Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Le point couple de Madame Fleur : quand tout est chamboulé !


Publié le 14 septembre 2018 par Madame Fleur

Cet été, ça va être caliente ! Les chroniqueuses brisent les tabous. Régulièrement, elles viendront lever le voile sur leur couple. De la sexualité à leur vie de famille, en passant par l’équilibre parfois difficile, elles te raconteront tout.

Aujourd’hui, c’est au tour de Madame Fleur de prendre la parole !

Nous, avant

Lorsque Mr Plante et moi, nous nous sommes rencontrés, nous avons d’abord été amis avant d’être un couple. Aussi, j’ai toujours senti notre couple comme une évidence. Pour autant, tout n’a pas toujours été merveilleux et sans aucun nuage. On a traversé pas mal de difficultés d’ordre professionnel qui ont mis à mal notre couple. Dans ces moments, mon mari a fait preuve d’énormément de patience et de soutien, et maintenant que ces problèmes sont loin derrière nous, je me rends compte à quel point j’ai toujours pu m’appuyer sur lui.

Pendant la grossesse

Je l’avais déjà évoqué ici, mais il m’a fallu m’imposer et parfois un peu m’énerver pour arriver à me faire entendre auprès de mon mari. Même s’il y a eu quelques tensions et incompréhensions, je crois que cela a surtout assis ma position au sein de notre couple et plus encore vis à vis de notre future famille. Pour autant, si j’ai eu une grossesse plutôt sereine, je sais que je le dois pour une grande partie à la patience, à l’attention et au soutien de Mr Plante. Je l’ai toujours senti comme un pilier sur lequel il m’était facile de me reposer. Je sais que dans la réalité, il s’agit plutôt d’une façade destinée à ne protéger en m’évitant d’être angoissée.

L’arrivée de Petit Bourgeon

Après un accouchement de rêve, on s’attend un peu à vivre la même chose pour les prochains mois. Et bien non, pas vraiment.

La chute d’hormones ne m’a pas du tout épargné et j’ai eu une grosse crise d’angoisse le matin du premier jour sans mon mari. J’ai vraiment regretté ce choix que nous avions fait ensemble de décaler son congé paternité. Là encore mon mari m’a beaucoup soutenu, n’hésitant pas une seconde à revenir déjeuner avec moi.

Et puis des problèmes familiaux d’assez grande ampleur sont venus rajouter du stress et des angoisses là où il n’y en avait pas initialement. Cela a créé de nombreuses tensions dans notre couple qui avec la fatigue, ont pris des proportion assez importantes. Pour autant, je crois que nous avons toujours gardé l’un envers l’autre, une sorte de bienveillance qui nous a permis une fois encore de surmonter les épreuves.

Les premiers mois de Petit Bourgeon

A ma reprise du travail, tout a commencé à dérailler. D’abord le sommeil jusque là sans nuage de notre bébé est devenu une vraie source de conflit. Et quand on est fatigué au delà de ce que l’on peut supporter, les mots dépassent bien souvent la pensée.
Il y a eu des bouderies, des cris, des larmes, des portes qui claquent et des menaces de divorce. Oui tout ça !

Cela n’a pas été facile car du coup, tout devient une source de conflit quand on n’a plus son quota de sommeil. Tes beaux parents qui veulent venir manger chez toi alors que tu veux juste être tranquille. Le téléphone qui sonne alors que tu essayais de te reposer. Le déplacement de trop qui te fait rentrer tard. Tes voisins d’à côté qui font leur troisième fête de la semaine alors qu’on est pas encore le week-end.

Je pense que cette fois-ci, seul l’amour et la tendresse que l’on a l’un pour l’autre et pour notre famille nouvellement constituée, nous ont permis de nous en sortir. Je ne vais pas te mentir, il y a des jours plus faciles que d’autres et heureusement notre fille dort maintenant beaucoup mieux.

Pour autant, je me rends bien compte à quel point nous avons été bousculés et chamboulés dans notre couple par l’arrivée de notre bébé. Je n’ai pas vu de grands chamboulements, mais plutôt des petites accumulations ici et là qui mettent à mal les choix, les envies et la vie quotidienne.

Crédit photo (creative commons) : Anemone123

Et après ?

