Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

La version, comment ça se passe ?


Publié le 15 juin 2016 par Béré

Lors de ma deuxième grossesse, j’ai dû subir une version pour retourner bébé avant sa naissance. Je voulais te raconter pourquoi et comment, histoire que tu saches à quoi t’attendre si jamais la situation « bébé tête en haut » se présentait à toi.

Je n’ai pas eu de souci pour ma première grossesse, et je suis tombée enceinte de mon deuxième lorsque ma première a marché, à 15 mois.

Ce bébé que j’attends est plutôt dans les courbes basses, mais ça ne pose pas plus de soucis que ça, ni à l’échographie morphologique du cinquième mois, ni à l’échographie des 8 mois. Tout juste me parle-t-on d’un petit excès de liquide amniotique. Mais sinon, tout va bien. Lors de l’examen, bébé a la tête en bas.

Pour être honnête, je sens que mon petit farceur a bien de la place pour bouger, avec ce combo petit bébé/grande piscine ! Et je le sens se retourner dans tous les sens. Mais bon, je n’ai pas pour autant une vision rayons X pour surveiller l’intérieur de mon corps !

C’est donc toute confiante que je me rends chez ma gynéco, une semaine après ma dernière échographie. En me « tâtant », elle a un doute sur la position du bébé. Un petit tour dans la salle d’échographie confirme que ce jour-là, bébé a la tête sous mes côtes. Or, normalement, à ce terme-là, il est censé avoir pris la direction de la sortie !

Elle m’explique qu’ils peuvent tenter de repositionner le bébé par une manœuvre de retournement externe, appelée « version », qu’elle pourra pratiquer dans les dix jours. Après ce terme, ils ne la pratiquent plus, il est trop tard. Dans ce cas, l’accouchement en siège ou une césarienne sont à envisager, si bébé ne se retourne pas tout seul. Mais plus le terme avance, moins il y a de chances pour qu’il le fasse.

Je sens bien que mon bébé a encore de la place, et que c’est sans doute pour ça qu’il change souvent de position. Mais la perspective d’un accouchement en siège me fait un peu peur, et je suis d’accord pour envisager la version (avec l’espoir secret que le jour de la manœuvre, bébé se soit déjà retourné dans le bon sens…).

Version bébé tête en haut

Crédits photo (creative commons) : Jessica Ellis

Après un rapide rendez-vous chez l’anesthésiste, au cas où la manœuvre déclencherait l’accouchement, le papa et moi arrivons au service maternité. Au moins, ça m’aura donné l’occasion de voir l’organisation et les équipes avant le jour J.

J’ai droit à une échographie à l’arrivée : on ne sait jamais, des fois que le petit farceur ait compris où était le chemin de la sortie ! (Bon bah, en fait, il est toujours tête en haut, zut !) Puis on me fait un monitoring pendant trente à quarante-cinq minutes et on me prend ma tension, pour vérifier que tout va bien.

Une perfusion est posée : pendant la manipulation, on va m’injecter un produit pour détendre l’utérus. On m’avertit que ce produit va me donner le tournis et des palpitations cardiaques, et que c’est la raison pour laquelle tout se fera très rapidement. Il ne faut pas que je panique : tout devrait revenir dans l’ordre dès que la perfusion sera arrêtée. J’apprécie que l’on m’explique bien et que je sache à quoi m’attendre.

Ça y est, l’équipe est en place ! Une sage-femme tient la sonde de l’échographie, pour surveiller l’efficacité de la manœuvre en direct et indiquer le sens dans lequel il faut procéder par rapport au cordon et au placenta. Ma gynécologue monte à cheval sur moi, et une autre se tient debout. Leurs quatre mains sont sur mon ventre. Une seconde sage-femme est à côté de moi et me surveille.

Un, deux, trois, c’est parti ! On ouvre la perfusion à fond, et je sens que les quatre mains poussent dans le même sens. Je vois sur l’écran de l’appareil mon petit bout qui rechigne un peu. J’ai effectivement des palpitations de folie. Mais ça va, je gère.

Je ne sais pas exactement combien de temps ça dure, je dirais une minute, environ. D’un coup, floup, le petit farceur se laisse faire. Il n’est pas tout à fait comme elles l’auraient voulu, mais elles ne veulent pas insister. Immédiatement, la perfusion est fermée, et tout le monde retourne sur le plancher des vaches. On redresse mon dossier, et je me sens tout de suite mieux !

