Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

La tétine, cet étrange paradoxe


Publié le 26 mai 2017 par Doupiou

J’ai toujours fait un parallèle entre la tétine et l’allaitement. Il y a les anti-tétine, les pro-tétine, les aucun-avis-tranché et tous ceux dont les principes se confortent ou volent en éclats à la naissance de leur bébé.

Avant la naissance de PetitePerle, j’étais plutôt mesurée. J’avais acheté une tétine, sans savoir si ma fille allait l’utiliser ou non. Et comme pour l’allaitement, je me suis protégée des discours fermés et moralisateurs. J’ai donc pris la petite boîte contenant la tétine dans ma valise de maternité.

Photo personnelle

Sacro Sainte Tétine

Quel titre fumeux et pompeux ! Oui après l’accouchement j’ai chanté les louanges de la tétine. Je pèse mes mots et je te dis franchement que la tétine à sauvé mon allaitement.

PetitePerle avait un fort besoin de succion (ce sont les puéricultrices qui l’ont dit) et autant te dire que mes seins ont dégusté. Après 48H avec une petite sangsue pendue à mes mamelons, j’ai déclaré forfait. J’ai trouvé mon salut dans le tire-allaitement et les puéricultrices m’ont presque immédiatement proposée de donner la tétine à PetitePerle.

C’est donc quelques heures après sa naissance qu’elle avait le petit bout de plastique dans la bouche. Et je n’ai eu aucune remarque du corps médical. Au contraire, la tétine a été salvatrice quand PetitePerle devait subir des injections intra-musculaires très douloureuses : les tétouilles la calmaient presque instantanément.

J’essayais de ne pas donner systématiquement la tétine à PetitePerle. Elle arrivait assez facilement à s’endormir sans, jusqu’à ses cinq mois environ. Maintenant, à l’aube de ses deux ans, elle continue à s’endormir avec.

PetitePerle comprend très bien que la tétine c’est pour le dodo (selon ses propres mots). Mais on y a recours en cas de chagrin, de bobo ou de grosse fatigue. Evidemment, on limite beaucoup car je déteste la voir la tétine à la bouche pendant la journée. PetitePerle comprend qu’il faut la retirer quand elle veut parler sinon on ne comprend pas ce qu’elle dit. C’est presque risible de la voir ôter le petit objet de sa bouche, dire ses quelques mots, et le remettre comme si de rien n’était !

Mon ostéopathe m’a aussi dit que la tétine n’était pas forcément néfaste tant qu’elle n’était pas systématique. En effet, elle permet au bébé de faire une kiné autonome des mâchoires et du crâne, le mouvement de succion remettant en place les muscles et les os. De plus, utilisée après le biberon, la tétine permettrait de favoriser la digestion car la succion renvoyant à la mastication, l’estomac produit le nécessaire pour « digérer » les aliments.

Je n’ai jamais été complexée à l’idée de laisser la tétine à ma fille, bien que certaines personnes m’ont fait douter par moment…

Les détracteurs

La première douche froide m’a été donnée par ma sage-femme pendant le suivi des premiers jours après la naissance. Lorsqu’elle a vu ma fille avec la tétine dans la bouche, endormie dans son berceau, elle m’a dit assez sèchement qu’il fallait enlever cette horreur (la tétine pas ma fille hein!) pour que PetitePerle prenne plus de poids. Culpabilité au summum. Elle ne s’était jamais cachée de détester les tétines, elle avait déjà parlé pendant la préparation à l’accouchement.

Puis pendant ma rééducation abdominale post-césarienne, le kiné m’a donné un avis un peu mesuré. Il n’était pas favorable à la tétine, qui selon lui, bloquait le développement du langage. Pourtant il lui était préférable un bébé avec une tétine plutôt qu’avec le pouce car la tétine pouvait être retirée contrairement au pouce ! PetitePerle n’a jamais pris le pouce et parle plus que correctement !

Ma famille aussi a été un peu pénible. Entre les autres petits enfants qui n’ont jamais eu de tétine et les grands-parents qui s’en mêlent c’était parfois compliqué de faire accepter ce bout de plastique. Maintenant tout le monde est habitué !