Petit Bourgeon a aujourd’hui un peu plus d’une année et notre couple se remet peu à peu en selle. Finalement, on oublie assez vite les moments difficiles ! Même si ce n’est pas encore à l’ordre du jour, on recommence à parler d’avoir un second enfant dans les prochaines années.

Pour autant, j’ai cru être enceinte récemment et ma réaction de rejet (l’avortement me paraissant la seule solution envisageable) me montre bien à quel point je reste marquée par cette première année.

En revanche, je reste convaincue d’avoir avec moi l’homme qu’il me faut et un père merveilleux pour ma fille. Nous restons totalement en phase sur l’éducation de notre enfant et sur nos besoins et envies à plus long terme.

Je crois également que dans tout cela, nous n’avons jamais perdu de vue notre couple et cela explique sans doute que nous ayons réussi à passer cette zone de turbulences.

Même si j’adore ma fille, je garde toujours dans mon cœur une place bien particulière pour mon mari. Je garde en tête que nous allons vieillir ensemble et que nos enfants ne seront pas toujours avec nous. Il nous faut donc continuer à entretenir notre relation. Cela demande parfois un peu d’énergie et de compromis, mais je suis convaincue que c’est nécessaire et indispensable.

Qu’en penses tu ? Est-ce que l’arrivée de ton premier enfant a remis en question beaucoup de choses ? Est-ce que ton couple en a souffert ?

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !


Porte le bracelet Ava chaque nuit et obtiens sans effort des informations sur ton cycle, ta fertilité, ta grossesse et ta santé. Alors, pour mettre toutes les chances de ton côté pour avoir un petit bébé, je te propose 10% de réduction sur le bracelet Ava avec le code : DansMaTribuXAva ! Commande-le dès maintenant par ici !

 

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !

Commentaires

6   Commentaires Laisser un commentaire ?

La Comtesse Bleue (voir son site)

oula, pas facile cette première année… J’ai l’impression que vous êtes tout de même soudés et assez complémentaires mais je comprends que l’arrivée d’un enfant puisse faire douter de tout. Je saisi tout à fait ce que tu dis en parlant de manque de sommeil, ici, comme petit Miracle n’a jamais bien dormi (un jour l’adolescence viendra, courage à nous !) ce sont les premiers mois qui ont été difficiles (après on a pris le pli et même après 2 ou 3 réveil, je ne me sens plus fatiguée en journée !). En tout, contente que les choses rentrent dans l’ordre pour vous !

le 14/09/2018 à 09h18 | Répondre

Madame Fleur (voir son site)

Oui je crois que notre complémentarité aide pas mal !
Après il y a quand même des tensions qui vont qui viennent de temps en temps. On a encore du travail à faire !

le 16/09/2018 à 15h48 | Répondre

Workingmutti (voir son site)

Merci pour cet article vraiment très honnête. La grossesse peut aussi parfois être compliquée pour les couples mais on en parle assez peu car elle est censée être une période de béatitude.

le 14/09/2018 à 13h56 | Répondre

Madame Fleur (voir son site)

Oui et bizarrement j’ai assez peu entendu des personnes de nos âges ou plus âgés vanter les difficultés. Seulement ma maman qui m’a explicitement dis avoir fait une légère dépression post partum. Je pense qu’il y a un vrai tabou là dessus.

le 16/09/2018 à 15h50 | Répondre

Madame Ludi

Merci pour cet article. Je me sens moins seule. La premiere année et meme plus a été hyper dure pour nous aussi. pas la meme vision de l’éducation , les conflits à cause des grand parents et l’impression de ne plus se comprendre et penser au divorce aussi. Nous ça met plus de temps pour se remettre et ma dépression n’aide pas du tout.

J’ai une peur bleue de retomber enceinte pour moi aussi je pense que l’avortement est la seule solution tellement l’apres bébé m’a traumatisée.

Avec ton mari vous etes forts d’avoir reussi à traverser tout ça , vous allez l’air plus soudés et plus amoureux que jamais.

Merci pour ton temoignage

le 14/09/2018 à 14h45 | Répondre

Madame Fleur (voir son site)

Je suis vraiment désolée de lire ça ! J’espere qu’en vous arriverez à trouver un terrain d’entente et à passer cette période bien difficile. Plein de courage à toi.

le 16/09/2018 à 15h51 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?