Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

La toxoplasmose et moi


Publié le 17 février 2017 par Melimelanie

Dans un de mes précédents articles je te disais rêver d’une grossesse « facile » avec mes antécédents de GEU MAP et autre.

Celle là avait d’ailleurs très bien commencé. Presque un sans faute si on met de côté les 2 semaines d’arrêt au tout début qui étaient, je pense, surtout dues à une fatigue générale de ma part.

Et un après midi de tout début janvier, au détour d’un banal examen de routine, tout à basculé.

Les résultats de ma prise de sang

Résultat de ma prise de sang du quatrième mois

Tu le sais peut être déjà, quand on n’est pas immunisé contre la toxoplasmose enceinte, on a le droit de vérifier tout ce qu’on mange (bon j’exagère ce n’est pas QUE la faute de la toxoplasmose… elle a d’autres copines sympas en -ose aussi) et aussi à une petite prise de sang mensuelle pour vérifier qu’on n’a pas malencontreusement attrapé cette saloperie (oui j’ai pas envie d’être polie avec elle).

Mes trois premières prises de sang étaient parfaites. Négative j’étais depuis plus de deux ans et demi et négative je comptais rester.

Sauf que, lors de ma prise de sang de début du quatrième mois, l’impensable  (pour moi qui contrôle tout ce que je mange et qui a un chat de salon bien incapable d’attraper un oiseau donc pour la toxoplasmose on repassera) arriva. Un des taux contrôlé est passé positif. Pas très haut. Pas les deux taux non plus. Non juste un. Juste un seul permettant alors de me classer dans la catégorie « très récente séroconversion possible à la toxoplasmose »…

Et alors? C’est si méchant que ça la toxoplasmose?

J’en entends au fond qui répondent « on contrôlerait pas tous les mois si on en avait rien à foutre ». Oui c’est pas faux la réponse se tient. (Je pense que c’est d’ailleurs une bonne réponse à « de mon temps on faisait pas SI attention à ce qu’on mangeait »).

Donc oui la toxoplasmose ça peut être très grave. Provoquer une fausse couche ou rendre une IMG acceptable par le corps médical  (non parce qu’on soit bien d’accord, peu importe ce qu’a notre bébé, ce n’est jamais acceptable pour nous de le voir mourir) en raisons des séquelles que la maladie a entraîné sur le cerveau.

Mais alors là où c’est plus vicieux c’est qu’au moment où on apprend qu’on a peut être la toxoplasmose on en sait rien de tout ça. Ça peut être très grave ou rien du tout. Oui tu as bien lu. Ça peut n’avoir aucune conséquence sur la grossesse. Tout est une question de pourcentage  (encore eux).

Donc voilà. On en est là. On contrôle parce qu’on sait qu’il peut y avoir des conséquences douloureuses mais dans la majorité des cas il ne se passera rien, mais on a aucun moyen de savoir à quel extrême on sera (ou pas).

Mais concrètement il s’est passé quoi pour moi

Mon merveilleux traitement antibiotique préventif

Alors pour moi ça a été crises de larmes et inquiétude mais je pense que ce n’est pas la question.

Ce qui m’a marqué c’est le manque d’information. On sent bien que le corps médical ne sait pas sur quel pied danser. Donc on a les médecins super rassurants qui te disent que tout ira bien avec un regard compatissant. Et puis on a l’inverse…

Donc pour moi ce qu’il s’est passé. J’ai eu les résultats de ma fameuse prise de sang un lundi après midi. Le mardi matin j’ai été mise sous antibiotique en préventif (censé limiter le passage de la toxoplasmose dans le placenta et donc préserver mon bébé).

Le mercredi matin j’ai vu ma gynécologue qui a pris rendez vous pour moi avec une spécialiste des échographies de grossesse en cas de contamination toxoplasmose.

Mais surtout 12 jours après la première prise de sang je devais en faire une deuxième qui confirmerai ou infirmerai la contamination. Et en fonction de cette prise de sang on mettait tout en route ou on annulait tout.

