Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

La cérémonie de baptême de Cookie : nos choix et son déroulé


Publié le 11 avril 2017 par Freesia

Il a toujours été question de faire baptiser nos futurs enfants à l’amoureux et à moi. Pourtant, il n’est pas croyant pour un sous. Mais je le suis; il sait que c’est important et me suit dans mes convictions. Du coup, Cookie a été baptisé. Et c’est cette cérémonie que je vais te raconter. Je vais faire un vrai  focus sur la partie religion parce que je trouve que ça manque. C’était difficile pour moi de trouver des ressources et j’espère que cet article t’aidera peut-être à toi, qui envisage de faire baptiser ton enfant.

La préparation au baptême

Tout d’abord, j’ai cherché sur le site du diocèse de ma ville les numéros à joindre. J’ai appelé et je nous ai inscrits aux séances de préparations la semaine suivante. Cookie n’avait alors pas encore un mois. Premier rendez-vous un mardi soir à 20h. On se présente, on raconte pourquoi on demande le baptême et discute de notre vision de la religion (en s’appuyant sur des images ou des textes qui nous parle). C’est très intéressant de voir qu’on vient de tous horizons et l’amoureux a beaucoup aimé débattre et discuter de tout ça, sans arrière-pensée ou pression. Deuxième rendez-vous le samedi à 16h et on discute des différentes étapes du baptême, des moments clés et des points plus techniques. Cette-fois, un prêtre est là. Encore une fois, l’ambiance est bonne enfant et c’est très agréable.

Tous les autres couples ont déjà leur date de baptême sauf nous. Le prêtre qui s’en occupait était absent. On ira le voir deux semaines plus tard pour fixer avec lui la date. On a choisi la date du 04 septembre. Parce que la marraine étant étudiante (donc en stage l’été mais pas encore la reprise des cours), le parrain habite loin et l’été est une saison très chargée pour lui et … parce que mon beau-père a râlé quand il a compris qu’on voulait lui bloquer un week-end de septembre (oui, la chasse commencait la semaine suivante…). Je n’ai pas suivi les conseils de Tabitha Twitchit et Cookie avait donc 4 mois à ce moment là (mais ça s’est très bien passé). Nous voilà donc 3 mois avant la cérémonie et je demande cette date. Ah zut, déjà deux familles. « bah, c’est pas grave, vous serez trois. Et c’est à l’église X ». Ah … ? C’est pas possible de le faire à l’église Y ? (qui est magnifique et surtout à 1 minute de chez nous). Apparemment non. Bon, bah va pour l’église X. On apprendra plus tard que c’était possible mais on a toujours pas compris pourquoi il n’avait pas voulu (BREF).

Une semaine avant le jour J, le prêtre nous contacte pour qu’on se cale une date commune aux trois familles pour préparer la cérémonie. Ca y est, on est dans le concret ! Finalement, ce sera le jeudi précédent qu’on se retrouvera. Au programme : réexplication de la cérémonie, choix des textes, des chants, personalisation et création du livret de messe. On a pas chomé ! Et je suis heureuse, tous mes textes ont été choisis (je te les donne plus tard) (bon, en même temps, je crois que ca importait peu aux deux autres couples).

L’amoureux a, encore une fois, apprécié cette rencontre et était plus au fait de certains points que les deux autres couples. Ce qui les a impressioné. Ouais, l’amoureux gère question culture même s’il n’est pas croyant. Du coup, notre prêtre (et là, je suis hyper heureuse parce que c’est quelqu’un que j’aime beaucoup) s’est plu à instruire l’amoureux et à lui expliquer certains points. Pour l’anecdote, notre prêtre expliquait quelque chose au sujet de Noé, Moïse et d’A…. L’amoureux s’est exclamé, sur de son coup : « ARISTOTE! ». Euh non, c’est pas vraiment la même époque mais qu’est-ce qu’on a ri !

