Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Quand je fais le bilan : la maternité


Publié le 19 mai 2016 par Chaperon Rouge

Tous tes magazines féminins préférés te le diront : l’accouchement,  c’est un tsunami ! Et on te le dira moins, mais la grossesse, c’est un peu la tornade qui le précède… Après ces deux gros gros chamboulements, forcément, le « pays » n’est plus tout à fait le même.

Voici ce que la maternité a changé chez moi…

Dans mon corps

Mon poids

Avant, j’étais en surpoids. Pas méga complexée, assez fière de quelques atouts (coucou décolleté généreux et jolies jambes !), mais globalement, j’ai toujours trouvé que j’avais un corps de maman. Hanches larges, bras douillets, poitrine abondante, ventre flasque (oui, bon, c’est mon stéréotype de la maman, laisse-moi tranquille !).

Pendant la grossesse, je me suis sentie libérée pendant neuf mois. Au-delà du fait qu’elle a été super facile, j’ai ADORÉ me voir m’arrondir doucement. Je me suis vraiment aimée intégralement. Pour la première fois, je pense.

Après la naissance de la Lueur, sur les neuf petits kilos récupérés lors de la grossesse, il ne m’en restait plus que trois à perdre. Je les ai toujours. Mais je remettais mes vêtements « d’avant » dans les quinze jours après ma sortie de maternité.

WP_20151202_001

Crédits photo : Photo personnelle

Ma peau et mes cheveux

Avant, j’avais une peau « mixte ». Je ne mettais jamais rien sur mon visage : pas de crème de jour, de nuit, de fond de teint… rien. Et sur le corps, rien non plus, jamais. Mes cheveux avaient une légère tendance aux pellicules, et ma peau faisait quelques plaques rouges à l’arrivée des beaux jours, qui passaient assez vite.

Pendant la grossesse, mes cheveux sont devenus encore plus simples à gérer que d’habitude : ils étaient épais, brillants, bouclés, jamais gras, et mes pellicules ont totalement disparu. OUAAAAIS !! Par contre, niveau peau… Mes mains sont vite devenues très sèches. Je me suis mise à user de baume à lèvres et de crème hydratante de façon quotidienne. Puis, j’ai mis du beurre de karité sur mon ventre, qui commençait à joyeusement se fendiller. Sans oublier le corps gras sur les tétons, pour préparer l’allaitement. Bref, je passais des plombes à me tartouiller matin et soir dans la salle de bain…

Maintenant, je suis une femme « code-barres » : de magnifiques vergetures roses strient mon ventre à la verticale. Mon mari m’appelle « Zèbre » ou « Tigre » selon son humeur. Mais j’en suis tellement fière, de ces cicatrices de « guerre » ! Elles seront toujours là pour me rappeler quels merveilleux moments j’ai vécus pendant neuf mois et mon accouchement. Je continue tout de même à crémer, dans l’espoir qu’elles s’estompent un peu, les coquines…

WP_20151023_006

Crédits photo : Photo personnelle

Divers

Et puis, j’ai aussi découvert plein de trucs moins sympas : les aigreurs d’estomac (disparues dans l’heure qui a suivi l’accouchement), les hémorroïdes (apparues après), et les pertes de colostrum… Tout ça, on est contente quand ça s’arrête !

Avantage tout à fait notable : entre les traitements FIV, la grossesse et l’allaitement, ça fait plus d’un an que je n’ai pas eu mes règles !! Quel soulagement, quelle sensation de liberté ! (Bon, ma libido est partie avec… mais on ne peut pas tout avoir, hein !)

Dans ma tête

Ah, d’accord, donc c’est ça, l’instinct maternel…

Je ne pense pas être trop « louve ». Mon bébé passe de bras en bras sans problèmes, je le « prête » facilement. Nous sommes zen, elle l’est aussi. Elle pleure très peu, ce qui doit nous aider à l’être (bien que je ne sache pas encore si c’est la cause ou la conséquence de notre zénitude).

Mais dès que les larmes font leur apparition, ça me retourne ! Je bondis, la berce, l’embrasse, chante, lui chuchote combien on l’aime fort fort fort. Je parle tout le temps à cette microscopique personne, qui me répond à peine et qui ne comprend probablement pas la moitié de ce que je lui dis.

Et puis, évidemment, je me sens accomplie. Pour moi, être maman, c’était un projet de vie ! Dès mes 12 ans, quand on me demandait : « Comment tu te vois dans dix ans ? », je me voyais avec des enfants. Bon, il aura fallu en attendre quinze, mais l’objectif est atteint et la route était belle.