J’ai eu aussi droit aux réflexions d’illustres inconnues au supermarché qui se permettent de regarder ton bébé droit dans les yeux en disant que « c’est vilain cette tétine, il faut enlever la tétine pour être une jolie demoiselle ». Et moi de répondre calmement que « c’est vilain de se mêler de ce qui ne vous regarde pas, il faut mettre une tétine pour ne pas dire des bêtises » (bon je n’ai pas dit bêtises, le mot était un peu plus vulgaire mais en substance c’était ça !)

Alors plutôt positif ou négatif cette tétine ?

Globalement je ne peux pas dire que j’ai un avis tranché. Je n’en ai jamais eu comme pour l’allaitement finalement.

La tétine a été très utile pour PetitePerle à certains moments, et je dirais qu’elle n’a pas trop de mal à s’en défaire. Plus elle grandi, plus elle accepte de la laisser de côté.

Je suis consciente que pour certains parents ce soit une vraie calamité et je dois être prudente car ma fille est loin d’être prête à s’en débarrasser définitivement !

 

Et toi ? Es-tu pour ou contre la tétine ? Est-ce que ton enfant l’acceptée ou rejetée ? As-tu parvenue à lui faire arrêter facilement ? Dis-nous tout !

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !


Porte le bracelet Ava chaque nuit et obtiens sans effort des informations sur ton cycle, ta fertilité, ta grossesse et ta santé. Alors, pour mettre toutes les chances de ton côté pour avoir un petit bébé, je te propose 10% de réduction sur le bracelet Ava avec le code : DansMaTribuXAva ! Commande-le dès maintenant par ici !

 

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !

Commentaires

35   Commentaires Laisser un commentaire ?

Weena (voir son site)

Ah ah … je faisais partie des avis tranchés qui ont volés en éclats … après six mois de non-nuit et de FeuFolet cramponné aux soins (il a refusé la tétine jusqu’au sevrage) … il a eu une tétine et nous on a pu de nouveau dormir (ou presque)
Au début, c’était juste pour dormir (+exception) … puis, ça grandit, ça s’affirme ces petites bêtes là … FeuFolet à fini par l’avoir trop à mon goût (et la nounou n’aide pas), donc je l’ai accroché au doudou 😉 Pas pratique pour jouer … aujourd’hui, à 2 ans et demi, on arrive à faire en sorte qu’il ne l’ai presque plus en journée 😊
Et LutinCoquin … il nous a obligé à revoir encore nos conviction en trouvant son pouce à 2 semaines pour ne plus le lâcher … je me suis interrogée sur la pertinence de le subtiliser pour une tétine, puis j’ai décidé de faire confiance à mes enfants 😉

le 26/05/2017 à 07h21 | Répondre

Doupiou

C’est le point négatif de la tétine : quand on commence à la donner à bébé c’est difficile de la lui faire lâcher plus grand …!

le 26/05/2017 à 20h01 | Répondre

Madame Fleur (voir son site)

Personnellement, je n’ai rien contre et j’en ai pris deux dans ma valise maternité pour notre Choupette !
Il y a le pour et le contre bien sûr mais comme tu le dis si bien, la tétine a autant de détracteur que de parents satisfaits. L’important c’est de faire ce qui te semble le mieux pour toi et pour ton enfant. Les autres ben cela ne les regarde pas 😁

le 26/05/2017 à 08h18 | Répondre

Doupiou

C’est vrai qu’on fait comme on le sent mieux pour nos enfants mais il y aura toujours des gens qui auront leur avis à donner et la tétine est un super sujet de débat !

le 26/05/2017 à 20h02 | Répondre

Chacha d'avril

J’ai exactement la même vision que toi de la tétine. Petite Fleur l’utilise depuis la maternité. En grandissant, elle ne l’a plus que pour dormir : le matin je lui laisse jusqu’à l’habiller et elle la jette elle même dans le lit. À la sortie de la sieste quand je lui dis qu’on va se promener, elle court dans sa chambre poser sa tétine dans le lit et reviens toute joyeuse pour mettre ses chaussures. On lui donne aussi, comme toi, en cas de chagrin ou de grosse fatigue. Par contre elle est incapable de s’endormir sans, il ne faut surtout pas l’oublier !!
Ton anecdote au supermarché m’a fait rire aux larmes 😂

le 26/05/2017 à 08h26 | Répondre

Doupiou

Pareil ici, PetitePerle ne peut pas s’ endormir sans !