Ensuite, j’ai droit à une heure trente de surveillance avec monito, prise de tension et collation ! Juste le temps de vérifier que tout va bien et que le travail ne se met pas en route. Je n’ai pas trouvé ça si barbare que ça, parce que je pense que ma gynéco m’y avait bien préparée.

Au final, bébé a fait des cabrioles encore un ou deux jours, avant de se calmer un petit peu. J’ai pu accoucher sans problèmes, sans péridurale, comme je le souhaitais. Et franchement, je peux dire qu’ils me vendaient du rêve, avec leur risque d’accouchement lors de la version, la dernière semaine de juin ! Car alors que la date prévue d’accouchement était le 30 juillet… j’ai accouché le 7 août !

Et toi ? Comment était positionné ton bébé avant l’accouchement ? As-tu aussi tenté une version ? As-tu accouché d’un bébé en siège ? Viens nous raconter !

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !


Porte le bracelet Ava chaque nuit et obtiens sans effort des informations sur ton cycle, ta fertilité, ta grossesse et ta santé. Alors, pour mettre toutes les chances de ton côté pour avoir un petit bébé, je te propose 10% de réduction sur le bracelet Ava avec le code : DansMaTribuXAva ! Commande-le dès maintenant par ici !

 

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !

Commentaires

27   Commentaires Laisser un commentaire ?

Weena (voir son site)

C’est un sujet qui m’inquiète un peu car lors de l’écho du huitième moi, n°2 n’était pas retourné (comme FeuFolet au même stade).
Le problème, c’est que pour FeuFolet, j’étais suivi par une gynéco qui a refait une écho rapide 15 jours plus tard, FeuFolet s’était retourné, parfait …
Ce coup ci, je suis suivi par une sage-femme et lors de la dernière visite, elle n’a pas fait d’écho et ne pouvait pas me dire, au vu du positionnement, avec certitude si n°2 s’était retourné …
Mon prochain rendez-vous de contrôle est à 37+5j et personne ne me propose quoi que ce soit pour vérifier la position du bébé avant cette date … Or il me semble qu’il sra alors trop tard pour une version, non?

le 15/06/2016 à 08h58 | Répondre

Béré

Bonjour,
alors là, je ne saurais pas te dire. D’autant plus que certains protocoles diffèrent d’un hôpital à l’autre, et évoluent avec le temps.

le 16/06/2016 à 09h36 | Répondre

Weena (voir son site)

J’en ai parlé à mon médecin, pour lui, c’est normal, comme c’est une deuxième grossesse, le bébé peut se retourner jusqu’au dernier moment et comme mon premier accouchement s’est fait sans problème, pour eux, y’a pas de soucis pour un siège en voie basse …

le 16/06/2016 à 09h52 | Répondre

Béré

Mes deux grossesses ont été assez rapprochées (mes enfants ont un peu moins de 2 ans d’écart), et mon utérus était sans doute plus détendu ce qui fait que mon petit deuxième avait sans doute encore du temps pour se retourner.
Mais bon, comme j’ai finalement pris la décision de faire la version, et qu’au contrôle d’après, mon petit avait compris où était la sortie, j’étais plus sereine. J’espère que ce sera le cas pour toi, qu’il fera la culbute que il pourra. Après, l’important c’est que l’équipe médicale ne soit pas effrayée par une accouchement par le siège en imposant la solution de la césarienne directe !

le 16/06/2016 à 10h33 | Répondre

Weena (voir son site)

Je prendrais effectivement très mal une annonce de césarienne imposée vu que personne ne s’inquiète du siège à l’heure actuelle …
Et pour moi aussi, deuxième grossesse rapprochée, puisqu’il y aura 20 mois entre les deux.

le 16/06/2016 à 10h40 |

Elodie

Essaie de rappeler ta SF pour lui demander 😉 C’est vrai que là où je bosse on ne fait les versions qu’entre 36 et 37sa mais ça doit dépendre des protocoles

le 17/06/2016 à 09h58 | Répondre

Hermy

Je ne connaissais pas du tout la version et je suis contente de savoir qu’il peut y avoir une option pour faire changer de position un bébé.

