Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Ma fille ne porte pas de vêtements neufs (ou presque)


Publié le 3 mai 2018 par Onedaymaybe

Charlotte vient d’atteindre l’âge de un an, et pour la première fois, je lui ai acheté quelques vêtements neufs. Bien entendu, ne va pas t’imaginer que nous vivons nus au fond des bois, mais  que nous avons opté pour une autre manière d’habiller notre enfant, en achetant des vêtements d’occasion, ou en récupérant des vêtements.

Crédit photo : photo personnelle 

Pourquoi choisir des vêtements d’occasion?

D’abord parce que notre fille est la treizième petit-enfant d’un côté de la famille, et la cinquième de l’autre. Autant te dire qu’elle ne manque pas de cousins et cousines ! A priori, il n’y aura plus d’autres petits enfants (sauf si nous en produisons nous mêmes), et donc…nos frères et sœurs nous ont proposé de nous léguer les affaires restantes de leur chérubins ! Evidemment, certains des dits enfants aujourd’hui presque 15 ou 17 ans, mais certains sont encore petits, et par conséquent, nous avons récupéré des vêtements encore très récents.

Par ailleurs, un enfant, et tu t’en es rendue compte, ça grandit très très vite ! Parfois même, dès la naissance, l’enfant fait une taille qu’on n’aurait pas soupçonnée (coucou les bébés gigots ou les bébés crevettes !). De fait, à un an, Charlotte porte aujourd’hui essentiellement du 18 mois, mais parfois aussi du 24 mois. Frustration intense quand on s’aperçoit que ce petit ensemble tunique + pantalon siiii mignon ne sied plus au bel enfant ! Parfois, les enfants changent deux fois de taille en à peine un mois…alors mettre une « fortune » dans des vêtements qui ne serviront que peu souvent, cela ne me paraissait pas nécessaire.

Enfin, je crois que je suis peu à peu entrée dans une démarche écologique (en plus d’être économique). Si des vêtements qui peuvent parfaitement convenir à mon enfant existent déjà sur cette terre, est-il réellement nécessaire d’en fabriquer des neufs ? pourquoi ces vêtements en bon état devraient ils rejoindre nos montagnes de déchets?

En pratique…

Dès la naissance de mademoiselle, sa penderie et sa commode étaient remplies de vêtements d’occasions. Soient donnés par nos proches, soient rachetés auprès de copinautes, ou dans des dépôts ventes. Je privilégie les dépôts-ventes plutôt que les magasins d’insertion (type Emmaüs) car je considère que ces magasins sont définitivement plus utiles à des personnes en difficulté, alors que je peux me permettre de donner un peu plus d’argent pour ce genre d’achat.

Sont alors apparus les premiers vêtements neufs. Et là tu te dis « Kouwa? mais qu’est ce qu’elle nous raconte depuis le début? ». Mais oui, Charlotte a eu des vêtements neufs : des cadeaux de naissance ! Et comme les gens ont le sens pratique, nous avons eu des vêtements neufs de la taille 3 mois à la taille 18 mois ! Nous avons aussi reçu une carte cadeau à valoir dans une grande enseigne, que je viens tout juste d’utiliser, pendant les soldes hivernales.

Au fur et à mesure que nos proches vident leurs greniers, et que Charlotte grandit, nous récupérons les affaires ! Alors, c’est vrai, les cartons qui s’entassent, ce n’est pas toujours esthétique. Nous arrivons quand même à trouver le moyen de ranger et stocker en attendant que Charlotte rentre dans ces vêtements.

J’ai aussi l’ambition d’en coudre et d’en tricoter moi-même, et je peux également compter sur mes proches pour en fabriquer, comme ma mère, ma belle-mère, ma belle-soeur….de grandes couturières et/ou tricoteuses averties !

Crédit photo : photo personnelle. Pull réalisé par ma maman !

Et après?

Oui, après, qu’est ce qu’on en fait des vêtements qui deviennent trop petits pour notre fille? Eh bien pour l’instant, nous ne les ré-injectons pas dans l’économie circulaire. Nous les gardons, dans des cartons, stockés pour le moment chez mes beaux-parents (qui ont une grande maison, et nous un petit appartement), dans la perspective d’avoir un jour un deuxième enfant (et puis peut-être un troisième…mais ne nous emballons pas !).

Bien entendu, quand nous n’en aurons plus l’utilité, ou si ces vêtements sont trop marqués « fille » si nous avons un garçon par exemple, et s’ils sont toujours en bon état, nous les donnerons ou les revendrons à qui en voudra. D’autres bébés pourront ainsi en profiter !

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !


