Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Un deuxième enfant : entre envie et raison


Publié le 19 septembre 2016 par Doupiou

Il était une fois, mon histoire avec Madame Envie.

Quand Madame Envie arrive dans ma tête, ce n’est jamais de bonne augure pour mon entourage. Car je déteste contredire Madame Envie, et je fais tout pour la satisfaire, au risque d’être invivable pour mes proches. J’appelle ça « avoir des projets et être persévérante », mon mari appelle ça de la folie. Parce que des fois, ce sont de petites envies (chaussures ou pizzas), mais parfois, ce sont des envies plus importantes (mariage ou voiture).

Quand PetitePerle a eu 1 an, Madame Envie est arrivée avec l’idée d’un second bébé.

Envie d'un deuxième bébé

Crédits photo (creative commons) : Beverly

Au début, c’était une petite idée. Et au fur et à mesure, c’est devenu presque viscéral. Ma petite tête s’est mise à carburer à 100 à l’heure, à peser le pour et le contre ! STOP ! Je n’en ai même pas encore parlé au principal intéressé ! Mon mari est moins impulsif que moi, il va me raisonner et me dire que ce n’est pas le moment…

Sauf que pas du tout ! Il veut des enfants rapprochés ! Mais son discours et quand même plus mesuré que le mien : attendons encore un peu, profitons des moments avec PetitePerle qui est encore petite. Bon… d’accord. Je vais ronger mon frein et attendre que les mois passent. Madame Envie devra patienter, cette fois-ci.

Mais elle est tenace et têtue, Madame Envie. J’y pense et y repense, fais un état des lieux de ma vie actuelle en me projetant avec un petit bébé en plus de PetitePerle. Et je me mets à paniquer !

Madame Envie Vs Madame Angoisse

C’est alors que Madame Angoisse s’invite au banquet.

Tu dois te demander pourquoi je panique. J’ai déjà vécu une grossesse et un accouchement, alors je suis rodée, non ? Eh bien justement, c’est ça qui me fait peur. Pour moi, grossesse = nausées² + (fatigue x 2) + (dodo difficile x 4). Je n’ai clairement pas envie d’une nouvelle grossesse, j’ai peur de la fatigue et des nuits difficiles.

Et dans le même temps, je repense tendrement aux high-kicks coups de pied dans le ventre, aux émotions des échographies et des consultations chez mon gynéco. J’ai très envie de revivre ça à nouveau…

Mais Madame Angoisse rôde : elle me rappelle l’anxiété permanente que j’avais pendant ma grossesse (est-ce que bébé ne bouge pas moins que d’habitude ? Est-ce que je mange suffisamment pour deux ? – « Vous voyez, Monsieur le gynéco, c’est en se posant des questions existentielles comme celles-ci qu’on en vient à prendre vingt-et-un kilos… »).

L’accouchement me fait très peur, maintenant. Je ne suis pas rassurée à l’idée de me faire ouvrir comme un lapin à nouveau. Je n’ai pas envie de vivre encore la frustration de ne pas voir mon bébé à la naissance, de ne pas faire de peau à peau. Madame Angoisse fait plutôt bien son boulot, du coup.

Je serais comblée avec un petit bébé à m’occuper. Mais comment je vais y arriver avec PetitePerle ? Sera-t-elle jalouse ? Serai-je trop fatiguée ?

Je me pose tellement de questions ! Je suis nostalgique de l’insouciance de ma première envie de bébé avec mon mari, en mode : « Maintenant qu’on est mariés, on fait un enfant ? – Ok, ça me va ! »

Quand la raison s’en mêle

Madame Raison, celle qui détruit tes envies comme un château de cartes. Celle à qui tu fais confiance. Celle qui va te faire regretter de ne pas l’avoir écoutée (elle te chuchote : « Je te l’avais bien dit ! »). Ou celle à qui tu fais un gros f**k car Monsieur Instinct et Madame Folie sont avec toi.