La préparation du baptême de Cookie et nos choix

Je t’ai déjà dit quelle date on avait choisi et pourquoi. Laisse-moi donc te parler de nos autres choix. D’abord, qui sera le parrain et la marraine. Pour la marraine, une évidence. Une amie, très pieuse, très proche de nous. Pour le parrain, l’amoureux voulait choisir quelqu’un de son côté mais il n’arrivait pas à déterminer qui (tous sont non-croyants quasiment). Puis, l’évidence. Son oncle dont il a toujours été proche. Aussitôt discuté, l’amoureux l’appelle, il accepte avec joie et nous on est heureux !

Où faire le repas après ? Chez mes beaux-parents (qui habitent à 15/20 minutes environ de l’église), dans leur jardin (que je trouve magnifique). J’imagine bien un repas dehors où tout le monde se melerait et pourquoi pas un petit plongeon dans la piscine pendant l’après-midi ? On prévoit un gros buffet froid fait maison (je t’en reparlerai) et éventuellement un barbecue. Bref, à la bonne franquette.

Qui inviter ? De mon côté, je fais le choix de convier toute ma famille. Mais bon, toute la famille réunit, on est que 16. Du côté de l’amoureux (où ils sont trèèèès nombreux), on choisit de n’inviter que les personnes dont on est le plus proche. On invite également la marraine (bah quoi quand même!) et un couple d’amis des parents de l’amoureux qu’il considère comme de la famille. Au final, une quarantaine de personnes. Wahou ! L’amoureux demande à ses parents (surtout à son père) de « bien » s’habiller car il apréhende vraiment les fautes de style. Il décide d’ailleurs que Cookie et lui auraient les mêmes tenues ce jour-ci (question de style bis).

Les faire-parts. On a choisi de les faire nous-même en forme de moulin à vent. On les a tous fait dans des tonalités et motifs différents mais qui s’accordaient à nos couleurs. On les a donnés et envoyés début juin (donc 3 mois environ avant le jour J).

Notre faire-part au milieu des couleurs du baptême …

La cérémonie et son déroulé

Le jour J esr arrivé et il va faire beau ! Youpi ! J’ai donné rendez-vous à tout le monde (bien que le prêtre nous ai dit 11h15) pour être sure qu’ils arrivent tous à l’heure. Grand bien m’a pris puisque ma belle-soeur et sa petite famille ainsi que mes beaux-parents sont arrivés à 11h20 passé. Le temps que tout le monde se mette en place, le prêtre nous fait distribuer les livrets de messe. Allez, hop, il est 11h30, il est temps de commencer !

On commence la cérémonie à l’extérieur, sur le parvis de l’église. Le prêtre nous demande le nom des baptisés et ce qu’on souhaite pour eux (le baptême). On leur fait le signe de la croix sur le front et il les invite à « entrer » littéralement dans l’Eglise.

La marraine de Cookie prend la parole et lit la lettre de St Paul Apôtres aux Romains.

Nous le savons, quand les hommes aiment Dieu, lui-même fait tout pour contribuer à leur bien, puisqu’ils sont appelés selon le dessein de son amour. Ceux que, d’avance, il connaissait, il les a aussi destinés d’avance à être configurés à l’image de son Fils, pour que ce Fils soit le premier-né d’une multitude de frères. Ceux qu’il avait destinés d’avance, il les a aussi appelés; ceux qu’il a appelés, il en a fait des justes; et ceux qu’il a rendus justes, il leur a donné sa gloire. Que dire de plus ? Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous ? Il n’a pas épargné son propre Fils, mais il l’a livré pour nous tous : comment pourrait-il, avec lui, ne pas nous donner tout ?

Puis, le parrain d’un des deux autres enfants  chante le psaume « le Seigneur est mon berger, rien ne saurait me manquer« , suivi de la lecture de la première lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens, et de l’évangile de Jesus Christ selon saint Marc lu et commenté par le prêtre. Nous avions choisi cet extrait que je trouve très propice à un baptême d’enfant. Le discours du prêtre après a ému beaucoup de personnes dans l’assemblée car très moderne, ouvert, bienveillant et honnête. On nous en reparle encore !

