Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Les trop longues journées de nos enfants


Publié le 26 octobre 2018 par Doupiou

J’avais commencé un article en mode « culpabilité » puis les semaines de réflexions et les discussions avec diverses personnes m’ont permis de nuancer mon ressenti.

Mes enfants font des journées chargées. Quand tu liras mon article tu te diras surement que les tiens font des journées bien plus longues mais la petite pique sur les journées à rallonge, je l’ai entendu plusieurs fois…

J’ai repris le travail à 100% et je ne pensais pas être une mauvaise mère en mettant mes petits en garde tous les jours de la semaine jusqu’à ce que je me prenne une multitude de réflexions dans la tête.

PetitePerle : trois ans

Dans ma petite commune, l’école est à quatre jours avec des horaires d’accueil très classiques : 8h20 – 11h40 et 13h20 – 16h30.

Lorsque nous avons fait la visite de l’école pendant les portes ouvertes, l’institutrice a immédiatement annoncé la couleur :

elle :  » du coup vous allez la chercher le midi pour la garder l’après-midi ?

moi : – non elle ira à la cantine et fera la sieste ici

– oula mais ça va lui faire des grosses journées, c’est mieux la première année qu’elle soit chez vous l’après-midi

– mais je n’ai pas d’autres solutions et puis elle était en crèche avec les mêmes horaires donc je ne pense pas qu’elle sera perturbée.

– mais vous n’avez pas de famille a proximité qui puisse la garder l’après-midi ?

– si mais tout le monde travaille

– ah…ok »

Je me suis bien gardée de lui dire qu’elle allait, en plus, aller à la garderie matin ET soir… C’est donc contrariée que je me rends au stand de la garderie afin d’y inscrire ma fille.

Je lui explique que c’est ici que maman l’emmènera le matin et ira la chercher le soir.  La directrice intervient brusquement : bonjour ! matin ET soir ?? Je la fixe. Ce n’est pas le moment de m’enquiquiner… Mais je lui réponds calmement que je la pose à 8h et la récupère à 17h10.

Oui, tu as bien lu. Ce n’est pas non plus terrible comme plage horaire hein ?

Surtout que PetitePerle s’adapte hyper bien à ce rythme. Alors certes elle est plus fatiguée en fin de semaine mais ça c’est pour tout le monde pareil je crois !

Le mercredi matin, elle est au centre de loisirs et je vais la chercher à 13h15 après le repas pour une grosse sieste de récupération à la maison.

Lors de la réunion de l’école, l’institutrice en a remis une couche sur le fait qu’il fallait aller récupérer nos enfants à midi…

Barbouille : six mois

On prend les mêmes et on recommence ! Quand elle a vu les horaires du contrat, la directrice m’a dit que c’était celui le plus long des enfants de la crèche.

Allez voici ses horaires : 7h40 – 17h40 les quatre jours et je le récupère à 12h30 le mercredi. Là encore il y a pire hein !

Bon, Barbouille s’en accommode plutôt bien puisqu’il dort environ deux heures le matin et trois l’après-midi !

Les journées des enfants sont-elles trop longues ?crédit photo : geralt (pixabay)

Vient le temps de la culpabilité…

Je me suis posée beaucoup de questions. D’abord j’ai fais l’autruche en me disant qu’il y avait des petits qui faisaient des horaires bien pire que les miens.

Puis je me suis sentie comme la pire maman de la terre avec l’impression d’abandonner mes enfants. Pourtant j’ai repris le travail à leurs six mois chacun !

J’ai cherché des solutions mais clairement je ne veux pas mettre mes parents et beaux-parents à contribution de manière permanente. Ce n’est pas faute qu’ils aient insisté mais je préfère leurs laisser une fois de temps en temps quand ils en ont envie que par obligation à des jours définis de la semaine. Et puis je déteste me sentir redevable.

J’en ai beaucoup pleuré et je pensais même que la dépression n’était pas loin, moi qui suis d’un naturel si enthousiasme et positif.

… puis celui de la raison

Mais finalement la fatalité a repris le dessus. Je n’ai pas le choix.

Je ne veux / peux pas réduire mon temps de travail. D’une part parce que financièrement ce n’est pas le moment, que j’y perds pour plus tard en retraite et que le 80% c’est une grosse blague pour moi. Je suis responsable de service, je travaille seule et gère mon service en totale autonomie. Concrètement, le travail que je ne fais pas, personne ne le fait à ma place. Pour moi le 80% c’est produire la même charge de travail mais en encore moins de temps. Déjà que je mange sur mon bureau le midi…

Et puis mes enfants n’ont pas l’air de souffrir de ce rythme. Alors oui, je pense que les vacances-repos seront bénéfiques mais je ne suis pas le genre de maman à programmer des tonnes d’activités le week-end mais au contraire à privilégier le repos.

Et toi ? Tes enfants font des grosses journées ? Est-ce que tu as eu des réflexions dans ce sens ? Comment gères-tu ton temps de travail ? Dis-nous tout !


Tu en as marre de courir les magasins pour les fringues des enfants ? Et ce tous les mois, vu à la vitesse à laquelle ils grandissent ? Et je ne parle pas du petit qui hurle (que ce soit le tien ou celui d’une autre, grrr) parce qu’il ne veut pas essayer ce pull-là… Et si tu recevais directement chez toi de jolis looks (du 1 mois au 14 ans !) à essayer TRAN-QUILLE-MENT. Ça va ? Tu gardes et tu payes. Ça ne va pas ? Tu renvoies gratuitement. Bref, viens vite tester Little Cigogne !

Commentaires

76   Commentaires Laisser un commentaire ?

Rigel

Ahh ces petites piques foireuses, je les connais bien. Ici, les horaires de crèche des deux, c’est 8h15-18h15. Et à cause du temps de trajet pour le boulot, c’est franchement limite. On nous avait suggéré le 80% (pour moi, évidemment, ils se doutaient bien que M. Tad avait un vrai métier avec des horaires contraignants et des responsabilités), ou de prendre une nounou de 16h à notre retour pour ramener les deux à la maison. Dans un monde idéal où l’arbre à billets pousserait sur le balcon, on ferait peut-être ça mais là c’est juste pas possible !