Aujourd’hui, je me sens pleinement femme, et adulte. J’ai charge d’âme ! J’ai un but, celui de tout faire pour que la chair de ma chair s’épanouisse, vive heureuse. Une priorité. Mes enfants d’abord.

Dans ma vie

Socialement, il se passe quelque chose.

L’incertain « Mademoiselle », quand j’ai ma Lueur dans les bras, plus l’ombre d’une hésitation : il devient « Madame » !  Je ne suis plus juste « Chaperon Rouge », ou « la fille de », ou « la femme de Monsieur Loup », je suis aussi « la maman d’Ellana ». C’est surprenant à entendre, et en même temps, c’est tellement doux !

J’ai un nouveau bouclier.

Quand la Lueur a eu 1 mois, je suis partie à Paris avec elle en écharpe, pour la présenter à nos collègues. Dans le train, deux jeunes sont entrés, m’ont vue seule dans le wagon, ont dit : « Attends, y’a une daronne, là ! » et sont repartis. Ils cherchaient un coin pour fumer. Avant, ils n’en auraient rien eu à faire, qu’une nana que l’odeur de la clope indispose complètement soit là. Ils auraient fait leur vie. Mais là, ce n’était plus une minette qui était là, c’était une maman. Et accessoirement, un bébé. Et j’ai eu la paix !

J’ai un nouveau prétexte pour parler.

Que ce soit dans les bras, dans une poussette ou dans l’écharpe, un bébé, c’est un incroyable aimant à rencontres. Moi, j’expérimente surtout l’écharpe. Ma fille est une vraie curieuse : maintenant qu’elle est bien éveillée, elle tourne la tête dans tous les sens et ouvre de grands yeux quand on se promène.

  • « Oh la la, c’est pas bien vieux ! »
  • « Quel âge il a ? » (Oui, à ce stade, on ne voit pas spécialement que la Lueur est une fille. Surtout qu’on n’est pas très rose-rose chez nous…)
  • « Ooouh les grands yeux ! »
  • « Dites, c’est un bébé curieux que vous avez là ! »
  • « Elle a l’air bien au chaud, contre vous ! »
  • etc.

C’est assez sympa, en fait. Sauf quand on est pressée !

J’assume mes retards, et tant pis si ça dérange !

Oui, j’arrive régulièrement débraillée et humide après une tétée tardive, ou à la bourre parce que mon bébé a fait une sieste plus longue que prévu, ou a eu une régurgitation qui nous a obligés à la changer au dernier moment, ou a eu faim subitement au moment où on partait… MA FILLE D’ABORD ! (Non mais oh !)

gregellana

Crédits photo : Photo personnelle

Bref, un bébé, c’est beaucoup de changements… mais aussi des tonnes de bonheur et de bons moments ! Alors, je ne sais pas toi, mais nous, ce qu’on en dit… c’est vivement le suivant !

Et toi ? Quels changements as-tu remarqués depuis que tu es devenue maman ? Comment vis-tu tout ça ? Tu as aussi envie/hâte d’avoir un autre bébé ? Viens nous raconter !

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !


Porte le bracelet Ava chaque nuit et obtiens sans effort des informations sur ton cycle, ta fertilité, ta grossesse et ta santé. Alors, pour mettre toutes les chances de ton côté pour avoir un petit bébé, je te propose 10% de réduction sur le bracelet Ava avec le code : DansMaTribuXAva ! Commande-le dès maintenant par ici !

 

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !

Commentaires

28   Commentaires Laisser un commentaire ?

Melimelanie

J’adore la conclusion! Ça oui tu as raison vivement le suivant! 🙂

le 19/05/2016 à 08h27 | Répondre

Chaperon Rouge

Allez hop! au boulot! 😉

le 25/05/2016 à 12h32 | Répondre

Chacha d'avril

À part les soucis de peau et de vergetures (ouh la vilaine chanceuse !) je me reconnais à 100% dans ton article !! Oui etre mère ça change tout et c’est merveilleux.
Et je suis aussi beaucoup plus zen que je le pensais, Petite Fleur est un bébé très cool. Elles sont merveilleuses et incroyables nos filles 😉

le 19/05/2016 à 08h39 | Répondre

Chaperon Rouge

T’as eu 0 vergetures??? je suis trop jalouse ^^ moi j’y étais préparée psychologiquement, j’ai pété de partout à l’adolescence mdr.

