Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Les formalités après l’accouchement


Publié le 6 avril 2016 par Étoile

Parlons pratique, aujourd’hui ! Tu as fini ta valise de maternité ? Tu es impatiente d’accoucher ? Oui, mais après l’accouchement, il y a deux, trois petites choses pratiques à ne pas oublier !

Future maman, tu seras sans doute très fatiguée après l’accouchement, donc c’est probablement le papa qui s’en occupera. Un petit conseil : t’organiser. J’ai un mari qui n’est pas au top niveau organisation, papiers… J’avais donc rédigé une petite liste avec les tâches à réaliser et les délais.

Déclarer son bébé : la première étape

Il faut à tout prix que la déclaration à la mairie du lieu de naissance soit faite dans les trois jours ouvrés suivant l’accouchement. Malheureusement, tu ne peux pas préparer en avance le papier à remplir, car il te sera donné à la maternité après ton accouchement, mais tu peux anticiper sur ces points-là :

  • préparer vos deux cartes d’identité,
  • se mettre bien d’accord sur le prénom, et éventuellement les seconds prénoms,
  • idem pour le nom de famille,
  • penser à prendre le livret de famille si tu es mariée (sinon, je crois qu’il existe ce qu’on appelle une « déclaration anticipée » pour les couples non mariés).

Ensuite, il ne faudra pas oublier le certificat d’accouchement et le papier à remplir donnés à la maternité.

Je te rassure, pour le papa, c’est très rapide. En trente minutes, c’était plié pour la déclaration de Petit Prince, la mairie a délivré l’acte de naissance dans la foulée…

Les démarches à faire après la naissance

Crédits photo (creative commons) : Katelyn Kenderdine

Les tâches administratives des premiers jours

Eh oui, à peine rentrée de la maternité, il faut se remettre dans les papiers…

Le plus important est sans aucun doute d’envoyer la déclaration de rattachement à la Caisse d’Assurance Maladie, avec une copie de l’acte de naissance. Il faut à tout prix que petit bout soit rattaché très rapidement à ta carte vitale ou à celle de ton conjoint. C’est très important, car très vite, ton bébé aura besoin de produits pharmaceutiques (vitamine K, vitamine D à donner à bébé chaque jour, soin du cordon, etc.). Nous avons dû avancer les frais pour notre fils pendant un bon mois avant que ce ne soit fait, alors que nous avions envoyé les papiers dans les quelques jours suivant la naissance.

Idem si tu as une mutuelle : ne tarde pas pour l’avertir. Généralement, elle te demande aussi l’extrait d’acte de naissance. Le processus peut prendre entre un et deux mois, surtout si tu veux mettre en place la télé-transmission. Bébé est né en septembre, et ses frais de santé ne nous ont été remboursés que fin novembre. Au moins, ça arrivait à point nommé pour les cadeaux de Noël…

Les rendez-vous médicaux

Prends rendez-vous pour l’examen du premier mois de ton bébé dès que tu reviens de la maternité. Eh oui, dans les grandes villes, les plannings des pédiatres se remplissent vite. Donc essaie de réfléchir à un pédiatre (ou à un médecin de famille) avant même d’accoucher. Utilise le bouche-à-oreille. Petit Prince a 5 mois, et j’en suis déjà au troisième pédiatre. (Tu comprendras pourquoi avec mes prochains articles…)

Pour toi, pense à prendre ton rendez-vous de contrôle chez ton gynécologue ou ta sage-femme (environ six semaines après l’accouchement), et tes rendez-vous chez un kinésithérapeute ou une sage-femme pour ta rééducation périnéale/abdominale (six à huit semaines après l’accouchement). J’ai eu exactement le même souci que pour le pédiatre : j’ai n’ai pris rendez-vous chez ma kinésithérapeute que trois semaines avant le début de ma rééducation. Donc si tu veux être sereine : anticipe !