Des gens présentaient à Jésus des enfants pour qu’il pose la main sur eux; mais les disciples les écartèrent vivement. Voyant cela, Jésus se facha et leur dit : « Laissez les enfants venir à moi, ne les empêchez pas, car le royaume de Dieu est à ceux qui leur ressemblent. Amen, je vous dis : celui qui n’accueille pas le royaume de Dieu à la manière d’un enfant n’y entrera pas ». Il les embrassait et les bénissait en leur imposant les mains.

Ensuite est venu le moment de la litanie des Saints, où nous avons appelé chaque saint patron (de Cookie, les nôtres, ceux de la famille et celui de l’église). Comme Cookie porte le nom d’un ange, le prêtre s’est arreté en pleine litanie et a précisé à l’assemblée que quand il énoncait « et tous les anges de Dieu », il pensait bien entendu à notre Cookie en premier lieu; qu’il n’était pas exclu ! Son ton penaud nous a tous fait rire sur le moment.

Avec les différents membres des autres familles, nous avons chacun écrit une intention de prière pour les enfants, pour l’entourage des enfants, pour les chrétiens, pour ceux qui ne sont plus là … Le prêtre a ensuite enchaîné avec la prière de la délivrance et la profession de foi.

Enfin, le moment clé approche. Le prêtre appelle les trois enfants, leurs parents et les parrains et marraines à s’approcher. Il bénit l’eau, impose sa main puis procède au baptême de chaque enfant avant d’enduire le front de celui-ci avec l’huile du saint chrême (qui sent très bon le citron; l’amoureux a sniffé Cookie pendant une heure après). Nous avons profité de ce moment pour mettre le beguin blanc (tricoté par ma grand-mère) à Cookie et faire bénir la gourmette (offerte par ma soeur) et la croix (offerte par sa marraine). Le prêtre a enfin remis le cierge allumé au parrain (qui ne savait pas trop quoi en faire, lui qui préfèrait porter Cookie !).  A ce moment-là, Cookie commencait vraiment à fatiguer, à s’agiter et à avoir faim…

Nous sommes revenus à nos places, avons prié le Notre Père et Je vous salue Marie. J’en ai donc profité pour allaiter discretement. J’avais prévenu le prêtre de cet éventualité mais il nous a appelé pour signer les registres à ce moment-là. Oups ! Famille suivante siouplait. On est donc allés signer en dernier, Cookie endormi dans les bras de son parrain puis on est sortis gaiement dehors, enthousiastes après cette cérémonie qu’on a adoré.

Après quelques photos, on est parti manger (beaucoup) mais ça, je te l’expliquerai une autre fois !

Si tu as besoin d’autres précisions, de textes en attendant, n’hésite pas !

Crédit photo : toutes photos personnelles

Et toi ? As-tu prévu de faire baptiser ton enfant à l’église ? Sais-tu déjà qui seront les acteurs de cette cérémonie ? As-tu des textes ou des chants préférés ? Dis-moi ! 

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !

Commentaires

39   Commentaires Laisser un commentaire ?

Weena (voir son site)

Super article, ça à l’air sympa la préparation en groupe.
Nous’, on est des « tricheur » du baptême : on est très amis avec le prêtre qui nous a marié et qui a baptisé nos enfants … or, hasard du calendrier (oui, on a un don, on choisi toujours une marraine qui va accouché autour des 6 mois de son filleul et un parrain qui se marie autour des 10 mois de ce dernier … véridique les deux fois, sans qu’on le sache lorsqu’on leur a demandé … donc on cale la date comme on peut autour de leur 8 mois, c’est tombé en pleine saison des pardons bretons pour FeuFolet et en plein carême -un bon mois avant tout le monde- pour LutinCoquin … donc on n’était jamais dans les bonnes dates pour une préparation en groupe …
C’est pas grave, ça a été l’occasion de ses faire de bon repas avec le prêtre 😊

le 11/04/2017 à 07h55 | Répondre

Freesia

Au moins, vous étiez sûrs d’être les seuls à baptiser ce jour là !

