Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Ma grossesse : trimestre 1


Publié le 3 mai 2017 par Aliénor

Ma grossesse est terminée depuis un mois. C’est avec un joli bébé dans les bras que je voudrais revenir un peu dessus.

La découverte de la grossesse

Après plusieurs années d’ « essais » et une opération, j’ai commencé un traitement hormonal à l’aide d’injections pour stimuler mon ovulation. J’en étais à mon troisième cycle de traitements, que je ne pensais pas être le bon car j’avais du trimballer mes seringues dans un sac réfrigéré pendant 500 km pour un week-end chez mes parents, et je n’étais pas sure que les produits seraient bien efficaces après ça.

Je suis partie en vacances environ deux semaines après, et même si l’idée d’acheter un test m’a traversé l’esprit, j’ai renoncé parce que j’avais déjà eu tellement de tests négatifs que je ne voulais pas gâcher les vacances avec ça. J’ai donc vécu mes vacances normalement.

Nous somms rentrés de vacances le 13 Juillet, et nous déménagions dans la journée et le week-end qui suivait. Le 14 Juillet, vers 10 heures du soir, une amie m’a appelée pour me dire de ne pas aller au centre-ville de Nice: des coups de feu avaient été entendus, c’était la panique. Un attentat avait eu lieu dans la ville où on habite. Vers chez nous, rien n’indiquait ce qui se passait : le tram circulait, et il n’y avait pas d’agitation particulière. On a attendu une bonne demi-heure avant que BFM et les nos applications de journaux nationaux relaient la nouvelle, tout en se demandant si ça n’était pas juste des pétards qui avaient éclaté.  On a vécu comme tu peux l’imaginer une nuit horrible, et toute la ville a été en état de choc pendant plusieurs mois, comme la France entière.

Le lendemain, j’ai acheté un test de grossesse. Je pense que je voulais une bonne nouvelle. Faire ce test a été une des premières choses que j’ai faites dans ma nouvelle maison. Une deuxième barre s’est vite affichée. Je me suis tout de suite réjouie, en espérant que cette fois, la grossesse irait à son terme. J’ai montré le test à mon mari sur le balcon. Pas d’annonce originale, on attendait ça depuis longtemps.

Une prise de sang a confirmé la grossesse, et j’ai pu faire une échographie précoce à 5 SA au cabinet de PMA qui me suivait : un petit cœur battait. J’ai eu droit à encore une échographie avant la première « officielle ». Optimiste, j’ai annoncé la grossesse à des proches (à qui j’aurai de toute façon parlé en cas de fausse-couche), et j’ai fait un premier achat : un très joli sac à langer (pas super pratique, car il fait plutôt sac à main, mais je l’aime).

Photo: Sander Van de weil (creative commons)

Les symptômes

J’ai eu plusieurs épisodes de saignements légers les 3 premiers mois, mais je suis restée plutôt sereine quand même, étrangement.

Contrairement à ma première grossesse, j’ai eu des nausées et vomissements. Je ne supportais plus la nourriture en général. La seule vue du fromage me faisait vomir notamment, et j’ai même vomi en ouvrant simplement le frigo. Bien que désagréables, ces symptômes étaient les bienvenus puisqu’ils confirmaient que ma grossesse continuait, a priori.

Au 2ème mois de grossesse, en plein mois d’Août, j’ai eu une gastro. Ça a vraiment été la pire de ma vie : elle a duré une semaine, pendant laquelle j’ai du être arrêtée. Mon médecin m’a dit que la grossesse aggravait la gastro, et il a même soupçonné une appendicite en voyant ma tête. Entre ça et les nausées, j’ai perdu 4 kgs en début de grossesse (je ne suis déjà pas très grosse de base).

L’écho des 12 SA a été un soulagement pour moi : le risque de fausse-couche était quasiment écarté à ce stade-là. Le bébé allait très bien et était pile au milieu des courbes. Il avait le même profil que le grand frère. J’ai annoncé ma grossesse à mon travail. Et j’ai pu vraiment commencer à me projeter, à parler de prénoms. Nous avons décidé avec mon mari de ne pas demander le sexe du bébé cette fois.

Et toi? Comment as-tu vécu ton premier trimestre de grossesse? Etais-tu stressée ou plutôt sereine? Quels étaient tes symptômes?

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !


Porte le bracelet Ava chaque nuit pour obtenir sans effort des informations sur ton cycle, ta fertilité, ta grossesse et ta santé. Alors, pour mettre toutes les chances de ton côté cet été pour avoir un petit bébé, je te propose 10% de réduction sur le bracelet Ava avec le code : DansMaTribuXAva ! Commande-le dès maintenant par ici !

 

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !

Commentaires

9   Commentaires Laisser un commentaire ?

Étoile (voir son site)

Ton article me touche beaucoup. En fait, j’ai appris ma grossesse pour Petit Prince, le jour de Charlie Hebdo. Ce sont des choses qui marquent… Mais je relève aussi que une des premières choses que tu as faites dans ta nouvelle maison comme si ça vous avait porté bonheur 🙂 🙂

le 03/05/2017 à 11h06 | Répondre

Aliénor

Merci! Oui c’est sûr que ça marque des évènements comme ça.. Mais oui c’est un beau premier souvenir dans la maison!

le 04/05/2017 à 14h50 | Répondre

Julie

Je compatis pour les nausées et autres désagréments, heureusement que tout ça paraît futile quand on a notre bébé dans les bras !! Profite bien.

le 03/05/2017 à 11h08 | Répondre

Aliénor

Oui, heureusement qu’on ne garde (presque) que les bons souvenirs après.

le 04/05/2017 à 14h51 | Répondre

Doupiou

L’horreur de la gastro enceinte ! Surtout en début de grossesse, je crois que ça aurait été ma pire angoisse !

le 03/05/2017 à 11h35 | Répondre

Aliénor

Oui, pire gastro de ma vie, et de loin!

le 04/05/2017 à 14h51 | Répondre

Madame Fleur (voir son site)

Aussi bonne soit la nouvelle c’est toujours difficile quand il y a ce type d’événement dans l’actualité.
Et la gastro, brrrrr ma pauvre cela n’a pas dû être facile !!!

le 03/05/2017 à 12h37 | Répondre

Charivari

Bonjour Aliénor, cet article me touche beaucoup, car moi aussi je connais cette longue attente avant d’avoir (je l’espère) une bonne nouvelle… Et je vais bientôt passer aux injections également. Malgré les circonstances difficiles dans lesquelles tu as appris ta grossesse, je trouve que ça donne de l’espoir (à titre personnel, mais à plus grande échelle aussi : la vie finit par gagner!).

le 10/05/2017 à 11h47 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?