Les autres tâches moins urgentes

Voici pêle-mêle les autres démarches à effectuer (certaines peuvent être réglées avant l’accouchement) :

  • communiquer à ton entreprise une copie de l’acte de naissance, pour les éventuelles primes de naissance et pour justifier ton congé maternité,
  • te renseigner auprès de ta mutuelle/prévoyance pour une éventuelle prime de naissance,
  • si le mode de garde n’est pas encore trouvé, commencer à te renseigner et/ou relancer la crèche,
  • prévenir ton assurance habitation de la naissance : normalement, ça ne change rien au contrat, mais c’est mieux de les mettre au courant,
  • faire la déclaration de naissance auprès de la CAF et mettre à jour ton dossier, afin d’avoir les aides de la PAJE (Prestation d’Accueil du Jeune Enfant, comprenant la prime de naissance, l’allocation de base et le complément de libre choix du mode de garde) ou le complément de libre choix d’activité en cas de congé parental.

Cette liste n’est pas exhaustive et peut varier en fonction des situations. Mais normalement, ça te fait un bon point de départ pour revenir sereinement de la maternité, sans (trop) te soucier des tâches administratives inhérentes à la naissance d’un enfant.

Et toi ? Quelles sont les démarches que tu as effectuées avant ou après la naissance de ton enfant ? Tu avais pensé à tout ça ? Tu en vois d’autres ? Partage !

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !

Commentaires

21   Commentaires Laisser un commentaire ?

Madame Fleur (voir son site)

Je crois que l’on oublie trop souvent les aspects administratifs et tu fais bien de le rappeler.
Merci pour toutes ces infos.

le 06/04/2016 à 08h52 | Répondre

Virginie

+1 avec Madame Fleur ! c’est carrément important ! je mets ton article en favori pour le jour où … si un jour… tu vois quoi 🙂 🙂 🙂

le 06/04/2016 à 09h04 | Répondre

Hermy

Je rajouterai que c’est d autant plus important de rattacher ton bébé sur la carte vitale et la mutuelle, s’il a été en neonat (cela chiffre super vite).

le 06/04/2016 à 09h13 | Répondre

sabine

Oh oui le côté administratif ! (Ironie)
Moi c’est pas du tout mon truc la paperasse mais heureusement que mon mari gère. Du coup, il s’est occupé de tout pendant que j’étais achetais à la maternité ?
En plus, nous avons de la chance car pas eu besoin d’aller a la mairie pour la déclaration car il y a une permanence quelques jours par semaine directement à l’hôpital, et ça c’est top !

le 06/04/2016 à 09h25 | Répondre

Madame Vélo

Hi hi moi aussi j’avais fait une liste au papa avec toutes les coordonnées, les identifiants et ce qu’il fallait faire !
Dans ma petite ville le RDV du 1er mois chez le pédiatre (de la PMI car il n’y a pas d’autres pédiatres !) doit se prendre 2 mois avant l’accouchement car il y a 3 mois de délais…
Mais c’est vrai qu’après l’accouchement on a juste pas envie de s’embêter avec les démarches administratives !!

le 06/04/2016 à 09h43 | Répondre

Mme Lau

Dans certaines villes les mairies fournissent aux maternités les papiers pour la déclaration de naissance ce qui fait qu’avec mon mari on avait pu remplir tous les papiers en amont et une fois notre Princesse née il n’a plus eu qu’à les déposer en mairie et c’était bon.
Pour les autres démarches la plupart peuvent se faire directement sur internet et ça c’est très pratique et ça peut permettre de les faire dès la maternité (enfin c’est ce que j’ai fais vu que j’y suis restée 8 jours…)

le 06/04/2016 à 10h37 | Répondre

la grogniasse

à savoir, pour la première visite chez le pédiatre, la carte vitale et la mutuelle de la maman peuvent être utilisée, même si le bébé n’est pas encore rattaché.
Ça ne marche pas pour les médicaments en revanche.

le 06/04/2016 à 13h00 | Répondre

Mlle Mora

Ah oui, je me rappelle de tous ces aspects pénibles… Ma maternité était top, je suis ressortie avec la liste de tous les rdv à prendre, et mon cher et tendre s’est bien occupé de la partie administrative. Ca nous sort d’un coup du cocon de la maternité, c’est sûr, mais mieux vaut le faire tout de suite pour être tranquille après… Bonne idée de nous rappeler ces aspects Etoile !

