Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Fabriquer un tipi et un brumisateur de jardin avec quelques vieilles branches


Publié le 13 juin 2011 par Anne Delacour

Depuis quelques semaines, M. Dentelle est parti dans une frénésie d’élagage.

Peut-être que c’est parce que nous avons planté le Prunier Reine-Claude que mes amis m’ont offert pour mon anniversaire et que tout petit tout mignon qu’il est, il met vraiment en valeur le fait que le reste de notre jardin ressemble à une jungle.

petit arbre protégé chaises

(Oui, nous lui avons fabriqué un petit enclos avec des chaises longues pour éviter que le chien ne vienne creuser juste à côté. Quoi ? Ils ne font pas ça les vrais paysagistes ?)

Peut-être que c’est parce que nous avions un cerisier mort en plein milieu du jardin qui menaçait de tomber sur les enfants à tout moment.

Peut-être que c’est parce que le voisin s’est plaint que nos arbres sont trop grands et qu’il « peut plus rien planter madame j’ai plus de soleil, c’est vraiment horrible mais vous inquiétez pas, je ne vais pas vous embêter, je suis pas un emmerdeur, mais bon, quand même, je peux vraiment plus rien planter, et moi j’aime les arbres, hein madame, j’aime la verdure, je ne suis pas un emmerdeur, mais c’est vraiment terrible ici on ne voit plus le soleil… » (Et comme chacun sait, plus quelqu’un se défend d’être un emmerdeur, plus il faut comprendre qu’il en est un…)

Bref. Toujours est-il que depuis quelques semaines, M. Dentelle élague et coupe et scie et taille et… Tout le temps. S’il n’est pas à son bureau, tu peux le trouver dans le jardin, comme ça :

élagage

L’avantage, c’est que quand M. Dentelle coupe des branches, moi, je peux fabriquer des choses avec. Et ça, c’est fun ! (Non parce que sécateuriser du lilas, ça va bien 5 minutes… Quoi ? Sécateuriser n’est pas un mot ?)

Et en chanson, s’il te plaît !

Une, deux, trois, nous irons au bois (ou plutôt, dans le tas de bois que M. Dentelle a scié).
Quatre, cinq, six, cueillir des cerises (ou plutôt, trouver des grandes branches).
Sept, huit, neuf, dans mon panier neuf (ou plutôt, et aussi un vieux drap).
Dix, onze, douze, elles seront toutes rouges (ou plutôt, et une petite fille habillée en rouge).

tipi cabane pour enfants bricolée

tipi cabane pour enfants bricolée

tipi cabane pour enfants bricolée

Voilà ! Un petit tipi au fond du jardin. Parfait pour y faire dormir les poupées.

Et avec le tronc du cerisier, une fois que M. Dentelle avait coupé toutes les branches, que pouvais-je donc bien inventer ? Mais un brumisateur sur pied, pardi !

brumisateur de jardin improvisé

Quelques gros élastiques trouvés au fond d’un tiroir, un tuyau d’arrosage réglé au minimum et hop, voilà de quoi nous rafraichir un peu !

brumisateur de jardin improvisé

brumisateur de jardin improvisé

Coût total : 0 €
Temps total : 20 minutes pour le tipi et 10 pour le brumisateur

Verdict : A refaire ! (De toutes façons, tout y est encore ! Le tipi a même survécu aux orages qu’on a eu depuis…)

Et toi, ton jardin ressemble à une jungle aussi ? Ça te dirait un brumisateur sur pied pour te rafraichir ? Toi aussi tu as fabriqué des trucs bizarres avec des branchages et des troncs, récemment ?

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !

Commentaires

Pepite_dor

Excellent ! Les enfants doivent être ravis !

le 19/06/2011 à 22h59 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?