le 26/05/2017 à 20h03 | Répondre

Melissa

Ici la tétine était devenue une calamité. Objet terriblement addictif sur notre fille, qui hurlait doublement à la moindre frustration qui lui déclenchait l’envie de mettre cet objet dans sa bouche comme pour s’auto-censurer… Elle ne posait pas de mots sur ses frustrations et fatigue, elle se précipitait tout bonnement sur l’objet qui commençait à devenir le symbole des colères. À 3 ans on a fini par en parler avec elle et nous avions prévu une date sur le calendrier pour célébrer la cérémonie des au revoir à la tétine. Elle n’a pas voulu attendre cette date et dès le lendemain de notre discussion elle a elle – même décidé de jeter toutes ses tétines et ses biberons. Elle était très fière. Nous aussi. (J’en ai pleuré de joie !). La première semaine de sevrage n’a pas été simple, bien au contraire. Ce n’est jamais simple de se sevrer d’une drogue. Nous nous sommes aidés de livres : « la tétine de Nina » et « y’en a marre des tototes » de Catherine Dolto (je vous conseille vivement ses ouvrages qui traitent de sujets dont les mots sont parfois difficiles à trouver naturellement pour nous, parents) et nous nous sommes armés de beaucoup de patience. Elle continue d’apprendre chaque jour à vivre et s’exprimer en fonction d’elle et non en fonction d’un objet. Elle réapprend beaucoup de choses : se calmer sans tétine (en préférant extérioriser), patienter avant le dîné sans tétine, s’endormir sans tétine…. Une grande leçon pour nous et nous espérons ne plus jamais avoir affaire à cet objet lorsque la famille s’agrandira ! Pour être honnête j’ai la sensation que cette tétine nous a, à nous parents, servis d’échappatoire tellement nous étions épuisés à la naissance de notre enfant et que nous l’avons inconsciemment conforté dans cette idée. Ça a été notre pire erreur et on a bien failli s’en mordre les doigts !

le 26/05/2017 à 08h41 | Répondre

Doupiou

Merci pour ta sélection de livres. Pour le moment, on utilise une boite à tétine dans sa chambre . Elle dépose sa tétine dedans au réveil mais j’espère arriver à la lui faire oublier avant ses 3 ans

le 26/05/2017 à 20h06 | Répondre

Marjo

J’allaite, et j’avoue subtiliser discrètement le sein par la tétine à la fin de la tété pour ne pas servir moi même de tétine. Aucun scrupule ! Ma fille a 10 mois, elle ne l’a prends que pour dormir (pis alors, c’est magique, elle est toute excitée, on lui met sa tétine et pouf elle se met en mode dodo les paupières lourdes et la tête qui vacille). Elle refuse la tétine dans tout les autres cas et la première chose qu’elle fait au réveil c’est la jeter. Mon père déteste ça et me fait des remarques à chaque fois qu’il la voit avec une tétine (heureusement du coup maintenant c’est très rare) ça m’énerve ! Qu’est-ce qu’il voudrais que je fasse pour combler son besoin de succion ? Surtout qu’il n’approuve pas l’allaitement long =_=
Et sinon, ta répartie au supermarché, extraordinaire ! Ralala je rêve de savoir répondre comme ça aux abrutis que je croise… Tu es mon idole ! En tout celle là je la note 😉

le 26/05/2017 à 09h50 | Répondre

Die Franzoesin (voir son site)

De mon côté comme Mam Weena j’étais contre « avant ». Et puis après des semaines sans sommeil j’ai essayé et ça a été une révélation ! Maintenant c’est sûr pour BB2 j’en mettrais une dans ma valise de maternité 😉 . Je dois reconnaître que Pierre y est très attaché, peut-être trop, mais en tout cas ça ne l’empêche pas de parler parfaitement. Ils l’enlève systématiquement pour jouer ou communiquer. Et j’envisage de lui retirer quand il aura 3 ou 4 ans et qu’il pourra bien comprendre pourquoi.

le 26/05/2017 à 09h57 | Répondre

Doupiou

Je comprends tout à fait ton point de vue ! Pour le moment, ma fille parle tout à fait normalement voir même très bien malgré la tétine !