que de bébés zens et de parents détendus! 😉

le 25/05/2016 à 12h36 | Répondre

Madame Fleur (voir son site)

Quand on te lit, on sent à quel point ça t’a épanouit la maternité.
Cela fait vraiment envie !!!

le 19/05/2016 à 09h11 | Répondre

Chaperon Rouge

oh oui j’ai vraiment vraiment aimé ça… si je pouvais être perpétuellement enceinte, je crois que malgré les désagréments je signerai d’office!!! (pourvu que mes futures grossesses ne me fassent pas mentir…)

le 25/05/2016 à 13h25 | Répondre

sabine

Merci pour ce joli recit. Et j’adore ta conclusion aussi ?
Ma puce a 17 mois et je suis une maman heureuse et comblée. Je sais pas pour toi et ton mari mais nous on se pose la question : comment faisait on avant ? Que faisions nous de nos journées ?
C’est que du bonheur meme si parfois c’est pas toujours rose ! Mais un sourire et c’est reparti

le 19/05/2016 à 09h11 | Répondre

Chaperon Rouge

on a toujours été un peu casaniers donc notre routine n’est pas radicalement chamboulée… Mais j’ai moins de temps pour bricoler, mr Loup pour geeker, je suis au taquet des lessives et j’ai l’impression de faire grasse mat quand je me réveille à 9h!

le 25/05/2016 à 13h43 | Répondre

Madame D

Oh c’est beau ce que tu écrit !!!!!!!!!!!!

le 19/05/2016 à 09h28 | Répondre

Elodie

Hâte d’y être!!
Ma fille débarque dans 4 mois si tout va bien et …
je me vois déjà vivre tout ça 🙂 Je vis déjà des choses mais j’ai l’impression d’être en attente clairement de sa venue, comme un gosse qui attend Noël!
Très bel article, merci!

le 19/05/2016 à 09h53 | Répondre

Chaperon Rouge

tu verras, c’est pas toujours parfait mais c’est quand même généralement merveilleux!

le 25/05/2016 à 13h50 | Répondre

Doupiou

Un bel article plein de positif ! Je suis d’accord avec toi sur l’aspect social ! ça fait bizarre de dire « je suis la maman de …. » surtout quand je prends des RDV chez le médecin !

le 19/05/2016 à 11h39 | Répondre

Chaperon Rouge

quand la secrétaire médicale m’a demandé « la date de naissance? », j’ai bien mis 10 secondes à me demander si elle voulait la mienne ou celle de ma fille pour laquelle je prenais rdv…

le 25/05/2016 à 13h51 | Répondre

Hermy

Très bel article. Je me retrouve beaucoup dans ce que tu dis surtout pour l’aspect épanouissement personnel et social.

le 19/05/2016 à 11h53 | Répondre

Chaperon Rouge

Merci! oui c’est pas forcément le cas pour tout le monde, mais même si je passe pour une extra terrestre auprès de mes copines, oui, je trouve que je suis vraiment femme maintenant ^^

le 25/05/2016 à 13h52 | Répondre

Étoile (voir son site)

Pour la partie « Dans ma tête », je te rejoins entièrement : je pense en priorité à lui, car mon comportement d’aujourd’hui fera de lui, l’adulte de demain. L’amour et des bases seines, c’est dès la naissance, et ça n’attend pas 🙂 J’assume aussi beaucoup mieux le regard des autres et ce qu’ils disent en général, alors qu’avant d’être maman, un rien ne me blessait. Je trouve qu’on fait le tri aussi dans sa vie et qu’on recentre ses priorités. Typiquement j’ai sorti des personnes qui ne m’apportaient plus grand chose de ma vie (quelque part par la force des choses, car on est très occupé en tant que jeune maman). Enfin, la maternité m’a donné beaucoup confiance en moi et je suis très fière de Petit Prince : je trouve que c’est un petit bébé assez extraordinaire, d’une gentillesse incroyable avec lequel je me sens en phase à 300%. Je trouve les choses tellement « instinctives ». Il y a un lien assez évident entre nous qui fait que je percute pas mal de choses (plus que le papa). Oui, je suis toujours aussi raide dingue de lui, et j’avoue que l’envie d’un petit frère ou d’une petite sœur a vite pointé le bout de son nez. Mais pour le moment, je veux encore profiter de lui à fond avant de me lancer dans cette nouvelle aventure !

