Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Faire un deuxième enfant ? Mes questionnements…


Publié le 21 mai 2015 par edazarech

Comment faire un deuxième enfant ? Ma question peut faire sourire… oui, je sais comment faire un deuxième enfant, même que j’ai su faire un premier ! Eh oui, comme une grande !

Mais je n’ai pas vraiment eu réfléchir à quand le faire. Je t’explique le contexte : je prenais la pilule de manière assez aléatoire… On parlait de faire un enfant avec Chéri, mais sans donner de date butoir. Vu mes oublis constants, on s’est dit « je prends la pilule comme je la prends, j’essaie de ne pas oublier ,et si je tombe enceinte on sera heureux. De toute façon ça peut mettre 2 ans avant de tomber enceinte, alors… ». Oui, très responsable tout ça… À l’époque, j’avais 22 ans, j’étais dans l’attente de mon CDI, je venais tout juste d’acheter un maison, et nous étions en couple depuis 8 ans.

Sauf que dans mes plans, je voulais un enfant pour mes 25 ans. Une fois que je serais en CDI, que la maison n’aurait plus de travaux, que j’aurais 6000€ de coté et perdu mes 3kg de trop… bref, autant dire jamais.

photo annonce 2e enfant

Crédits photo (creative commons) : deveion acker

J’ai appris que j’étais enceinte, on l’a annoncé à la famille pour Noël, j’ai signé mon CDI dans la foulée, et je suis devenue maman d’un adorable petit garçon.

La maternité m’a changé, et m’a ôté tous mes doutes. Oui, j’avais peur d’être une mauvaise maman. J’ai découvert une facette de moi que je ne connaissais pas. J’ai découvert l’amour de ce petit garçon. Je suis devenue une maman, et même une maman qui déchiiiiire. J’adore ce nouveau rôle !

Mais j’ai repris le travail au bout de 2mois ½… Pour faire simple, peu après la naissance, mon mari a perdu son emploi, on s’est retrouvés avec un seul salaire et c’était une période assez dure, qui a duré un peu plus d’un an… L’avantage, c’est que mon fils a été gardé par son père pendant cette année, avant qu’il n’entre en crèche pour ses 13 mois.

Aujourd’hui, notre situation s’est presque parfaitement rétablie. Nous venons de nous marier (au passage, merci Mademoiselle Dentelle !) et notre fils va avoir 3 ans. Notre compte joint remonte tout doucement (le mariage a eu lieu il y a moins d’un mois), nous avons réglé presque toutes nos dettes, sauf le prêt immobilier et le prêt auto, qui se termine dans 2 ans.

Et la question du deuxième me taraude de plus en plus (oui, on y vient).

Même s’il y a le désir si fort, comment m’en sortir financièrement ? Il n’y a pas si longtemps, un soir je n’avais même plus de liquidités pour acheter du lait en poudre à mon fils… Mon fils rentre à l’école privé en septembre, les frais sont équivalents à ceux de crèche aujourd’hui, avec la cantine et la garderie.

Avec un deuxième enfant, j’aimerais prendre un congé parental, mais ça va diminuerait mes revenus par deux… Et je calcule, et je calcule.

Si je ne prends pas de congé parental, le deuxième enfant devra aller à la crèche, mon salaire partira dans les frais de garde des enfants… Et je calcule, je calcule.

La première fois, ça s’est fait tellement naturellement, je ne me suis pas posée ces questions. Il y a eu une période difficile, mais on s’est sorti. Depuis, on a trouvé une organisation parfaite à la maison, et plus sereine sur le plan financier. Je me dis que ce n’est pas un argument pour ne pas faire un enfant, mais peut-être que je ne suis pas prête. Et encore une fois je me pose pleins de questions…

Je me dire qu’écrire noir sur blanc va m’aider à avancer, à agrandir ma famille ou attendre, mais attendre quoi ? Même moi, je ne le sais pas.

Des fois, je me dis qu’il faut apporter un peu d’aide au destin, sinon on ne fait jamais rien… Qu’il faut savoir se lancer, et ne pas avoir peur. Mais désormais, je suis une femme mariée de 26 ans, avec un enfant. Je dois avoir un minimum de réflexion sur mes choix, pour ne pas mettre ma famille dans le rouge…

Je pense que j’ai besoin d’encore un peu de temps, besoin d’assainir mes comptes, de laisser passer la rentrée scolaire et de voir. Peut-être que derrière tout ça, il y a une autre peur…. Au fur et à mesure que je noircis cette page blanche, je me sens mieux, et je me dis qu’en fin d’année, je serais capable de faire un bilan.