le 26/05/2017 à 20h09 | Répondre

sweetday

Mon fils a eu une tétine vers 5-6 mois quand il a commencé à faire ses dents : c’était la seule chose qui le soulageait et ça nous a sauvé des nuits ! Malheureusement il s’y est accoutumé et c’était très dur de lui enlever même en journée, une véritable drogue… Vers 3 ans on a commencé à restreindre les moments de tétine (dans sa chambre et dans la voiture, puis juste dans son lit pour dormir…) et un jour on a décidé de « donner les tétines à la souris des tétines » qui lui a laissé un cadeau en échange (une petite voiture dont il rêvait). Il a été en manque quelques jours, surtout le soir, mais on a tenu bon et tout s’est bien passé !
Pour ma fille qui est née en octobre dernier, j’avais donc prévu des tétines dans la valise, mais quand je lui proposait pour la calmer (je tiens à garder mon petit doigt sec et mon bras disponible haha), elle la rejetait systématiquement. Elle n’a jamais aimé ça ! Même à la crèche on lui a proposé pour s’endormir et elle n’en a jamais voulu. En revanche, elle a trouvé son pouce qu’elle prend pour s’endormir…
Comme quoi, 2 enfants, 1 tétine et 1 pouce ! (dommage on avait trouvé la technique pour se débarrasser de la tétine, il va falloir s’y remettre pour le pouce).

le 28/05/2017 à 13h30 | Répondre

Lady Rainbow

Moi j’etais contre… et je le suis toujours 😉 Mais je suis globalement « contre » tous les bidules de puericulture (biberons, transat, pot…) ^^

le 26/05/2017 à 10h18 | Répondre

Doupiou

Merci pour ton point de vue ! Chacun ses convictions ! 😉

le 26/05/2017 à 20h10 | Répondre

Miss Pop

Mon fils de 3 ans était accro à la tétine et je ne supportais plus. Avant d’être maman je détestais voir des petits de 2/3 ans tétine à la bouche. Alors je m’étais donné cet été pour le sevrer. Puis un peu avant ses 3 ans, il a cassé sa tétine préférée et n’en voulait pas d’autres. En 2 jours il ne l’a plus du tout réclamée et maintenant c’est du passé, quel bonheur! Comme quoi, les enfants ont besoin d’un déclic pour franchir les étapes, ils sont vraiment surprenants!!

le 26/05/2017 à 12h08 | Répondre

Doupiou

Génial le déclic ! Pour mon mari, sa mère lui avait dit que le chien l’avait mangé.
Il aimait tellement son chien qu’il n’a jamais pu lui en vouloir !

le 26/05/2017 à 20h12 | Répondre

Mlle Mora

J’étais pas vraiment « pour », du coup on n’en a pas proposé à nos filles, et on a eu de la chance, elles n’en ont pas eu besoin, ni l’une, ni l’autre. Certes, c’était notre petit doigt qui comblait le besoin de succion les premières semaines, mais c’est vite passé, surtout pour la deuz.
Quand on ne leur donne pas de tétine, on se prend des réflexions aussi… Quand elles pleurent et que tu donnes ton petit doigt, les gens sont « choqués », et puis quand elles n’ont plus besoin du petit doigt et que tu les calmes en les berçant, on te demande toujours si elles n’ont pas de tétine… Et quand tu dis non, on te dit : « ah mais elle va sucer son pouce, c’est pire ! » … Ni l’une, ni l’autre n’a pris son pouce.
Chaque enfant est différent !

le 26/05/2017 à 18h46 | Répondre

Doupiou

Complètement ! A la maternité je voulais donner le petit doigt mais les puer m’ont regardée bizarrement !

le 26/05/2017 à 20h13 | Répondre

Ornella

Je ne vais dire que j’etais pour moi j’etais juste contre que ca dure trop longtemps. Je n’en ai donc pas acheté au depart. Et puis le haricot a eu des periodes où il avait juste besoin de succion et vu que les crevasses ont duré très logntemps ici et que j’avais besoin de mon petit doigt, on a fait des recherches et trouvé des tétines un peu moins impactes pour le développement de la machoire et il ne l’a utilisé que le soir. Mon angoisse était que cela dure, mais je savoure ma chance à 1an le haricot m’a rendu mon sein et la tétine en les remerciant de leur bon et loyaux services. 4 mois plus tard, il s’y tient. Du coup je n’ai toujours pas d’avis franc, pour moi c’est vraiment fonction de l’enfant.