La deuxième prise de sang

Ou comment ne pas être fixée. Oui tu lis bien. Cette deuxième prise de sang est revenue quasiment identique à la première. Dans le seul cas ou ça ne permettait pas de valider une contamination à la toxoplasmose ou d’écarter les risques. Juste le cas tout nul qui te laisse dans une situation d’attente.

J’ai donc pris sur moi et continué mon traitement antibiotique préventif en attendant que le CHU fasse de nouvelles analyses sur mon sang et tranche en faveur ou non d’une séroconversion.

Je te raconte la suite dans mon article sur mon deuxième trimestre et tout ce que ça a impliqué.

Et toi tu connaissais déjà les risques de la toxoplasmose? Les prises de sang systématiques ne te stressaient pas jusqu’au jour ou une anomalie a été détectée? Tu as vécu une partie de ta grossesse dans l’attente de résultats en ayant du mal à te projeter avec bébé? 

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !


Porte le bracelet Ava chaque nuit pour obtenir sans effort des informations sur ton cycle, ta fertilité, ta grossesse et ta santé. Alors, pour mettre toutes les chances de ton côté cet été pour avoir un petit bébé, je te propose 10% de réduction sur le bracelet Ava avec le code : DansMaTribuXAva ! Commande-le dès maintenant par ici !

 

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !

Commentaires

41   Commentaires Laisser un commentaire ?

Weena (voir son site)

Oh le stress!!!
C’est le gros problème de toute seroconvertion pendant la grossesse … on ne sait pas encore pourquoi dans une infime proportion, c’est gravissime et le reste du temps ça passe 😥
J’avoue, j’ai été soulagée avant de me lancer dans le projet famille de savoir que j’étais déjà immunisée contre les affections les plus classiques …
Des fois, je me tâte à faire une sérologie CMV, avec deux enfants en bas âge – mais non gardés en collectivité – j’ai bien une chance de l’avoir déjà chopé maintenant …
J’ai hâte de savoir la suite et j’espère que tout c’est bien passé 😚

le 17/02/2017 à 07h20 | Répondre

Melimelanie

Mon mari est inquiet avec petit habitant donc j’ai une sérologie du CMV tous les mois en même temps que la toxoplasmose…

Jusqu’à maintenant je n’avais aucune inquiétude lors de ces prises de sang. Mais depuis ça a changé. Au moins ça me conforte dans mon idée que je ne veux VRAIMENT plus de grossesse après celle là. J’ai assez donné..

le 17/02/2017 à 15h42 | Répondre

Claire

Le problème du CMV c’est qu’on peut l’attraper plusieurs fois…Donc être immunisé lors d’une prise de sang n’empêche pas une nouvelle contamination pendant la grossesse. C’est, entre autre, pour ça qu’en France ce n’est pas recommandé de le surveiller.

le 17/02/2017 à 21h57 | Répondre

Weena (voir son site)

Ah oui? Bon, ben effectivement, ça sert à rien … c’est ballot pour une affection dont les mesures de prévention semblent difficile à appliquer avec des enfants en bas âge …

le 19/02/2017 à 21h55 | Répondre

Melimelanie

Ba la ce qu’on regarde c’est surtout que je ne l’attrape pas pendant la grossesse… Comme dit Weena avec un bébé en bas âge pas facile d’appliquer les recommandations à la lettre…

le 20/02/2017 à 08h54 | Répondre

Madame Nounours

Je savais que la toxoplasmose pouvait avoir des répercussions assez graves mais c’est clair que c’est stressant. Une de mes amies l’à eu pendant sa seconde grossesse et elle a eu plusieurs jours de stress. J’espère que pour toi ça c’est arrangé.

le 17/02/2017 à 08h12 | Répondre

Melimelanie

Moi ça s’est « arrangé » parce que bébé va très bien mais je reste l’énigme du corps médical (j’en dirais plus bientôt oui je fais du teasing!!! )… J’ai décidé de prendre ça comme ça vient et puis surtout j’ai rencontré une super gynécologue spécialisée la dedans qui m’a énormément rassurée donc ça m’aide à prendre du recul.

