Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

La croisière s’amuse en famille


Publié le 15 avril 2017 par Mlle Mora

Avec Little Girl, outre les week-ends TGV/voiture, notre plus gros voyage fut au Danemark et en Suède où nous avons passé 3 semaines lorsqu’elle avait 6 mois.

Nous n’avons jamais eu peur d’emmener Little Girl où que ce soit (on ne l’a tout de même pas emmenée lors de notre voyage aux Philippines lorsqu’elle avait 11 mois). Little Girl s’est donc habituée à prendre le train, le bus, rester tranquille lors d’un long voyage en voiture…

Mais pour nos premières vacances à quatre, on avait envie de quelque chose de facile ! Avec une Little Girl de 3 ans et une Poupoune de 6 mois, pour une fois, les vacances n’allaient pas rimer avec vadrouille. Poupoune n’était même pas encore sortie de mon bidon lorsque nous avons décidé de réserver une croisière pour le mois de mars.

Une croisière, tu as bien lu ! Figure-toi que contrairement à ce que nous pensions, ce n’est pas si cher que ça puisque tu as l’hébergement, le couvert et le transport inclus dans le prix, et chose peu négligeable, c’est gratuit pour les enfants de moins de 18 ans ! (au moins sur les deux compagnies que nous avons regardé) Ils ne payent que les taxes portuaires.

Banco pour la croisière méditerranéenne de 7 jours au départ de Barcelone ! Nous en profitons pour réserver un appartement dans Barcelone pour passer quatre jours dans la ville avant de prendre le bateau.

« C’est beau la mer, maman ! » – Photo personnelle

Alors comment ça se passe des vacances avec deux enfants en bas âge ? Très bien à partir du moment où… tu lâches prise ! Ça ne se passera pas exactement comme tu le voudrais, parce que tes enfants sont petits et légèrement imprévisibles !

Pour notre part, Poupoune est un bébé très calme, qui dort très bien la nuit (oui, ça existe, pour de vrai !), n’importe où (elle avait déjà « voyagé » chez ses mamies parisiennes et aixoises) – alors si tu as un bébé qui ne dort pas, peut-être que les vacances seront un peu plus compliquées.

Quant à Little Girl, elle a 3 ans, donc, elle participe beaucoup plus à la vie de famille. Disons qu’un bébé, tu peux l’emmener partout en porte-bébé, il ne dira rien, alors qu’à 3 ans… Little Girl a aussi envie de certaines choses et pas d’autres. « Maman, on peut aller aux jeux ? « , « Maman, je veux une glace, moi, s’il te plait », « Maman, je suis fatiguée ! »,  » Maman, j’ai faim ! Tout de suite ! »…

Donc, en pratique : ne pas prévoir trop d’activité. A Barcelone, nous avions 4 jours, j’avais choisi de faire un seul quartier par jour, et des activités, qui plairaient plutôt à Little Girl : les espaces verts, le téléphérique (mais on a pris que le funiculaire finalement), le zoo (il y a aussi l’aquarium mais elle n’avait jamais été au zoo), les jeux extérieurs, les balades dans les rues piétonnes… Pour la sieste, en fonction de son état de fatigue, elle s’endormait dans la poussette ou elle ne dormait pas, mais se couchait tôt le soir.

A trois ans, elle mange de tout, donc au restaurant, c’était assez facile – et elle est souvent allée au restaurant donc pas de difficulté à ce niveau. Juste un peu agitée quand elle fatigue mais globalement, super mignonne. Poupoune buvait ses biberons et on trouvait aussi des petits pots facilement pour son goûter (faut dire que l’Espagne, c’est pas non plus le fin fond du Cambodge !)

Barcelone – Photo personnelle

Puis, nous avons embarqué sur l’énorme bateau qui allait nous conduire de Barcelone à Marseille, Savone, Naples, Palerme et La Valette (Malte). Little Girl était toute excitée à l’idée de monter sur le bateau (il faut dire qu’elle nous demandait tous les jours quand est-ce qu’on allait sur le bateau !). Elle n’a pas été déçue !

J’avais un peu peur que la cabine (intérieure, moins chère !) soit vraiment minuscule et étouffante. Et finalement, non. Certes ce n’est pas très grand, les filles avaient chacune un lit au dessus du nôtre, avec une barrière pour ne pas tomber la nuit. Une fois les valises défaites, les vêtements rangés dans les armoires, les trousses de toilettes déballées dans les rangements fonctionnels de la salle de bain, on ne se marche pas dessus (parce qu’elles sont petites hein, j’aurais pris une cabine plus grande avec des enfants plus grands !!). Il y a même une baignoire pour bébé dans la douche, exprès pour les filles !