le 26/05/2017 à 20h09 | Répondre

Doupiou

Carrément ! Chaque enfant est différent et je ne peux pas dire qu’il y ai une méthode meilleure qu’une autre !

le 26/05/2017 à 20h15 | Répondre

Étoile (voir son site)

Vaste sujet… Je n’ai pas d’avis pour ou contre. Je sais juste que nous avons du l’introduire à la maternité malgré nous. Petit Prince faisant un ictère, la tétine lui a permis de s’apaiser sous la lampe. Depuis, il en a vraiment besoin lorsqu’il a mal aux dents ou quant il est fatigué. Il l’a retire lorsqu’il joue et se promène (il a 20 mois). Par contre, il a une drôle d’habitude : il l’a met souvent dans la bouge sans forcément téter. C’est assez bizarre et j’essaye doucement de le sevrer, car il se met plein de bave partout. Pas facile de trouver le juste milieu !

le 28/05/2017 à 14h49 | Répondre

Doupiou

La bave partout ! 😉 désolée mais ça m’a fait rire !

le 31/05/2017 à 10h44 | Répondre

Sophia

Vaste question ! Nous on s’était dit qu’on éviterait au maximum, mais qu’on voulait pas être bornés non plus … Jusqu’à 4/5 mois, on a du lui proposer 3 ou 4 fois à des moments où on sentait qu’elle avait un gros besoin de réconfort, mais elle la crachait direct. Et puis, à 5 mois, au cours d’une nuit difficile elle en a bien voulu, elle s’est rendormie direct et depuis elle s’endort avec, pour les siestes et pour la nuit. Par contre, on est fermes, la tétine ne sortira pas du lit ! Et la nounou respecte ça.
La tétine nous a permis de passer des nuits plus paisibles, et d’éliminer en douceur le biberon de la nuit. On a vraiment vu notre fille apaisée par la succion.
On a fait du coaching intensif (gentil hein ^^) pour qu’elle arrive à la mettre seule dans la bouche, et depuis quelques jours elle arrive à la remettre toute seule pendant la nuit quand elle se réveille et nous ne nous levons plus !
Bref, on essaye d’en faire un « outils allié » mais sans en devenir esclaves …

le 29/05/2017 à 10h10 | Répondre

Doupiou

J’aime beaucoup ta vision de la chose et c’est cool que ta nounou respecte le principe que vous vous êtes fixés!

le 31/05/2017 à 10h45 | Répondre

Lea

Je n’étais pas forcément pour mais pas du tout contre ! Ayant moi même grandis avec une tétine j’avoue que je n’y voyais pas le mal et ne le vois toujours pas à vrai dire… j’ai l’impression que cet objet n’est diabolique que parce que nous adultes nous le rendons diabolique… comme le fait de bercer son enfant avant de dormir, de faire du cododo, ou toutes ces choses là, un jour ils n’en auront plus besoin et ils la laisseront d’eux mêmes ! On voit rarement des jeunes de 18 ans sortir avec leurs tétines le soir… 😉

le 29/05/2017 à 11h44 | Répondre

Doupiou

C’est vrai que l’image véhiculée par la tétine n’est pas franchement positive. Je déplore surtout la pression mise par les médecins et sage-femme que j’ai pu avoir !

le 31/05/2017 à 10h49 | Répondre

Croco

Chez nous il y a eu les phases avec et les phases sans. A la maternité, on lui en a donné une sans me demander mon avis (mère indigne, j’ai laissé mon fils quelques heures à la nurserie dès la première nuit). Rentrés à la maison, il n’en a plus voulu jusqu’à 4 ou 5 mois (par contre, qu’est-ce qu’il a sucé nos doigts), puis la crèche nous a demandé de lui en fournir une (qu’il a très peu utilisée là-bas) et il a commencé à s’endormir avec le soir. Vers 6 mois, il a commencé à se réveiller plusieurs fois par nuit à ne se rendormir que si on lui redonnait sa sucette. Quand on a compris, on a décider d’essayer de l’endormir sans. Les deux premiers soirs ont été difficiles, mais il ne se réveillait plus en hurlant la nuit, victoire ! Depuis, il a trouvé son pouce, mais ne le prend que pour s’endormir (et comme il le lâche à peine endormi, il doit le sucer moins de 5 minutes par jour).
Pour les suivants, on verra bien, je pense que ça dépend en grande parti d’eux !

