Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Un bébé, ça change la vie ?


Publié le 27 mai 2016 par Doupiou

J’ai mis quelque temps à écrire cet article, pour tenter d’être la plus juste possible.

Avant mon bébé, lorsque j’énonçais tout haut mon désir de grossesse (ça évitait les « alors-vous-le-bébé-c’est-pour-quand »), tout le monde me disait de bien réfléchir, qu’un bébé, ça changeait la vie, que la vie d’avant n’existait plus, qu’on ne pouvait pas revenir en arrière… Bref, que des choses que nous avons toutes certainement déjà entendues et qui nous font passer pour des inconscientes.

Les changements de la vie avec bébé

Crédits photo (creative commons) : Ted Murphy

En quoi ma vie a changé…

Posons tout de suite le cadre : avec mon mari, nous sortions peu, pour des gens de 25 ans. Nous faisions de la salsa deux soirs par semaine, moi je faisais pas mal de roller dès que je le pouvais, et notre mode de déplacement le weekend en été, c’était la moto. Nous n’étions pas en boîte tous les samedis soirs, n’allions que trois fois par an au cinéma et ne connaissions pas les afterworks.

Concrètement, depuis ma grossesse, la moto fait du solo avec mon mari, les rollers sont restés au chaud dans le coffre de ma voiture, et j’ai dû arrêter provisoirement la salsa, car j’avais trop de contractions. Ces petits plaisirs me manquent par moments, mais je sais qu’ils ne sont que repoussés.

Ce qui a changé aussi, c’est l’organisation. Me lever trente minutes plus tôt le matin, parce que j’ai PetitePerle à nourrir, habiller et préparer. Je prépare son sac pour Super Nounou le soir, comme ça, c’est fait !

Idem le soir : plus question de m’éterniser au travail parce que tel ou tel dossier est en attente. Ma priorité, c’est ma fille, et tant pis si le retard s’accumule. Je file chez Super Nounou, rentre à la maison, organise un petit moment de jeux, puis viennent le bain, le repas, un peu de lecture, et au lit !

Je commence à me poser à 20h. Et encore, il reste la vaisselle, le repas du lendemain à faire, et mes affaires à préparer.

Mais le vrai tsunami de changement, c’est ce nouveau rôle de maman.

J’ai dû péniblement apprendre la patience. Prendre du recul quand PetitePerle refuse de manger sans raison apparente, rester zen quand elle fait ses dents et qu’elle est ronchon, ne pas m’énerver quand, à 9 mois, elle doit apprendre le sentiment de frustration. La patience, check !

Ce qui n’est pas check, en revanche, c’est ce sentiment d’inquiétude quotidien. PetitePerle a-t-elle assez chaud ? Trop froid ? C’est grave si elle n’a pas roté ? A-t-elle assez mangé ? J’en ai passé, des nuits, à faire des aller-retour jusqu’à sa chambre pour voir si elle respirait bien ! Même quand je suis au travail, je me demande si elle mange bien chez Super Nounou, et dans la voiture, je panique à l’idée qu’on puisse avoir un accident.

Il paraît que penser sans cesse au pire permet de s’y préparer. Peut-être. Mais c’est épuisant.

… ou pas !

Pour autant, je ne supporte pas ceux qui parlent de la vie « d’avant » et de la vie « d’après » bébé. Je ne vois pas un enfant comme un changement de vie, mais comme une évolution, une adaptation. Personnellement, je ne pense jamais à ma vie avant PetitePerle (sauf quand je pleure mes abdos disparus !).

C’est sûr qu’il faut parfois faire des concessions, mais rien d’insurmontable (passer moins de temps sous la douche le matin, ou laisser les boucles d’oreille pendantes au placard, parce que PetitePerle cherche à s’y suspendre).

Je ne suis pas une autre personne parce que je suis une maman. Je reste une grande rigolote, je fais juste entrer ma fille dans mes délires. Je reste quelqu’un d’indépendant, et personne n’a son mot à dire sur l’éducation de PetitePerle (bon, à part un peu le papa, évidemment).

