Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Ode à mon mari : ce père extraordinaire


Publié le 20 octobre 2016 par Melimelanie

Après mon article sur à quel point je suis heureuse (et fatiguée) depuis que Petit Habitant fait partie de nos vies, me revoilà avec THE article ! Celui que j’écris dans ma tête depuis neuf mois. Celui qui me met les larmes aux yeux rien que d’avoir écrit cette brève introduction. Celui que je me devais d’écrire après avoir parlé de notre couple. Parce quand dans ma tribu, il y a LUI, d’abord, au commencement, à l’origine de tout. Et cet article est nécessaire parce que je lui dis trop rarement merci.

Bref, Monsieur Génial, cet article est pour toi.

Du père en devenir…

Quand notre relation a commencé avec Monsieur Génial, il a vite été question de l’après. Très vite, on s’est mis d’accord sur le fait qu’on voulait se marier et avoir des enfants.

J’ai donc attendu cinq longues années ce mariage et ces essais bébés qui s’étaient invités très tôt au cœur de nos discussions de couple.

Et je t’ai vu évoluer de l’image que tu avais eu d’un père par ton père (très présent et impliqué) à l’image du père que tu allais être. De celui qui me disait qu’un enfant, ce n’était pas intéressant avant ses 6 ans à celui qui regardait avec un brin d’envie nos amis évoluant avec leurs bébés.

Quand j’ai eu mon accident de parcours (ma GEU), tu as été mon roc, ma force, mon sauveur (je m’excuse encore pour tous les excès de vitesse et les feux à l’orange mûre qu’il y a eus ce jour où tu as dû m’emmener à l’hôpital). Tu as tout géré dans les trois derniers jours de ligne droite avant le mariage, quand je devais rester au lit suite à l’opération. Tu as même géré mes proches, les coups de fil que je me sentais incapable de passer…

Pendant les essais, tu as tout fait pour me motiver et faire que ça fonctionne. Tu t’es imposé un mode de vie ultra sain. Tu as même couru un dix kilomètres deux mois après t’être remis au sport (et en moins d’une heure, s’il te plaît !).

Et pendant ma grossesse… je n’ai pas assez de mots pour décrire tout ce que tu as fait. Alors je dirais juste que tu as TOUT fait. Vu mon état de loque avancé, je tenais à peine debout, et tu as tout pris en charge. M’as dorlotée pour que je n’aie pas à bouger. M’as pressé des litres de jus d’orange frais pour me faire plaisir. M’as acheté des kilos de brioches aux pépites de chocolat. Tu étais déjà fou d’inquiétude pour ce petit être qui grandissait en moi. Ton fils que tu avais tant attendu et qui me rendait tant malade.

IMG_8708

Crédits photo : Photo personnelle

Mon amour, merci.

… au protecteur…

Puis est arrivé le jour tant attendu ! Celui où Petit Habitant est venu agrandir notre famille. (Enfin, entendons-nous bien : il a essayé plusieurs fois de fuguer de mon utérus – sûrement pour rejoindre son papa, quand j’y pense… solidarité masculine, quand tu nous tiens – donc on s’y attendait, quoi…) Et tout de suite, tu es devenu un papa loup.

2015-12-15 17.40.14

Crédits photo : Photo personnelle

C’était ton petit. Tu voulais tout savoir, tout comprendre. Être sûr qu’il allait toujours bien, qu’il était toujours pris en charge du mieux possible.

Pendant l’accouchement, tu as eu très peur. Petit Habitant nous a fait une frayeur. Je t’ai vu inquiet, désemparé. (Que j’ai détesté te retrouver dans le même état que ce jour où on a appris pour ma GEU !) Ce jour qui ne devait être que bonheur, je t’ai vu paniquer en imaginant perdre ce fils que tu aimais déjà tant.

2016-01-07 18.06.14

Crédits photo : Photo personnelle

Et depuis, tu n’as pas changé. Toujours aussi protecteur. Tu le couves (le sur-couves même un peu – arrête ce p**** de détecteur de mouvements, je veux dormiiiiir), le dorlotes.

2016-01-11 19.30.37

Crédits photo : Photo personnelle

Tu passes beaucoup de temps avec lui. Tu t’en occupes énormément. Tu le changes, lui donnes le bain, joues, rigoles, le manges de bisous. Que j’aime vous regarder interagir tous les deux.

Mon chéri, merci.