le 11/04/2017 à 09h53 | Répondre

Doupiou

ça avait l’air d’être une très belle journée ! J’avais adoré organiser le baptême de PetitePerle ! Il y avait eu beaucoup de rebondissements !
On devait le faire dans l’église dans laquelle je m’étais mariée mais elle avait pris feu dans la nuit précédent le baptême !
Sinon j’avais choisi presque les mêmes textes que toi ! J’adore ton FP !

le 11/04/2017 à 08h41 | Répondre

Freesia

Oh purée ça craint comme rebondissement le coup de l’incendie …
Hihi tu as bon goût 😛

le 11/04/2017 à 11h11 | Répondre

Jojo

Quand j’ai lu que ton Cookie commençait à avoir faim, j’ai repensé à l’anecdote d’une maman lors du baptême de son fils fin de l’année dernière : on n’a pas entendu le petit de toute la cérémonie, je lui ai demandé son secret 😉 Un allaitement au bon moment, avant qu’il ne s’agite trop ^^ Dans leur cas, elle l’allaitait juste avant le baptême : le prêtre leur demande d’avancer, là oups, désolée bébé, il faut stopper le repas et y aller 😉

le 11/04/2017 à 08h55 | Répondre

Freesia

C’était ça en auelque sorte 😛 en pleine cérémonie, hop, allez viens que je te colle au sein … Ah bon pas tout de suite, dans deux minutes s’il vous plaît pour la signature … Oui maintenant c’est bon, merci ! 😛
Ça fonctionne ! 😉

le 11/04/2017 à 11h13 | Répondre

Croco

Moi, on m’a amener le registre pour que je puisse signer avec le loustic au sein (il faut dire qu’on ne pouvait pas faire signer une autre famille avant, le prêtre a fait une cérémonie rien que pour nous dans l’église la plus proche de chez nous sachant que la paroisse s’étend sur plus de 25km de long).

le 18/04/2017 à 16h20 | Répondre

Onedaymaybe

Ah ! Super cet article : on est en train de commencer à préparer lz baptême de notre fille pour la fin de l’année. Vous avez choisi les textes et les chants en commun avec les autres familles du coup ?

le 11/04/2017 à 09h18 | Répondre

Freesia

Pendant la preparation, on nous a donne un petit fascicule de chant et textes etc qu’on pourrait choisir. Notre mission c’était de sélectionner le texte qui nous plaisait. Le jour de la réunion commune aux trois familles, le prêtre nous a fait choisir à jaque couple un texte qui sera lu. J’ai donc choisi ma lecture, le couple à côté a choisi une autre lecture qu’on aime beaucoup et le troisième couple ne voulait pas choisir (ils n’avaient rien lu donc ils savaient pas) et ils ont don choisi un psaume au hasard (ça tombait bien, je l’aime beaucoup aussi :P)

Ensuite, pour l’extrait de l’evangile, le prêtre nous a demandé à chacun un extrait qu’on aimerait et comme il y avait trois réponses différentes, il a tranché. L’extrait que j’avais choisi 🙂

le 11/04/2017 à 11h17 | Répondre

Mme p

Très beau choix de texte ! Nous avons choisi le même évangile et le psaume est celui choisi pour notre mariage. Je souhaite une belle et longue vie de chrétien à votre petit cookie !

le 11/04/2017 à 09h28 | Répondre

Madame Bobette

J’aime beaucoup la petite anecdote pour la date… Nous avons eu le même dilemme pour notre mariage: pas l’été mais pas pendant l’ouverture de la chasse non plus… lol Bref c’est tombé un 7 septembre. Mais j’avue que le coup de la chasse j’ai eu du mal à le digérer!!
Nous avons baptisé ma puce à 8 mois, j’ai trouvé ça nickel. La préparation s’est déroulé de la même manière et nous étions 5 baptêmes. Mais nous avons réussi à très bien s’entendre avec tous les parents et à chacun mettre la main à la pâte que ce soit pour préparer les livret, la musique, les impressions, les reliures, etc.
J’aime beaucoup le concept de commencer dehors. Mais bon je n’aurais pas apprécié pour le notre car en plein mois d’octobre dans le nord, il pleuvait des cordes ^^
En tout cas c’était une très belle cérémonie et c’est très bien de l’avoir détaillé comme ça car c’est parfois compliqué de se projeter 🙂