J’ai quand même trouvé que reprendre le travail permettait d’avoir un rythme, et peut-être que pour moi, ma vie n’a pas tellement changé car j’ai retrouvé mon train-train quotidien. Mes journées sont rythmées de la même façon, et nous sortons peu le weekend.

Cet été, nous allons partir trois semaines à l’étranger. PetitePerle aura 13 mois, et je ne sais pas trop ce que vont donner ces premières vacances en famille !

Je suis aussi certaine que ma vie n’a pas tellement changé car je n’ai qu’un enfant. J’aurai probablement un autre discours quand un deuxième enfant viendra grossir les rangs. Et puis, j’ai un bébé super cool ! PetitePerle ne réclame pas énormément d’attention, elle est très indépendante et peut facilement jouer seule.

Mais en tout cas, je suis toujours la même. Je ne pense pas être devenue plus mature : j’ai simplement d’autres responsabilités, d’autres priorités. Tout est question d’adaptation.

Et toi ? As-tu l’impression d’avoir beaucoup changé depuis l’arrivée de ton bébé ? Et ta vie ? Penses-tu qu’il y a un avant et un après… ou pas du tout ? Viens nous donner ton avis !

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !


Porte le bracelet Ava chaque nuit et obtiens sans effort des informations sur ton cycle, ta fertilité, ta grossesse et ta santé. Alors, pour mettre toutes les chances de ton côté pour avoir un petit bébé, je te propose 10% de réduction sur le bracelet Ava avec le code : DansMaTribuXAva ! Commande-le dès maintenant par ici !

 

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !

Commentaires

19   Commentaires Laisser un commentaire ?

Madame Fleur (voir son site)

Je vous aussi un enfant comme une évolution de la vie vers quelque chose de différent. Bien sûr cet enfant est sous ta responsabilité ! Je trouve ça bien que vous ayez surtout fait des aménagements ! Mais c’est bien normal c’est ce qui permet de grandir et murir.
Petit conseil d’un thérapeute et qui marche bien pour moi, il fut s’ancrer dans le présent. Personne n’est devin, ce n’est pas en pensant à ce qui pourrait arriver que tu l’empêchera. Tu verras cela remet pas mal de choses en perspectives.

le 27/05/2016 à 08h21 | Répondre

Doupiou

Merci pour ce conseil ! Je crois qu’il va me faire beaucoup de bien ! Ne penser qu’au présent me permettra aussi de vivre l’instant au mieux !

le 27/05/2016 à 17h50 | Répondre

Marine

Nos profils sont assez similaires. On sortait peu avant bébé qui a 16 mois, elle est cool et indépendante, je m’inquiète beaucoup pour elle. Je pensais comme toi mais aujourd’hui, seulement 5 mois plus tard, je voudrais un peu plus souvent « changer d’air » et me consacrer à moi, à mon couple. Nous sommes partis une semaine en vacances avec notre poupette de 13 mois… Comment te dire… C’était atroce ! On essayait de rester au moins 1 sieste sur 2 à l’appartement de vacances pour qu’elle se repose, donc visites limitées… Et elle a été beaucoup malade… Je vous souhaite que ce soit plus simple pour vous !

le 27/05/2016 à 08h56 | Répondre

Doupiou

Mince alors pour tes vacances en famille ratées ! Du coup je ne pourrais pas expérimenter ces vacances car entre la rédaction et la parution de l’article, j’ai eu une mutation dans mon travail et du coup pas de vacances cet été ! Vu ton commentaire je me dis que c’est peut-être un mal pour un bien 😉 !