Porte le bracelet Ava chaque nuit et obtiens sans effort des informations sur ton cycle, ta fertilité, ta grossesse et ta santé. Alors, pour mettre toutes les chances de ton côté pour avoir un petit bébé, je te propose 10% de réduction sur le bracelet Ava avec le code : DansMaTribuXAva ! Commande-le dès maintenant par ici !

 

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !

Commentaires

24   Commentaires Laisser un commentaire ?

Caroline Zoé

Hehe… meme principe ici, recup ou seconde main. Et je fais meme les habits de bebe a partir d’anciens habits d’adultes.

le 03/05/2018 à 09h11 | Répondre

Merle

Ici c’est la même idée sur le principe, à part quelques sarouels (indispensables pour les couches lavables et difficile à trouver d’occasion) on n’a acheté que des vêtements d’occasions. L’occasion a beaucoup d’avantages : économique, écologique, meilleur pour la santé de bébé (les produits pas top ont déjà été lavés), et du côté des parents on s’inquiète moins de ce que fait bébé (peinture, bave, nourriture…) si c’est dans un tshirt acheté 1€ aux puces par rapport à un tshirt neuf acheté un bras.

le 03/05/2018 à 09h34 | Répondre

Sarah

Même chose pour moi, quasiment tout d’occasion, soit donné par des proches soit acheté de seconde main. Quand on voit les quantités de vêtements tailles 3 mois et 6 mois dans les vide-greniers, en en parfait état, je ne vois vraiment pas l’intérêt d’acheter tout neuf. Après ça m’arrive de flasher sur un vêtement neuf et me faire un petit plaisir aussi.

le 03/05/2018 à 09h48 | Répondre

MamBat

Ici on a beaucoup récupéré de mes parents et mes belle-soeurs, beaucoup acheté d’occasion, et j’ai pas mal cousu ce qui manquait, surtout quand Biquette était toute seule. Depuis la naissance de Petit Chou, j’ai plus de mal à prendre le temps de coudre, et il y a plus d’habits neufs dans la garde robe des filles.

le 03/05/2018 à 09h53 | Répondre

Louise

Bonjour à toutes et à tous !
Je travaille dans une structure d’insertion (pas Emmaüs mais Ressourcerie) et je me permet de commenter pour apporter une petite précision : nos boutiques sont vraiment ouvertes à tous !
C’est vraiment généreux de ta part ce raisonnement de ne pas vouloir prendre la place de quelqu’un d’autre en achetant chez Emmaüs ! Mais en réalité nous recevons tellement de vêtements qu’on a de quoi habiller 3 fois toute la population.
Et il faut savoir qu’acheter chez nous, cela nous aide à payer les charges, les loyers, les salaires… Voili voilou, donc pas de scrupules à avoir ! Surtout que l’on connait les personnes en grande précarité qui viennent chez nous, donc quand il y a des besoins urgents on met les choses de côté avant même de les passer en boutique.
Bref, ce message un peu long pour dire que quels que soient vos revenus, acheter en Ressourcerie ou chez Emmaüs ça nous aide toujours à faire tourner la structure, et ça ne dessert personne ;-).
Merci pour ce chouette article en tout cas !

le 03/05/2018 à 10h18 | Répondre

Marjorie

J’aurais pu écrire cet article quasiment ! Ma fille va avoir deux ans et pour l’instant les seules tenues neuves qu’elle ai eu ce sont des cadeaux. Tout le reste nous a été donné ! Je suis bien triste aujourd’hui car j’habite à l’étranger donc je vais devoir me coltiner le rhabillage, pire j’habite un pays qui ne connait pas tellement l’occasion… Ici ça ne se fait pas apparemment (est ce que ça veut dire qu’ils les jettent après usage ?! Je ne sais pas mais ça me paraît terrifiant). J’ai vais me ruiner 🙁

le 03/05/2018 à 10h40 | Répondre

Madame Bobette (voir son site)

Et bien moi, c’était tout l’inverse au début. Nous ne voulions que du neuf, surtout mon mari d’ailleurs. Bon on aurait pas dit non si des proches nous prêtaient des vêtements mais on était les premiers parents…
Et puis un jour, j’ai découvert une petite enseigne qui vend de l’occasion et on s’y met de plus en plus. Bon, il y a toujours du neuf et il y en aura toujours mais je me fais de plus en plus plaisir à dénicher les bonnes affaires de l’occasion 😉

le 03/05/2018 à 11h15 | Répondre

Merle

Marjorie je ne sais pas où tu habite, mais j’ai séjourné dans des pays où les gens donnaient beaucoup à la croix rouge, l’armée du salut… du coup on a l’impression qu’il n’y a pas de marché de l’occasion (pas de bon coin, pas de puces). Ah et petite question : est ce que je peux avoir le modèle du pull de ta fille ? Il est trop mimi !

le 03/05/2018 à 11h23 | Répondre

Caro - WonderMumBreizh (voir son site)

je suis en pleine constitution de mon trousseau de naissance. Quel casse tête, je prend quoi du 1mois ? Du 3mois ? Combien de bodies ? de pyjama ? Je lui prend de jolies petites tenues ou bien non j’attends les cadeaux de naissance ???