Donc : on fait du mieux qu’on peut et si on assume nos choix, les enfants se sentiront bien aussi.

le 26/10/2018 à 07h12 | Répondre

Doupiou

Un arbre à billets ? Dommage que je n’ai pas la main verte !!
Plus sérieusement je te rejoins complètement : c’est à qui qu’on demande constamment de se mettre à 80% ? Un indice…il n’a pas d’utérus !

le 26/10/2018 à 08h41 | Répondre

Melodie

Franchement ton rythme ne me choque pas ! Mon fils de 7 mois fait 8h30-17h30 chez sa nounou et il est très épanoui ! C’est Quand même l’essentiel dans l’histoire ! Tu n’as pas à culpabiliser si tes enfants sont heureux ! Quand j’etais Petites j’allais au centre manger mon petit déjeuner avant l’école et ma maman me récupérait tard le soir. J’en garde de très bons souvenirs ! Et ça ne rime vraiment à rien les réflexions que les directrices d’école et de crèches t’ont faites ! Elles devraient avoir honte d’elles. Moi je trouve,et je suis peut être dure, qu’elles ont vision archaïque de la femme encore une fois qui doit tout faire pour se dévouer à ses enfants quitte à laisser sa carrière et son travail de côté pour faire des sacrifices financiers et autre. Elles devraient se poser les bonnes questions tout de même car c’est elles qui représentent l’éducation de nos enfants en dehors de la notre ! En tout cas ne culpabilise pas ! Tant que tes enfants sont heureux c’est le principal !

le 26/10/2018 à 07h15 | Répondre

Doupiou

Je trouve que les réflexions sont faciles à faire dans certains cas : la directrice de la crèche n’a pas d’enfants et l’institutrice à une grande fille au collège.
Donc effectivement c’est facile d’être donneurs de leçons…

le 26/10/2018 à 08h42 | Répondre

Pitch

Je ne sais pas où tu habites mais par chez moi avec les bouchons le matin et le soir les enfants sont gardés généralement de 7h30 à 18h30 … Et peu de maman que je connais sont à 80 % car ce n’est pas intéressant ni financièrement ni en charge de travail.
Bref ne culpabilise pas pour ça, si tes enfants sont bien entourés et ne le vivent pas mal c’est le principal : )

le 26/10/2018 à 07h45 | Répondre

Doupiou

J’habite à la campagne, je n’ai jamais de bouchons (un tracteur de temps à autres…) et la crèche est à 5min de mon domicile et l’école à 10min de la crèche !
Jusque-là mes enfants n’ont pas l’air de se plaindre de cette organisation !

le 26/10/2018 à 08h44 | Répondre

Nathalie

La mienne fait 10h/jour chez la nounou (et même 11 le mardi), 4 jours par semaine. Comme toi, je n’ai pas le choix (mais je suis du coup passée à 80%). L’an prochain c’est l’école avec 5 jours par semaine et ça m’agace car du coup mon temps partiel sera à moitié utile (et les autres jours je serai une « mauvaise mère ») (par contre je suppose qu’on ne dira rien à son papa les jours où il a la garde). Du coup je commence à penser à demander une magouille type 90% + 1/2 journée de télétravail par semaine (vu que mon travail est trop loin pour envisager y aller).

le 26/10/2018 à 07h47 | Répondre

Doupiou

Et bien sûr, c’est à nouveau à la maman de se démener au travail pour concilier mode de garde et vie professionnelle ! J’espère que tu arriveras à trouver une solution !

le 26/10/2018 à 08h45 | Répondre

Cricri2j

Peut être que tu peux maintenir ton 80% et ne pas mettre ta fille à l école le mercredi? En PS l’ecole ne te dira rien (au contraire) si tu allèges la semaine de ta fille (la preuve dans l article avec les remarques de l’institutrice :-))

le 26/10/2018 à 21h40 | Répondre

Amélie C

Essaie de ne pas comparer aux autres…. chaque famille et chaque enfant a son propre rythme et « pire » ou « mieux » n’a pas vraiment lieu d’être.. . L’essentiel est que nos enfants soient épanouis et si tu penses que les tiens sont heureux alors ne te culpabilise pas! 😊

Pour notre part notre fille de 3 ans est avec son papa le lundi, trois jours de collectivité entre 9h45 et 17h15 et le vendredi avec moi. Mais ça C’est le choix qui NOUS correspond 😊 ma fille a besoin de ces jours de récupération car elle vit les jours en collectivité trop à fond(elle est toujours toujours au taquet et est à fond avec ses petits potes ! 🤣 ) donc je sais qu’elle ne peut faire plus pour son bien être (l’état dans lequel est elle le jeudi soir ne trompe pas, ainsi que son énorme sieste du vendredi!). Et il est vrai que la retraite ne rentre pas en ligne de compte de nos choix de vie et on a la chance d’avoir énormément de flexibilité dans nos emplois. Et puis on ne vit pas en France et le temps partiel est accepté (et aussi pour les papas!)
Bref l’important est d’être en accord avec ses choix de vie!

le 26/10/2018 à 07h52 | Répondre

Doupiou

J’adore votre mode de fonctionnement !!