le 17/02/2017 à 15h44 | Répondre

Kaya

Wouaw, ça parait tellement fou, jamais j’avais entendu quelqu’un contracter la toxoplasmose durant la grossesse…. Comme quoi toutes ces prises de sang c’est pas pour faire joli.
En tout cas merci pour cet article, c’est impostant d’avoir des témoignages.
J’étais tellement persuadée d’avoir déjà eu la toxoplasmose durant mon enfance, ayant vécu à la campagne avec beaucoup de chats, et lors des résultats de ma prise de sang, j’ai appris que je l’avais contractée récemment (entre 2 et 5 ans) alors que ça fait 10 ans que je suis citadine avec uniquement des chats d’appartement.
J’espère que la suite de ta grossesse c’est déroulée du mieux possible malgré tout.

le 17/02/2017 à 08h23 | Répondre

Melimelanie

Alors en fait si d’après le docteur spécialisé que j’ai rencontré la prise de sang systématique est un peu complètement inutile.
On est d’ailleurs le seul pays d’Europe (je crois) a faire chier les femmes avec ça… Et pourtant il y a autant de bébés qui naissent avec des « séquelles » en France que dans les autres pays.. donc bon…

Sinon même si j’ai toujours le spectre toxoplasmose je vis bien mieux ma grossesse oui merci. Ça m’a appris a encore plus prendre la vie comme elle vient!

le 17/02/2017 à 16h21 | Répondre

Doupiou

Malheureusement la toxo ne dépend pas de notre mode de vie ! J’ai vécu à la campagne (à la ferme) avec des chats depuis ma naissance et je suis toxo-neg. Une copine ayant vécu à la ville sans animaux est immunisée…
C’est vraiment la grosse angoisse de la grossesse cette fichue toxo ! Je ne pensais pas que le corps médical avait aussi peu d’informations, c’est fou quand même !

le 17/02/2017 à 08h31 | Répondre

Melimelanie

Ba je vous en dirai plus dans mon article sur mon deuxième trimestre (d’ailleurs ça me fait penser que j’ai oublié de vous le dire hier :-D) mais je suis une énigme pour le corps médical. une décennie d’études pour avoir la même lecture que moi de mes résultats d’analyse « ha ba je sais pas » ça laisse rêveur…

Et oui la toxo c’est vraiment pas une question de mode de vie. Ma vétérinaire me disait en rigolant qu’elle n’était pas immunisé et pourtant avec son travail elle en a connu des situations a risque.

le 17/02/2017 à 16h25 | Répondre

Die Franzoesin (voir son site)

Je suis tellement désolée pour toi que tu n’aies pas eu la grossesse apaisée de tes reves à cause de tout ca… J’espère en tout cas sincèrement que tout se terminera bien, plein de bisous !

le 17/02/2017 à 09h57 | Répondre

Melimelanie

Je suis plutôt très confiante pour la fin. Donc ça va je suis zen. J’ai vue un médecin qui m’a énormément rassuré et petit excité se portant pour le moment parfaitement bien je relativise.

Merci en tout cas 🙂 des bisous

le 17/02/2017 à 16h27 | Répondre

Muscadine

Quel stress quand les résultats ne sont pas normaux! J’habite en Angleterre et je suis enceinte. Ici pas de dépistage du tout… au début j’étais choquée mais après réflexion, tout un pays sans ce fameux test, ça ne doit pas être si fréquent que ça non? J’espère que ça s’est bien passé pour toi en fin de compte et qu’il y a plus de peur que de mal!

