Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Le baptême civil de Petite Fleur : pourquoi ?


Publié le 10 juillet 2018 par Chacha d'avril

Nous allons faire baptiser Petite Fleur, civilement, à deux ans et demi passés.

J’aimerais t’expliquer pourquoi nous avons pris ces décisions (le baptême, à cet âge, civilement).

Faire baptiser ma fille

Faire baptiser Petite Fleur a toujours été mon souhait. L’Homme, lui, oscillait entre : il faut le faire, pourquoi pas, laisse tomber, bon d’accord.

Le baptême me semblait important pour trois raisons (ici, je veux parler de raisons pratiques, je reviendrais ensuite sur la spiritualité et la signification de cet acte) :

  • A quoi bon lui désigner un parrain et une marraine (le frère de l’Homme et ma meilleure amie) si rien ne les identifiaient comme tels en dehors de notre parole ? Je voulais qu’un papier officiel, quelque part, dise : « M. Truc et Mme. Machin sont les parrain/marraine de Petite Fleur ». Qu’elle sache plus tard, que c’était sérieux et pas juste histoire de dire.
  • Tu as le droit de me trouver superficielle, mais je voudrais que ma fille voit plus tard, que j’ai essayé de faire les choses bien. Qu’elle regarde les photos de cette journée et qu’elle se dise « mes parents m’ont fait une super journée, ils ont organisé ce beau baptême parce qu’ils m’aiment ». C’est nul, je sais, le baptême n’est pas censé être une preuve d’amour parental mais, en opposition avec ma mère (et j’en suis consciente), j’aimerais vraiment que ma fille sache que je l’aime et que je ferais tout pour elle.
  • Enfin, je souhaitais d’une manière très symbolique que ma fille ait une « fête de bienvenue dans la vie » quand elle serait encore un tout petit bébé. Finalement ça ne s’est pas du tout passé comme ça.

Crédit photo (creative commons): jill111

Le faire à deux ans et demi

Au début, nous voulions faire un grand baptême, inviter les gens qui nous sont le plus proche, avoir un traiteur, une belle décoration, bref faire du baptême un grand jour. Mais pour cela, il faut des sous. Ce que nous n’avions pas en quantité suffisante.

Alors nous avons attendu.

Puis, j’ai vu que le second anniversaire de Petite Fleur tombait un dimanche. J’en ai parlé avec l’Homme. On avait assez attendu, il fallait le faire, et cette date était parfaite. Ça renvoyait à cette symbolique de la bienvenue dans le monde (juste deux ans plus tard). On a réfléchi, calculé, recalculé et finalement, on a trouvé comment organiser le baptême qu’on voulait en invitant quarante de nos proches.

Je m’étais lancé dans les préparatifs, j’avais envoyé les faire-part, réservé le restaurant, acheté la robe de Petite Fleur. Et là….

Ma mère a appelé. Je ne rentrerais pas dans les détails. Mais sache qu’en un appel elle a tout gâché. J’ai appelé l’Homme tout de suite après, en pleurs. On a cherché des solutions mais aucune ne nous permettait de continuer les préparatifs comme on l’aurait voulu.

Alors, la mort dans l’âme, j’ai annulé auprès de tous nos invités. Et on a décidé avec l’Homme que l’on réorganiserait un baptême dans quelques mois, en comité très restreint.

Finalement, nous avons trouvé une nouvelle date, avons invité une quinzaine de personnes, les plus proches (il va sans dire que mes parents n’en font pas partie) et nous avons décidé de faire le repas dans le jardin de la maison que nous occupons actuellement. Petite Fleur aura deux ans et sept mois quand elle se fera baptisée.

La baptiser civilement

Rentrons dans le vif du sujet maintenant. Nous avons pensé à baptiser Petite Fleur de façon catholique. Nous nous étions mariés à l’église, alors pourquoi pas la baptiser de cette façon. Nous sommes baptisés religieusement tous les deux, ça semblait une continuation des choses logique. D’ailleurs, je t’invite à lire l’article passionnant de Die Franzoesin sur le sujet.