le 26/10/2018 à 08h46 | Répondre

Jubijoba

Je comprends tout à fait ton ressenti. Je travaille 4 jours de la semaine ( et le samedi matin, heureusement mon mari non!) et les horaires de crèches sont 7h30-18h, la nounou du soir va le chercher et le garde jusque 20h. Plus de 12h par jour !! Certaines semaines mon mari a un ou deux jours de congé, mais fréquemment mon fils fait 4jours a ce rythme ! Élevée par une maman au foyer je culpabilise beaucoup, mais en même temps dans mon métier impossible de faire des horaires moins étendues. Je ne peux pas envisager d’arrêter un métier pour lequel j’ai fait 6ans d’études et qui est un aboutissement pour moi! Mais quand j’entends les parents qui déposent leur enfant en même temps que moi le matin dire qu’ils vont le récupérer à 14h je me sens vraiment mal! Et puis je regarde mon fils arriver joyeusement a la crèche, être super heureux de me raconter sa journée le soir… J’essaie de profiter des moments à deux, et je me dis qu’il n’y a pas de maman parfaite!

le 26/10/2018 à 07h55 | Répondre

Doupiou

Je pense (peut-être à tort ?) qu’une fois que l’enfant est habitué à ce rythme, il n’y a pas de soucis. Je remarque que Barbouille qui fait les plus grosses journées, s’en sort bien ! Il faut dire qu’il dort énormément à la crèche, bien plus qu’à la maison d’ailleurs.
A l’école c’est différent, PetitePerle fatigue plus vite car l’environnement est plus stimulant que la crèche

le 26/10/2018 à 08h49 | Répondre

Maye

Moi je trouve ça très raisonnable… Et puis quand on a pas le choix, on a pas le choix ? Et pardon mais le papa, quelqu’un en a parlé ? Tu culpabilise et tu te justifie, mais finalement lui aussi pourrait prendre un 80% et devoir se justifier. Attention, je ne dis pas qu’il doit le faire et je suis sure qu’il est dans la même situation que toi. Mais toutes ces piques que tu prends, les prends-t-il aussi ? En tout cas sur ce point tu n’est certes pas plus mauvaises qu’une autre, et si t’es enfants vont bien c’est encore bien le principal ! Ah nan mais cette manie de juger les gens comme ça ! (Et dis toi qu’il y a pire : je ne travaille pas et je met ma fille a la crèche ! Je suis un monstre d’égoïsme 😉 )

le 26/10/2018 à 08h04 | Répondre

Doupiou

Mari Barbu travaille du lundi au samedi de 7h15 à 20h30. Il est chez d’entreprise donc autant te dire que la souplesse au travail, ce n’est pas chez lui qu’il faut aller la chercher !
J’ai l’avantage d’avoir un travail dans lequel je peux « assez » facilement prendre quelques heures si mon enfant est malade. Mais je suis bien consciente que ce n’est pas partout pareil

le 26/10/2018 à 08h51 | Répondre

Maye

Je reprécise que je ne juge pas ton mari ! Juste les remarques, qui s’adressent malheureusement toujours aux mamans.

le 26/10/2018 à 17h51 | Répondre

Doupiou

J’avais compris le sens de ton commentaire 😉
Mais c’est vrai que j’aimerais bien qqun sur qui m’appuyer

le 26/10/2018 à 21h03 | Répondre

KevYa

J’ai 2h30 de trajet par jour donc elle est chez nounou de 7h à 18h30 4 jours par semaine. Je suis à 80 % sinon nounou coûtera trop cher. On a prisbla décision de déménager près de mon boulot pour alléger mes journées et celles de Ma puce qui a 14 mois.
Mais je reprendrais à 100% et elle sera garder de 7h à 16h45. On fait tous comme on peut et pas comme on veut!

le 26/10/2018 à 08h15 | Répondre

Doupiou

2h30 de trajet par jour ??? Je compatis juste à lire cette phrase !

le 26/10/2018 à 08h51 | Répondre

Marie B

alors là franchement j’ai du mal à comprendre les réactions des directrices d’école et de crèche!
Ici je dépose ma grande à 7h40 à la garderie et je la récupère à 17h45, et ce n’est vraiment pas la petite qui fait les plus longues journée!
Et dans mon école (ma fille est aussi en PS de maternelle), il n’est pas question de faire du mi temps en récupérant les enfants pour l’après midi!
Pour la crèche c’est 8h 17h30, et il y a bcp de parents qui laissent les enfants de 7h30 à 18h30!

Je vis en région parisienne, et les parents ont bcp de trajet pour aller travailler, peut-être que dans des régions plus « cool » en terme de temps de trajet, les habitudes sont différentes.

le 26/10/2018 à 08h18 | Répondre

Doupiou

Habitant à la campagne mais dans une commune frontalière à la Suisse, les habitudes des parents sont très différentes ici (et les moyens aussi surtout !). Souvent, les enfants de parents frontaliers font deux ou trois grosses journées dans la semaine mais ne vont pas à la crèche le reste du temps.
Concernant l’école, ce sont des enfants qui arrivent tôt le matin (vers 7h30) mais qui sont récupérés tôt le soir (16h30)

le 26/10/2018 à 08h54 | Répondre

Margot

mais ça veut dire que le parent (enfin la mère quoi) part du travail à 16 heures! Dans quel genre de travail c’est possible ça……………..

le 26/10/2018 à 11h07 | Répondre

Doupiou

Tu sais quand en Suisse tu te fais 3000€ à mi-temps ça te suffit pour vivre confortablement…

le 26/10/2018 à 14h11 | Répondre

Melimelanie

Comme tu le sais peut être déjà j’ai une organisation un peu similaire.
Petit excité à « l’école » de 7h45 a 17h30 et Petit habitant chez nounou de 8h a 17h15. Cinq jour sur cinq. La dernière fois j’ai posté sur instagram le calendrier que j’avais fait pour petit habitant pour aider à se repérer sur la semaine… et j’ai eu 2/3 commentaires sur le fait que ça faisait des grosses journées. Oui mais je travaille et je veux offrir un niveau de vie à mes enfants qui ne me permet pas de passer a 80%. Pour pouvoir acheter la maison avec le jardin qui les fait tant rêver je suis obligée de travailler à temps plein. Ce sont des choix on ne peut pas tout avoir et au final mes enfants n’ont pas l’air malheureux. Fatigués oui mais comme tu dis on recharge les batteries à fond le week end.