le 17/02/2017 à 10h28 | Répondre

Melimelanie

Pour le coup c’est plutôt l’Angleterre la norme et la France l’exception. Comme tu dis c’est quand même très rare de l’attraper. Donc pourquoi inquiéter et culpabiliser toutes les femmes la dessus alors que le pourcentage de la contracter pendant la grossesse est minime (et encore plus les séquelles sur le bébé)

le 17/02/2017 à 16h58 | Répondre

Béré

Oh lala, comme j’imagine très bien l’angoisse et surtout la « valse d’hésitations du corps médical » pour l’avoir vécue également (mais pas pour la toxo).
l’angoisse est grande et difficile, un peu de culpabilité pour la future maman (« mais j’aurais dû faire plus attention », etc).
j’espère que tu as eu plus de soutien et de réponses que je n’en ai eus…
Personnellement, l’incertitude et la culpabilité ont marqué toute ma grossesse et les deux premières années de mon fils (dans ma tête, hein, les médecins qui l’ont ausculté n’ont jamais émis le moindre doute sur sa bonne santé).
Mais moi j’ai été réellement marquée par les doutes insinués par le gyneco qui me suivait au départ… heureusement, tous les autres spécialistes que j’ai vus après me rassuraient. Mais il a fallu deux ans avant que j’assimile que … tout allait bien et que le gyneco du départ bah… il voulait pas avoir à faire avec mon cas, qui sortait des cases bien établies des grossesses très normales.

je vais suivre la suite de ton récit avec grande attention

le 17/02/2017 à 10h29 | Répondre

Melimelanie

Le problème est vraiment là je trouve. Le discours changeant en fonction des interlocuteurs et les interlocuteurs alarmistes, voir culpabilisants.
Il est évident qu’en tant que maman on ne veut pas rendre son bébé malade. Et si on attrape quoi que ce soit on n’a pas délibérément eu un comportement à risque. Donc nous culpabiliser est très moyen…

Je suis contente de savoir que ton grand bébé va bien du coup. C’est déjà tellement une inquiétude un bébé en bonne santé alors quand en plus on nous en rajoute…

le 17/02/2017 à 17h04 | Répondre

FéeLyne

Quelle horreur!!
Je veux la suite, tu me fais trop peur! 🙁
Je ne suis pas immunisée non plus à la toxo et je suis en semaine 19 de bébé 1 donc tu penses bien que je compatis tout à fait au sujet de ton article! <3

le 17/02/2017 à 12h11 | Répondre

Melimelanie

La suite est bonne ne t’inquiètes pas. Je n’en sais toujours pas plus mais bébé est en pleine forme!

le 17/02/2017 à 17h05 | Répondre

Dawn

Je suis un bébé qui y a survécu!
Ma mère a contracté la toxoplasmose durant la grossesse et à l’époque, il n’y avait pas le même suivi et ni les mêmes analyses. Le corps médical lui a conseillé d’avorter (à 5 ou 6 mois, je ne me souviens plus). Mais elle a tenu bon, elle y a cru.
Et heureusement! Puisque la toxoplasmose ne m’avait pas touché et que je suis née en parfaite santé 🙂
Courage!!

le 17/02/2017 à 12h27 | Répondre

Melimelanie

Quand j’ai annoncé à ma mère que j’avais peut être la toxoplasmose son premier réflexe a été de me demander si on me conseillait de mettre un terme à cette grossesse. Etude de pharmacie il y a plus de 30 ans oblige elle a réagit comme « a l’époque » (étant donné qu’elle n’est plus du tout dans le milieu médical maintenant)

Comme vue avec mon super docteur spécialiste et ultra rassurant les cas graves sont plus que rarissimes (elle a reconnu n’en avoir pas croisé depuis des années) et les pourcentages sont très fort en faveur de bébé en parfaite santé à la fin.
Donc bon forcément vue comme ça c’est bête de s’inquiéter 🙂

le 17/02/2017 à 17h09 | Répondre

Christine 91

J ai connu la toxo a 6 SA pr bb1, les prises de sang parce que mon taux augmentait pas de manière significative au debut… antibio durant tte la grossesse et suivi mensuel a Paris! Bb1 a pas été touché mais a eu le droit a un controle ophtalmo et échographies des fontanelles après l’accouchement, prise de sang a 3 mois pr vérifier et rien, donc la surveillance s’est terminé. Il a bientot 6ans et en pleine forme!
A cause probablement d’un sandwich acheté un midi où j’ai pas pu manger chez moi.
Reste positive, ca va aller!!

le 17/02/2017 à 13h06 | Répondre

Melimelanie

Je suis en plein dans les taux « euh.. on sait pas trop la en fait ». Du coup je comprends bien ce que tu veux dire.