J’ai fait beaucoup de choses de manière très rapprochée : l’achat immobilier et es travaux dans la maison, le CDI, le bébé, le mariage. Et si je soufflais ? Et si j’arrêtais d’écrire, pour regarder mon fils me dessiner un beau dessin. Et si j’arrêtais de me mettre la pression, de me fixer sans cesse des objectifs à dépasser…

C’est peut-être ça dont j’ai peur finalement… Qu’en penses-tu ? As-tu été dans ma situation ? Comment as-tu réussi à y voir plus clair ?

Toi aussi, tu veux témoigner ? C’est par ici !

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !


Porte le bracelet Ava chaque nuit et obtiens sans effort des informations sur ton cycle, ta fertilité, ta grossesse et ta santé. Alors, pour mettre toutes les chances de ton côté pour avoir un petit bébé, je te propose 10% de réduction sur le bracelet Ava avec le code : DansMaTribuXAva ! Commande-le dès maintenant par ici !

 

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !

Commentaires

15   Commentaires Laisser un commentaire ?

Camomille (voir son site)

Pour le côté financier, il n’y a que toi qui peux voir car hélas, c’est vrai qu’un enfant coûte (très) cher au début entre la nounou et les couches… Heureusement il y a la CAF !

Après, j’ai l’impression que c’est surtout une question d’éducation et de comment on a vécu sa propre enfance. Étant issue d’une famille de 3 enfants, il était impensable pour moi de n’avoir qu’un enfant, car n’avoir ni frère et ni sœur pour jouer, je trouve ça triste (et très égoïstement, quand les enfants jouent ensemble, les parents sont tranquilles plus longtemps !). Donc je savais que j’en voulais au moins 2 assez rapprochés. Mais j’ai bien conscience que ça vient directement du schéma familial de mes parents !

le 21/05/2015 à 10h20 | Répondre

Hélène (voir son site)

Coucou,
Pour ma part, j’ai longtemps hésité pour le premier, car on souhaitait tout comme toi avoir une situation bien stable, une maison prête pour l’accueillir, etc.. J’ai attendu d’avoir 33 ans pour décidé que c’était le bon moment !

Aujourd’hui, bébé a 6 mois. J’ai bien cru qu’un 2ème – un bébé surprise – était en cours de route, mais non ! Et c’est tant mieux, car je n’ai pas encore assez profité du premier. Je pense que tout est une question de feeling. Bien sûr, il y a les questions terre-à-terre (budget, situation, etc…), mais ça ne suffit pas. Si tu te poses des questions, probablement que ce n’est pas pour tout de suite 🙂

le 21/05/2015 à 10h56 | Répondre

Hélène (voir son site)

@Camomille : « Heureusement il y a la CAF ! »
lol c’est vrai en plus 😉

le 21/05/2015 à 10h58 | Répondre

pitch

« heureusement il y a la CAF » …. désolé cette phrase me fait bondir. Je dirais surtout: heureusement qu’il y a des gens qui paient des impôts pour que ceux qui fassent des enfants aient des aides… parce que si je vais au bout du raisonnement si la CAF n’existait pas vous ne feriez pas d’enfants? sinon pour arrêter de troller et revenir a l’article, moi je me pose toutes ces questions pour le 1er… et on me dit souvent que je me pose bien trop de questions et quelque part je pense qu’ils n’ont pas tord, plus on cogite et moins on avance, mais ca fait du bien de réfléchir sans foncer la tête la première. Profites de ta famille et quand tu le « sentiras » tu ne te poseras plus ces questions 🙂

le 21/05/2015 à 20h29 | Répondre

valicka

On peut avoir des aides de la caf ET payer des impôts… (je pense qu’elle disait ça pour rire 😉 )

le 21/05/2015 à 23h19 | Répondre

Célia

Tout à fait d’accord Valicka, moi aussi j’ai eu les aides de la CAF, tout en payant des impots et en travaillant… Je ne vois pas le rapport entre les deux… Et oui, je pense que sans la CAF, je n’essayerait pas de faire un deuxième alors que je commence à bien en avoir envie… L’envie c’est bien, mais ça ne suffit pas forcément, faut bien le nourrir quand même cet enfant! Et sans la CAF ben ça risquerait de faire un peu comme Edazarech, certains jours ne même pas pouvoir payer le nécessaire à mon fils… Donc oui, heureusement qu’il y’a la CAF!

le 22/05/2015 à 13h02 | Répondre

valicka

j’ajoute un exemple : quand on fait garder son enfant, la hauteur des aides de la caf sont indexées sur le revenu, mais quel que soit le revenu, on a une aide financière. On peut donc avoir un très bon revenu et bénéficier d’une aide ! sans compter la défiscalisation, pour laquelle … il faut payer des impôts !