le 26/10/2018 à 08h49 | Répondre

Doupiou

C’est exactement ce que je réponds aux gens : il faut bien travailler pour leur payer la maison, le jardin et autre !

le 26/10/2018 à 08h55 | Répondre

Sarah

La réaction de la directrice d’école est clairement déplacée ! Ce n’est pas à elle de juger s’il est bon de laisser ta fille à la cantine. Chaque enfant est différent et surtout chaque parent fait comme il peut. J’ai aussi des horaires de travail chargés et pas de famille à proximité. Pour l’instant mon conjoint ne travaille pas mais quand il aura trouvé un job, nous serons obligés de laisser ma fille au périscolaire avec des horaires assez étendus – nous n’avons pas les moyens non plus d’avoir une nounou pour ça et je ne peux pas avoir un 80%. Pour l’instant en tout cas, ma fille vit très bien le fait de rester à la cantine !

le 26/10/2018 à 08h59 | Répondre

Doupiou

Oui, je te rejoins sur le fait que pas tout le monde n’a les moyens de se payer une nounou qui vient chercher les enfants à la sortie de l’école !

le 26/10/2018 à 13h40 | Répondre

Lilou

Je trouve ça hallucinant ces remarques! Pourquoi proposer des horaires aussi « élargis » alors ? A croire que l’instit veut être tranquille l’apres midi!
Ma fille ne va pas encore à l’ecole mais fait actuellement 9h-18h chez la nounou et ça ne m’a jamais choquée…
bon courage et ne culpabilise pas tu fais au mieux pour l’epanouissement de chacun (tes enfants ET toi)

le 26/10/2018 à 09h13 | Répondre

Doupiou

Carrément ! A croire qu’elles ne veulent pas travailler !

le 26/10/2018 à 13h40 | Répondre

Claire

En tant qu’instit, cette petite réflexion pique! 😀 On s’inquiète très souvent du rythmes des petits en maternelle car la fatigue est très lourde à gérer. Le rythme de l’école est également très lourd… Cela parait sûrement étrange mais une instit ne dit pas ça dans l’idée de ne pas vouloir travailler mais juste en pensant au bien être de l’enfant qu’on lui confie. Étrange, je sais… 😀

le 27/10/2018 à 08h31 | Répondre

Madame Nounours (voir son site)

Ici c’est pareil sauf que nous, on a pas nos familles dans la région pour nous aider en cas de problème de garde. C’est vrai que c’est pas top pour les enfants au niveau du rythme et font de grosses journées mais comme tu le dis, on a pas forcément le choix. Moi je ne me plaint pas trop car j’ai la chance d’avoir des horaires assez cool avec le boulot car même si je commence assez tôt je peux partir assez tôt aussi et ça me permet de récupéré mon fils tôt chez sa nounou. Par contre c’est vrai que l’an prochain le rythme va changé vu qu’il sera scolarisé et on est en train de réfléchir avec mon mari de la future organisation sauf pour les vacances scolaire où nos parents pourront prendre le relais. Je pense qu’il ne faut pas culpabilisé pour les enfants, ils s’adaptent assez bien au rythme même si je reconnais c’est fatigant. Moi ce qui me choque c’est la réaction de la maîtresse et de la directrice de l’école de ta fille, c’est quoi cette vision arriérée comme quoi faut que la maman soit là pour récupéré les enfants aux horaires de l’école sans la case cantine et périscolaire!, on a pas tous la chance d’avoir de la famille proche à disposition (n’oublions pas que beaucoup de nos parents sont encore en activité!) pour récupéré les enfants et avoir recours à une babysitter voir une nounou qui fasse du périscolaire (là aussi elles ne se rendent pas comptent que c’est parfois hyper galère pour trouver une nounou qui le fasse) et puis on doit payer ses factures, son loyer et tout ce qui va avec, donc bon on a besoin de travailler. C’est malheureusement quelque chose que notre société actuelle reproche aux femmes actives et je trouve ça aberrant.

le 26/10/2018 à 09h46 | Répondre

Doupiou

Effectivement, je me suis pris des réflexions de personnes me demandant pourquoi je n’ai pas repris à temps plein après la naissance de mon deuxième…Et puis il y a les autres mamans qui te jugent quand elles savent les horaires de tes enfants parce qu’elles peuvent ne pas bosser l’après-midi, elles !

le 26/10/2018 à 13h43 | Répondre

Madame Nounours (voir son site)

Ah ! ben si même les autres mamans s’y mettent à juger celles qui ont des horaires de travaille c’est aberrant.

le 26/10/2018 à 14h52 | Répondre

Jahanara

Pas chouette toutes ces remarques !!
On a la chance d’avoir une école assez flexible : Petit Lapin y va uniquement les matinées pour l’instant (+ garderie à partir de 7h30) et mon mari le récupère après la cantine et lui fait faire la sieste chez mamie. Mais après les cacances il commencera à faire la sieste à l’école deux aprèms par semaine car la maîtresse propose des ateliers sciences et musique. J’irai le chercher à 16h30. La maîtresse a toujours été ouverte sur le fait de le laisser ou non l’après-midi. Et j’ai la chance de teavailler dans la fonction publique à 80%. C’est clairement un choix de ma part. En revanche ce matin à 7h30, Petit Lapin était le premier arrivé au centre de loisirs ! On fait comme on peut…

le 26/10/2018 à 09h49 | Répondre

Doupiou

Moi aussi je suis dans la fonction publique ! Mais impossible d’avoir un 80% 😉 Ah ces fonctionnaires !

le 26/10/2018 à 13h45 | Répondre

Raphaelle

Je suis tout à fait d’accord avec tes conclusions : de toute manière on fait de notre mieux, et les enfants sont magiques d’adaptation! Ici en Belgique l’école fini à 15h30 (!!=> non mais franchement, qui pense que c’est un rythme réaliste et pour quel type de parents??). Du coup il y a une grosse « pression-cupabilité » qui est mise sur les parents de venir chercher les enfants à cette heure impossible parce que sinon ça leur fait des « trop grosses journées », Et pourtant les 8h-18h de la crèche auquel le petit est habitué, ça ne choque personne! Mais allez, quelle est la logique!??