Quand j’ai eu le premier « mauvais » résultat le pire c’est qu’on m’a dit que j’étais dans la pire période si je l’avais vraiment attrapé. Avec des conséquences encore très grave pour le bébé et des pourcentages de transmission accrues (vachement rassurant hein…)

A 6sa tu l’avais peut être attrapé juste juste avant non? En tout cas ton BB1 va bien et c’est le principal.

Merci pour ton commentaire rassurant en tout cas 🙂

le 17/02/2017 à 17h14 | Répondre

Claire (voir son site)

Oh punaise, quelle poisse! T’es vraiment pas épargnée!
J’espère qu’il n’y aura aucune conséquence pour ton bébé.
La mère d’un de nos amis a chopé la toxoplasmose durant sa grossesse. Sauf, qu’à l’époque, c’était pas du tout controlé, elle n’a donc pas été traité et du coup notre amis est sourd.
Mais maintenant, il y a un suivi assez poussé.
En tout, les grossesses sereines, ça n’a pas l’air d’être pour toi !

le 17/02/2017 à 14h02 | Répondre

Melimelanie

Non les grossesses sereine ce n’est définitivement pas pour moi ( et encore je ne vous ai pas parlé du reste :-D). Au moins ça me conforte dans mon idée de ne plus vouloir d’enfant après.

J’en voulais 2 et j’en aurai 2. J’ai fais 3 grossesses. Aucune n’a été agréable je laisse ma place.

Ensuite pour revenir au sujet de la toxo j’ai toujours dit que ma plus grande angoisse soit que mon bébé ne puisse pas vivre normalement. J’ai plusieurs connaissances qui ont des « séquelles » d’être un bébé toxo mais ça ne les empêche pas de vivre et d’être heureux donc quand j’ai su que les cas très très graves étaient si rare je me suis détendue. Et puis pour le moment on ne sait toujours pas et bébé va très bien.

le 17/02/2017 à 17h18 | Répondre

Madame Lavande (voir son site)

Je ne peux qu’imaginer ton angoisse en effet ! J’espère que le fait d’avoir un résultat « entre deux » est plutôt bon signe.
Je ne suis pas immunisée non plus et j’ai toujours attendu les résultats de la pds avec un peu d’appréhension, sachant que la tante de mon mari a perdu un bébé à cause de la toxo à 4 mois de grossesse mais le second à survécu (c’était des jumeaux). Je me dis que peut être que j’aurais la chance de l’avoir attrapée entre deux grossesse !

le 17/02/2017 à 14h27 | Répondre

Melimelanie

Moi pour le coup j’étais tellement sure que mon hygiène de vie était irréprochable que je n’ai jamais eu d’inquiétudes pour les résultats de prise de sang. Bon maintenant ça a un peu changé et a chaque prise de sang je me demande ce qu’ils vont bien pouvoir inventer encore…

Après comme tu dis je suis entre deux. Donc là comment te dire que je suis THE cas qu’il ne comprenne pas. Que veux tu j’ai toujours voulu être unique 😉

(D’ailleurs je ne l’ai pas mentionnée mais en vrai je suis censé avoir attrapé la toxo à l’âge de 3 ans… oui oui)

le 17/02/2017 à 17h22 | Répondre

Camomille (voir son site)