le 15/06/2016 à 09h12 | Répondre

Madame Vélo

Eh bah vu ta description je suis ravie de l’avoir refusée cette version !! On me l’avait en effet proposée quand on a vu que bébé était en siège et qu’il ne se retournait pas. On m’a averti qu’il n’y avait que 50% de chance que ça marche, sachant que ce pourcentage prend en compte TOUTES les femmes : primipares comprises. Or pour les primipares ça fonctionne encore moins bien vu que l’utérus est plus tonique, moins souple. En plus j’avais un bébé loin d’être « petit ». Bref, j’ai tenté acupuncture avec 50% de chance de réussite aussi et ça n’a pas marché donc je reste persuadée que la version n’aurait pas fonctionné pour moi. Mais c’est cool d’avoir ton récit et de voir comment ça se passe réellement. C’est d’ailleurs assez proche de ce qu’on m’avait expliqué (sauf que je ne savais pas que le gynéco se mettait à califourchon sur nous, je trouve ça un peu violent quand même !). Bravo pour ton accouchement en tout cas 🙂

le 15/06/2016 à 09h59 | Répondre

Béré

J’ai moi aussi hésité un peu avant de le faire, ma gyneco avait été très open de ce point de vue-là. et je savais que je pouvais dire non jusqu’au dernier moment.
La manœuvre est effectivement un peu barbare et le fait qu’il y en une à califourchon je trouvait assez logique vu que c’est plus pratique (un peu comme quand tu fais un massage cardiaque, il faut te mettre au-dessus et pas sur le coté).
Je l’ai cependant bien vécu, car bien expliqué et tout s’est fait fermement, mais pas brutalement. Et Les risques pour moi étaient faibles car col bien fermé, du béton. pas de contractions au cours de ma grossesse.
ça a joué aussi

le 16/06/2016 à 09h45 | Répondre

Mlle Moizelle

Il n’y a pas qu’une option… Moi je trouve ça un peu » barbare » comme tu dis. Rien que les produits qu’ils te mettent dans la perf, vu les réactions sur toi, j’imagine pas sur le bébé… Sans parler du déclenchement de l’accouchement, c’est quand même vraiment pas un geste anodin la version externe… bref, on est d’accord, ce sera « moins barbare » qu’une césa mais quand même!
Ce que l’on ne dit pas (beaucoup), c’est qu’il existe plusieurs possibilités beaucoup plus soft: acuponcture, réflexologie, même des tisanes…

le 15/06/2016 à 10h12 | Répondre

Béré

Je connaissais les autres options. J’aurai pu tenté l’ostéo aussi.
Je suis pourtant quelqu’un d’assez plutôt du genre qui « laisse faire la nature ».
Mais le fait est que c’est la première option que j’ai essayé et que malgré les mauvais témoignages que j’avais pu trouvé, pour moi tout c’est très bien passé.
Pour le produit, l’injection a été de très courte durée, je n’avais aucune contre-indication (col ferme et utérus peu contractile). C’est la seule et unique médication que j’ai pris jusqu’au premier souffle de mon bébé.

le 16/06/2016 à 09h54 | Répondre

Melimelanie

Je suis contente de voir que tout s’est bien passé pour toi et que la version peut avoir une issue positive.

Je n’avais dans mon entourage que des témoignages de versions un peu « catastrophiques » finies en césarienne d’urgence et ou mes connaissances se retrouvaient avec des hématomes énormes sur le ventre.

Tu as une façon de le raconter qui dédramatise je trouve même si tu ne caches pas le côté « violent » de cette manipulation (devoir monter a califourchon sur la patiente… je pense d’ailleurs que si ça avait du m’arriver à ce moment là j’aurai été tellement terrorisée que j’aurai tout arrêté…)

le 15/06/2016 à 10h14 | Répondre

Béré

Je n’avais aussi que des témoignages terribles.
J’avais posé beaucoup de questions à ma gyneco donc je savais exactement à quoi m’attendre et ces échanges préalables m’avaient rassurée.
Ma gyneco était une toute jeune femme très douce, mais professionelle.
Je pense que si l’on n’a pas de feeling par rapport à son praticien, il faut y réfléchir à deux fois.

le 16/06/2016 à 10h04 | Répondre

Madame D

Je me sens toute bizarre rien qu’a lire ton texte.
Mais je ne connaissait pas, merci pour l’info !

le 15/06/2016 à 11h25 | Répondre

Camomille (voir son site)

ça doit être bien flippant sur le moment ! contente d’y avoir échappé !

le 15/06/2016 à 12h55 | Répondre

Mlle Mora

Ca a l’air impressionnant quand même comme acte ! Tu as l’air de l’avoir bien vécu, certainement parce qu’on t’a tout bien expliqué, heureusement ! Je n’imagine même pas le truc sans explications aussi précises que celles que tu as eues !

le 15/06/2016 à 13h22 | Répondre

Juliette (voir son site)