Je ne suis pas croyante, j’ai été élevée par un père qui dénigrait constamment la religion. Ayant été élevée dans cet environnement, je ne crois pas en Dieu. Pourtant, j’admire et j’ai beaucoup de respect pour la religion, les rituels religieux, ceux qui croient en Dieu, ceux qui y consacrent même une partie de leur vie avec abnégation et dévotion. Je me suis renseigné, j’ai discuté théologie avec des proches très croyants, je suis allée de nombreuses fois à l’église, mais je ne crois pas et je pense que je ne croirais jamais.

L’Homme, lui, croit en Dieu, il a fait du catéchisme et a été enfant de chœur pendant des années. Sa foi a pourtant vacillé ces dernières années et il n’est plus autant impliqué qu’à l’époque où nous nous sommes mariés. Ça lui est passé. Je suis désolée pour cette phrase, je ne veux en aucun cas blesser qui que ce soit mais de mon point de vue de non-croyante, c’est la phrase qui me semble la plus appropriée pour décrire ce qui lui arrive spirituellement parlant. Je ne connais pas le terme exact pour décrire ce phénomène. Il remet sa foi en doute ?

Toujours est-il que nous n’avons presque jamais parlé de religion à Petite Fleur, nous ne l’avons jamais emmené dans une église à part en touristes. La religion ne fait pas partie de sa vie. Nous avons quelques livres qui parlent de Jésus que nous lui lisons parfois, mais comme on lirait un conte.

Après réflexion, nous avons décidé de la baptiser civilement car la baptiser religieusement ne nous semblait pas approprié. Voire même, un peu irrespectueux envers ceux qui croient et qui ressentent le baptême catholique comme un acte fondamental. Nous évoquerons la théologie avec Petite Fleur quand elle grandira et nous la laisserons faire le choix de croire ou non quand elle sera plus grande. Je suis bien consciente qu’il y a beaucoup de chances que, comme moi, elle ne croit pas. Mais étant moi-même athée, je ne le ressens pas comme un manque et j’espère que ce sera également son cas.

Revenons-en au baptême civil. Nous ne l’avons pas non plus choisi par défaut vis-à-vis du baptême religieux, sinon nous aurions choisi une cérémonie laïque personnalisée. Le baptême civil a pour but de faire entrer l’enfant dans la communauté républicaine. Mon envie de « bienvenue dans la communauté » était donc satisfaite. De plus, les valeurs républicaines de liberté, égalité et fraternité nous parlent vraiment beaucoup et elles font pleinement partie des valeurs que nous tentons de lui inculquer. Ce baptême civil nous convient donc parfaitement.

La prochaine fois, je te parlerais des préparatifs de cette belle journée (repas, décoration, DIY,…) J’adore ça !

Et toi, as-tu fais baptiser ton enfant ? De façon religieuse, civile ou laïque ? Pourquoi ? Raconte !


Tu en as marre de courir les magasins pour les fringues des enfants ? Et ce tous les mois, vu à la vitesse à laquelle ils grandissent ? Et je ne parle pas du petit qui hurle (que ce soit le tien ou celui d’une autre, grrr) parce qu’il ne veut pas essayer ce pull-là… Et si tu recevais directement chez toi de jolis looks (du 1 mois au 14 ans !) à essayer TRAN-QUILLE-MENT. Ça va ? Tu gardes et tu payes. Ça ne va pas ? Tu renvoies gratuitement. Bref, viens vite tester Little Cigogne !

Commentaires

16   Commentaires Laisser un commentaire ?

Alexia

Bonjour,
J’ai lu ton article avec attention et je m’aperçois que nous partageons beaucoup de réflexions sur le sujet. De mon côté, je souhaite baptiser mes enfants civilement aussi mais je me suis faite prendre par le temps. Mon 1er garçon a maintenant 4,5 ans et le 2nd, 18 mois. J’ai tellement réfléchi à la meilleure organisation que c’en est tombé à l’eau (j’ai le souci de vivre en appartement donc pas d’extérieur et avec nos boulots respectifs, le temps passe tellement vite!). Désormais j’attends bébé 3 et nous allons déménager très très loin des 2 parrains/marraines de mes 1ers enfants… Je me dis que j’ai été bête d’avoir attendu. Du coup, je crains que ça ne tombe à l’eau. Sauf si je décide de faire un baptême pour mes 3 enfants dans 4 ou 5 ans, lorsque nous serons rentrés de notre île. Quel dilemme!
En tout cas merci de ton partage. Ca relance malgré tout mes réflexions et ça fait du bien de se rendre compte qu’on n’est pas seule à s’arracher les cheveux 😉
Belle journée

