Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

J’ai testé pour toi : les conférences parentalités


Publié le 27 avril 2017 par Doupiou

Les conférences parentalités ? Quésako ? Ce sont des conférences animées par des professionnels de l’enfance : pédo-pyschiatre, psychomotricien, pédiatre, sage-femme… Plusieurs thèmes y sont abordés, de la place de parent à l’adolescence en passant par la scolarité.

Au début, je me suis dis que je n’avais pas besoin de l’avis ou de conseils des autres pour éduquer mon enfant. Je sais, je ne suis pas très ouverte d’esprit… Finalement, même si je reste la personne la mieux placée pour faire grandir ma fille, c’est toujours intéressant d’aller piocher des petites infos !

Comment ça s’organise ?

Dans ma commune, ces conférences sont organisées par le CCAS (Centre Communal d’Action Sociale). Une fois par an, un sondage est proposé dans les différentes structures éducatives (crèche, école et collège) pour recenser les besoins des parents ou des professionnels.

Il y a environ quatre conférences par an et elles sont gratuites.  Voici un petit florilège des thèmes qui ont été abordés depuis la création des conférences parentalités :

– La place du beau-père et de la belle-mère dans les familles recomposées

– La jalousie dans la fraternité

– Les conduites à risques à l’adolescence

– L’épuisement maternel

Ce ne sont que quelques thèmes bien entendu !

Comment ça se passe ?

Je me suis rendue pour toi dans une conférence qui était organisée par une commune à côté de chez moi. Moyennant la somme de huit euros (celles de ma commune sont gratuites) car c’est une association qui organise cette conférence. Le thème était : « au secours, mon enfant me pose des questions sur la mort ».

Nous voici donc réunis à 20h dans un petit amphithéâtre de la MJC, une majorité de mamans mais aussi plusieurs papas ou même grands-parents. Le temps d’attendre quelques retardataires et la conférence commence avec un bon quart d’heure de retard.

Les organisatrices prennent la parole pour introduire la conférence et présenter leur association. Le but étant aussi de récolter des adhérents de leur côté. Même si je ne suis pas spécialement fan de ce côté « embrigadement », j’ai bien conscience qu’il est nécessaire pour faire vivre les associations.

Ensuite l’intervenant(e) prend la parole. La conférence se déroule presque systématiquement de la manière suivante : une partie « exposé » avec un visuel (diapo, films, images…), un temps d’échanges et enfin un petit pot où les participants qui veulent poser des questions un peu plus personnelles ou qui ne sont pas à l’aise avec la prise de parole en public peuvent dialoguer avec l’intervenant(e).

Je suis toujours étonnée du nombre de participants. Bien évidemment certains thèmes sont plus attractifs que d’autres. Par exemple, pour ma conférence autour de la mort expliquée aux enfants, les organisatrices disaient avoir du mal à trouver un intervenant et expliquaient qu’elles ne s’attendaient pas à autant de participants.

source photo : pexels.com / kaboompics.com

Qu’est-ce qu’on y apprend ?

Je ne vais pas te faire ici un compte-rendu de la dernière conférence à laquelle j’ai assisté. Ce n’est pas le but et j’ai surtout envie de te donner envie d’aller à ce type de soirées !

Je pense qu’on ne peut pas être incollable sur tous les thèmes afférents à la parentalité. Il est évident que certains sujets te parleront plus que d’autres.

Il ne faut pas aller dans ces conférences avec l’espoir qu’on te dise quoi faire. Il s’agit seulement de présenter des outils pour faire face à une situation ou pour aborder un sujet plus ou moins délicat avec ton enfant. Bien entendu il y a la théorie mais aussi la pratique. Dans l’exemple de ma conférence sur la mort, certains conseils me paraissent difficiles à mettre en place à l’heure actuelle, vu l’âge de ma fille.

J’apprécie ces conférences car les intervenants sont des personnes honnêtes qui n’essaient pas te faire adhérer coûte que coûte à leur discours ou qui prétendent avoir parole d’Evangile. L’intervenante de ma conférence sur la mort disait ne pas savoir expliquer aux enfants la crémation car il ne fallait pas utiliser les termes « brûler » ou « four ». Logique !

Le moment de partage post-présentation est très important aussi. On se rend compte que certains parents posent des questions qui nous interpellent nous-même. On peut aussi apporter notre témoignage ou répondre à un participant. Par exemple, j’ai pu éclairer les lacunes juridiques de l’intervenante sur une question que posait un parent pour la dispersion des cendres.