le 06/04/2016 à 13h25 | Répondre

Mlle Moizelle

Merci, c’est vrai qu’on ne pense pas forcément à ces aspects là! (enfin, moi, je n’y ai pas pensé du tout… J’étais déjà en train de lister les démarches à faire pendant la grossesse, mais j’avais zappé qu’il y en avait autant APRES…)

le 06/04/2016 à 14h08 | Répondre

Miss Chat

Les démarches sont quasi identiques en Belgique ! Excepté qu’ici on ne paye pas les visites recommandées à des dates-clés (1 mois, 2 mois, etc.) si on les fait dans des centres qui ressemblent un peu à votre PMI. Autre différence, les délais ne sont absolument pas les mêmes chez nous, c’est beaucoup plus light (une dizaine de jours pour la déclaration, plusieurs semaines pour les autres papiers ou inscriptions). Ca met moins la pression, je trouve 😉 3 jours pour déclarer ton bébé, c’est quand même hyper trash sachant que la plupart des parents seront encore à la maternité !
Les hôpitaux contenant des grosses maternités ont quasiment d’office une permanence des services publics où on peut déclarer bébé, ce qui est quand même très pratique 🙂

le 06/04/2016 à 14h47 | Répondre

Weena (voir son site)

C’est marrant, moi, j’ai plutôt le souvenir que ça avait été facile … est-ce que j’avais bien anticipé? je ne me souvient plus.
Pour la déclaration de naissance, elle a été faite à la maternité (ce qui a donné un coup de fil mémorable, parce que la sage femme s’était trompée dans l’orthographe du prénom et que donc les deux déclarations ne correspondait pas), de même, il me semble que le rattachement à la sécu (à confirmer, je ne suis plus sûre).
Pour la mutuelle et la CAF, elles étaient prévenue en amont, juste à envoyer l’extrait d’acte de naissance par internet. Par contre, je ne sais plus si je l’ai scanner moi ou si j’ai eu un exemplaire numérique.
Pour les examens de suivi, pour la sage femme il était caler avant même l’accouchement, par contre, j’ai effectivement contacter la gynéco dès ma sortie de la maternité. Pour le petit bout, je reste avec mon médecin de famille, moins d’une semaine de délai pour les rendez-vous, c’est nickel.
Pour le reste, j’avoue, j’étais au chômage alors j’ai pris mon temps et là, pour le deuxième, ben l’aîné à pré-maché le travail 😉

le 06/04/2016 à 14h48 | Répondre

Chaperon Rouge

Ici, le lendemain de l’accouchement une dame s’est présentée dans la chambre pour la déclaration de naissance! le papa a juste eu à signer le papier qu’elle avait préparé, et elle revenait le chercher le lendemain. par contre ayant accouché peu avant Noël, l’inscription au registre de l’état civil a été un peu plus long que prévu (en rentrant de la mater, à 4 jours de l’accouchement, je me suis dépéchée d’aller sur le site de la Sécu pour associer la Lueur à ma carte… et je ne pouvais pas car elle n’existait pas encore dans les registres!) Après, il faut bien penser à mettre la carte vitale à jour, sinon s’ajoutent les feuilles de soin à tout ce bazar administratif! lol

le 06/04/2016 à 16h51 | Répondre

Doupiou

*mode fonctionnaire officier d’état-civil ON*
J’ajoute que pour tous les parents non mariés, il est PRIMORDIAL de faire une reconnaissance anticipé au plus tôt dans la grossesse. Cette déclaration permet de protéger la filiation de l’enfant à naître si il arrive quelque chose à l’un des parents. Exemple volontairement morbide et tragique : si le papa décède pendant que la maman est enceinte, la reconnaissance permet d’établir et de prouver la filiation (l’identité du papa dans mon exemple) au moment de la naissance.
*mode officier d’état-civil OFF*

De mon côté, on a du déclarer PetitePerle au consulat car mon mari a la double nationalité et je ne voulais qu’il ne transmette qu’une partie de son nom de famille à notre fille (celui que j’ai comme nom d’usage). Heureusement que PetitePerle est née un mercredi que j’avais jusqu’au lundi pour faire la déclaration de naissance ! Bon en bonne élève, le papa a quand même pu la déclarer vendredi !

le 06/04/2016 à 17h32 | Répondre

Kitsuné

Je renchéris : oui, futurs parents non mariés, faites la déclaration anticipée ! Mon papa a failli mourir accidentellement quand ma maman était enceinte de 5 mois (de moi) … ils n’étaient pas mariés et mon papa sortait d’un divorce difficile … autant dire que s’il ne s’en était pas sorti par miracle, je n’aurais pas du tout eu la même vie (ni le même nom 🙁 ) mon papa m’a d’ailleurs dit qu’il avait pensé à ça juste avant de perdre connaissance …

le 06/04/2016 à 22h26 | Répondre

Freesia

Tiens ! C’est drôle, j’ai fait une liste hier matin a mon amoureux des démarches, codes, identifiants, numéros de téléphone utiles et adresses pour lui faciliter la vie après l’accouchement !