le 10/07/2018 à 07h17 | Répondre

Chacha d'avril

Merci pour ton message, je suis heureuse de voir que je ne suis pas la seule à penser de la sorte.
Pour tes enfants, tu peux très bien faire un baptême civil pour les trois dans quelques années (il n’y a pas d’âge limite) ou même une cérémonie laïque plus personnelle.

le 10/07/2018 à 14h05 | Répondre

Mélodie

Je suis tellement en phase avec toi !! J’ai hâte de lire tes autres articles sur ton organisation ! Mon fils vient d’avoir 4 mois et nous avons décidé de faire un Baptême civil en juin 2019! Avec 25 personnes (parrain marraines grands-parents arrières grands-parents et nos meilleurs amis !)

le 10/07/2018 à 08h17 | Répondre

Chacha d'avril

Merci ! Les deux autres articles (préparatifs et jour J) seront publiés durant l’été 😉
Je te souhaite une très belle journée, tu vas voir, c’est super chouette !

le 10/07/2018 à 14h06 | Répondre

Virg

On y réfléchit beaucoup, du coup ton article tombe à pic ! Pourras-tu nous en dire plus sur l’aspect administratif stp ? Merci !

le 10/07/2018 à 08h48 | Répondre

Chacha d'avril

Bonjour Virg,
L’administratif est très simple : tu choisis une date et un horaire avec le secrétaire de mairie(du lundi au samedi), tu verras quels moments sont libres entre les différents mariages et baptêmes déjà prévus. Attention, toutes les mairies ne font pas de baptêmes civils. Certaines mairies très petites n’ayant jamais eu de demande, ont laissé tomber.
Ensuite, on te donne un petit questionnaire à remplir (nom, prénom, date de naissance de l’enfant, des parents et des parrain/marraine), tu dois ensuite rendre ce questionnaire avec une copie du livret de famille ou une copie de l’acte de naissance de ton enfant, une copie des pièces d’identité des parents et parrain/marraine et un justificatif de domicile prouvant que tu habites dans la commune où tu fais le baptême. Le dossier est à rendre un mois avant le jour J. Ensuite, vous n’avez plus qu’à vous présenter à la mairie le jour du baptême 🙂

le 10/07/2018 à 14h11 | Répondre

Virg

merci ! Effectivement, j’ai entendu dire que toutes les mairies ne le font pas et j’ai bien peur que la nôtre fasse partie du nombre. Sais-tu si on peut s’adresser à une autre mairie lorsque cela arrive ?

le 12/07/2018 à 08h59 | Répondre

Chacha d'avril

Oui, dans ce cas, ta mairie te donnera la liste des mairies alentour qui prennent le relais.

le 12/07/2018 à 16h11 | Répondre

Raphaelle

Merci d’avoir partagé ton cheminement avec nous! De mon côté nous sommes un couple mixte mais nous comptons élever nos enfants dans la connaissance des religions (plus quand même que le côté « conte » dont tu parles, aussi les fêtes religieuses, aller dans des lieux de culte, parler de notre foi générale en un être supérieur et d’amour) par contre pas de baptême, on aimerait leur laisser la possibilité de faire leur choix par la suite d’une ou de pas de religion. Mais du coup je ne m’étais pas posée la question du baptême républicain. J;aime bien la manière et les valeurs avec lesquelles tu présentes ça mais je pense que ce n’:est pas pour nous.. de un je ne suis pas fan des fêtes de famille personnellement (je me sens toujours « obligée d’être là/de faire bonne figure » quand je suis moi même invitee a un baptême) et aussi parce que je n’aime pas trop le concept des parrains/marraines, ou en tout cas la manière dont c’est vu dans ma belle famille. Je m’explique : chez eux le parrain et le filleul ont une « relation privilégiée » donc en gros il lui offre un plus gros cadeau aux fêtes et ils passent du temps à deux/des sorties en tête à tête. Mais personnellement je n’aimerais pas que ma sœur par exemple doivent être plus proche/faire plus de choses avec l’un de mes enfants qu’avec l’autre.. je trouve ça un peu injuste et ça me paraîtrait fausser leur relations naturelles.. je préfère encourager la relation tante/neveux qui me paraît plus égalitaire..