… infatiguable !

Si on me demandait de te décrire en un mot, c’est sans aucune hésitation celui-là que j’utiliserais (on m’en souffle d’autres, mais je rappelle que c’est une ode).

Oui, parce que tout gérer dans des situations exceptionnelles, c’est une chose. Mais toi, tu le fais au quotidien.

Petit Habitant est là depuis dix mois maintenant et tu continues de gérer sur tous les fronts quand moi je n’en peux plus. Tu t’occupes de tout : de ton fils aux tâches ménagères (et ouais les filles, je n’ai pas foutu un pied dans un supermarché depuis presque un an. Oui, vous pouvez me haïr, mon mec fait les courses – et sans rien oublier), en passant par l’administratif. Tu ranges, tu prépares, tu nettoies, tu soignes, tu organises… tu assures dans tout.

Tu prends soin de nous parfois même au détriment de ta santé.

Mon homme, merci.

Pour toutes ces choses que je ne te dis pas. Ces mercis qui se perdent dans le quotidien. Pour toutes ces choses que tu fais. Ces attentions et cette énergie que tu déploies pour nous, merci !

2013-01-11 15.14.28-5

Crédits photo : Photo personnelle

Monsieur Génial, mon mari, mon amour, mon chéri, mon homme : MERCI.

Je t’aime.

Et toi ? Tu as un message à faire passer à ton cher et tendre ? Tu te félicites chaque jour d’avoir choisi ce papa pour tes enfants ? Qu’est-ce que tu aimerais lui dire ? Dis-nous, on transmettra !

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !

Commentaires

38   Commentaires Laisser un commentaire ?

Marie Merry in Brittany (voir son site)

C’est très émouvant ! Quel papa génial en effet. J’ai parfois reconnu mon mari dans cet article : il m’a dorlotée pendant la grossesse, acheté des kilos de fraises, m’a calinée, rassurée… Il s’est pourtant beaucoup moins projeté que Mr. Génial, mais à la naissance de notre fille, et s’est transformé en super papa mi-cool mi-poule. Ultra présent, joueur, protecteur, concerné… le rêve. Et pourtant Dieu sait que je ne suis pas tendre. Qu’il oublie de lui donner ses probiotiques le matin, et bim la harpie en moi ressort. Pas facile pour lui ! C’est une bonne idée que de prendre du temps pour vraiment remercier nos chéris super papas car eux savent crier sur les toits que nous sommes de super mamans ! Merci pour cet article, il m’a vraiment recentré sur le fait que mon chéri gère super bien, à sa façon. Ça me donne envie d’être franchement plus tolérante avec sa manière de faire.

le 20/10/2016 à 08h45 | Répondre

Marie Merry in Brittany (voir son site)

Pardon : à la naissance de notre fille, il s’est transformé*

le 20/10/2016 à 08h46 | Répondre

Melimelanie

Ha oui effectivement le pauvre. Hi Hi Hi on n’est pas tendre avec nos chéris alors qu’ils en font tellement. Il faut parfois accepter que ça ne ça soit pas fait exactement comme nous on l’aurait fait. 🙂

le 21/10/2016 à 16h09 | Répondre

Sarabi

Mais… mais…mais… ça va pas de me faire pleurer juste après mon bol de chocapic? Hein? J’suis là, sur mon canap’, je lis cet article juste trop beau et plein d’amour, et je pleure. Bon on va dire que ce sont les hormones hein ^^!
Elle est belle cette déclaration à ton homme. Pleine d’amour, pleine de tendresse. pfiou… si tu ne lui as pas fait lire, imprime le de suite ^^

le 20/10/2016 à 08h45 | Répondre

Melimelanie

Mais non il ne fut pas pleurer 🙂 Oui ce sont les hormones c’est sûr 🙂

Il ne l’avait pas lu. Il ne savait même pas que je l’avais écrit… Du coup je lui ai montré hier il était très ému!

le 21/10/2016 à 16h11 | Répondre

Madame Fleur (voir son site)

C’est adorable ! Tu as un mari en or vraiment.
Et je dis ça aussi parce que le mien est pareil ?
❤❤❤

le 20/10/2016 à 09h26 | Répondre

Melimelanie

On a toutes des maris en or c’est sûr !