le 26/10/2018 à 10h21 | Répondre

Doupiou

Dans mon ancienne commune, quand l’école était à 4.5 jours, les enfants terminaient aussi à 15h30. La garderie était surchargée et ça faisait rager les animateurs. Mais QUI peut aller chercher ses enfants à 15h30 ? Sérieusement…

le 26/10/2018 à 13h47 | Répondre

Madame D

Je trouve ça hallucinant les remarques que tu as eu. Ici, a la rentrée, les maîtresses demandaient si on travaillait ou pas. Quand on répondait oui, elle demandait juste de confirmer cantine et centre de loisirs. Par contre quand elles savaient que les parents travaillait pas elles demandait aux parents de pas remettre les petits a l’école l’aprem. Mais je trouvais ça normal. La salle de sieste était surchargé et en plus les petits étaient couché avant la fin du temps de repas.

Et si tu veux de la mère indigne : quand j’ai arrêter de travailler pdt ma seconde grossesse bah j’ai laissé ma fille a l’école l’aprem et au centre jusqu’à 18h. Elle aimait ça et comme je ne savais pas comment j’allais gérer l’arrivée du bébé, je ne voulais pas la récupérer à 16h30 pdt la grossesse pour la remettre au centre une fois le bébé là.

le 26/10/2018 à 10h41 | Répondre

Doupiou

Je comprends ! Il m’arrive parfois de laisser Barbouille à la crèche quand je prends une demie-journée de congé pendant les vacances scolaires de PetitePerle… En voilà de la mère indigne !

le 26/10/2018 à 13h48 | Répondre

Madame Bobette (voir son site)

Je comprends bien ton ressenti mais tu n’as sincèrement pas à culpabiliser. Beaucoup d’enfant ont des horaires bien plus chargés que les tiens. Personnellement, je dépose ma fille chez la nounou à 9h et la reprend à 18h30 tous les jours mais une autre petite fille arrive à 7h30 et repart elle aussi à 18h30! Quand viendra le temps de l’école, les journées commenceront à 8h20 pour se finir à la même heure, cantine et garderie (le soir) incluses. Alors oui, moi, j’aurais bien aimé qu’elle aille chez nounou l’après-midi au moins jusqu’à Noël mais l’année prochaine, ça ne sera plus possible avec l’école obligatoire à 3 ans… Donc ce que l’Education nationale te culpabilise de ne pas faire cette année, on nous l’obligera l’année prochaine… Quelle belle preuve de cohérence!!
Le principal est que tes enfants y retrouvent un certain équilibre et j’ai bien l’impression que c’est le cas 🙂

le 26/10/2018 à 10h47 | Répondre

Doupiou

Jusque là, je n’ai pas l’impression qu’ils s’en plaignent ! PetitePerle est fatiguée quand arrive le week-end mais je crois que c’est aussi le cas pour nous !

le 26/10/2018 à 13h49 | Répondre

Margot

et comment on fait pour récupérer son enfant à midi? On ne travaille que à mi temps? N’importe quoi! En Suisse la vision des devoirs de la femme qui a des enfants est encore très… contraignante je trouve (euphémisme).

le 26/10/2018 à 11h05 | Répondre

Doupiou

Eh bien on commence le boulot à 3h du mat !

le 26/10/2018 à 13h50 | Répondre

Mélinda

Si ça peut te mettre du baume au cœur, je ne trouve pas les horaires de tes enfants incroyables, et c’est déjà génial que tu puisses leur consacrer du temps le mercredi après-midi ! C’est incroyable à quel point on peut nous demander à nous, individus, de pallier le mode de fonctionnement de notre société…

le 26/10/2018 à 11h09 | Répondre

Doupiou

Après la façon de fonctionner est celle-là, je suis d’accord. Mais le discours culpabilisant des professionnelles, je m’en serais bien passée

le 26/10/2018 à 13h51 | Répondre

Mme Espoir

Ce genre de remarques me met en rogne. Les parents ne laissent pas leurs enfants à la garderie pour le plaisir. On est toutes d’accord pour dire que si on avait le temps et que ça n’impactait pas le budget, on ferait bien entendu faire de « petites » journées aux enfants. C’est ce qui m’a le plus agacée quand il y a eu le changement de rythmes scolaires il y a quelques années. Des journées plus courtes pour préserver les enfants… sauf que quasiment tous les parents travaillent, et que ce que l’enfant ne fait pas comme temps à l’école il le fait à la garderie.

Ici, Schtroumpfette faisait 8h00-17h15 sauf le mercredi où elle restait au chaud avec son papa. Les seules remarques que nous avons eues sont venues de la maman qui a décidé de se mettre à temps partiel pour la récupérer le midi et ainsi se « sacrifier » pour sa fille. Schtroumpfette était contente de manger avec sa maman mais le rythme n’était pas si bien que ça pour elle car elle ne se posait au final pas tant que ça et c’était plus dur pour elle de retourner ensuite à l’école.

le 26/10/2018 à 11h22 | Répondre

Doupiou

Ah oui la fameuse réforme… cette grosse blague ! Comme si les parents pouvaient venir chercher les petits à 15h, TAP payants je ne te raconte pas le budget scolaire d’une famille !