Tellement de question que je me pose car j’ai pas envie de dépenser dans des choses qui seront à peine mise.

Dure dure la vie de future maman…
Du coup je me penche de plus en plus sur les vêtements de 2nde main également.

le 03/05/2018 à 11h35 | Répondre

Freesia

Pour un bébé, une dizaine de pyjama et de body me semblent nécessaires. Moins, c’est chaud pour tourner 😀 Quelques un mois et du 3 mois. Naissance si c’est un petit gabarit mais ça dure pas longtemps …

le 03/05/2018 à 18h13 | Répondre

Melle saphir

Je serais même tentée de dire que le naissance, si bébé nait à terme, c’est rarement mis. Je viens d accoucher d.un bébé de 48cm pour 3,350kg, donc pas un.gros bébé, et.le.seul body naissance que jai acheté est pire que juste.

le 05/05/2018 à 19h13 | Répondre

Mme Grenouille

Nous avions entendu ça aussi et du coup j’avais hésité à mettre du 3 mois dans la valise de maternité… au final notre choupette a mis du naissance pendant un mois ! Et encore c’est qu’elle est passée aux couches lavables !
Par contre, attention à la taille réelle du vêtement, en fonction des marques le naissance peut être plus grand que le 1 mois d’une autre marque !

le 06/05/2018 à 17h47 | Répondre

bérénice

regarde dans les vides greniers ou le bon coin… souvent les vêtements de naissance et 1 mois n’ont presque pas été portés (gros bébé, etc…) ou quoi qu’il en soit il le 1 mois, si tu le mets tous les 3 jours, tu le mets 10 fois …
donc les vêtements d’occasions (or caca atomique et or bébé Regurgitator) de ces toutes petites tailles sont très souvent en bon état !
Donc sauf si tu veux te faire plaisir pour le premier vêtement ou si tu ne trouves pas ton bonheur d’occasion, tu peux vraiment explorer sans problème cette piste !

le 04/05/2018 à 15h22 | Répondre

Melle Blanche (voir son site)

Nous avons aussi opté pour le seconde main pratiquement en totalité jusqu’aux 4 ans de notre fille. Les seuls « extras » étant les robes de Noël et d’anniversaires, et toutes les chaussures bien sûr.
Désormais on achète en quantité très raisonnable à prix tout aussi réduit.
Les promos sur Amazon permettent de commander des chaussures de qualité au prix des chaussures bas de gamme.

le 03/05/2018 à 12h27 | Répondre

WorkingMutti (voir son site)

Nous sommes les premiers a avoir eu des enfants dans notre famille ou dans notre cercle d’amis, donc il a fallu tout acheter ! On a acheté d’occasion mais aussi pas mal de choses neuves (enfin en lot chez orchestra hein) mais dans l’idée de pouvoir les réutiliser pour le bébé suivant. Ce que nous avons fait. Samuel ne porte presque que des vêtements de ses frères. J’ai du lui acheter ou deux pyjamas, deux ou trois tee shirts, mais ca s’arrête la. Il fait déjà du 12/18 mois à 6 mois alors ca donne une idée de la vitesse à laquelle il passe d’une taille à l’autre !

le 03/05/2018 à 13h17 | Répondre

Fleur (voir son site)

Eh bien moi, j’aime le neuf. Je me fournis le plus possible dans les marques écologiques et éthiques (espagnoles et scandinaves). Les enfants grandissent vite, mais j’avais au début peu de vêtements, je tournais sur 3 pyjamas, dont j’ai pu profiter de nombreuses fois, d’autant plus que les journées avec un bb durent 24h00. Ce qu’on m’a offert était le plus souvent très laid, en synthétique, avec des matières peu confortables….et extrêmement genré. Mon bébé reste ainsi sur mes photos habillé dans des tenues personnalisées et confortables.

le 03/05/2018 à 13h49 | Répondre

Mme Grenouille

Chez nous c’est tout pareil ! Le gros de la garde robe nous a été donné par la famille, les amis ou les collègues et nous avons acheté quelques pièces en vide grenier. Les seuls vêtements neufs sont des cadeaux de naissance, des tricots de mamie ou grand-mamie, ou des pièces que j’ai cousues.
Malgré tout ça fait mal au cœur de mettre au placard des vêtements qu’elle n’a mis que 3 fois avant que cela ne soit trop petit.