Pour finir de balayer tes doutes, on ne sent pas du tout le roulis ou le tangage (en tout cas sur ce bateau et en mer peu agitée), il y a de nombreux stabilisateurs, il me semble. Je trouvais qu’on ressentait un peu le mouvement quand on était en tête de bateau, mais notre cabine était au milieu alors honnêtement, je ne le ressentais que très rarement. Mon mari est plus sensible que moi, au début, ça lui donnait l’impression d’être dans un petit état d’ébriété, mais il s’est habitué.

Arrivée sur Naples – Photo Personnelle

La vie sur le bateau est comme à l’hôtel, sauf que chaque matin, on se réveille dans une nouvelle ville, c’est vraiment très agréable de ne pas devoir reprendre la route pour la destination suivante. On profite entièrement des moments avec les filles et des services du bateau. Restaurant ou buffet, la chambre nettoyée en permanence (pas de souci pour les déchets couches de bébé, les poubelles sont vidées au moins deux fois par jour !). Little Girl profite de la piscine sur le bateau. Il y a beaucoup de monde, c’est le seul inconvénient du voyage, mais en s’éloignant un peu on trouve des bars moins fréquentés. Il y a un club pour les enfants – mais nous n’avons pas souhaité y mettre Little Girl, on avait envie de profiter vraiment de ces moments en famille. On a passé une semaine sans stress du matin, sans la presser le soir, juste apprécier de la voir évoluer, « discuter » avec nous en enrichissant son vocabulaire, son humour…

Poupoune, du haut de ses 6 mois a été une véritable star pendant 7 jours sur le bateau. A chaque repas, on venait nous dire qu’elle était belle et adorable, ou dans l’ascenseur (oui, oui, il y a des ascenseurs sur le bateau !)

Quant aux escales, à chaque fois on avait une journée à l’extérieur sauf à Malte où le bateau repartait à 14h. A Marseille, on a eu le temps d’aller dans la maison presque finie de rénover de tata et tonton – Little Girl était très contente de les voir.

A Savone, nous ne sommes pas sortis du bateau, pour la simple et bonne raison que Little Girl était malade. C’est pour ça que je te dis qu’il faut vraiment lâcher prise. Parce qu’on ne peut pas prévoir. Elle n’était pas en forme depuis plusieurs jours, mais ce jour-là, elle n’a pas mangé de la journée et a passé la journée à dormir. On a conclu à une gastro, et on se demandait si on devait aller voir le médecin du bateau (oui, il y a un médecin sur le bateau, il ne parle pas forcément français par contre). Mais on a fait ce qu’il fallait pour qu’elle se retape (on avait pris quelques médicaments bien sûr – n’oublie pas ta petite trousse à pharmacie !). Le lendemain matin, au petit déjeuner, elle avait faim, n’a rien rendu et n’avait qu’une envie : aller à la piscine et visiter la ville !

A Naples, on s’est baladé dans le centre, puis on a pris un bus touristique (on n’avait pas du tout préparé notre voyage, j’avoue qu’on s’est complètement laissé porté !). Little Girl a adoré monter à l’étage du bus et tout voir de haut. C’était une escale très sympa.

Palerme – Photo personnelle

A Palerme, balade en petit train plébiscité par Little Girl, déjeuner en terrasse au soleil, une glace italienne (forcément !), bleue pour Little Girl (comment dire non à ça ?!).

A Malte, petit tour en bus – un peu long, Little Girl s’est endormie.

Little Girl a aimé la journée en mer pour revenir à Barcelone : elle est allée au club des enfants (avec son papa) et a pu jouer aux Lego avec une petite Italienne pendant que je lisais tranquillement avec Poupoune endormie tout contre moi.

Conclusion, à part la maladie de Little Girl, c’était des super vacances. J’ai eu le temps de lire (de lire !!!!), mon chéri a eu le temps de se consacrer à un projet qu’il est en train de monter, Little Girl a pu nous faire autant de câlins qu’elle voulait, et Poupoune aussi a eu sa dose de dodos contre maman !

 

« Maman, on va à la piscine ?! » Photo personnelle

Au retour, Little Girl était contente de retrouver sa chambre et son lit, quant à Poupoune, c’est comme si elle n’avait jamais quitté la maison. A leur retour à la crèche, le personnel les a trouvé grandies (en deux semaines d’absence, à ces âges, ça change beaucoup !). Little Girl un peu moins bébé, Poupoune un peu plus débrouillarde.

Mes bébés grandissent tranquillement, et je suis heureuse d’avoir pu passer deux semaines réellement avec elles.