le 11/04/2017 à 11h39 | Répondre

Madame Irbis

En fait commencer dehors n’est pas un « concept » mais fait partie intégrante de la liturgie du baptême !
Cela pour montrer très clairement l’entrée du futur baptisé dans l’Eglise (pas le bâtiment hein 😉 )
Mais comme tu le précise, suivant les lieux, la saison et la météo les prêtres sont obligés de s’adapter !!

le 11/04/2017 à 12h10 | Répondre

Madame Vélo

Oui pour nous on ne pourra pas commencer dehors, mais on se mettra au fond de l’église et le prêtre nous invitera à entrer dans l’Eglise.

le 11/04/2017 à 13h49 | Répondre

Freesia

Exactement. Comme dit Madame Irbis, c’est vraiment pour signifier l’entrée dans l’Eglise. Mais, de mémoire, un seul des baptemes auxquels j’ai assisté a commencé par l’extérieur. Et entre les deux prêtres de la ville, seul un le fait automatiquement (sauf si tempête), quitte à ce que la famille attende dans l’église.

le 11/04/2017 à 16h09 | Répondre

Madame Bobette

Oui, oui, j’avais bien compris, je me suis peut-être mal exprimée.
Je trouve que c’est une très belle image que je n’avais jusque là jamais vue ni même entendue parler.

le 12/04/2017 à 15h06 | Répondre

Freesia

hihi surtout que nous, on cumule … puisque cette année c’est le mariage qui a lieu le week-end d’ouverture de la chasse 😛 Fallait lâcher du lest du coup 😛

Sinon, je trouve également ça difficile de se projeter quand on y est pas vraiment … Mon dernier baptême remontait à y’a 8 ans et c’était le premier bapteme auquel assistait l’amoureux ! Autant dire que j’aurais adoré lire un article dans le genre avant histoire de nous preparer 😛

le 11/04/2017 à 16h01 | Répondre

Madame Vélo

ça tombe bien cet article, je suis justement en plein préparatifs car Petit Matelot sera baptisé dimanche prochain, le dimanche de Pâques. J’aime beaucoup l’évangile que vous avez choisi, j’avais choisi celle-là aussi mais les autres familles en ont préféré une autre – plus classique je trouve. Tant pis. En tout cas vos photos sont top 🙂 et j’aime toujours l’idée de la tenue commune au papa et au bébé, mais ça va pas être possible ici. D’ailleurs je me demande toujours comment je vais habiller Petit Matelot… il va être temps que je trouve !!

le 11/04/2017 à 13h51 | Répondre

Freesia

avec une marinière ? AHAHAHAHAH (pardon, humour pas très drôle :P)
Oui, l’amoureux voulait a tout prix s’habiller comme Cookie. Et comme on avait préparé 2 tenues selon la météo, l’amoureux aussi avait deux tenues ahah

C’est possible de commencer à l’extérieur, il fait beau en avril et le moment ne dure que 5 min après tout 🙂

le 11/04/2017 à 16h11 | Répondre

Madame Lavande (voir son site)

Il tombe à pic cet article 🙂 Justement nous préparons le baptême de notre Biscotte pour fin juillet !
Pour nous ce sera en tout petit comité : nous, le parrain et la marraine avec leur conjoint et les 4 grands-parents. Et après un grand barbecue dans notre jardin pour fêter ça 🙂
J’aime beaucoup votre faire part <3

le 11/04/2017 à 15h01 | Répondre

Freesia

C’est bien aussi les petits comités 😀

Merciii 🙂

le 11/04/2017 à 16h12 | Répondre

Claire (voir son site)

J’ai moyennement vécu la préparation au mariage donc nous n’avons pas fait baptiser notre fille.
Mais c’est super de voir ta préparation, ça avait l’air chouette.
Et j’adore tes faire part, ils sont trop beaux!

le 11/04/2017 à 15h06 | Répondre

Freesia

Oh bah merci claire !

