Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

La boustifaille, la grossesse et moi


Publié le 11 juillet 2017 par Sarabi

Aujourd’hui, je vais te parler d’un sujet clé, voir même primordial, pendant la grossesse… Non non, je ne fais pas te parler de tes seins qui vont grossir, de ton ventre qui va s’arrondir, des copines les vergetures qui vont sûrement vouloir te rencontrer. Je ne vais pas te parler non plus des phrases relous de la grossesse (ça, j’en parlerais plus tard!). Je vais te parler de… LA BOUFFE! La boustifaille! Le Miam-miam!

Déjà, avant la grossesse – et même après- j’ai toujours été gourmande. Salé, sucré, peu importe tant que c’est bon. La colocation avec Simba dans mon bidou a toutefois fait bouger un peu les choses.

Ce qui ne passait plus du tout

Bon, comme beaucoup de femmes enceintes, j’ai été écœurée durant ma grossesse par des aliments que je mange en temps normal.

Le premier dégout alimentaire fut le café. Il faut savoir qu’en bonne éducatrice, je suis une grosse consommatrice de café. Quand je bosse de 6h30 à 15h, je peux facilement me boire 4 cafés sur une journée. Au début de ma grossesse, j’ai commencé à être écœurée du café. Au retour de Londres, alors que je déguste avec Mufasa mon café sponsorisé par George, je trouve un goût bizarre et je n’arrive pas à finir ma tasse. Premier signe d’alerte. Le lendemain, hop hop hop, réunion au boulot, petit café qui…a finalement refroidi et finit dans l’évier car porter la tasse à mes lèvres a suffit à m’écœurer. D’ailleurs, ce petit détail a fait tiquer une de mes collègues qui a vite compris qu’il se tramait quelque chose. J’ai donc compris que pendant les prochains mois, le café et moi on allait plus être copains. Rien que l’odeur du café m’était difficile. En juillet, on est parti en week-end avec les copains et un ami a eu le malheur de poser de bon matin la cafetière devant moi. Comment dire qu’il a vite déplacé l’objet du délit.

Crédits photos: Creative Commons

Le deuxième aliment a été la banane. J’adore ce fruit. J’en mange beaucoup car ça me cale facilement. Mais pendant la grossesse, impossible d’en manger. En fait, pour la petite histoire, un matin je décide de me faire un smoothie. Quelle idée j’ai eue! J’ai fini la tête dans la cuvette et avec une nausée qui ne m’a pas quitté de la matinée. Après ce moment, il m’a été impossible de manger quoique ce soit pouvant contenir de la banane, y compris la compote ou pire encore, le banofee d’ordinaire si cher à mon cœur.

Ah et grand drame de mon premier trimestre, je n’arrivais plus à manger du chocolat!! Bon heureusement pour moi, cette bizarrerie est partie aussi vite qu’elle est venue!

Et ce qui passait un peu trop facilement!

Après t’avoir parlé de mes dégouts, je vais te parler de mes envies.

La plus importante a été l’envie de bol de Chocapic. Oui oui, je tiens à marquer la marque parce que j’avais beau acheter des sous-marques, c’était pas aussi bon que la marque originale. Les Chocapic ont été mon grand soutien culinaire pendant quasiment toute ma grossesse. Cela a commencé pendant ma mycose de l’espace et ça s’est calmé une fois l’accouchement passé.

Crédits photos: Flickr

Le matin? Bol de chocapic. Le midi? Des chocapic dans le yaourt. Au goûter? Des chocapic. Ah non mais j’aurais dû prendre des actions chez Nestlé, je serais devenue méga riche!! (Mais pourquoi n’y ai-je pas pensé plus tôt???) Bref, le chocopic a été ma folie alimentaire de mes neuf mois de grossesse!

Ensuite, j’ai eu pendant le dernier trimestre une folle envie de lait, de Nesquick et de goûter régressifs. Soit dit en passant, il me fallait à nouveau la marque Nesquick et pas une sous-marque,ça ne se mélangeait pas aussi bien dans le lait froid!

Il faut savoir que je n’aime pas le lait en temps normal. Là, enceinte, je me faisais des goûters à base de tasse de lait/nesquick et gâteaux pour les gosses genre les BN, les Princes, les Pépitos… Ce sont des choses qu’en temps normal on achête jamais car trop de sucres et trop de cochonneries dedans. Mais là, à la fin de ma grossesse, j’avais besoin de mon moment régressif. Il m’est même arrivé de partir en trombe au Super U à côté de chez moi car je n’avais plus de nesquick. Le drame quoi!!

Je me dit que si j’avais besoin de lait, c’est peut-être que Simba en avait besoin et qu’il m’en réclamait. Bah oui, c’est du boulot de fabriquer des os ! Bon malheureusement et je t’en reparlerais plus tard, Simba a développé une allergie aux proteines de lait de vache et je me demande parfois si cela n’est pas lié à ma surconsommation de lait à la fin…

Bon pour finir sur une note un peu plus joyeuse, j’ai aussi eu envie de Mc Do, de barbeuc et de coca-cola. Ah et à la fin, les légumes ne passaient plus du tout moi qui adore ça en temps normal! Notamment les courgettes huuum!