le 21/10/2016 à 16h13 | Répondre

Lisa

Très bel article, quel bel hommage à ce super papa ! Ici, aussi on peut dire qu’on est bien dorloté par papa. Hyper chouchoutée pendant la grossesse et papa est aux petits soins pour bébé. Mais c’est vrai, je ne le remercie peut-être pas assez.

le 20/10/2016 à 09h54 | Répondre

Melimelanie

On ne les remercie jamais assez. En même temps dans le quotidien ce n’est pas facile de prendre du recul pour se dire merci.

le 21/10/2016 à 16h13 | Répondre

Mlle Mora

Oh que c’est beau ! Il va être bien heureux de lire ça ton homme !

le 20/10/2016 à 10h16 | Répondre

Melimelanie

Il était surpris et ému oui 🙂 (un peu super fier aussi :-p)

le 21/10/2016 à 16h14 | Répondre

Chacha d'avril

C’est beau !!
J’ai quasiment le même à la maison (à part pour les couches…) et je ne pense pas assez à le remercier d’être aussi exceptionnel, alors merci de me rappeler de le faire !

le 20/10/2016 à 10h20 | Répondre

Melimelanie

De rien pour le rappel 🙂 C’est tellement facile d’oublier!

le 21/10/2016 à 16h16 | Répondre

Melimelanie

❤❤❤❤❤❤❤❤❤

le 21/10/2016 à 16h17 | Répondre

Mrs Paillettes (voir son site)

Des fois on oublie combien les mercis peuvent être importants.
Très jolie déclaration.
<3

le 20/10/2016 à 12h04 | Répondre

Melimelanie

Merci ❤
Oui c’est facile d’oublier de se dire merci dans le quotidien à 10000 à l’heure

le 21/10/2016 à 16h18 | Répondre

Albertine (voir son site)

Que c’est beau <3 <3 <3 Tu as un papa et un amoureux en or ! Et avec ton article je me rends compte que je ne dis pas assez souvent au mien à quel point je l'aime et à quel point il est parfait ! On a de la chance de les avoir nos hommes 🙂

le 20/10/2016 à 12h23 | Répondre

Melimelanie

Ne serait-ce pas plutôt eux qui ont de la chance de nous avoir? Hi hi hi 😉

le 21/10/2016 à 16h19 | Répondre

Charlotte (aux petits pois) (voir son site)

Merci pour ce bel article!
Quel bouleversement, l’arrivée d’un enfant dans nos vies.
Mais quelle immense chance que de partager cela avec nos chéris.
Comme toi, je trouve que cette relation se construit dès le désir de grossesse (et est sans doute pus prégnant encore dans un cas comme le tien où le début a été difficile…) et se concrétise au fur et à mesure du temps et des évènements.
Cela fait du bien, de se rappeler à quel point on aime l’autre. De voir ce qu’il fait pour nous et nos petits.
J’aime beaucoup cette phrase : Ne vous demandez pas ce que vous avez fait en plus que l’autre, demandez-vous ce que vous pouvez faire de plus pour l’autre…
Et je trouve qu’elle s’applique bien à votre couple. Quelle belle déclaration d’amour… <3

le 20/10/2016 à 12h24 | Répondre

Melimelanie

J’adore ta phrase qui résume assez bien qu’en amour on ne compte pas les points…
C’est vrai que l’arrivée d’un enfant est éprouvant pour le couple mais nous permet aussi de nous rendre compte de pas mal de chose. C’est important de se dire parfois à quel point on s’aime mais ce n’est pas toujours facile (c’est pour ça que je l’ai écrit d’ailleurs 😉 )

le 21/10/2016 à 16h22 | Répondre

Ars Maëlle (voir son site)

Ah, l’amour qui nous fait fondre.
J’aime mon mari et je sais que je l’aimerai encore plus quand il sera papa, je l’aimerai d’aimer nos enfants (si vous m’excusez la grammaire approximative). Rien que de le voir avec un minuscule dans les bras je craque, et l’autre jour il m’a envoyé un sms : « Aux USA, ils rendent obligatoires les tables à langer dans les toilettes des hommes, c’est pas trop tôt. Quand je serai en vadrouille avec mon bébé, je préfère ne pas avoir à squatter les toilettes des filles pour le changer » Mon petit cœur a fait un bond en voyant qu’il se projetait déjà 🙂
Profite bien de ta jolie famille pleine d’amour

le 20/10/2016 à 13h29 | Répondre

Melimelanie

Merci 🙂 Et c’est super mignon la façon dont ton mari se projette déjà en super papa! Adorable!