le 10/07/2018 à 09h38 | Répondre

Chacha d'avril

Je comprends ce que tu veux dire et c’est dommage que la relation parrain/enfant soit vue ainsi dans ta famille.
Mais rien ne t’empêche de mettre en place une autre façon de fonctionner. Tu peux aussi ne pas faire baptiser tes enfants, ça n’a absolument rien d’obligatoire et ils auront tout de même des proches qui les aiment.

le 10/07/2018 à 14h14 | Répondre

Toscane

J aurais aimé pouvoir baptiser ma fille… Mais un manque de sous nous en a empêché au debut… et puis le temps passe et maintenant elle a 10 ans… Mais effectivement c est un réel manque pour moi…
Maintenant elle a un petit frère qui a 18 mois…. mais si je le fais baptiser lui, ce n est pas juste vis à vis d elle. Son grand frère de 11 ans est baptiser lui.
Je ne sais pas si on peut baptiser civilement les enfants a 10 ans…
J aimerai pouvoir lui organiser quelque chose…
Et organisé un truc pour son petit frère qu elle adore… Je suis sûre qu une journée en commun ne la dérangerai pas… mais je ne voit pas quoi…
Et puis un baptême civil c est forcément à sa mairie de résidence ? Non parce que chez nous c est compliqué… Je ne supporte pas le maire de notre commune… 🙁 Et on a déjà eu des prises de bec… pffff
C est très compliqué tout ça !

le 10/07/2018 à 09h50 | Répondre

Chacha d'avril

Je suis désolée que la situation te pèse tant. Et je comprends ton envie de faire pareil pour tous tes enfants.
Tu peux faire baptiser civilement sans limite d’âge (18 ans je pense, il faut quand même être mineur ).
Et tu peux organiser deux baptêmes distincts à quelques mois d’intervalle. Un baptême ne coûte rien en lui même. Ici, en réalisant tout maison et avec seulement douze personnes, nous avons dépensé environ 700€ au total (tenues, décoration, repas, boissons, dragées, atelier souvenir, jeux,…) tu peux réussir à faire quelque chose à très petit budget tout en ayant une très belle journée en famille. Tu peux faire du participatif aussi. Plein de solutions te permettrait de réaliser ton rêve de faire baptiser tes enfants chacun leur tour.

le 10/07/2018 à 14h22 | Répondre

WorkingMutti (voir son site)

Ca serait mon option préférée. Ici aussi on a eu envie de faire une fête de bienvenue pourmes garcons. Je ne suis pas religieuse pour 2 sous mais sous la pression baptême à l’église. Sachant que je ne suis meme pas catholique.

Si c’etait A refaire ce serait un baptême laique. Mais aucun membres de nos familles ne viendrait. Pour eux ça ne veut rien dire.

le 10/07/2018 à 21h12 | Répondre

Chacha d'avril

Je suis désolée que tout ne se soit pas passé comme tu l’aurais souhaité.
Et c’est vraiment dommage que ta famille réagisse de cette façon… Si c’est important pour vous, ça devrait l’être pour eux aussi.

le 11/07/2018 à 14h59 | Répondre

Caro - Wondermumbreizh (voir son site)

On est en pleine discussion sur la désignation de parrain et marraine. Je trouve que c’est un choix très compliqué. On réfléchit, on réfléchit, encore et encore … encore plus que pour le prénom …

le 11/07/2018 à 11h25 | Répondre

Chacha d'avril

Oui c’est très compliqué. Heureusement, pour nous le choix a été évident et on sait déjà qui seront les parrain et marraine du second quand il y en aura un. Mais s’il devait y en avoir un troisième, on serait perdu.
Trouver un prénom est pour nous bien plus compliqué tout de même.
Je vous souhaite de trouver sereinement qui seront le parrain et la marraine de votre enfant et que vous ne doutiez jamais de votre choix. <3

le 11/07/2018 à 15h02 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?