Le truc sacrément positif c’est que malgré tout ça, je n’ai pris que 12 kg pendant ma grossesse (et bim dans les dents de la gynéco de l’écho de datation!)

Et toi, as-tu eu des envies bizarres pendant ta grossesse? Ou au contraire des dégouts? As-tu foncé au magasin pour assouvir une envie? As-tu réveillé ton chéri pour des fraises? Allez, dis-moi tout!

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !

Commentaires

22   Commentaires Laisser un commentaire ?

Die Franzoesin (voir son site)

C’est drôle je me retrouve énormément dans tes envies et dégoûts ! Pareil pour moi : café et chocolat ne passaient plus les deux fois et pour mon premier j’ai bu des litres de nesquick alors que je n’en bois généralement jamais ?! Cela dit ici ça n’a pas eu de conséquences négatives en revanche il a déjà presque trois ans et en raffole désormais je me dis que ça lui rappelle peut être des souvenirs 🙂 . Et ce qui est drôle c’est que pour cette grossesse ça ne me fait pas du tout envie ! En revanche cette fois c’est toutes les choses acides qui me font rêver : agrumes, kiwis…

le 11/07/2017 à 09h37 | Répondre

Sarabi

Ah mais les kiwis en même temps c’est la vie ^^!

J’espère que Simba n’aura plus d’APLV dans quelques années et qu’il connaitre le bonheur du Nesquick!!

le 11/07/2017 à 11h41 | Répondre

Embryonicjourney (voir son site)

Idem … Je n’ai pu avaler une tasse de café depuis mon début de grossesse et même les bisous de chéri qui vient de boire un café me font dire beurk ! Comme j’ai eu énormément de nausée les trucs que j’ai adore et qui me font encore du bien en cette toute fin de grossesse (allez plus que 15 jours🤗) ont été les fruits acides citron, Orange…. Etc

le 11/07/2017 à 09h52 | Répondre

Sarabi

Il me semble avoir lu quelque part que les trucs acides calmaient la nausée!! ceci excplique cela peut-être!!!

le 11/07/2017 à 11h42 | Répondre

Doupiou

J’avais lu un article disant que lorsqu’on était enceinte, on avait inconsciemment envie des aliments qui nous rappelle notre enfance et qui nous réconforte. Je m’enfilais des tonnes de coquillettes au beurre (plat référence que mon papa me faisait petite) et de pain peu cuit !
Le chocolat ne passait pas non plus et encore moins le citron! Par contre je n’ai jamais eu d’envies folles de bouffe !

le 11/07/2017 à 09h52 | Répondre

Sarabi

Ah bah voilà le pourquoi du Nesquick et des chocapic alors!!
Mon osthéo m’avait dit aussi que beaucoup de femmes enceintes mangeaient des choses totalement régressives.

le 11/07/2017 à 11h47 | Répondre

Claire (voir son site)

Bon bah voilà peut être l’explication du pourquoi je n’arrivait à manger que de la glace et du sorbet. Le sorbet citron passait particulièrement bien.
J’ai eu beaucoup de nausées aussi 🙂

le 11/07/2017 à 14h22 | Répondre

Madame Bobette (voir son site)

J’ai eu vite du dégoût pour la nourriture et surtout les légumes au début de ma grossesse. Je n’ai quasiment plus mangé de légumes pendant 9 mois!! Je me suis un peu forcée sur certains légumes qui passaient mais c’était franchement dur.
Je n’ai pas eu d’envie irrépressible mais le lait fraise candia a refait irruption dans mon frigo vers le 6ème mois ^^ C’était devenu un incontournable des courses… Ma belle-mère m’en a acheté après l’accouchement, il a fini à la poubelle… L’envie est passée comme elle est venue!! 😉

le 11/07/2017 à 10h17 | Répondre

issabill (voir son site)

Ici, mon envie irrépressible était… les brocolis. Je devais en manger 1 jour sur 2, mon pauvre mari n’en pouvait plus ahaha. Et mon loulou a 2 ans et demi et adooooooore les brocolis 😀

le 11/07/2017 à 10h56 | Répondre

Maman Sur Le Fil (voir son site)

Ici, impossible de manger de la viande rouge alors que j’adore cela en temps normal… Pour ma fille, c’était très sucré, chocolat, cochonnerie et pour mon fils, du gras, du macdo, etc… Et finalement, ma fille adore le salé et mon fils le sucré, comme quoi !!

le 11/07/2017 à 11h12 | Répondre

Claire

Ici pour mon deuxième c’était radis et olives noires. Je ne mangeais plus que ça, et allait quotidiennement chercher ma dose au supermarché (et mon mari n’en pouvait plus des 3 bottes de radis que je lui ramenais tous les jours !). Les radis c’est passé avec la grossesse, j’aime bien mais ne suis plus dans l’excès, les olives étonnamment non, alors qu’avant je n’aimais pas particulièrement ca.