J’ai choisi de l’écouter (pour le moment). Elle m’a rappelé que mon gynéco avait émis de grosses réserves quant à la possibilité de mener une grossesse à terme dans les deux ans suivant mon accouchement. + 1 pour cet argument.

Et puis, on vient d’acheter un appartement, et il n’a que deux chambres ! Il faudrait aménager le rez-de-chaussée en chambre pour pouvoir laisser la nôtre au futur bébé. Impossible financièrement pour le moment.

Et je viens d’avoir un nouveau travail. J’ai une période de stagiérisation dans mon nouveau grade pendant un an. Ce serait idiot de rallonger cette période avec un congé maternité.

De toute façon, PetitePerle n’est pas encore assez autonome. Attendons encore un peu.

Madame Raison me propose des arguments plutôt convaincants. Du moins pour le moment. Je sais que je ne pourrai pas laisser Madame Envie sur la touche bien longtemps.

Je me demande si, pour une fois, je dois arrêter de précipiter les choses. Je ne veux pas agir comme une enfant capricieuse qui veut sa poupée. Mais j’ai encore ce désir de porter la vie à nouveau, de découvrir mon bébé pour la première fois et de serrer ce tout petit corps fragile contre moi.

En vrai, j’ai peur qu’à attendre le « bon moment », Madame Envie fasse ses valises…

Et toi ? Ça joue à Vice-versa, dans ta tête ? Tu arrives à faire patienter ton envie d’enfant ? Comment t’y prends-tu ? Raconte !

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !


Porte le bracelet Ava chaque nuit et obtiens sans effort des informations sur ton cycle, ta fertilité, ta grossesse et ta santé. Alors, pour mettre toutes les chances de ton côté pour avoir un petit bébé, je te propose 10% de réduction sur le bracelet Ava avec le code : DansMaTribuXAva ! Commande-le dès maintenant par ici !

 

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !

Commentaires

35   Commentaires Laisser un commentaire ?

Virginie

Si ça peut t’aider, on en est toutes là. ça doit être pour ça qu’on a souvent mal à la tête 🙂 En revanche, je peux te dire une chose : Mme Envie, ba elle reviendra, c’est sûr. Mme Envie est venue me visiter lorsque j’avais 28 ans, mais genre une violente Mme Envie, tu vois le genre ? mais ce n’était pas du tout du tout du tout le bon moment pour faire un enfant. C’est donc Mme Raison qui m’a convaincue mais Mme Envie reste tapie là derrière… jusqu’au bon moment, paf ! elle ressurgit !

le 19/09/2016 à 08h59 | Répondre

Virginie

j’ai laissé gagner Mme Envie lorsque j’ai eu 35 ans.

le 19/09/2016 à 09h00 | Répondre

Doupiou

Je fais malheureusement partie de celles qui ne pensent pas qu’il y ai un bon moment ! J’y vais à l’instinct et pour l’instant ça s’est plutôt bien passé ! Mais pour un premier c’est bien moins difficile de décider que pour un deuxième (enfin dans mon cas!)

le 19/09/2016 à 13h24 | Répondre

Hermy

Je me retrouve beaucoup dans ton article. Clairement l’envie du 2e est très présente (et encore plus quand je vois que les 2 ans du choupi arrive à grand pas) mais ma raison me dit qu’il vaut mieux attendre encore un peu. Une nouvelle grossesse pour le coup ne m’angoisse pas vraiment mais c’est plus les aspects financiers et matériels qui me stressent.

le 19/09/2016 à 09h16 | Répondre

Doupiou

Pour ma part, je commence déjà à trouver des solutions pour l’aspect matériel ! Mais je te rejoins complètement sur l’aspect financier, non pas qu’il doit être décisionnel, mais il doit peser dans la balance

le 19/09/2016 à 13h26 | Répondre

Claire (voir son site)