La prépa mariage et baptême est très différente je trouve … Mais après, faut peut-être trouver le prêtre qui vous correspond à vous 🙂

le 11/04/2017 à 16h13 | Répondre

Madame Nounours

Ah le baptême, C’est quelque chose qui est mal parti pour mon fils vu que les personnes qui sont chargés de s’occuper de la préparation au baptême de la paroisse dont nous dépendons ne daigne pas de répondre aux messages que j’ai laisser et du coup ça me mine car c’est quelque chose qui me tiens à coeur. Ça avait l’air sympa le baptême de ton fils et le faire part très jolie

le 11/04/2017 à 20h13 | Répondre

Freesia

Oh bah zut … Tu as essaye d’aller voir directement au presbytère ? Ou de prendre contact avec un prêtre ?
C’est vraiment dommage … Il n’y a qu’un numéro ou plusieurs personnes s’en chargent ?
J’espère qu’on va vite te répondre en tout cas !

le 13/04/2017 à 14h54 | Répondre

Madame Nounours

Merci beaucoup. Oui c’est ce que je pense faire mais j’avoue que je ne trouve pas ça très sérieux. J’ai hâte de lire la suite du baptême de ton fils.

le 14/04/2017 à 16h20 | Répondre

Inno

Une question. Ton mari cherchait un parrain de son côté qui serait forcément croyant?
Est ce une obligation d’avoir un parrain et une marraine croyants pour le baptême chrétien? Je veux dire, même si l’un des parents n’est pas croyant. C’est une question que je me pose.
Pour notre part nous pensons faire baptiser notre fille à la mairie, un baptême républicain. Et je n’ai aucune idée de comment ça va se passer, si quelqu’un pouvait éclairer ma lanterne .

le 11/04/2017 à 22h58 | Répondre

Jojo

Pour répondre à ta 1ère question, chez les catholiques, ça dépend des règles des diocèses, puis de l’application en paroisse : là où je vis maintenant, on demande (au minimum) à ce que un des parrain-marraine soit baptisé, si l’autre n’est pas baptisé, il signera dans la case témoin, et non pas parrain-marraine. Là où je ferai baptiser notre bout de chou, les règles sont plus souples.
Ca, c’est pour l’administratif. Tu poses la question si les parrain marraine doivent être croyants… on ne va pas leur faire passer un entretien pour vérifier cela, d’ailleurs ils ne sont pas spécifiquement invités aux préparations, en tout cas dans les paroisses que je fréquente. Mais ils interviennent quand même à certains moments dans la célébration, et selon leurs affinités avec la religion, s’ils ne sont vraiment pas d’accord avec ce qui est dit, c’est peut-être compliqué…
Rien n’empêche d’avoir un seul parrain marraine lors de la célébration religieuse, mais deux personnes qui accompagnent l’enfant tout au long de sa vie 🙂

le 12/04/2017 à 08h46 | Répondre

Ornella

Inno, je crois qu’il est nécéssaire que l’un des deux au moins soit chretien si ce n’est catholique. Après si suelqu’un te tient à coeur tu as toujours la possibilité d’inscrire un temoin de bapteme et non un parrain/marraine de baptême. La deuxieme personne ne signe donc pas à la case parrain mais temoin. Cette personne peut-être athée agnostique ou d’une autre religion.

le 12/04/2017 à 08h50 | Répondre

Freesia

L’amoureux voulait quelqu’un de son côté, pas forcément croyant (d’ailleurs, personne be l’est je crois) mais qui était proche de lui, de nous et baptisé. Après, on a appris(comme le dise les filles précédemment) que tant que le parrain ou la marraine est baptisé(e), nul besoin que le deuxième le soit. Tu peux choisir d’ailleurs qu’une personne.