Je te conseille donc vivement ce mode de vacances si tu as envie de farniente avec les enfants, c’est tout à fait adapté ! Bon, question intimité du couple, je ne te cache pas que ce n’est pas adapté du tout ! Il faudra prévoir un week-end en amoureux – ça tombe bien, anniversaire de mariage en juin…

En mer – Photo personnelle

Je te mets les choses qui m’ont paru les plus indispensables à nos vacances :

  • Les chapeaux des filles (Poupoune n’a quasiment pas de cheveux alors au moindre rayon de soleil, j’ai peur que sa tête crame !)
  • La trousse à pharmacie (pas énorme hein, juste de quoi soigner un petit bobo, le Doliprane, de quoi nettoyer le nez de bébé…)
  • Le porte-bébé physiologique (je l’utilisais en permanence pour toutes les balades – Poupoune fait 7.5kg et je ne le sentais pas – ça permettait de laisser la poussette libre pour Little Girl quand elle était fatiguée.)
  • La poussette canne ( elle porte non seulement la plus grande, mais aussi le sac à langer et tout le bazar qu’on transporte avec des enfants)
  • Un sac fourre-tout pour y mettre les couches/lingette/biberons/chapeaux/lunettes de soleil/petits gâteaux/compotes/petites vestes/doudou/coloriage/jouets)
  • Un cahier et des feutres pour Little Girl – ça lui permettait de patienter au restaurant (j’avais même acheté des gommettes avant de partir, youpi !)
  • Quelques livres pour Little Girl (utiles pendant le voyage en voiture de chez nous à Barcelone, le soir avant de dormir, et on en prenait un avec nous dans la journée pour l’occuper si besoin)
  • Sac à dos de Little Girl – Je lui ai proposé de préparer un petit sac avec ce qu’elle voulait emmener. Elle était toute contente de prendre le biberon de sa poupée et autres petites choses chères à ses yeux. Elle ne prenait pas toujours le sac avec elle dans nos excursions, mais quand on revenait à la cabine, ou à l’appart à Barcelone, elle était contente de retrouver son petit univers.
  • La gigoteuse de Poupoune – Indispensable pour lui permettre de garder quelque chose de constant dans le voyage. Je sais pas si ça l’a vraiment aidée mais au moins ça ne changeait pas de la maison.
  • Compter large en vêtements des enfants. (sauf si tu as l’occasion de faire la lessive) – Little Girl ayant été malade, je suis bien contente d’avoir pris des vêtements en plus… Et Poupoune nous a fait quelques vomito…

Voilà grosso modo ce qui nous a aidé à passer des vacances agréables !

Et toi, as-tu déjà fait une croisière avec tes enfants ? Voudrais-tu en faire une ? Quel est ton style de vacances préféré avec les enfants ?

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !

Commentaires

8   Commentaires Laisser un commentaire ?

Weena (voir son site)

Merci pour le tuyau, je ne savais pas que sur certaines compagnies, les enfants ne payaient pas. C’est effectivement un combat intéressant, surtout avec des enfants en bas âge.

le 15/04/2017 à 07h18 | Répondre

Mlle Mora

Oui, tout de suite ça devient intéressant en famille !!

le 15/04/2017 à 19h29 | Répondre

Die Franzoesin (voir son site)

Oh la la tu donnes envie ça a l’air super ! Je vais en toucher un mot à mon mari pour nos vacances à venir à 4 😉 .

le 15/04/2017 à 07h41 | Répondre

Mlle Mora

Oui, je ne pensais pas que ça me plairait autant vu que ce n’était pas du tout notre style de vacances avant… Mais les priorités changent avec les enfants !! 🙂

le 15/04/2017 à 19h30 | Répondre

Doupiou

Oh ça fait trop envie ! Je pars en avion avec PetitePerle cet été et c’est déjà l’angoisse dans ma tête ! Alors je vais suivre scrupuleusement tes conseils !

le 15/04/2017 à 14h38 | Répondre

Mlle Mora

T’inquiète pas, je suis sûre que ça va bien se passer avec PetitePerle ! Un peu d’organisation et de zen attitude et ça roule !! 🙂

le 15/04/2017 à 19h31 | Répondre

Madame choupette

Merci pour cet article!
On avait fait une croisière pour notre voyage de noces et on avait été bluffé parce que ce n’est pas du tout notre style au départ. Ca me donne très envie de revivre ça avec 2 petits bouts!
Mais quelle est la compagnie? Tu peux nous dire?

le 15/04/2017 à 21h53 | Répondre

Jahanara

Merci pour le partage, mais j’ai une question : comment vous gériez pour les siestes et les nuits ? Nous on a un bout’chou qui ne dort que dans le noir et sans bruit, alors je me verrais mal partager sa chambre pendant une semaine…

le 16/04/2017 à 11h28 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?