J’aime beaucoup le manière dont tu as écrit ton article. Tu montres très bien tous les sentiments qui nous passe dans la tête.
Pour ma part, ma fille a 20 mois mais avec ses difficultés de sommeil et la fatigue accumulée, Madame envie pointe légèrement le bout de son nez. A voir dans quelques mois 😉 J’attends que l’envie devienne viscérale comme pour ma fille. En même temps, j’ai mis plusieurs années à convaincre mon mari qui avait toujours une soit disant « bonne » raison. Et maintenant que toute ces raisons sont levée. J’attends mon feu vert intérieur 😉

le 19/09/2016 à 09h21 | Répondre

Doupiou

Ouai c’est le bordel dans ma tête ! Je te comprends complètement pour le feu vert intérieur !

le 19/09/2016 à 13h29 | Répondre

Étoile (voir son site)

J’adore ton article 🙂 Pas évident d’envisager le deuxième. L’envie revient doucement ici alors que Petit Prince a un peine un an. Chez mon mari aussi. Mais nous sommes tous les deux d’accord que c’est trop tôt et qu’on veut encore profiter de notre équilibre à trois et M & Mme Raison sont en force pour le moment ! On se reposera la question d’ici un an sans doute 🙂

le 19/09/2016 à 10h24 | Répondre

Madame Fleur (voir son site)

J’aime beaucoup le ton de cet article. Mme envie est venue me visiter il y a plus d’un an mais mme raison, s’en est mêlée ! Elle est revenue plus forte et cette fois ci on l’écoute !!

le 19/09/2016 à 10h33 | Répondre

Tamia (voir son site)

Ton article est très bien écrit ! Envie, Raison, Angoisse : c’est exactement les sentiments par lesquels je (nous) suis (sommes) passée(s) pour notre premier enfant !
Finalement, Instinct et Folie ont pris le dessus ! Et nous nous sommes lancés dans la grande aventure de la parentalité (fous que nous sommes) 😉 On verra si pour le deuxième, les mêmes sentiments nous traverserons 😉

le 19/09/2016 à 10h38 | Répondre

Doupiou

Pour ma première j’avais l’impression d’être un peu fofolle pendant les essais puis quand le petit + est apparu j’étais très angoissée ! Là la grossesse me fait moins peur pour un deuxième car je sais à quoi m’attendre ! Bonne chance en tout cas !

le 19/09/2016 à 13h30 | Répondre

Lily

C’est super comme article ! Je connais aussi Madame Envie et Madame Raison… On a enchaîné nos deux premiers enfants en mode warriors, en mode « la vie est belle et nous n’avons peur de rien ! ». Ils ont dix-huit mois d’écart, ça a été chaud au début (trois mois), mais c’est hyper chouette.
L’envie du troisième est là. Mais Madame Raison s’en mêle : j’ai un boulot stable, mais je n’y suis plus bien et je voudrais en changer. Or je ne veux ni imposer un congé mater direct à mon futur nouvel employeur (pas évident à trouver, en plus), ni rester à mon poste actuel par défaut, juste pour pouvoir « pondre » tranquillement…
Ma solution pour le moment : la planification. Des calculs de dates, des deadlines « dans ma tête » en fonction de nos projets des prochains mois… Ça aide à patienter et, même en sachant bien que la vie suivra son cours quels que soient mes plans, ça permet de juguler les Madames plus facilement…

le 19/09/2016 à 10h40 | Répondre

Doupiou

Mais vous êtes fous !! Je plaisante ! Franchement c’est trop cool ! Je suis d’accord avec toi pour les deadlines, je fonctionne pareil ! ça aide à patienter et j’adore planifier mes projets !

le 19/09/2016 à 13h32 | Répondre

Léna

Chez moi Mme Envie n’est jamais silencieuse très longtemps, entre Grand Bébé et Petit Bébé, elle ne s’est en fait jamais tue. Mon mari fut Mr Raison, il acceptait mais avec au minimum 24 mois entre les deux(ils ont 26 mois d’écart, on a été efficaces), Mme Envie à donc rongé son frein mais avec une deadline c’est plus facile.
Ensuite Mme envie m’a laissée en paix quelques mois terrassée par les colliques effroyables de Petit Bébé. Mais cette compagne envahissante a repointé le bout de son nez. Pour le moment le mari Mr Raison est formel, c’est NON, la question que je me pose est que ferais je dans 2/3 ans quand Mme Envie sera devenue une obcession ?

