Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Les treizième et quatorzième mois : mon bébé devient un enfant


Publié le 10 février 2017 par Chacha d'avril

Me revoilà avec mon nouvel article bimestriel. Je pense que ce sera le dernier, Petite Fleur évolue de manière différente maintenant et je ne vois pas trop ce que je pourrais dire tous les deux mois. Cet article sera sûrement le plus court du genre. Mais ne t’inquiète pas ! Je continuerai d’écrire pour DMT ! Juste de manière plus thématique que chronologique.

Petite Fleur a eu 14 mois quelques jours avant Noël. Les deux mois qui ont suivi son anniversaire ont été plus calmes que les précédents, bien qu’il y ait eu de nombreux changements dans son évolution. Je les ai trouvé simplement plus doux que les mois précédents.

Petite Fleur se déplace de mieux en mieux, elle marche debout en se tenant aux objets et aux murs. Quand elle le fait, elle attend qu’on la regarde et qu’on l’encourage, comme les groupies in love de notre bébé que nous sommes.

Je criais sur tous les toits qu’au vu de son évolution, ma fille marcherait pour Noël. Et bah tu sais quoi ? Cette petite adore contredire sa mère. Elle a marché le LENDEMAIN de Noël !! Mais le plus important c’est qu’elle marche !!

Bon, elle est loin d’être prête pour le marathon, elle fait 5-6 pas seule puis se remet à 4 pattes mais ces quelques pas, elle les fait sans se tenir à rien, comme une grande.

Et elle prend de l’assurance, au point qu’elle s’est découverte une passion pour l’escalade. Une vraie biquette !!

Elle monte sur le canapé, sur les cubes en bois, sur les marche pied (et après m’appelle à l’aide, plaquée contre un mur parce qu’elle ne sait pas en descendre), et bien sûr les escaliers ! Nous avons été à un anniversaire, j’ai passé la soirée à lui faire monter et descendre les escaliers, passionnant… Heureusement qu’il n’y en a pas chez nous !

Mais il y en a chez mes beaux parents. Ils ont mis une barrière au bas de l’escalier pour nous épargner des frayeurs. Quand on est chez eux, je peux donc la laisser se balader dans la maison sans problème. Le soir du réveillon de Noël, je lisais en la laissant jouer dans le couloir. Au bout de cinq minutes sans l’entendre, je vais voir ce qu’elle fait. J’ai eu la peur de ma vie !!!

Je l’ai retrouvée en train de monter l’escalier (qui n’a pas de rampe !!!!) très concentrée, elle en était déjà à la sixième marche. Mon bougre de beau frère était remonté dans sa chambre sans fermer la barrière ! Je l’ai engueulé et frappé en pleurant devant toute la famille. Au moins, il ne recommencera plus. Ah, bah si il a recommencé…(Mais cette fois j’ai arrêté Petite Fleur avant qu’elle n’atteigne la deuxième marche).

Sinon, quoi de neuf ? Petite Fleur agrandit son vocabulaire : Non, Papa, Carte, Yoda (qui est fan de Star Wars à la maison…?), Aouuu (pour le chat) mais pas de Maman, jamais.

Elle s’intéresse à tout, aux tiroirs en particulier et se coincer les doigts à plusieurs reprises ne la décourage pas.

Elle fait allo avec le téléphone, enlève et met son bonnet et son écharpe (c’est un peu raté la plupart du temps mais trop mignon à voir), elle mange à la cuillère quand ça lui prend, elle ne fait plus que vider les contenants, elle transvase de l’un à l’autre,… Bref, plein de petites nouveautés !

Ça, c’est les nouveautés mignonnes. Et il y a celles dont je me passerais bien : les colères.

Crédit photo (creative commons) : daily sunny

Tu connais la chanson « Il est venu le temps des rires et des chants » ? Ici c’est plutôt « Il est venu le temps des cris et des larmes »… Pour tout et pour rien, dès que quelque chose la contrarie, elle hurle. Vingt fois par jour…. Et au bout de trois minutes elle s’arrête et joue avec autre chose. C’est épuisant.

Petite Fleur a été malade pour la première fois de sa vie, je ne parle pas des rhumes récurrents chez elle, mais d’une vraie maladie : elle a eu la bronchite. Juste avant Noël, chouette. On l’a vite soignée grâce à une armada de médicaments. Mais une petite mésaventure a entaché cette histoire déjà pas drôle : la nourrice veut l’ordonnance pour donner les médicaments. Jusque là, c’est normal. J’ai donc glissé l’ordonnance dans le carnet de santé, qui est rangé dans une poche spéciale dans le sac de Petite Fleur.