Wouahou !
Pour ma part j’ai tenté la version et ce n’était pas du tout pareil !! Pas de perfusion, et personne à califourchon ! J’ai été suivie dans un grand hôpital public très spécialisé dans lequel ce ne sont pas les sage-femmes qui pratiquent les versions mais les médecins.
En tout cas c’est intéressant de constater qu’il y a des pratiques tres différentes d’une structure a l’autre et que, parfois… ça marche !

le 15/06/2016 à 14h58 | Répondre

Béré

Ma gyneco était là, mais elle était assistée de plusieurs sages-femmes.
Comme je l’ai dit plus haut, les protocoles varient vraiment d’un hopital à l’autre et évoluent aussi dans le temps (ça date de 2012 quand même).
Même si je n’étais pas certaine de l’efficacité de la manœuvre, en tout cas, j’étais très contente de ne plus m’en soucier quand tout s’est remis dans l’ordre et bébé dans le bon sens !
ça n’a pas marché pour toi ?

le 16/06/2016 à 10h11 | Répondre

Allychachoo - Famille en chantier (voir son site)

Merci d’en parler, je n’avais vu jusqu’à présent que des témoignages un peu « cata » sur la version et c’est bien de savoir que oui parfois ça se passe très bien ! 🙂 Bébé était la tête en bas moi aussi, et j’ai testé l’acupuncture. Après 2 séances, gros remue-ménage dans mon utérus et bébé a fait la culbute. Tellement que j’ai cru qu’il avait fait 1 tour complet, mais non, c’était bon ^^

le 15/06/2016 à 16h53 | Répondre

Béré

Souvent on témoigne quand ça se passe mal, je voulais aussi témoigner que pour moi ça c’était bien passé, sans pourtant cacher le côté assez impressionnant de la chose !

le 16/06/2016 à 10h16 | Répondre

Vio

Ca donne pas envie !! Je ne regrettent pas de l’avoir refusée. Je suis partie du principe que ma fille était bien dans cette position et donc je voulais bien l’inciter à se tourner mais ne pas la forcer… Elle n’a jamais voulu ! Mais aucun regret : j’ai eu un accouchement en siège idyllique ! 🙂

le 15/06/2016 à 19h11 | Répondre

Béré

C’est clair ton accouchement était parfait !
ça ne me faisait pas plus peur que cela d’accoucher par voie basse avec un bébé en siège, en fait. Mais étant donné que j’étais en confiance avec ma gynéco et que bébé avait largement de quoi bouger sans être trop embeter, j’ai tenté ma chance. Sans doute aurait-il fini par se mettre dans le bon sens de lui-même quand il aurait eu un peu moins de place ? je ne le saurai jamais.
Toutefois, cela m’a permis, une fois cela passé, de finir ma grossesse sans m’en soucier. (il faut dire aussi, qu’avec mon 1er accouchement éclair à la maison, je préférai que tout soit dans le bon sens, des fois que…)

le 16/06/2016 à 10h22 | Répondre

Claire (voir son site)

On me m’a pas proposer la version. Juste l’acupuncture qui n’a pas fonctionné. J’ai donc accouché par voie basse après terme comme toi mais seulement de deux jours! J’ai déjà raconté mon accouchement ici l’année dernière 😉

le 15/06/2016 à 21h32 | Répondre

Mme Indécise

Je suis aussi contente de découvrir un récit de version sans le côté cata totalement raté! Je suis contente que ça ait marché pour toi!

le 15/06/2016 à 22h24 | Répondre

Béré

Un témoignage positif de temps en temps…
Tous les gynecos ne sont pas des brutes ou des bouchers !
Pas certaines que je l’aurais fait avec le gyneco qui me suivait pour ma première grossesse….

le 16/06/2016 à 10h25 | Répondre

Céline

Intéressant ! Je peux ajouter ici un petit témoignage de mon expérience de la version : pour moi, cela n’a pas fonctionné, mais je ne regrette pas pour autant de l’avoir tentée. Mon gynécologue a tenté ça très en douceur (et sans monter à califourchon sur mon ventre !) et a cessé la manoeuvre très rapidement, dès lors qu’il a constaté que ça ne fonctionnerait pas facilement. Aucun traumatisme ni pour moi, ni pour ma fille (en témoignait le monito). Aucune douleur par après non plus. Je pense qu’il doit s’agir avant tout de confiance entre la praticien et les parents.

le 20/06/2016 à 08h36 | Répondre

corinne

J’ai bien noté que la version peut être douloureuse, mais y a t il un danger pour le bébé? J’ai un témoignage où l’enfant est décédé dans les 48 heures;Pouvez vous me rassurer.

le 22/05/2018 à 19h21 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?