le 19/09/2016 à 10h53 | Répondre

Doupiou

J’ai la chance que PetitePerle soit un bébé facile, c’est ce qui me donne envie d’avoir le deuxième rapidement. Mais je peux comprendre que suivant le degré de difficultés qu’on peut rencontrer avec un bébé, on décide de bien réfléchir !

le 19/09/2016 à 13h35 | Répondre

Camomille (voir son site)

Je pense que si madame Angoisse est aussi présente, que madame Raison musèle facilement madame Envie… c’est que ce n’est pas encore le bon moment. Quand ça le sera, le seul qui pourra vraiment te freiner, ce sera ton mari 🙂 En attendant, profite bien de PetitePerle !

le 19/09/2016 à 11h04 | Répondre

Doupiou

Mais mon mari ne me freine pas plus que ça ! Pour le 1er avril je lui ai fais croire que j’étais enceinte, il était fou de joie ! C’est vraiment l’accouchement qui me freine surtout !

le 19/09/2016 à 13h36 | Répondre

Mrs Paillettes (voir son site)

J’adore les Monsieur/Madame est ton petit billet m’y a fait beaucoup penser. C’est drôle, j’ai eu à peu près le même ressentie quand j’ai voulu mon deuxième bébé, et comme toi j’ai posé le pour et le contre, c’est pourquoi on a attendu. Parfois il faut être raisonnable. Ne t’inquiète pas, « Madame Envie » ne disparaitra pas, tu peux me croire, en ce qui me concerne elle est toujours restée et une fois que la situation nous l’a permise, nous nous sommes lancés une nouvelle fois dans l’aventure, cette chipie est revenue au galop 😉
Maintenant on attend 😀

le 19/09/2016 à 11h41 | Répondre

Doupiou

Et bien je te souhaite que ton bidou s’arrondisse très vite !

le 19/09/2016 à 13h37 | Répondre

Charlotte (voir son site)

Haaa, le deuxième enfant…
Je suis toujours partagée… En même temps, j’ai eu une fausse alerte quand Poupette a eu 8 semaines. J’ai fait un test en ayant vraiment peur du résultat et en même temps en me disant que si j’étais enceinte et bien, … ça serait super comme ça. Bon, je n’étais pas enceinte donc…
En même temps, j’ai envie qu’il y ait un certain écart entre mes enfants et d’un autre côté j’ai envie de re-connaitre les joies de la maternité, du petit bébé etc.
Mais Mme Raison (;-)) me dit qu’avec une maison en construction et mes projets pro ce n’est pas tout à fait raisonnable.
Bref, pour ma part, j’attends encore quelques mois (au moins un an, en fait)… Et puis, on verra! 😉
Profite de petite perle!
Mme Envie se fera plus forte quand cela sera le bon moment.

le 19/09/2016 à 12h17 | Répondre

l0uanne (voir son site)

Moi j’ai mis du temps avant de me décider, Choupette a eu 1 an en octobre et doudou voulait qu’on retente en juin, et moi je voulais attendre un an de plus. Puis elle a grandi, juin est arrivé et toujours pas d’opportunité de boulot donc on s’est lancé, mais pour l’instant pas de grossesse en vue. J’aurai presque envie de te dire : suis tes envies ! Mais ca reste un choix perso ^^

le 19/09/2016 à 13h19 | Répondre

Violaine

On a cédé à madame envie il y a un an, sans se soucier des autres messieurs dames.. c’était pas le bon moment mais ça ne l’aurait pas été avant looongtemps (et oui quand on vit en appartement de 54m² c’est dur).
Finalement on l’a fait, et une fois que c’était lancé, Mmes Raison et Angoisse nous ont aidés à ce que tout se passe bien. 🙂

le 19/09/2016 à 13h29 | Répondre

Doupiou

J’ai connu la fausse alerte au retour de couches ! La panique pour ma part !