Bonjour l’angoisse ! Heureusement que maintenant il y a des médicaments pour limiter la transmission au bébé…

le 17/02/2017 à 15h03 | Répondre

Melimelanie

Ha les médicaments… Tu sais que dans certains pays européens on a arrêté de les donner parce que plusieurs analyses ont révélés qu’ils ne servaient à rien. Oui c’est « rigolo » hein… je me marre…

le 17/02/2017 à 17h23 | Répondre

Célestine

J’imagine l’angoisse… Je me demande si des statistiques sont disponibles sur la prévalence de la toxo, croisées avec le milieu de vie et la prévention…. Je vis en Afrique dans des zones où les règles d’hygiène ne sont pas normées comme en Europe. Difficile pour autant de refuser tout repas à l’extérieur et de vérifier si les aliments ont été nettoyés et/ou suffisamment cuits pour limiter les risques…. Je suis au milieu de ma 2eme grossesse, pas immunisée et je sais que je n’aurais pas de contrôle avant le 9eme mois… A moins de le réclamer et de payer un bras à chaque pds…

le 17/02/2017 à 15h35 | Répondre

Célestine

Si je suis bien tes réponses aux commentaires précédents, les prises de sang servent à stresser et ingérer des antibio à l’efficacité pas franchement prouvé ? Sympa les protocoles…. Donc je ne vais pas réclamer plus de contrôles que ce qu’on me propose chez moi. Merci pour ton témoignage et bravo d’arriver à relativiser.

le 17/02/2017 à 16h33 | Répondre

Melimelanie

Alors je ne veux pas non plus remettre en cause entièrement le système de gestion de la toxoplasmose en France. Je ne suis personne pour pouvoir faire ça en revanche le docteur spécialiste que j’ai rencontré m’a confirmé que :
-L’efficacité des médicaments étaient très loin d’être prouvé
– Dans les autres pays on fonctionnait a l’inverse. On ne faisait une prise de sang que si on avait un signe alarmant chez la maman ou le bébé. et pourtant les statistiques sont identiques aux statistiques françaises.

Donc oui il faut faire attention on est effectivement plus vulnérable enceinte a ces saloperies de parasites. Mais le dépistage systématique n’est peut être pas la meilleure des solutions.

Je te souhaite que ta grossesse se déroule parfaitement bien 🙂

le 17/02/2017 à 17h27 | Répondre

Die Franzoesin (voir son site)

Je n’ai pas osé la « ramener » avec mon expérience allemande mais en effet ici le dépistage n’est pas systématique. J’ai du le demander et le payer de ma poche en début de grossesse, parce qu’en bonne française, ça me semblait bizarre (finalement je suis immunisée). En tout cas cela me fait aussi un peu douter de l’efficacité du protocole. Mais je n’ai fait aucune étude sur le sujet alors ça reste de l’ordre de l’opinion sans fondement 🙂 .

le 18/02/2017 à 07h32 | Répondre

Melimelanie

Je n’avais aucun avis sur ce dépistage systématique jusqu’à cette histoire et effectivement ça m’en rendu plus que sceptique face aux systématismes de certains dépistages (coucou le dépistage de diabète).

Après c’est plutôt rassurant de voir que dans les autres pays c’est traité de cette façon là. Ça m’a beaucoup rassuré sur le fait que ça ne devait pas être « SI » grave que ça.

le 20/02/2017 à 08h56 |

Célestine

Merci ! ^^ pour le moment tout se passe bien (sauf mon inscription à la maternité en France, quelle idée d’être suivie dans un pays où les protocoles sont différents…). Je pense que les prises de sang systématiques reposent sur le principe de précaution qui est fort indispensable dans de nombreux cas, mais parfois très angoissant voire totalement inutile. Malheureusement les personnes chargées de la qualité sont parfois très éloignées des praticiens. On dirait que la spécialiste que tu as rencontrée pourrait être favorable à des contrôles plus légers si on la consultait pour mettre à jour les pratiques. Ceci étant, je continue bien sûr à faire attention autant que je peux à ce sur quoi je peux agir, mon alimentation, les animaux, etc.

le 17/02/2017 à 17h53 | Répondre

Melimelanie

Faire attention oui! (Je ne vais effectivement pas délibérément aller faire du jardinage sans gants) mais inquiéter pour rien c’est ça qui me gène.
Quel est l’intérêt de nous imposer une prise de sang mensuelle si l’efficacité n’est pas prouvée? De nous mettre sous antibiotique pendant 2 mois pour dire au final « non mais en fait ça ne doit pas être ça ». Bref on voit que toute cette histoire m’a un peu énervée..