le 03/05/2018 à 14h58 | Répondre

Rose

J’ai récupéré tout un lot de bodies en presque toutes les tailles de cousins plus grands, mais la récup’ de vêtements s’arrête là chez nous… car je dois bien l’avouer : je craaaaaque littéralement devant les vêtements de bébés, en particulier ceux de la marque Sergent Major, et du coup réactualiser la garde robe de mon bébé à chaque changement de taille est un plaisir que je ne pourrais pas louper !!! Mais je reconnais que d’un point de vue écologique ton choix est bien plus louable 😉 ! Et d’un point de vue économique… oui, les vêtements de bébé sont un de mes rares craquages, donc ça se compense ailleurs 🙂 !

le 03/05/2018 à 16h55 | Répondre

Freesia

nan mais ce pull <3 <3 <3 <3
Ta maman m'en tricote un ? Pour mon fils ou même pour moi, je ne dis pas non 😛

le 03/05/2018 à 18h12 | Répondre

Famabaju

Mes enfants sont plus grand 7 et 4 ans mais ici aussi quasi que de l’occasion : prêts entre copines, mais aussi vide dressing à domicile. Le concept : on it n amont e, qu’on recherche puis on fait son shopping dans le salon entre copines, avec thé café et gâteaux. Un super moment convivial ! Avec ça et Vinted, presque toute la famille est habillée d’occas’ reste mon mari à convaincre !

le 03/05/2018 à 22h06 | Répondre

caro

super concept! Moi mon mari est totalement convaincu, mais… on trouve vraiment moins de vêtements d’occasion pour homme. En enfant, oui des tonnes parce qu’ils grandissent. En femme oui, parce que… je suppose que les femmes consomment à tour de bras! Mais le hommes, je supposent, achètent moins de vêtements (juste le nécessaire) et ne s’en débarrassent pas sous prétexte qu’ils n’en veulent plus/ que c’est plus la mode ou autre. Enfin je suppose que c’est une explication 🙂

le 11/05/2018 à 14h56 | Répondre

Mademoiselle Mam' (voir son site)

On a fait pareil par ici pour nos 3 minis et c’est pas plus mal. Les vêtements pour bébé sont tellement peu portés qu’ils sont quasi neufs et achetés à moindre prix du coup.
Nous avons commencé à acheter pas mal de neuf vers leur 2 ans respectifs car après ça s’abîme plus vite mais nous achetons encore pas mal d’occasion encore aujourd’hui pour nos enfants mais aussi pour nous. Et pas que des fringues d’ailleurs mais aussi des jeux, des jouets ou encore des livres!

le 03/05/2018 à 22h29 | Répondre

Bibichu

Bébé n’est pas encore né que j’ai déjà une pile de vêtements! Mais rien de neuf, à part un body qu’on nous a offert! Et mon papa viendra nous visiter quelques jours après la naissance avec sa valise remplie de vêtements de bébé que j’ai porté, et que d’autres avant moi ont porté (oui oui des vêtements de 40 ans pour certaines pièces!).

le 07/05/2018 à 17h18 | Répondre

caro

Comme je te comprends! Mes deux filles ne portant quasiment pas de neuf: entre les sacs entiers de fringues données par ma soeur, mes copines « tiens j’ai fait du ragement dans l’armoire de Léa, je me suis dit que ça irait à Zélie! » Plus ce qu’on achète en vide grenier… J’adhère aussi à une association près de chez nous d’échange de vêtements. Le principe: on adhère à l’asso, puis on apporte toutes sortes de vêtements/ chaussure en bon état, et échanges illimités. Les vêtements sont présentés sous forme d’une boutique.
Pour moi c’est une démarche économique (d’ailleurs les jouets et livres de nos filles, nos vêtements à nous, nos meubles…. sont la plupart du temps d’occasion), mais aussi et surtout une démarche éthique. J’ai longtemps bossé dans e monde de la mode, j’en garde un dégoût pour cette industrie, la logique du « toujours plus »… ces tonnes de vêtements fabriqués dans des conditions proches de l’esclavage… la qualité et le coût du travail toujours écrasés pour les Zara, H&M et autres grossissent toujours plus leurs marges… Le désastre écologique: pillage des ressources, pollution massive de la terre et de l’eau (le sud de l’Inde, 1ere région productrice de coton, est aussi la 1re région du monde des taux de cancer) les tonnes de fringues, godasses, importés chaque jour , qui ne seront portés que 7 fois en moyenne avant de finir à la poubelle… Bref, faisons circuler, réutilisons, recyclons, upcyclons!

le 11/05/2018 à 12h24 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?