le 26/10/2018 à 13h52 | Répondre

Camille

Oh la la
Il faut toujours que les gens aient des remarques à faire :S
On fait tous comme on peut et chaque enfant est different
La mienne, c’est 8h30 – 18h00 4 jours d’ecole par semaine en MS et centre aeré pendant les vacances.
Je m’en occupe le mercredi toute la journée.
Je n’ai pas de famille autour de moi pour me depanner.
Je ne travaille pas dans la meme ville que son ecole et je depends de la SNCF. Heureusement son papa peut la recuperer à 18h et que je suis devenue copine avec qq mamans…
Mais quand je dis que ma fille sera au centre aéré pendant ses vacances, j’ai toujours cette impression que ce n’est pas bien car elle ne se repose pas… Mais je n’ai pas le choix.
Et j’essaie de ne pas culpabiliser.
Bon, j’ai surtout trouvé un super centre aéré avec des copines de l’ecole alors elle est ravie.
Merci pour cet article.
Personnellement, depuis que je suis devenue maman, je vois la parentalité d’un autre oeil et cela m’a permis de bien plus ouvrir mon esprit.
Mais en restant coherente (enfin je l’espère)

le 26/10/2018 à 11h27 | Répondre

Doupiou

J’ai eu la chance de pouvoir épargner le centre de loisirs pendant ces vacances à PetitePerle. La crèche ne prenant pas de vacances, je n’ai eu que elle à caser entre les grands-parents. Parce que c’est la plus petite du centre de loisirs

le 26/10/2018 à 13h54 | Répondre

Céline

Les miennes (2 ans et 10 mois) font 8h45-17h45, 5 jours par semaine, et elles semblent très bien dans leur peau.

J’avais eu ce genre de remarque aussi, quand on cherchait une Ass’mat’ pour la Grande. J’explique que mon enfant aura 2.5 mois à ma reprise (je veux bien faire plus, mais mon congé mater’ s’arrête!) et elle me dit « 2.5 mois!!! Mais c’est beaucoup trop petit!!! Il faut prendre un congé parental!! ». Ce à quoi je lui ai sèchement répondu que je ne pouvais pas financièrement, et que c’est grâce à ça, que elle, aurait pu avoir un travail. Et je suis partie.
Qu’on donne des conseils, je veux bien. Mais qu’on ne juge pas. Chaque famille a ses contraintes. Et quelques soient les motivations à la reprise du travail (envie, problème financier, autres), tout parent peut culpabiliser de laisser son enfant!
Alors non, on est des bons parents quand on laisse nos enfants, car la vie avec les autres est tout aussi important, que leur éveil au monde et leur curiosité passe par là, et que ce n’est pas pour ça que nos enfants seront perturbés (la preuve dans ton article et les commentaires). Et tous les enfants ici ont l’air très bien dans leur peau!

le 26/10/2018 à 11h40 | Répondre

Doupiou

ça aussi on pourrait en débattre longtemps de la fin du congé mat 10 semaines après l’accouchement…

le 26/10/2018 à 13h56 | Répondre

Jeanne

Pfff ces remarques culpabilisantes mais quel intérêt…
Je travaille en crèche, il m’arrive parfois d’essayer de dire a des parents que leur enfant a l’air fatigué, que les vacances vont lui faire du bien mais jamais pour les culpabiliser, j’ai une petite fille, je sais ce que c’est ! Après il faut avouer que passer plus de 50h par semaine dans le bruit, a devoir attendre son tour pour tout (manger, être changé…) c’est pas forcément l’idéal quand on a 3 mois (et même plus !) Mais chacun fait comme il peut et tant que les parents arrivent à avoir des temps de qualité avec leurs enfants l’essentiel est là.

le 26/10/2018 à 12h57 | Répondre

Doupiou

Merci pour ton retour de pro d’une crèche 😉

le 26/10/2018 à 13h56 | Répondre

clette

heuuu … ici c’est minimum 8h30-18h30.
Hier par exemple 8h à 18h55.
Elle a 22 mois.
Je suis cadre sup’, et je refuse de me laisser culpabiliser.
Mais vu comme je réagis au quart de tour quand on me cherche là-dessus pour le moment personne n’a osé me faire de vraies reflexions ^^.
Aprés je fais moins d’horaires qu’avant la grossese, et mon mari aussi (cadre lui aussi)
Mais notre vie n’est pas adaptable à 8h-17h , c’est clair !

le 26/10/2018 à 13h29 | Répondre

Doupiou

Disons que j’ai eu moins de remarques sur mon horaire du soir. Mais clairement le matin, Barbouille est le premier tout petit et PetitePerle est la première des PS à la garderie

le 26/10/2018 à 13h58 | Répondre

Étoile (voir son site)

Ici Petit Prince fait 8h-18h15. C’est le dernier le mercredi chez l’assmat. A l’école, il y a encore des enfants à la garderie. Bref on fait comme on peut ! J’aimerai beaucoup passer en 4/5 pour bébé 2 mais j’ai peur qu’on ne me réduise pas le charge de travaille … mais financièrement je pense que ça vaut le coup : pas de frais de nounou, aide de la CAF, moins d’impôt…ça me parait avantageux (j’ai un salaire plutôt élevé et je ne pense pas être si perdante que ça). Bref à voir…

le 26/10/2018 à 14h26 | Répondre

Doupiou

Je pense qu’il faut tout calculer en effet !

le 26/10/2018 à 14h43 | Répondre

MamBat

De mon côté, Biquette est à l’école de 8h30 à 18h-18h30 tous les jours, et PetitChou a les mêmes horaires chez la nourrice, sauf le lundi et le mercredi où son papa ne travaille pas le matin et la garde à la maison.
Honnêtement, si on pouvait faire autrement financièrement, je pense que je passerai à 4/5ème et je les garderai le mercredi, mais uniquement parce que je culpabilise des les faire garder autant. Pour le coup, Biquette réclame d’aller à l’école, elle n’est jamais aussi heureuse que lorsqu’elle y va, et PetitChou est très bien chez sa nourrice.
Je trouve que le plus dur à vivre, ce n’est pas tant de les laisser autant (quoi que, devoir mettre Biquette au centre de loisirs pendant les vacances est un véritable crève coeur) que d’endurer les réflexions de tous ceux qui n’ont pas à se poser la question des horaires et qui estiment qu’on fait mal.