Mes conseils pour profiter pleinement des conférences

– Accompagne ou fais-toi accompagner. C’est souvent plus motivant et tu pourras faire un débriefing après la conférence autour d’un verre ou d’un café !

– Viens un peu plus tôt que l’heure indiquée : pour avoir une meilleure place

– N’essaie pas de faire le maximum de conférences à tout prix mais cible plutôt celles qui te correspondent

– Prends un petit cahier pour noter des phrases-clés, des astuces, des titres de livres ou des sites internet.

La prochaine conférence prévue par ma commune est sur le thème de l’éducation bienveillante ! Je crois qu’il y aura beaucoup de monde, moi y compris !

Et toi ? Es-tu déjà allée à ce type de conférence ? Est-ce que ça existe près de chez toi ? As-tu envie d’y aller ? Dis-nous tout !

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !

Commentaires

14   Commentaires Laisser un commentaire ?

Madame Nounours

Du côté de chez moi il y a une association qui propose ce genre de débats mais ce qui est dommage c’est que ça tombe dans les heures où je suis au travail donc pas possible pour moi. Mais sinon je trouve que c’est très intéressant ce genre de conférences et ça permet comme tu le dit d’apprendre des choses et d’échanger avec d’autres parents.

le 27/04/2017 à 08h08 | Répondre

Cassandre

Merci pour ton article !
J’ai besoin d’un petit éclairage : pourquoi ne pas utiliser le terme « brûler » quand on parle de crémation ? Je n’ai pas compris…

le 27/04/2017 à 12h39 | Répondre

Doupiou

De rien ! L’intervenante disait que l’enfant pouvait assimiler la crémation (brûlure) du corps à une brûlure qu’il pouvait se faire par accident. Et du coup ne pas comprendre la différence entre les deux. Même principe pour le four crématoire et le four pour les gâteaux !

le 27/04/2017 à 13h57 | Répondre

Cassandre

Et ne penses-tu pas que l’on peut expliquer la différence entre les deux (plutôt que de ne pas mettre des mots sur ce processus, qui en deviendrait presque tabou…)?
L’absence d’explication ne risque-t-elle pas de laisser l’enfant imaginer quelque chose de plus effrayant encore?

Ce sont juste des interrogations, hein… car cela m’a étonné. Il faut dire que la mort est tellement taboue dans nos sociétés…

le 27/04/2017 à 20h17 | Répondre

Maria

Sans être psy, je me demande si un petit enfant à la capacité de comprendre la différence entre se brûler avec la cuisinière et être brulé et finir en cendres.
Il faut éviter que l’enfant soit terrorisé par la cuisinière, le four…

le 27/04/2017 à 21h12 | Répondre

Doupiou

Elle expliquait qu’il fallait parler de la mort aux enfants (suivant l’âge) pour ne pas qu’ils se créent un imaginaire autour.

le 28/04/2017 à 09h00 | Répondre

Cassandre

Tout dépend du contexte de toute façon je pense (en parler « gratuitement », non, ce serait effectivement potentiellement traumatisant, mais dans un contexte de deuil et avec un enfant suffisamment grand…). Merci à toutes les deux !

le 30/04/2017 à 10h38 |

Madame Fleur (voir son site)

Je ne connais pas du tout ce type de conférence pourtant cela a l’air très intéressant. Je vais me renseigner pour voir s’il y en a dans mon quartier.

le 27/04/2017 à 13h54 | Répondre

Doupiou

C’est super intéressant ! Tu me diras si il y en a vers chez toi !

le 27/04/2017 à 16h03 | Répondre

Claire (voir son site)

C’est vraiment très intéressant. Pour avoir assisté à des conférences d’Isabelle filliozat lorsque j’étais dans mon ancienne ville, on en ressort reboosté. 😊

le 27/04/2017 à 15h33 | Répondre

Doupiou

Je vais bientôt assister à une de ses conférences ! Il parait qu’elle est vraiment bien !

le 27/04/2017 à 16h04 | Répondre

Claire (voir son site)

Ça peut parfois être déstabilisant mais je trouve que c’est très intéressant. Ça permet de se poser des questions en tout cas. Après, ça dépends aussi si tu as lu ses livres et si tu y as adhéré.

le 28/04/2017 à 15h26 | Répondre

Madame Choux

Je trouve ça super intéressant ce genre de conférences, c’est top qu’ils organisent ça!

le 30/04/2017 à 06h00 | Répondre

Mlle Mora

J’avais envie d’y aller, mais j’avoue que ma timidité a souvent raison de mon enthousiasme, et mon manque de temps aussi…

le 04/05/2017 à 14h51 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?