le 29/05/2017 à 12h46 | Répondre

Doupiou

Tu as eu une aventure particulière avec la tétine ! J’ai plus souvent entendu des enfants accros à la tétine ou alors complètement désintéressés qu’une histoire comme la tienne !

le 31/05/2017 à 10h50 | Répondre

Freesia

Je suis assez d’accord avec toi, dis 😀
Ici, Cookie a eu une tétine au bout d’un mois. Je n’en pouvais plus de servir de tétine avec mes seins ou nos doigts… Ca nous a franchement sauvé. Depuis décembre (donc ses 8 mois), il ne l’a que dans le lit « la susu, c’est dans le lit » ou en voiture si besoin. Et ça marche plutôt bien. On verra comment ça évolue mais pour l’instant, ça nous convient !

le 29/05/2017 à 13h39 | Répondre

Doupiou

Super que vous ayez pu trouver un compromis ! Maintenant il fau essayer de s’y tenir !

le 31/05/2017 à 10h51 | Répondre

Madame Lavande (voir son site)

C’est vrai que la tétine fait souvent polémique ! Comme toi je n’ai pas un avis tranché sur la question. J’en avais acheté une pour la Biscotte, mais elle ne l’a jamais voulue. On a du la lui présenter une dizaine de fois et elle l’a toujours recrachée au bout de quelques secondes. Et puis vers 4 ou 5 mois elle a commencé à sucer son pouce et depuis en général elle prend son pouce quand elle est fatiguée et va pour s’endormir. (D’ailleurs je devrais dire ses pouces parce qu’elle alterne 😉 ).

le 30/05/2017 à 15h07 | Répondre

Miss Chat

J’étais contre avant comme toi… puis Croquette a débarqué avec son énorme besoin de succion et on a tenu 1 semaine avant de lui refiler une tétine 😉 ça nous a sauvé alors je ne juge plus la sucette, même si je trouve ça en effet assez peu joli dans la bouche d’un enfant plus âgé (j’ai toujours cette image de bébé collée à celle de la tétine).
On a eu de la chance car Croquette s’est désintéressée de sa tétine après son entrée à la crèche à 4 mois. Petit Sushi semble plus réticent à l’adopter lui donc j’espère qu’il ne prendra même pas l’habitude de l’avoir.
j’avoue ne pas être très motivée à l’idée de devoir lutter avec mon enfant pour le convaincre d’abandonner cet objet !

le 31/05/2017 à 11h25 | Répondre

Folie douce

Je suis la seule à être choquée par les réactions d’inconnus ? Peut-être que je n’ai pas l’habitude car ma fille n’est pas encore née mais enfin je trouve ça fou, c’est quoi ces gens malpolis qui font des réflexions à une enfant ? Par contre je retiens ta réponse, ça m’a fait bien rire ! Moi je fais plutôt partie des « aucun avis tranché », j’en ai mise une dans la valise de maternité en me disant on verra bien! Je sais que bébé je n’en ai jamais voulu et mon père m’a souvent dit qu’il le regrettait car je lui avais bousillé les doigts hi hi hi

le 31/05/2017 à 13h38 | Répondre

Madame Bobette (voir son site)

Je suis exactement du même avis que toi sur la tétine. J’en avais eu une en cadeau pendant ma grossesse avec une commande envie de fraise. Du coup, même si je ne pensais pas la donner, je l’avais stérilisé et mis dans ma valise! Et heureusement!!! Tess avait un énorme besoin de succion également. Après 3 nuits sans dormir, j’ai craqué et ça a été salvateur pour tout le monde. Aujourd’hui, elle a la tétine dans son lit et en cas de fatigue ou gros chagrin. Je la prends aussi avec moi quand on va à l’extérieur au cas où et elle l’a presque systématiquement en voiture. Mais je pense qu’un jour, elle saura s’en débarrasser seule sans problème.

le 31/05/2017 à 16h17 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?