le 26/10/2018 à 14h56 | Répondre

Doupiou

Je te rejoins pour le centre de loisirs. Les premiers temps ont été très difficiles pour PetitePerle : elle était la plus petite et les autres enfants étaient vraiment grands par rapport à elle (six ans pour les premiers). ça va mieux depuis qu’il y a une autre petite de trois ans (dans sa classe en plus !) que sa maman a aussi inscrit le mercredi matin

le 26/10/2018 à 15h11 | Répondre

Banane

La réflexion qui m’a le plus fait grincer les dents c’est quand ma belle-mère m’a dit, au sujet de notre nièce, « tu te rends compte, 8h30-18h ça va lui faire de trop grandes journées!! » pour son entrée à l’école. Le fait que nos enfants (les 3) aient toujours fait ce type d’horaires ne l’avaient pas choqué, mais pour mademoiselle « trésor de sa vie », c’était trop.
OK, c’est pas tout à fait dans le sujet, mais puisqu’on parle de réflexion sur les journées des enfants…. 😀
Chez nous, nos enfants sont complètement dans la norme : pour payer une maison par ici, il faut être cadre, et donc faire 9h-18h, et donc au mieux déposer les enfants à 8h30 et les récupérer vers 18h30. Quelque soit leur âge.
J’hallucine au contraire de voir autant de mamans à 11h30 et/ou à 16h30, quand ça m’arrive. Pour nous c’est l’exception. Et niveau fatigue ça va. Par contre c’est frustrant d’enchaîner non stop du lever au coucher des enfants, on a l’impression de courir tout le temps et de ne pas vraiment profiter d’eux entre 18h30 et leur coucher. Mais bon, ils dorment dans une jolie maison, dans un village tranquille avec de la verdure autour, après avoir mangé un bon repas, etc… il paraît qu’on ne peut pas tout avoir.

le 26/10/2018 à 15h18 | Répondre

Doupiou

Je te rejoins sur les journées sans repos. Comme je gère seule mes enfants je suis au taquet de 5h30 à 20h30 tous les jours !

le 26/10/2018 à 21h00 | Répondre

Aline

Merci pour cet article et les témoignages …ah la pressions des enseignants. Je vis en rp et nous sommes cadres avec une maison à payer et une heure de trajet chacun matin et soir sans famille sur place . On jongle l un fait le matin l autre le soir pour éviter la garderie le matin. A 16h30 nous avons une nounou c est un budget …. un choix pour le confort de notre Loulou mais pas sur qu on continue. Le mercredi c est centre. Le vendredi je teletravaille pour éviter nounou. Les vacances super chance ses grands parents mes parents le gèrent repos calme campagne. Maman qui travaille entre culpabilité et résistance à la pression.

le 26/10/2018 à 20h11 | Répondre

Doupiou

J’aurais bien aimé faire une alternance entre moi et mon mari. C’est ce que faisaient mes parents : ma mère commençait tard (nous emmenait) et finissait tard et mon père faisait l’inverse pour nous récupérer à 16h30

le 26/10/2018 à 21h01 | Répondre

Elodie

Du plus loin que je me souvienne j’ai toujours été à la garderie avant et après l’école j’étais la première arrivée à 7h et souvent la dernière partie à 19h. Le mercredi j’allais au centre aéré toute la journée. Et tu sais quoi ? J’adorais ça! Ça ne m’a jamais posé de souci je trouvais toujours que mes parents arrivaient trop tôt le soir je n’avais pas fini de jouer…Ici on vit à 20 000km de nos familles. J’ai eu la chance de reprendre qu’aux 5 mois de mon loulou mais il est gardé de 7h30 à 17h 30 voire 18h du lundi au vendredi quand on est d asreinte le we et appelés nounou revient à la maison alors tu vois…ya pire….

le 26/10/2018 à 22h39 | Répondre

Doupiou

Oui il y a toujours pire j’en suis bien consciente. C’est vraiment les réflexions auxquelles je ne m’attendais pas qui ont été difficiles à entendre

le 27/10/2018 à 12h02 | Répondre

La Piu

Nan mais j’hallucine ! Prendre de telles remarques de la part d’une directrice de crèche !? Et elle, elle ne bosse peut-être que 6h par jour?

Encore, l’entourage (ignorant) qui se permet de telles remarques c’est blessant et déplacé, mais alors là venant des pro du domaine, c’est le pompom. L’hôpital qui se fout de la charité.

En gros, quoi qu’on fasse on sera jugée : la mère au foyer est une fénéante tout le temps en vacances qui ne permet pas à ses enfants de se sociabiliser… La mère qui travaille est une mère délaitaire qui ne s’occupe pas de ses enfants au profit de sa carrière : une égoïste quoi 😉

Je suis Suisse, chéri français. Nous avons fait le choix de vivre dans son pays mais de bosser dans le mien : des frontaliers quoi !

Mon homme a un temps plein et moi j’ai la chance (ou pas?) de bosser à 60% et ainsi d’avoir 2 jours complets+week-ends pour la famille. Avant la naissance de ma fille j’étais à 80% et honnêtement je rame bien plus depuis que j’ai baissé mon taux au boulot (je suis assistante sociale) mais c’est pour pouvoir passer du temps avec ma fille.

Oui on a un confort de vie c’est certain, les projets maison toussa toussa ça y va, mais c’est la course infernale en vrai ! C’est à la sueur de nos fronts tout ça.

Qu’on me dise seulement que je suis une mauvaise mère à déposer ma fille 3 jours par semaine de 6h à 18h chez la nounou (horaires max).

Levés à 5h et 2h de trajet aller-retour, même là à 7mois de grossesse… si je fais ça c’est pour offrir une maison avec un jardin, des loisirs et permettre aux enfants des études s’ils le souhaitent plus tard.