le 19/09/2016 à 13h46 | Répondre

sabine

J’aime beaucoup comment l’article a ete ecrit.
Ici j’attend le 2eme pour debut 2017. Mme envie a pointe le bout de son nez vers les 1ans de ma princesse. Mon cher et tendre m’a suivi ?.
Et pour « corser » les choses, on fait construire et on devrait emménager également début 2017… On aime les challenges lol

le 19/09/2016 à 14h32 | Répondre

Doupiou

Challenge accepted !

le 19/09/2016 à 16h53 | Répondre

GwD

Très chouette, cet article!
Pour ma part, j’ai re-vu Mme envie dès la seconde où j’ai rangé les vêtements taille 3 mois dans les cartons… Le temps avec notre Chouquette (qui en a 7 maintenant) passe bien trop vite. Elle grandit et progresse à vue d’oeil et malgré 6 mois de congés, j’ai l’impression de n’avoir rien vu… Alors le 2ème… Oh ouiiiiiii
Sauf que… La raison et les arguments de mon Chéri sont les plus forts… pour l’instant. J’espère quand même ne pas trop la faire attendre!!!

le 19/09/2016 à 14h34 | Répondre

Doupiou

ça met toujours un coup au moral de ranger les petits vêtements !

le 20/09/2016 à 09h18 | Répondre

Miss Chat

Aaah ces charmantes dames dont on doit s’accommoder… ce n’est pas facile de savoir laquelle écouter. Je pense que Madame Raison est la meilleure conseillère mais qu’elle doit prendre en compte les desiderata de Madame Envie, qui est la voix de ton coeur 😉
Après plusieurs mois d’hésitations, nous avons décidé de laisser gagner Madame Envie ici. Madame Raison n’était pas suffisamment convaincante !
Et il ne faut jamais écouter Madame Angoisse hihi !

le 19/09/2016 à 14h45 | Répondre

Doupiou

Mme Angoisse m’abandonne peu à peu c’est vrai ! Mais pour l’instant elle pèse encore trop dans la décision !

le 20/09/2016 à 09h21 | Répondre

Béré

Super bien écrit !!
Pour ma part, pour mon deuz, c’est Monsieur IMPROMPTU qui a pris la parole le premier. Alors que Madame Envie ne s’était pas encore réveillée mais que Madame Raison était dans les starting blocks…

Récemment Madame Envie a repointé le bout de son nez, et Madame Raison l’a emporté. Des fois, j’aimerais bien que Monsieur Impromptu mette une nouvelle fois tout le monde d’accord, mais maintenant que Madame Raison l’a repérer elle le surveille de prêt !

le 19/09/2016 à 15h48 | Répondre

Jahanara

Par ici ce serait plutôt l’inverse : Madame Raison me dit qu’il ne faudrait pas trop tarder pour faire le 2e, mais Madame Envie n’a clairement pas encore pointé le bout de son nez. Disons que je me laisse encore un an. Peut-être que Petit Lapin restera enfant unique ?

le 19/09/2016 à 18h16 | Répondre

Doupiou

M. Impromptu ! Excellent celui-là !

le 20/09/2016 à 09h25 | Répondre

Floconnette

Il est sympa ton article. Ici Mme Envie est déjà là pour un 3ème alors que mon 2ème a 2 mois. J’ai du mal à me dire que je suis sortie pour toujours de la phase maternité / grossesse / nourrisson. DOnc c’est plus Mme Mélancolie et Mme Nostalgie en fin de compte, et Mme Je refuse de vieillir et de me dire que tout ceci est derrière moi à tout jamais.
Voilà voilà…

le 23/09/2016 à 15h50 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?