Je sais que la mairie de la maternité est très tatillonne, donc il va falloir faire super attention avec les orthographes !
Pour le rdv avec le pédiatre, sachant qu’il n’y en a qu’un près de chez moi, le choix est vite fait … Il va falloir que je me renseigne pour les rdv du coup !

Par contre, je ne pensais pas que ça mettait autant de temps pour que la CPAM (et la mutuelle) se mette en place …
D’ailleurs, sur le formulaire de rattachement de l’enfant, on peut mettre les deux parents ou il faut impérativement qu’un nom ? J’imagine qu’il faut la carte vitale dudit parent si jamais il arrive un souci; mais si l’autre parent ne l’a pas… Comment ça se passe ?

Tiens, et merci Chaperon Rouge pour ce rappel de mise a jour de la carte vitale !

le 06/04/2016 à 18h06 | Répondre

Doupiou

Je ne sais pas auquel de tes commentaires répondre 😉 !
Mais à la CPAM mon mari avait passé un simple coup de fil le lendemain de mon accouchement, il avait envoyé l’acte de naissance par mail dans la matinée et avant midi, PetitePerle était déjà sur ma carte vitale. Du coup aucune feuille de soin !

le 06/04/2016 à 18h43 | Répondre

Freesia

C’est bon a savoir !
Merci

(Satanée connexion … Je comprends pas … Désolée !)

le 06/04/2016 à 18h53 | Répondre

Em

Quand j’ai accouché en juin, il y avait une référente de la CPAM qui passait à la maternité pour nous faire remplir le formulaire de rattachement. Ça n’existait pas pour mon 1er et j’ai trouvé ça super ! En 10 jours, comme indiqué, ma fille était rattachée à nos 2 Cartes Vitales. (mais seule la carte de son papa est reliée automatiquement à la mutuelle). En plus cette personne m’a conseillé une sage-femme pour le suivi des premières semaines. Venant de déménager, cela m’a vraiment aidée et la sage femme était top ! J’ajouterai juste un point à ce super article : ne pas s’étonner des délais un peu longs de la Caf (ma fille est née le 1er juin, déclarée dans les 3j et je n’ai reçu le 1er versement de la Caf que le 20 juillet) et ne pas hésiter à les appeler en cas de doute car ils envoient très peu d’infos. En 4 ans je trouve en tout cas que les démarches se sont bien simplifiées grâce au Web !

le 07/04/2016 à 09h12 | Répondre

Albertine (voir son site)

Merci pour cet article super utile et qui tombe à pic 😉

le 11/04/2016 à 08h28 | Répondre

Lutine Chlorophylle

La déclaration à la mairie est souvent faite par la maternité aussi. Cela étant il faut réunir les mêmes papiers ! 🙂

le 22/04/2016 à 16h19 | Répondre

Croco

Cet article commence à dater, mais je voulais préciser quelque chose sur le délais pour la déclaration en mairie, car il est faux de dire qu’elle doit être faite dans les 3 jours ouvrés suivant la naissance.

La déclaration doit être faite dans les 3 jours qui suivent le jour de l’accouchement.
Si l’enfant naît un mercredi, un jeudi ou un vendredi, ce délai est repoussé au lundi suivant.
Une naissance, qui n’a pas été déclarée dans ce délai, ne peut être inscrite sur les registres que sur présentation d’un jugement rendu par le tribunal de grande instance du lieu de naissance de l’enfant.

Donc dans le cas d’une naissance le vendredi soir, si l’état-civil n’est pas ouvert le samedi matin, il ne reste que le lundi pour déclarer l’enfant sans passer par un jugement !

le 10/06/2016 à 14h14 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?