le 27/05/2016 à 17h53 | Répondre

Madame D

Haha, ici j’ai l’impression de plus sortir maintenant que je suis maman.
Nan c’est pas vrai, en fait je ne me souvient plus vraiment. J’ai pas l’impression non plus qu’il y est un avant / après. C’est assez similaire a ce que tu dit.
Personnelement je trouve que les vacances en familles sont un peu moins reposante depuis l’arrivée de Princesse, mais c’est aussi chouette (la joie de pouvoir faire des chateaux de sable sans passer pour une folle).

le 27/05/2016 à 09h37 | Répondre

Doupiou

Tu as le droit d’assumer de faire des châteaux de sable maintenant ! C’est pas très courageux de cacher ta passion derrière ton bébé 😉 !

le 27/05/2016 à 17h54 | Répondre

Étoile (voir son site)

Je te rejoins sur le fait que cela n’a pas vraiment changé notre vie ici : on s’adapte ! Je ne pense pas vraiment à la vie avant bébé, car comme tu le dis c’est une continuité. La seule frustration, c’est d’avoir freiné sur le sport. Si j’y vais déjà une fois par semaine, c’est top (avant bébé 3 fois !). Je te comprends pour les angoisses. Un peu pareil et j’ai du mal à faire confiance (mais après notre mésaventure que je raconterai ici un peu plus tard, ça peut se comprendre… je travaille encore dessus car je vois bien qu’il faut que je prenne du recul !). Comme dit Petite Fleur, il faut penser présent, car c’est épuisant d’anticiper, de s’angoisser… sur des choses qui n’arriveront sans doute pas ! 🙂

le 27/05/2016 à 12h38 | Répondre

Doupiou

Oui c’est horrible de s’attendre toujours au pire ! ça met un coup au moral ! Pour le sport j’ai recommencé que maintenant (aux 11 mois de PetitePerle) mais malheureusement je ne peux pas y aller régulièrement

le 27/05/2016 à 17h56 | Répondre

Olympiabydiane

Coucou ! J’aime ton article car on entend tellement de choses négatives à ce sujet ! Je suis enceinte de 5 mois et j’attend mon premier, évidemment je sais que ma vie va changer, mais comme toi je pense que c’est une évolution. Je n’ai jamais été fêtarde et mon mari non plus, nous sommes un peu casanier et nous sortons peu, je suis assez sereine quand à ce boulversement dans nos vies !

le 27/05/2016 à 13h15 | Répondre

Doupiou

Merci ! Effectivement tu ne devais pas trop avoir à faire le deuil de ta vie passée (expression que j’ai tellement entendu…) !

le 27/05/2016 à 17h57 | Répondre

Mlle Mora

Comme tu le dis, on s’est adapté au fait d’avoir un enfant – on sortait pas mal « avant », mais tant qu’on était à Paris ça n’a pas trop changé, on se relayait hihi ou alors « allo maman ? ». Ca a vraiment changé depuis qu’on a quitté Paris parce qu’on connait moins de monde et y a plus maman sur place. Mais ça ne nous frustre pas pour autant. Je crois par contre que l’arrivée de la 2ème va venir bouleverser totalement notre équilibre à 3 !
Bon et puis, je veux pas te faire peur, mais les vacances en famille quand bébé a 13 mois, c’est pas de tout repos ! Ca va etre bien car vous serez sur un autre rythme, mais ne t’attends pas à finir ton bouquin… !! 😉

le 27/05/2016 à 13h50 | Répondre

Doupiou

J’imagine qu’avec un second enfant c’est une toute autre organisation ! Je n’en suis pas encore là et j’aurais aimé venir raconter mes vacances en famille mais ça sera pour l’année prochaine du coup

le 27/05/2016 à 18h00 | Répondre

Weena (voir son site)

Ici non plus, pas de grands bouleversements : nous n’avons jamais été de grands fêtards mon mari et moi et avons toujours préféré les soirées/week-end peinards entre amis. Et ça, ça n’a pas changer, y’a justes des enfants en plus au milieu, mais comme on les a globalement tous fait en même temps 😉
Le deuxième arrive dans quelques mois chez nous, on sent déjà que ça va compliquer un peu plus les déplacements, à voir dans la durée si ça va nous obliger à changer notre mode de vie.

