais aussi globalement à quel âge ils savent faire telle ou telle chose…

Mais ce ne sont pas mes enfants, et quand je rentre chez moi, je suis juste une femme. Pas une mère qui doit gérer le repas du soir, cuisiner, faire le bain, faire le coucher, acheter les vêtements, trouver le bon équilibre entre faire plaisir à son enfant et l’aider à grandir en lui fixant des règles… Non ! Moi, je ne sais que fixer les règles en collectivité, où l’affectif n’entre que très peu en jeu !

J’ai quelques appréhensions. Je sais que je suis scrutée par les autres car, moi, je dois bien les éduquer, mes enfants ! Je DOIS savoir m’en occuper ! Mais, comme on dit souvent, les cordonniers sont toujours les plus mal chaussés : les éducateurs sont réputés pour abuser de pratiques éducatives un peu trop laxistes, ou pour être des parents trop stressés…

Moi, j’aimerais juste être une mère comme les autres : loin d’être parfaite, mais qui fait le maximum pour être une bonne mère pour ses enfants. Je tente donc de m’informer, comme toutes les futures mamans, avec les ouvrages, magazines, forums, auprès de ma mère et des femmes/mères que je connais… Et puis, je ferai du mieux que je peux !

Alors, je me présente à nouveau : jeune femme de 28 ans, j’essaie d’avoir un enfant avec mon mari… et je me pose plein de questions ! Eh oui, je suis comme vous ! Je pense que même la secrétaire ne sait pas toujours comment organiser ses dossiers administratifs, que le cuisinier a parfois peur de décevoir à un repas de famille, que la coiffeuse n’est pas toujours bien coiffée !

Voilà, la liste des questions que je me pose est très grande, et la première est celle-ci : dans combien de temps vais-je être enceinte ?

Et toi ? Est-ce que tu travailles aussi avec des enfants ? Est-ce que tu as l’impression que c’est un atout pour ton (futur) rôle de mère ? Ou est-ce que c’est un stress supplémentaire pour toi ? Viens en parler…

Toi aussi, tu veux témoigner ? C’est par ici !

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !

Commentaires

10   Commentaires Laisser un commentaire ?

Die Franzoesin (voir son site)

C’est très intéressant de connaître ton point de vue ! J’avoue jusque là j’enviais les éducatrices de la creche de mon fils – ou plutôt leurs enfants – elles ont l’air de tellement bien gérer ! Mais ce doit être en effet un préjugé lourd à supporter… En attendant je te souhaite une jolie grossesse au plus vite et j’espère que tu viendras nous raconter 😉 .

le 30/10/2015 à 07h41 | Répondre

Lyne

Comme je te comprends! Je suis orthophoniste de 28 ans, sans enfant et j’entends le même genre de commentaires ou des questions de personne de mon entourage. Et le résultat est là : le pourcentage d’enfants qui bégaient est bien plus élevé chez les enfants d’ortho car grosse pression!! Donc bon courage à toi et sois une maman avant d’être une éduc’.

le 30/10/2015 à 08h42 | Répondre

Petite Tortue

Hello ! Même réflexion en étant sage-femme ! Toute jeune maman, je ne compte plus les « Aloooooors, ça fait quoi d’être de l’autre côté de la barrière ? » ou encore « Oh ben toi t’as du accoucher facilement ». Comme tu dis, les cordonniers sont les plus mails chaussés^^

le 30/10/2015 à 09h41 | Répondre

Virginie

Bonjour, comme je te comprends!!!! Merci à toi, je ne suis pas la seule dans cet état. Femme, 27 ans, enceinte de 7 mois et EJE. Et tellement de personnes qui me disent « Toi c’est sûr tu seras une super maman. » Nooooooon! Stoooooop! Que de stress. J’ai toutes les mêmes questions que mes amies, cousines, je les admire jongler entre leur boulot, les tâches ménagères et leurs enfants. Et si peu de personnes comprennent qu’elles nous mettent la barre très haute, un stress supplémentaire dont je n’ai pas besoin. Bonne continuation à toi.

le 30/10/2015 à 10h07 | Répondre

issabill (voir son site)

Même vécu que toi en étant médecin… Et c’est pénible!

le 30/10/2015 à 10h18 | Répondre

Hermy

J’admire beaucoup ton métier et clairement c’est quelque chose que je ne pourrais pas faire. En effet s’occuper des enfants des autres ce n’est pas comme s’occuper des siens. Tu n’as pas la même responsabilité dessus. Tu seras forcément plus angoissée avec ton bébé et c’est normal c’est ça être maman.

le 30/10/2015 à 11h28 | Répondre

Saaluba

Maman de 2 enfants, éduc depuis 6 ans … J’essaie d’être une mère « suffisamment bonne  » 😉
La pression est la c’est sur mais on est 2 a éduquer nos enfants et mon mari tempére quand je pars dans mes délires d’éduc’ !

le 30/10/2015 à 12h34 | Répondre

Miss Pop

Comme je te comprends! Je suis prof et ma grande peur c’est que mon fils ne soit pas scolaire, et soit un perturbateur…. Il n’a qu’un an et demi mais j’appréhende déjà ses années école/collège/lycée!
En plus, je n’arrive pas à gérer certains élèves, je n’ai pas une autorité « naturelle ». Je me pose donc plein de questions: suis-je assez stricte, ou trop? Comme toutes les mamans finalement…

le 30/10/2015 à 12h44 | Répondre

ptite grenouille

je ne pensais pas toucher autant de monde, merci!
en attendant le + se fait attendre…

le 31/10/2015 à 08h25 | Répondre

Marjorie

Ici pareil, 34 ans et 2 enfants, 2 garçons de 4 ans et 19 mois.
On ne m’a ni montré les soins de cordon ni comment changer et habiller mon nourrisson de quelques heures parce que « vous savez le faire vous êtes educ » sauf que non,….. J’ai jamais fait tout ça, encore moins avec mon corps qui me fait souffrir, et mes hormones en furie.
S’occuper des enfants des autres c’est aussi renoncer à la chance d’être débutante. Quand tu réussis, c’est normal, si tu galères, ça en rassure voir ça en réjouit…. Un peu comme nous quand on voit une mannequin qui prend du poids ou à du mal à perdre ses kilo de grossesse…
Je suis heureuse d’avoir beaucoup de ces outils qui manquent aux jeunes parents, comme connaître le développement et les petits maux du jeune enfant, les différents modes de garde, et ressources que l’on peut activer en cas de doute (pédiatre, ostéopathe, kinésithérapeute…)
Mais à 2h du matin quand un de mes enfants est malade, ou quand ils me font une crise en public, ben….. C’est la merde, comme tout le monde !

le 01/11/2015 à 08h01 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?