Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

MAP un jour MAP toujours…


Publié le 22 mai 2017 par Melimelanie

Donc voilà on en est là, la Menace d’Accouchement Prématuré. Cette grossesse est finalement très semblable à ma précédente grossesse et a l’air de s’avancer doucement mais surement vers un dénouement similaire.

J’en rigolais mais je suis peut être réellement câblée pour des grossesses de huit mois et non neuf.

Ces similitudes que je n’ai pas pu contrôler

Comme pour la dernière fois je me suis retrouvée a 32 sa avec un col qui se modifiait et qui faisait 22mm. Oui les deux fois la même taille au millimètre prés… ça en est presque risible.

Comme pour la dernière fois mon fils est bas et a décidé de s’engager dès le septième mois.

Comme pour la dernière fois on me prédit un accouchement prématuré.

Comme pour la dernière fois j’ai peu de chance de connaitre le neuvième mois interminable ou je supplie bébé de bien vouloir évacuer les lieux en l’appâtant avec des jouets et du chocolat. Moi c’est plus des grandes discussion ou je lui explique qu’il faut qu’il reste encore un peu, que dehors pour le moment le temps est pourri qu’il sera mieux à sortir dans quelques semaines.

Mais même si les similarités sont légions il y a aussi des différences cette fois ci.

Je suis déjà maman

Photo personnelle : Mon bébé qui vient passer du temps avec moi dans mon lit-prison

He oui j’ai déjà un petit gigot de presque un an et demi. Et même si je dois rester alitée à cause de la MAP je ne peux pas complètement mettre mon fils de côté.

Je me retrouve donc à me reposer moins que pour la dernière fois.

A me lever un peu plus pour aller lui lire son histoire dans sa chambre avant qu’il se couche.

A faire des batailles de chatouilles quand il vient me rejoindre sur le lit.

A lui donner à manger de temps en temps le week-end parce que Monsieur Genial a zéro patience avec lui sur les repas.

A m’asseoir dans le lit avec lui pour un moment câlin/lecture tous les deux.

A jouer avec lui à côté du lit pendant les week-end.

Je me retrouve aussi a être réveillée tous les matins a 7h quand je l’entends m’appeler ou taper sur la porte de la chambre pour venir me voir.

Et même si c’est extrêmement rare je me réveille aussi quand il se met à pleurer pendant la nuit (bon j’envoie Monsieur Génial mais je ne peux pas me rendormir tant que je ne le sais pas apaisé et rendormi).

Je reste alitée donc mais je profite aussi de mon fils et je ne veux pas qu’il ai l’impression que sa maman le met de côté. Et puis je m’en sens capable parce que psychologiquement je vis beaucoup mieux cette MAP.

Je suis beaucoup plus zen

A aucun moment je ne me suis inquiétée quand on m’a annoncé mon passage en MAP. Je l’avais déjà vécu.

J’ai plus eu un ras-le-bol de voir que mon corps me lâchait encore à deux mois de la date prévue d’accouchement.

Une lassitude intense de me dire qu’encore une fois je n’allais pas profiter de mes derniers moments de grossesse.

Mais je n’ai pas peur. Je ne dirai pas que je suis habituée (faut pas exagérée non plus) mais je suis confiante.

Petit Habitant se porte parfaitement bien en étant né à 8 mois. J’ai réussi à tenir les 5 semaines une fois alors il n’y a pas de raison que je n’y arrive pas cette fois ci.

Mes seuls inquiétudes ce sont donc portées sur les hommes de ma vie en dehors de mon ventre.

Et en particulier Monsieur Génial. Il était déjà bien fatigué avant et nous n’avons pas de famille autour de nous.

Ce qu’il fait qu’il gère tout, tout seul, avec en plus un gros boulet allongée dans un lit qui lui rajoute du travail.

C’est pour ça que j’ai hâte que cette situation se termine. Pour Petit Habitant et pour lui. Lui qui gère tout de front (et presque sans se plaindre). Lui qui s’épuise pour que tout le monde aille bien.

Cette MAP sera la dernière, car c’est ma dernière grossesse c’est sûr. Pour moi, pour mon(mes) fils, mais surtout pour Lui.

Toi aussi tu as connu la MAP? Comment ton conjoint a géré? Et toi comment tu le vivais par rapport à tes enfants déjà là?

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !


Porte le bracelet Ava chaque nuit et obtiens sans effort des informations sur ton cycle, ta fertilité, ta grossesse et ta santé. Alors, pour mettre toutes les chances de ton côté pour avoir un petit bébé, je te propose 10% de réduction sur le bracelet Ava avec le code : DansMaTribuXAva ! Commande-le dès maintenant par ici !

 

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !

Commentaires

6   Commentaires Laisser un commentaire ?

Madame Bobette (voir son site)

J’ai eu la chance pour ma première grossesse de ne pas connaitre la MAP.
Quand je te lis, je m’imagine avec ma petite princesse. Qu’est-ce que ça doit être dur de lui expliquer qu’on ne peut pas vraiment s’occuper d’elle comme avant et venir jouer.
Je pense aussi à ton homme comme tu dis, ça ne doit pas être évident pour lui mais pour toi non plus de le laisser gérer la grande majorité du quotidien.
J’espère que le dénouement (la libération?) est pour bientôt (mais assez loin pour que bébé ne court plus de risque). Bon courage pour ces dernières semaines.

le 22/05/2017 à 12h49 | Répondre

Madame Vélo

Excellent la pose de ton petit garçon sur la photo ! C’est un très bel hommage à ton chéri cet article, c’est vrai que ça doit être bien difficile pour lui aussi en ce moment. Aller, vous tenez le bon bout, courage !

le 22/05/2017 à 14h09 | Répondre

Claire (voir son site)

Quand j’ai lu le titre, je savais qui était l’auteure de l’article 🙂
J’espère que tu tiendra le plus longtemps possible même si c’est dur pour Monsieur Génial.
Bon courage à toi

le 22/05/2017 à 15h25 | Répondre

Loupiote (voir son site)

Comme toi, une première MAP à 32SA. Comme toi, deuxième MAP à 32 SA. Et moi qui rêve d’une famille nombreuse, on me prédit le même scénario les prochaines fois … Mais je l’ai vécu sereinement les 2 fois. Mon corps m’a dit stop, je me suis écoutée puis reposée, et finalement, mes filles sont toutes les 2 arrivées avec 1 petite semaine d’avance seulement 🙂
C’est dur, psychologiquement, pour soi, pour le conjoint et la deuxième fois, pour ma pepette qui me demandait beaucoup, alors je compatis puissance 1000. Je suis sûr que bébé arrivera quand il le faudra, comme pour ton premier (malgré un peu d’avance malgré tout) & que tout ira bien. Plein de bisous !

le 22/05/2017 à 20h11 | Répondre

Die Franzoesin (voir son site)

Je comprends forcément beaucoup de ce que tu dis même si de mon côté je ne me fais pas forcément moins de souci je ne suis pas sûre en tout cas. Et à vrai dire parfois j’ai l’impression de le vivre encore plus mal : Je suis moins angoissée mais plus déprimée je dirai… bref quel beau programme nos grossesses !

le 22/05/2017 à 20h27 | Répondre

Madame Lavande (voir son site)

Bon courage pour cette fin grossesse alitée ! Tu tiens le bon bout 😉
Je t’admire de rester relativement zen face à ça ! Pendant mes 7ème et 8ème mois de grossesse je comptais les jours avant 37sa et encore je n’étais pas en alitement strict et le mot MAP n’a pas été clairement prononcé !

le 24/05/2017 à 11h52 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?