Le soir, je reviens, la nourrice me dit qu’elle n’a pas trouvé l’ordonnance et donc qu’elle n’a PAS donné ses médicaments à ma fille. J’étais furieuse ! Si elle avait mieux cherché ou si elle m’avait appelé, elle aurait eu l’ordonnance. Mais même sans ça, qu’elle ne soigne pas mon bébé malade parce qu’elle n’a pas l’ordonnance,sur le coup j’étais hors de moi. J’en ai pleuré de colère dans la voiture (oui, je pleure beaucoup).

Autre nouveauté qui n’est pas à mon goût : le sommeil. Depuis mon dernier article, Petite Fleur s’endormait dès qu’on la couchait, et se réveillait à 9h pendant les vacances. Nous sommes allés passer le Nouvel An chez des amies, on y a dormi deux nuits. Ça s’est relativement bien passé. Mais depuis qu’on est rentré, Petite Fleur refuse de dormir dans son lit. Elle hurle pendant plus de trois heures si on ne fait rien. On a cru à un cauchemar ou au début de la peur du noir, mais la veilleuse n’a rien changé.

On a fini par comprendre que ce qu’elle voulait, c’était nous. Quand nous étions dans la pièce avec elle, elle se calmait. Une nouvelle angoisse de séparation ? Les conséquences de la découverte de la marche ? On ne sait pas trop. Mais pour nous épargner des nuits blanches, elle dort avec nous en attendant que ça passe. On la couche tout de même dans son lit tous les soirs, en espérant qu’elle y restera.

Cette nuit, elle a dormi la moitié de la nuit dans son lit (mini victoire !!) et s’est réveillée à 2h du matin. On l’a donc rapatriée dans notre lit. Mais on garde espoir !

Fin décembre et arrivé, et la fin de mon contrat avec. Je suis désormais au chômage, Petite Fleur a dit au revoir à sa nourrice (qui s’est quand même très bien occupée d’elle pendant ces quelques mois) et je suis désormais H24 avec ma fille.

Un tout nouveau mode de vie commence pour nous deux, et je ne sais pas combien de temps cela durera, mais en attendant, on profite l’une de l’autre ( faut que je pense à m’acheter des boules quies).

Et toi, as tu eu des fêtes mouvementées ? Ton petit fait aussi des colères ? A quel âge a-t-il marché ? Raconte !

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !

Commentaires

7   Commentaires Laisser un commentaire ?

Madame Vélo

hi hi Crapouillou a aussi eu sa période escalier u même âge que PetiteFleur. Quand on est monté à Paris on a fait du bateau mouche, et plutôt que de s’intéresser à l’environnement et à l’eau, il s’est amusé tout le long avec les escaliers…autant dire que j’ai pas vu beaucoup de bâtiments !!
Sinon abusé pour les médicaments.
ça va mieux les nuits ?

le 10/02/2017 à 13h37 | Répondre

Chacha d'avril

Les enfants et les escaliers, qu’elle histoire !!
Oui les nuits vont mieux même si ce n’est pas encore aussi parfait qu’avant.

le 11/02/2017 à 17h29 | Répondre

Annia (voir son site)

J’aurai pu écrire le même article, c’est fou! En revanche, puisque tu es passée par là, si tu as des astuces pour gérer les crises de colère du treizième et quatorzième mois, je suis preneuse! Je viens de reprendre les études, et mon fils cumule crises sur crises dès qu’on lui interdit quelque chose…
Comment vont les nuits de votre côté maintenant? Et votre quotidien? Tu es toujours avec elle durant les journées depuis l’écriture de l’article?

le 10/02/2017 à 14h13 | Répondre

Chacha d'avril

Pour les colères, à part ignorer ou divertir avec autre chose, je ne vois pas trop. Ca se calme un peu au bout de quelques semaines (je n’ai pas dit que ça s’arrêtait !! 😉)
Les nuits sont meilleures, disons qu’il y en a une sur quatre de raté.
Oui je suis toujours à la maison avec elle, ça se passe bien mais cela crée un petit souci : elle ne peut plus se passer de moi…

le 11/02/2017 à 17h32 | Répondre

Madame C

NOn, n’arrête pas tes chroniques. Lisa a deux moins de moins Que ta fille ET Ca le permet à chaque fois d’pprehender les nouvelles découvertes

le 11/02/2017 à 14h43 | Répondre

Chacha d'avril

Hihi merci pour ce cri du cœur. Mais tu sais, comme je l’ai dit dans le titre, elle devient une petite fille, les évolutions maintenant se sont surtout du vocabulaire et de l’imitation du quotidien, rien que l’on puisse vraiment associer à un âge en particulier.

le 11/02/2017 à 17h34 | Répondre

Madame C

C’est affreux, j’ai lu l’article ce matin et ma fille nous a piqué plusieurs colères aujourd’hui ! Chose nouvelle pour elle…

le 11/02/2017 à 21h28 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?