le 11/07/2017 à 11h47 | Répondre

Chacha d'avril

Dans le thème du régressif, je ne pouvais pas passer une journée sans manger des Cheerios et du Kiri (pas ensemble hein) !! Miam !

le 11/07/2017 à 12h22 | Répondre

Madame Nounours

Moi aussi J’ai eu un dégoût pour certains aliments comme le thé et J’ai eu des envies bizarres comme le kiri, les Monster munch et les princes mais ça passait vite.

le 11/07/2017 à 12h53 | Répondre

Manon

J ai bien rigolé moi c’est l inverse je suis a 4 mois et demi et moi qui ne buvait que du thé (7 mugs par jour) je peux pu en boire, par contre le café que hooo mon dieu je hais depuis toujours, mlaintenant fait parti de mon quotidien le matin, je me shoote à l odeur meme 🙂
J adore aussi les boissons piquantes, les bonbons acides et le citron, les oignons bref tout ce que je deteste habituellement.
Futur Papa dit que je suis une skyzo peteuse (je passe les details hein)

le 11/07/2017 à 13h48 | Répondre

Alinette

mais moi aussiiiii c’étaient les chocapic!!! et le babybel.
et en dégoût, le chou fleur
je me demande si ce sera pareil la prochaine fois ^^
(et tout pareil, +12 tout pile, malgré les montceaux de cho**pic avalés lol)

le 11/07/2017 à 16h03 | Répondre

Claire Gezillig

Tout au début, c’était les biscuits au fromage (que j’ai vomis plusieurs fois donc maintenant ça passe plus – désolée du détail glamour)…
Puis il y a eu les avocats, les cornichons, actuellement, c’est les pâtes et les biscuits au chocolat (moi qui ne mange normalement jamais de biscuits !)
Y a eu aussi les envies de femmes enceintes frustrées de l’étranger : la crème mont-blanc et les éclairs au chocolat, j’ai pu en avoir au bout du compte mais pas sur le moment de l’envie lol

le 11/07/2017 à 19h37 | Répondre

Claire Gezillig

Oups, commentaire plein de fautes…
Je parle sinon de mes envies, pour les dégoûts, c’est plutôt les odeurs chez moi.

Et mon problème principal reste : j’ai tout le temps faim et je passerais bien ma journée à manger…

le 11/07/2017 à 19h40 | Répondre

Miss Chat

Hihihi je trouve ça trop drôle la relation d’une femme enceinte avec la nourriture 😀
Perso je n’ai jamais eu de dégoût ou d’attirance particulière… je buvais plus de lait mais j’en bois déjà beaucoup en temps normal. En fait j’ai tellement de fringales sans être enceinte que je n’ai pas vu de différence avec la grossesse…

le 11/07/2017 à 22h08 | Répondre

Mme Grenouille

Ah ça me rassure ! D’habitude, j’aime manger des légumes, fruits… mais depuis le début j’ai des envies de pizza, frites, chips … qui ne font habituellement pas partie de notre alimentation ! Du coup, j’essaye d’être raisonnable mais je suis frustrée !
Compote et madeleine font partie de mes indispensables à TOUJOURS avoir dans le sac à main !
Parmi les dégoûts, gingembre et poivron sont interdits à notre table !

le 12/07/2017 à 15h43 | Répondre

Chaperon Rouge

Cest marrant comme on n’est plus tt a fait soi même dans ces moments la…
Une copine a eu envie de raclette tt le long de sa grossesse alors qu elle déteste le fromage!
Pour la Lueur j’ai surtout eu une grosse phase d envies de cerises, en plein milieu de l ete… J’ai toujours adoré ca mais la vraiment c’était plus fort que moi des que j’en voyais j’en mangeais des kgs, a toute heure. Pas de degouts ou de passions particulières sinon… A part les envies pour tous les trucs auxquels on n a pas le droit. Comme on boycotte Nestlé, rien de ce que tu as cité ne me fais envie ni n atterrira dans mes placards mdr. Par contre je voulais te rassurer pour le lait: A cause des remontées acides j’en consommait quasi 1L par jour le dernier trimestre et la Lueur n a aucun problème de ce côté la… Donc ça m étonnerait que ta « sur consommation » ait un lien avec l APLV de simba…

le 13/07/2017 à 08h06 | Répondre

Marmotte

pas particulièrement de dégouts alimentaires chez moi.
Par contre, qu’est ce que j’ai envie de chocapic moi aussi! Je me fais violence pour ne pas en faire mon unique repas trop souvent ^^

le 19/09/2017 à 21h20 | Répondre

Chouquette

Idem. Depuis le début de la grossesse, j’ai eu une envie folle de manger des céréales chocolatées, j’ai commencé par les nesquick mais ce n’etait pas le même goût. C’est en achetant des chokapic que j’ai compris que c’etait ce qu’il me fallait. Matin, goûter, avant de se coucher. Je ne bois pas de lait en temps normal mais là j’ai eu aussi ce besoin en plus du st Moret sur du pain le midi.
Le reste a du mal à passer.

le 13/10/2017 à 11h37 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?