En tout cas je te réitère mes vœux de vivre une grossesse zen et sans problème! (et un joli accouchement tant qu’à faire)

le 20/02/2017 à 09h19 | Répondre

Célestine

Je suis complètement d’accord avec toi. J’espère que tu n’as pas eu le package « effets indésirables » livré avec l’antibiotique…

le 20/02/2017 à 10h56 | Répondre

Jojo

J’avais déjà lu qu’après avoir attrapé la toxo pendant la grossesse, il était difficile de savoir si ça allait avoir des conséquences sur l’enfant ou non…
Je suis contente de lire dans les commentaires que ton bébé va bien !

le 17/02/2017 à 20h17 | Répondre

Melimelanie

oui une fois la toxoplasmose déclarée (ce qui n’est même pas mon cas…) il est difficile de savoir si le bébé est contaminé ou pas…
En fait on se rend compte que sur beaucoup de sujet ba on ne sait encore pas vraiment comment ça marche!

le 20/02/2017 à 09h23 | Répondre

Madame l'Abeille

Je compatis, ta situation a du être très anxiogène. Je suis contente que tu aies rencontré la bonne personne spécialisée là dedans et rassurante. Malheureusement la médecine n’est pas une science exacte et les avis ne sont pas toujours tranchés…ton expérience ne fait que me conforter dans mon avis (de médecin) que quand on ne sait pas, il faut adresser à un référent avant d’être alarmiste.
Je trouve dommage aussi que des dépistages soient réalisés de manière systématique lorsqu’ils ne sont pas indiqués (par exemple pour la grossesse, le dépistage du diabète gesta du 6eme mois en l’absence de facteurs de risque qui sont bien définis par le collège national des gynéco obstétriciens).

Vu le recul que tu as maintenant sur ce dépistage de la toxo et l’angoisse de la situation que tu as traversée, pourquoi fais-tu un dépistage mensuel du CMV? Est-ce que ce n’est pas plutôt anxiogène de faire ce dépistage qui n’est pas indiqué, en l’absence de traitement ?

le 17/02/2017 à 23h07 | Répondre

Melimelanie

C’est intéressant d’avoir l’avis d’un médecin sur cet article!
Et ton avis rejoins ce que je considère être le comportement « optimal » (à mes yeux) d’un médecin. On ne peut pas tout savoir c’est humain. Et renvoyer vers un spécialiste est toujours préférable que faire/ou dire une bêtise. Ma médecin traitant fonctionne comme ça et c’est pour cette raison que je l’adore!!!

Pareil pour le dépistage systématique du diabète. J’ai d’ailleurs assez mal réagi quand ma gynéco me l’a proposé.. Je lui ai dit qu’il n’y avait pas intérêt a avoir une valeur « dans le doute on fait » et que je me retrouve a devoir faire un régime de diabétique pour qu’au final on se rende compte que c’était une erreur deux mois après (étonnamment elle ne m’a pas prescrit le test du coup…). Je me tape déjà des antibiotiques à forte dose depuis janvier je crois que j’ai ma dose des « au cas ou ».

Pour le CMV je te répondrais juste que je ne fais pas ce bébé seule… Et monsieur génial est très attaché à ce test qui je pense le rassure étant donné que notre fils a tout juste un an. Du coup même si je préférerais effectivement ne pas le faire je continue pour lui. Et chaque mois le résultat négatif le rassure.

le 20/02/2017 à 09h51 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?