le 26/05/2015 à 07h36 | Répondre

dubmel

Comme Camomille plus haut, j’ai toujours imaginé avoir au moins 2 enfants, rapprochés si possible – il y a 2ans et demi entre ma soeur et moi, et nous nous sommes toujours plaint que c’était trop.
Mais comme edazarech, nous nous sommes mariés, avons acheté une maison et eu notre fille en à peine plus d’un an… et maintenant que notre fille va avoir un an et que selon mes plans il serait temps de mettre en route le deuxième, on hésite beaucoup parce qu’on est claqués et qu’on se demande si on arriverait à gérer…
On voudrait prendre le temps de souffler, mais on veut aussi des enfants proches (et j’ai 36 ans alors de toute facon on ne veut pas attendre trop longtemps)…

le 21/05/2015 à 11h30 | Répondre

edazarech

c’est exactement cela ! sur notre plan de vie de rêve il est temps de passer à l’action mais pour notre confort actuel on veut attendre et profiter !! la pression sociale également on s’est marier le mois dernier donc on entends constamment c’est quand le deuxième? nous venons d’une famille nombreuse c’est pas normal que mon fils va atteindre ses 3ans et qu’il n’y a pas de petit frere ou de soeur en prévision!

le 21/05/2015 à 12h35 | Répondre

edazarech

Merci pour vos commentaires les filles. Vis à vis de la caf c’est vrai que c’est une aide utile je pense que c’est juste un argument de plus à ma liste des points « négatifs »
en faite j’ai peur de briser l’équilibre parfait de ma famille actuelle, mon mari veut également un autre enfant mais a peur de moins aimer notre fils, de moins lui apporter de temps. je viens d’une famille de 5enfants et lui de 2
. il a 5 ans de différence avec sa soeur et moi 10ans mois d’écart avec mon deuxieme frère ! ma mere nous a fait trés rapprochés ils ont 25, 21, 19 et 14ans.
je pense que je dois profiter de ma vie actuelle et arreter de vouloir aller trop vite !

le 21/05/2015 à 12h33 | Répondre

Lutine Chlorophylle

Je crois que c’est une peur très courante… Moins aimer l’aîné, ou au contraire, ne pas être capable d’aimer le second autant qu’on aime l’aîné.
Mais parmi toutes les personnes que je connais qui se sont posé toutes les questions… Toutes ont finalement débordé d’amour pour leur nouvel enfant, sans moins aimer le premier pour autant. 🙂
Néanmoins il n’y a pas d’urgence encore pour toi, tu es jeune (oui je sais, cette phrase est agaçante ! Mais c’est vrai que ça entre en ligne de compte quand on hésite à se lancer et qu’on a 40 ans…) Il y a des avantages et des inconvénients à tous les écarts d’âges, aucun n’est la garantie ni d’une entente parfaite, ni d’une indifférence totale. Tu peux bien t’autoriser à douter encore un moment… ou même tout simplement, sans se torturer l’esprit, t’autoriser à ne pas décider tout de suite, parce que ce n’est pas grave de ne pas être sûre tout de suite !

le 21/05/2015 à 15h22 | Répondre

edazarech

J’adore la fin de ton commentaire ! c’est la belle conclusion de mon article ! effectivement je vais juste m’autoriser à ne pas me décider de suite pour profiter de ce qu’on a accomplit et car j’ai le « luxe » d’avoir encore un peu de temps…aie aie aie pourquoi vouloir toujours allez plus vite? mais c’est un autre débat 😉

le 22/05/2015 à 13h13 | Répondre

Mlle Mora

Je comprends tes doutes et questionnements, mais ce qui est certain c’est que tu en as envie de ce 2ème bébé ! Tu sauras l’aimer aussi fort que le premier. A toi de voir, avec ton mari comment trouver un nouvel équilibre, car c’est très juste ce que tu dis : l’équilibre à 3 n’est pas le même qu’à 4 (et pas seulement financièrement). Profite de ton fils, calcule encore pour te rassurer et quand vous serez prêts, vous les saurez !!

le 21/05/2015 à 16h53 | Répondre

edazarech

oui tout est un question d’équilibre et de trouver la bonne organisation ! on vient de trouver un bon équilibre j’ai peur de tout chambouler!

le 22/05/2015 à 13h19 | Répondre

edazarech

Et bien merci pour vos commentaires cela à été révélateurs pour nous ! Nous arrêtons la contraception le mois prochain ! Merci à toutes pour vos commentaires gentilles nous avons tergiverser et avons trouver notre plan de route maintenant la suite va être agréable 😉 j ai hâte de sentir un petit être en moi !!

le 26/05/2015 à 17h50 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?