Pour le baptême républicain, il me semble que madame D avait fait un article sur celui de sa fille … Peut être pourrait elle te répondre ?

le 13/04/2017 à 14h58 | Répondre

Madame Nounours

Avec mon mari nous aimerions bien que notre fils soit baptiser mais pour le moment c’est mal partie vu que la paroisse dont nous dépendons ne daigne pas de répondre aux messages messages que j’ai laisser (avant mon accouchement et en fin d’année dernière !) Pour avoir plus d’informations sur les modalités administratives pour le baptême. Sinon ça avait l’air sympa le baptême de ton fils et le faire part très jolie ^^.

le 12/04/2017 à 13h10 | Répondre

Freesia

Merci pour les compliments en tout cas; en espérant que la situation bouge de votre côté 🙂

(Teasing : la suite arrive la semaine prochaine !)

le 13/04/2017 à 16h49 | Répondre

Madame choupette

Merci pour cet article! Ca manquait comme tu dis!
Un papa athée, une maman catholique qui ne pratique plus mais issue d’une famille de tradition catholique, on a baptisé notre premier petit gars à 3 mois, en groupe.
On a été tellement déçu de la préparation, de la célébration, ….
Notre deuxième bébé à lui eu un baptême « privé » (même si on ne privatise pas les sacrements, je sais…), avec un ami prêtre, à la date qu’on voulait. Et ca avait bien plus de sens!
Ils ont chacun un parrain ou une marraine (pourquoi faire comme tout le monde? 😉 ) et c’était une jolie fête de famille.

Pour répondre à une question posée plus haut, il me semble qu’en cas de baptême religieux, le parrain ou la marraine soit croyant. C’est en effet un rôle d’accompagnement dans la foi. De plus en plus, on parle de parrain et marraine même quand il n’y a pas de baptême religieux, mais ce n’est pas la même chose alors 😉

le 12/04/2017 à 15h27 | Répondre

Freesia

Si le baptême « privé » vous correspond plus, alors je trouve que c’est une très chouette idée !

C’estbien d’avoir un seul parrain ou une seule marraine. Mieux que d’en avoir deux qui s’en fichent 😀

le 13/04/2017 à 16h50 | Répondre

Madame l'Abeille

Super ton article comme toujours Freesia! Roo j adore la litanie des saints, on ne l avait pas chantée pour mon aînée parce que la plupart des autres enfants baptisés en même temps avaient des prénoms « exotiques » sans saints… Petite question terre à terre, tu avais un ensemble jupe + haut pour pouvoir allaiter? Je réfléchis à ma tenue pour le baptême de ma 2eme (pour l aînée j avais une robe avec des boutons devant et ça avait été bien utile pour l allaiter discretos avec un châle par dessus). Et bravo j ai cru comprendre dans un commentaire que vous allez vous marier! Je me réjouis pour vous!

le 12/04/2017 à 17h03 | Répondre

Freesia

Oh bah merci Madame l’abeille ! Ca me fait très plaisir. Ici aussi, les deux autres enfants avaient des noms « exotiques » (pour reprendre ton terme). Pour l’un, les parents lui ont choisi un saint patron qui ressemblait un peu (mathieu) et pour l’autre, malgré la « menace » du prêtre qui demandait un saint patron sinon lui-même en décidait un et ce serait pas joli joli (du style cunégonde), les parents n’en ont pas donné alors il a donné le mien au dernier moment (Jeanne)…. J’ai trouvé ça vraiment bof de leurs part (aux parents, de ne pas choisir).

le 13/04/2017 à 16h53 | Répondre

Freesia

J’avais une jupe et un haut ample que je pouvais baisser pour sortir mon sein effectivement. J’avais acheté une robe d’allaitement sur Seraphine mais finalement, je ne l’ai pas portée.

Et merci <3 (dans 5 mois O_o)

le 13/04/2017 à 16h55 | Répondre

Étoile (voir son site)

Très belles photos 🙂 Elles m’ont fait pensé au baptême de Petit Prince !

le 13/04/2017 à 13h08 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?