le 19/05/2016 à 13h22 | Répondre

Chaperon Rouge

oui le coté « instinctif » me surprendra toujours! et la façon dont on est ébahi.e.s d’un petit rien (« oh! elle attrape ses pieds! » « regarde, quand on va changer la couche, elle lève les fesses! » etc). J’essaie de laisser la place aux instincts du papa, mais je trouve celui ci nettement moins patient, et il a tendance à vite abandonner (« de toutes façons, elle a faim, je peux pas lui donner le sein! »). il a déjà eu maintes fois raisons, mais globalement, il abandonne vite! lol

le 25/05/2016 à 13h56 | Répondre

Mlle Mora

Oui !! J’adhère totalement, c’est vraiment ça !
Beaucoup de sociabilisation avec bébé au début, un peu moins maintenant qu’elle est plus grande je trouve ! Mais je me retrouve totalement dans tes impressions !

le 19/05/2016 à 13h38 | Répondre

Chaperon Rouge

tu veux dire qu’on te parle moins de ton bébé maintenant que c’est plutot un enfant?

le 25/05/2016 à 13h56 | Répondre

Jahanara

J’adore mon bébé mais j’avoue ne pas être trop pressée pour un éventuel 2e…
Notre bébé pleure beaucoup, même si ça s’est nettement amélioré depuis ses trois mois. Je ne sais pas comment je pourrais gérer un bébé aussi prenant si j’avais un autre enfant plus grand.
Beaucoup de changements effectivement avec l’arrivée de bébé, du positif évidemment et des choses qu’on ne soupçonnait pas forcément !

le 19/05/2016 à 21h14 | Répondre

Chaperon Rouge

ah non mais c’est clair que bb2 est très motivé par le fait que bb1 est HYPER FACILE! elle n’a pas tout bouleversé autour d’elle, elle dort bien et longtemps, n’a aucun problème de santé et ne pleure que quand un truc coince… donc j’avoue que des bébés sur mesure comme ça, si on pouvait les faire à la chaine, y en a qui paieraient cher pour avoir la recette! lol

le 25/05/2016 à 13h58 | Répondre

Mme Indécise

Il y a beaucoup de sérénité qui se dégage de ton bilan. Je trouve ça très réconfortant. Tout ce qui s’en degage est très positif. Ca fait un bien fou, t’imagines même pas!

le 20/05/2016 à 08h12 | Répondre

Chaperon Rouge

merci! C’est à dire que je fais partie des gens pour lesquels la maternité est plutot positive, même si j’ai conscience que ce n’est pas le cas de 100% de la population! lol. Alors oui, je vois un peu les choses en rose… mais c’est que du vrai, rien de bidonné! 😉

le 25/05/2016 à 13h59 | Répondre

Madame Vélo

J’aime beaucoup le ton léger et joyeux de ton article 🙂 Et je me retrouve beaucoup dans ce que tu dis ! C’est vrai qu’un bébé est un aimant à rencontre. Alors parfois c’est très plaisant, mais parfois quand ce sont des ptits vieux qui ont toujours une remarque déplacée à faire c’est un peu pénible ! Et moi aussi, quand Crapouillou était plus petit c’était toute priorité à lui, et tant pis si j’étais en retard à cause d’une tétée un peu plus longue !
C’est chouette que tu assumes totalement tes vergetures sur le ventre 🙂 moi j’ai encore un peu de mal, même si d’un côté j’en suis « fière » car elles ont l’histoire de mon bébé dans mon ventre, mais d’un autre côté j’ai encore du mal à assumer le maillot de bain 2 pièces !

le 20/05/2016 à 09h27 | Répondre

Chaperon Rouge

oui alors j’assume mais n’exagérons rien hein… le 2 pièces j’en ai jamais porté c’est pas aujourd’hui que ça va commencer 😉
pour les petits vieux, j’ai assez peu de remarques désobligeantes… principalement du fait que la Lueur est un bébé très calme, donc j’échappe généralement au « elle a chaud, faim, soif, mal quelque part, doit faire ses dents » etc. J’ai plus souvent des compliments 😉

le 25/05/2016 à 14h01 | Répondre

Mme Au Conditionnel

Merci pour ce joli article ! J’ai encore plus hâte d’accueillir notre petit bonhomme… encore un petit mois à attendre et il sera là <3 <3

le 20/05/2016 à 20h04 | Répondre

Chaperon Rouge

allez patience patience! 😉

le 25/05/2016 à 14h02 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?