le 21/10/2016 à 16h23 | Répondre

Camille

Merci pour ce bel article.
Cela fait envie qd nous n’avons pas le même à la maison 😉
Mais je suis sure qu’il a aussi beaucoup de chance de vous avoir.
Merci pour cette belle image d’amour 😀

le 20/10/2016 à 14h12 | Répondre

Melimelanie

Heureusement qu’il n’a pas de droit de réponse parce que je ne suis pas sûr qu’il répondrait qu’il a de la chance de m’avoir 😉 (oui je n’ai pas mentionné son humour aussi qui est une des qualités chez lui qui m’a fait fondre)

le 21/10/2016 à 16h26 | Répondre

Tamia (voir son site)

Quelle jolie déclaration ! Tu as un mari en or !

le 20/10/2016 à 14h18 | Répondre

Melimelanie

Merci 🙂 oui je trouve que je ne l’ai pas trop mal choisi ❤

le 21/10/2016 à 16h27 | Répondre

Claire (voir son site)

Quel magnifique article qui déborde d’amour pour ton mari!
Et les photos sont magnifique, particulièrement la première.

le 20/10/2016 à 15h53 | Répondre

Melimelanie

Merci
C’est une de nos photos de la séance grossesse que j’aime beaucoup.

le 21/10/2016 à 16h28 | Répondre

Popie

Le mien est comme ça aussi. Il a été top pendant la grossesse (même s’il supportait difficilement mes sautés d’humeur et le fait que je n’aime pas être enceinte !). Et à la naissance de notre fils heureusement que je l’avais car il a été un père au top, un parent à égalité avec moi, et je suis ravie d’avoir un mari qui me considère comme son égale et qui fait son possible pour que tout ne m’incombe pas à la maison !

le 20/10/2016 à 17h15 | Répondre

Melimelanie

Oui tu as raison c’est très appréciable de pouvoir avoir un partenaire a égalité sur tous les points et que le partage des tâches soit équitable 🙂

le 21/10/2016 à 17h04 | Répondre

Chaperon Rouge

ooooooooh le bel hommage trop magnifique 🙂 Monsieur Loup est aussi un plutot bon appui dans les taches ménagères (il cuisine quotidiennement et ‘cest généralement lui qui fait le ménage). Par contre, l’administration, c’est son ENORMEEEE point faible!!! en tous cas, bravo au papa! 🙂

le 21/10/2016 à 13h10 | Répondre

Melimelanie

Je lui transmettrai ton Bravo mais pas trop sinon ça va lui monter à la tête hi hi hi.
Pour l’administratif quand je l’ai rencontré c’était une horreur!! Il n’ouvrait même pas les courriers administratifs qu’il recevait. J’étais dépité. Et puis on a du vivre séparé un an et demi et il a du s’y mettre et maintenant Miracle il en fait autant que moi!
Pour ce qui est de faire le repas c’est la seule chose qu’il ne fait pas… enfin quand je suis en état parce que sinon il sait très bien faire certains plats quand il y a besoin!

le 21/10/2016 à 17h07 | Répondre

virginie

Merci d’avoir pensé à écrire cet article, je trouvais que ça manquait sur le blog (le papa). Avec ce que l’on vécu depuis tout ce temps, je sais que je n’en serais pas là où j’en suis sans mon mari. Depuis les essaid bébé il se révèle vraiment alors qu’il n’était pas très chaud au départ.
Je crois qu’un bébé ça permet de découvrir une autre facette de son mari, qui permet de retomber amoureuse en quelque sorte. Qu’est-ce que j’ai hâte de le voir avec notre p’tit chou dans les bras !

En tout cas, très beau texte et j’aime beaucoup la photo de couple en noir et blanc.

le 21/10/2016 à 15h06 | Répondre

Melimelanie

C’est complètement ça on retombe amoureuse de cette nouvelle facette qu’on découvre.❤

Merci pour ton commentaire en tout cas il est adorable!

le 21/10/2016 à 17h09 | Répondre

Madame c

Tu n’as pas mis les courses dans un super marché depuis un an… période depuis laquelle mon mari n’y va plus… notre choupinette â 9,5 mois et les courses c’est LA corvée dans mon organisation

le 21/10/2016 à 23h39 | Répondre

Madame c

Les pieds…pardon !

le 21/10/2016 à 23h40 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?