On est dans un monde qui se voile sacrément la face. On n’a rien sans rien, faut arrêter les faux semblant. L’argent ne tombe pas du ciel mais est indispensable !

Je précise que je ne vise personne, mais ça me met hors de moi de lire que nous vivons toutes ça. 😉

Et le rôle/la place des hommes je n’en parle même pas …

le 27/10/2018 à 03h34 | Répondre

Doupiou

C’est exactement ça ! Quoi qu’on fasse on sera critiqué ! Que ce soit la mère au foyer ou celle qui bosse !

le 27/10/2018 à 07h27 | Répondre

Madame Grenouille

Chez nous c’est papa qui dépose la petite chez nounou le matin à 7h45 et je la récupère le soir à 17h30 du lundi au vendredi et on a souvent des heures sup ! Nous n’avons pas eu de réflexion désagréable (pour l’instant !) mais quand on a cherché une assmat on nous a dit qu’il s’agissait d’un contrat très intéressant à près de 50h par semaine (ça fait plus de sous pour la nounou !). Par contre je m’interroge sur comment on va réussir à gérer pour l’entrée à l’ecole et pire encore pour le primaire car il n’y a pas d’étude pour les enfants juste une garderie donc les devoirs c’est au retour à la maison 😓
Pour l’anecdote, quand j’étais en PS mes parents avaient été obligés de prendre un garde pour l’après-midi car l’école ne voulait pas des enfants ne faisant pas la sieste…

le 27/10/2018 à 09h18 | Répondre

Gabrielle

Merci pour ce témoignage. Je suis instit’ et je suis effarée du discours de la maîtresse… Je ne me permettrais jamais de mettre la pression aux parents, on se doute bien qu’ils font comme ils peuvent! J’ai déjà eu des PS, certains repartaient à midi, les autres restaient toute la journée et ça se passait très bien en général, ils faisaient la sieste, se réveillaient de façon échelonnée, jouaient tranquillement… En général c’est calme les aprèms, donc l’argument des “grosses journées” de la maîtresse n’est pas valable à mon sens. L’important c’est de trouver ce qui vous convient à vous. Il y aura toujours quelqu’un pour critiquer les choix que l’on fait en tant que parents, et c’est valable pour tout: l’allaitement, le mode de garde, l’alimentation, … C’est toi qui sait ce qui est le mieux pour tes enfants, c’est tout. Bon courage en tout cas!

le 27/10/2018 à 10h43 | Répondre

Maëlys

Hello!
Je te rassure, j’ai les mêmes réflexions pour ma petite de 18 mois qui fait 8h/18h chez la nounou, 3 à 4 jours par semaine…
J’ai mon vendredi et un mercredi sur deux, mais en contre partie, je fais de grosse journée…
Mais bon, ce sont plus les autres que ca dérange! Ma fille est contente d’aller chez sa nounou 😉

le 27/10/2018 à 15h54 | Répondre

Doupiou

Ouf je me sens moins seule avec les réflexions !

le 27/10/2018 à 18h00 | Répondre

Maud R.

Pareil pour moi, la même pression pour mon ainée en PS. J’ai la chance d’avoir pu cumuler mon 2e congé mat avec 10 mois de congés payés aux termes desquels je vais démissionner (nous avons déménagé dans un autre département).
Mon ainée ne va donc à l’école que le matin sur 4 jours.
Mais depuis la rentrée je me fais des noeuds au cerveau quand je réfléchis aux modes de garde de mes filles pour l’année prochaine (garderie ou assmat pour l’aînée ? si assmat, la même pour la 2e peut être mais du coup elle sera plus perturbée par les aller et retour à l’école…)
tant de questions alors que je n’ai aucune idée de mes futurs horaires et temps de trajet puisque ce sera un nouveau travail.
Je pense que la pression faite à l’école exacerbe ma culpabilité.
Ma belle-soeur, directrice d’une école maternelle m’a également conseillé de garder mon ainée le plus longtemps possible mais rassure les parents en leur disant qu’ils font surtout comme ils peuvent.
Mon ainée a été chez une assmat de 7h30 à 17h30 les lundi, mardi et 1h de moins les jeudi et vendredi pendant 2 ans et cela c’est toujours bien passé.
J’espère là encore reprendre à temps partiel mais c’est tout un calcul à faire. Et puis nous n’aurons peut être pas de choix à faire et devrons nous adapter…
Ah la difficulté d’être un parent mais surtout d’être une maman !

le 28/10/2018 à 04h15 | Répondre

Doupiou

C’est exactement ça ! Il faut jongler avec ce qu’on souhaite et ce qui est possible… En tout cas je te souhaite de trouver une solution qui vous convienne le mieux !

le 29/10/2018 à 08h24 | Répondre

Jolise

J’ai la chance d’avoir une nounou géniale qui n’a jamais fait de réflexion mais la culpabilité est là quand même! 8h15 – 19h, 5 jours par semaine pour nos deux louloutes (7 et 23 mois). J’aimerais faire autrement mais dans mon boulot les temps partiels n’existent pas vraiment et nous ne pouvons pas nous permettre de n’avoir qu’un seul salaire. En plus je trouve que c’est faire peser beaucoup de risques et de responsabilité à celui qui travaille d’assumer seul les rentrées financières du foyer. On fait comme on peut c’est toujours la même conclusion!

le 29/10/2018 à 18h51 | Répondre

Anna

Vivant en région parisienne, avec deux petites filles rapprochés 5 mois et 2 ans, un boulot à temps plein et 2 heures de transport quotidien (le lot de nombreux franciliens), mes filles font 8h – 19h à la crèche, 5 jours par semaine. Ce sont toujours les dernières que l’on vient chercher. Je trouve ça dur à gérer émotionnellement pour elles comme pour moi, heureusement aucune remarque du personnel de la crèche. Mais ma grande question reste comment font les autres parents pour pouvoir venir chercher leur enfant à 17h ? Cela reste un mystère pour moi.

le 31/10/2018 à 12h18 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?