le 27/05/2016 à 14h51 | Répondre

Doupiou

C’est vrai que les soirées sont assez différentes ! Maintenant c’est soirées entre amis avec des enfants avec des autres sujets de discussion !

le 27/05/2016 à 18h01 | Répondre

Madame Vélo

Merci merci !! J’en ai marre d’entendre des phrases comme « je veux pas un enfant maintenant, je veux profiter de ma vie avant ». Comme si une fois l’enfant là on ne profitait pas du tout et que sa vie était fichue. On profite différemment, c’est sûr. Je ne juge pas, mais par ce genre de phrase je me sens jugée. Par contre moi je trouve qu’avoir un enfant a changé ma vie… mais tout est une question de point de vue !

le 27/05/2016 à 15h39 | Répondre

Doupiou

Oui tout est question de point de vue comme tu dis ! Je te rejoins complètement sur la vie d’avant qui est fichue à entendre certains commentaires. Pour être honnête, avant d’avoir d’être mariée il m’est arrivée d’avoir ce type de réflexions. Maintenant je le regrette !

le 27/05/2016 à 18h03 | Répondre

Nelya

Coucou tout le monde! En lisant vos temoignages je me retrouve assez facilement! Il y a une chose que je me dis souvent aujourd’hui et qui me permet de ne pas trop regretter ma vie d avant, cela va paraître peut etre mechant pour certaines personnes mais je me dis donc souvent qu on y passe tot ou tard .Pour ma part, j ai beaucoup d ami(e)s qui en n ont pas encore et je me dis qu un jour et j espere qu ils connaitront le bonheur d en avoir et bon ba avec les inconvénients qui s en suivent aussi forcement et qu avec le temps, l’autonomie aquise par nos enfants pour celles qui peuvent et j espere nombreuses sont elles , de laisser quelques heures ou quelques jours pour se consacrer à soi et à son couple. Nos parents sont passés par la et personnellement j ai jamais entendu ma mere se plaindre de sa vie ou de son independance avant de m avoir 😉

le 27/05/2016 à 22h35 | Répondre

Laura

Merci, ça fait du bien de lire ça 🙂

le 28/05/2016 à 23h13 | Répondre

darnaluna

Alors de mon côté, c’est bébé 3 qui me fait plonger dans un état bizarre à moitié dépressive. Il est adorable, des 3 enfants c’est lui qui a le rythme le plus cool et qui demande le moins d’attention.. qu’est-ce qui se passe ? Je suis épuisée, à plat ! ma fille de 3ans et demi ne fait la sieste QUE dans la voiture, tandis que le dernier, 9 mois, ne dors bien QUE dans un lit. J’allaite non stop depuis plus de 3 ans… et surtout la naissance du dernier a chamboulé mon homme qui est en pleine crise : nous avons failli divorcer 12 fois depuis un an.. De mon point de vue OUI l’arrivée d’un bébé change la vie !! moins de temps pour moi (j’ai fait le choix de travailler à la maison.. l’inconvénient c’est que je n’ai pas de trajets pour décompresser, la nourrice est à la maison aussi..) moins de temps pour le couple : là on frise la catastrophe ! et des miettes pour les copines (au téléphone c’est jamais le bon moment : il y en a un qui pleure ou une qui veut jouer ou lire une histoire ..) Le premier a bientôt 20 ans, donc c’est une autre histoire, mais à l’époque j’étais la première de mes copines a avoir un bébé.. décalage.. Bref, pour moi oui il y a un avant et un après.. et c’est la Vie qui veut ça ! le mot deuil ne me fait pas peur.. j’ai juste pas trop envie de m’y confronter.. alors que je sais qu’une fois fait je récupèrerai un max d’énergie vitale à injecter dans ma vie de famille

le 29/05/2016 à 17h21 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?